Skip to main content

Full text of "Mémoires de la Société historique de Montréal [microforme]"

See other formats


IMAGE EVALUATION 
TEST TARGET (MT-3) 




1.0 



l.l 



1.25 



'z IM 



25 



ilM 12.2 



40 



2.0 



1.8 



U IIIIII.6 



<^ 



w 



/a 



A 



e. 



w 



â/A 



o^. -''s 



^^ 



<w ^ 










V 






/A 



Photographie 

Sciences 
Corporation 





iV 



^\^ 



^^^ 





O 



<^ 





^ 



6^ 



ê. <<. 



% 



V 



'^ 



'U« 



23 WEST MAIN STREET 

WEBSTER, N. Y. 14580 

(716) 872-4503 



f^^ 















9 








CIHM/ICMH 


CIHIVI/ICIVIH 




Microfiche 


Collection de 




Séries. 


microfiches. 


^ 




i 


^ 


[^ 




Canadian Instituts for Historical Microreproductions institut canadien de microreproductions historiques 




1980 



Technical and Bibliographie Notes/Notes techniques et bibliographiques 



The Institute has attempted to obtain the best 
original copy available for filming. Features of this 
copy which may be bibliographically unique, 
which may alter any of the images in the 
reproduction, or which may significantly change 
the usual method of filming, are checked below. 



Coloured covers/ 



I ^ I Couverture de couleur 



D 



Covers damaged/ 
Couverture endommagée 



Covers restored and/or laminated/ 



I I Couverture restaurée et/ou pelliculée 



D 



Cover title missing/ 

Le titre de couverture manque 

Coloured maps/ 

Cartes géographiques en couleur 

Coloured ink (i.e. other than blue or black)/ 
Encre de couleur (i.e. autre que bleue ou noire) 



□ Colr.ured plates and/or illustrations/ 
Planches et/ou illustrations en couleur 




D 
D 



D 



D 



Bound with other matériel/ 
Relié avec d'autres documents 

Tight binding may cause shadows or distortion 
along interior margin/ 

La reliure serrée peut causer de l'ombre ou de la 
distortion le long de la marge intérieure 

Blank leaves added during restoration may 
appear within the text. Whenever possible, thèse 
hâve been omitted from filming/ 
Il se peut que certaines pages blanches ajoutées 
lors d'une restauration apparaissent dans le texte, 
mais, lorsque cela était possible, ces pages n'ont 
pas été filmées. 

Additional comments:/ 
Commentaires supplémentaires: 



L'Institut a microfilmé le meilleur exemplaire 
qu'il lui a été possible de se procurer. Les détails 
de cet exemplaire qui sont peut-être uniques du 
point de vue bibliographique, qui peuvent modifier 
une image reproduite, ou qui peuvent exiger une 
modification dans la méthode normale de filmage 
sont indiqués ci-dessous. 



I I Coloured pages/ 



Pages de couleur 

Pages damaged/ 
Pages endommagées 

Pages restored and/oi 

Pages restaurées et/ou pelliculées 

Pages discoloured, stained or foxe 
Pages décolorées, tachetées ou piquées 

Pages detached/ 
Pages détachées 



I I Pages damaged/ 

I I Pages restored and/or laminated/ 

I I Pages discoloured, stained or foxed/ 

I I Pages detached/ 



y 



Showthrough/ 
Transparence 



I I Quality of print varies/ 



Qualité inégale de l'impression 

Includes supplementary matériel/ 
Comprend du matériel supplémentaire 

Only édition available/ 
Seule édition disponible 



D 



Pages wholly or partially obscured by errata 
slips, tissues, etc., hâve been refilmed to 
ensure the best possible image/ 
Les pages totalement ou partiellement 
obscurcies par un feuillet d'errata, une pelure, 
etc., ont été filmées à nouveau de façon à 
obtenir la meilleure image possible. 



d 



10X 



This item is filmed at the réduction ratio checked below/ ^ 
Ce document est filmé au taux de réduction indiqué ci-dessous. 

14X 18X 22X 



26X 



30X 



/ 



12X 



16X 



20X 



24X 



28X 



32X 



The copy filmed hère has been reproduced thanks 
to the generosity of: 

National Library of Canada 



L'exemplaire filmé fut reproduit grâce à la 
générosité de: 

Bibliothèque nationale du Canada 



The images appearing hère are the best quality 
possible considering the condition and legibility 
of the original copy and in keeping with the 
filming contract spécifications. 



Original copies in printed paper covers are filmed 
beginning with the front cover and ending on 
the last page with a printed or illustrated impres- 
sion, or the back cover when appropriate. Ail 
other original copies are filmed beginning on the 
first page with a printed or illustrated impres- 
sion, and ending on the last page with a printed 
or illustrated impression. 



Les images suivantes ont été reproduites avec le 
plus grand soin, compte tenu de la condition et 
de la netteté de l'exemplaire filmé, et en 
conformité avec les conditions du contrat de 
filmage. 

Les exemplaires originaux dont la couverture en 
papier est imprimée sont filmés en commençant 
par le premier plat et en terminant soit par la 
dernière page qui comporte une empreinte 
d'impression ou d'illustration, soit par le second 
plat, selon le cas. Tous les autres exemplaires 
originaux sont filmés en commençant par la 
première page qui comporte une empreinte 
d'impression ou d'illustration et en terminant par 
la dernière page qui comporte une telle 
empreinte. 



The last recorded frame on each microfiche 
shall contain the symbol — ♦►(meaning "CON- 
TINUED "), or the symbol V (meaning "END"), 
whichever applies. 



Un des symboles suivants apparaîtra sur la 
dernière image de chaque microfiche, selon le 
cas: le symbole — ^ signifie "A SUIVRE ", le 
symbole V signifie "FIN". 



Maps, plates, charts, etc., may be filmed at 
différent réduction ratios. Those too large to be 
entirely included in one exposure are filmed 
beginning in the upper left hand corner, left to 
right and top to bottom, as many frames as 
required. The following diagrams illustrate the 
method: 



Les cartes, planches, tableaux, etc., peuvent être 
filmés à des taux de réduction différents. 
Lorsque le document est trop grand pour être 
reproduit en un seul cliché, il est filmé à partir 
de l'angle supérieur gauche, de gauche à droite, 
et de haut en bas, en prenant le nombre 
d'images nécessaire. Les diagrammes suivants 
illustrent la méthode. 



1 


2 


3 




1 


2 


3 


4 


5 


6 



wAu,m!KMf\\mmmvi 



LES ORIGINES 

DE MONTRÉAL 

MÉMOIRES 

DE LA 

SOCIÉTÉ HISTORIQUE 

DE 

MONTRÉAL 



t .' 



11.' 

m 



ONZIEME LIVRAISON 





.9' 
M. 



MONTREAL 

ADJ. MENARD, IMPRIMEUR ET EDITEUR 
1917 






fiî 






LES ORIGINES DE MONTRÉAL 




JACQUES VIOER 

1787-1060 

PREMIER MAIRH DE CETTE VILLE. 

ANCIEN PRESIDENT DE LA 

SOCEÈTÉ SAINT-JEAN-BAPTISTE, 

FONDATEUR Ï>E LA SOCIÉTÉ 

HISTORIQUEliDEiliXqNTRÉAIr 



rii 




Reproduction de la nn^dallle commémoratlve du 275ème anniversaire 
et d'une des plaques historiques. 



LES ORIGINES 

DE MONTRÉAL 



MEMOIRES 

D^ LA 

SOCIÉTÉ HISTORIQUE 

DE 

MONTRÉAL 



ONZIEME LIVRAISON 




MONTREAL 

ADJ. MENARD, IMPRIMEUR ET EDITEUR 
1917 



Droits réservés par La Société Historique de Montréal. 



PREFACE 



La célébration du 275e anniversairo de la fondation dfc 
Montréal permet à la Société Historique de reprendre la 
])nl)lication de ses Mémoires, après une léthargie de dix- 
sept ans. 

Réorjîanisée depuis un an, elle a ranimé chc'Z ses 
membres Tardeur des premiers jours de sa fondation; ses 
réunions mensuelles sont très f récjuentées ; ses membres ont 
jtublié de nombreuses études dans les revues et journaux du 
l)ays; elle a mis en voie des travaux liistoriiiues imiwrtants* 
en un mot, elle prend une part active au réveil intelleoluel 
de l'heure présente. 

De son côté, la Société Saint-Jean-lîai)tiste ne ])ouvait 
laisser échapper cette occasion de rai)peler au )>eu])le cana 
dien-francais les beautés de son histoire; aussi ces deux 
sociétés soeurs se sont-elles prêté main-forte pour préparer 
de commun accord la célébration de cette fête du souvenir. 
Invitées à prendre part à eett(^ manifestation patriotique, 
la Société d'Archéologie et de Numismatique et l'Association 
Catholicpie de la Jeunesse Canadienne ont apporté leur con- 
cours éclairé, tandis que la Ville de Montréal a fourni au 
comité conjoint les moyens matériels de conduire ce projet 
à bonne fin. 

Nous d(mnons à titre documentaire la liste des officiers 
de ces différents corps: 

Ville de Montréal. — Maire, M. Médéric Martin. Com- 
missaires: M^[. Joseph Ainey, Thonias Côté, A. G. Ross et 



ml 

m 

ti 

m 
W 

ma 



G — 



E. W. Villeneuve. lOchevius: MM. Emery Larivière, chef 
(lu conseil, .1. A. A. Brodeur, i'^udore Dubeau, W. S. AVeldon, 
T. O'Connell, W. .1. Hushion, Joseph Ward, Louis Kubeu- 
steiu, A. lîlunienthal, ,i. A. Lamarre, A. II. Denis, Emile 
Lafortune, Georges Vandelac, Joseph Elle, Roméo Houle, 
J. H. Bédard, D. Macdonald, (îeorges Mayrand, Napoléon 
Turcot et G. Menard, fils. Secrétaire municipal: l'Hon. 
L.-O. David. 

é^nc'u'té ^aint-Jcan-Jinpti.stc <h' Montnnl. — Président 
général : M. Victor Morin ; 1er vice-pi-ésident-général : M. V. 
E. Beaupré; 2e vice-président-généi*al : ]\L J.-B. Lagacé; 
secrétaire-général : M. Guy Vanier ; trésorier-général : M. Jo- 
sepli Hurtubise; dire(;teurs: riFon. L. G. David, MM. E. P. 
Lachapelle, Thomas Gauthier, Victor Doré, J. V. Desaul- 
niers, Omer Héroux et Josei>h Gouitois; chef du secrétariat: 
M. Emile ^Miller. 

Société Historique de Montréal. — Président: M. Victor 
Morin; vice-])résident : ^\. Aegidins Fauteux; secrétaire: 
M. Napoléon Brisebois; trésorier: M. Montarville B. de la 
Bruère; bibliothécaire: M. K. Z. Baulne; membres du Con- 
seil: MM. E. Z. Massicotte, (Casimir Hébert, G. M. Lai)alice 
et Gonzague Ducharme. 

l^ociété (l'Archéolof/ic et de Niimisinatiquc tle Montréal. 
—Président: ^L AV. 1). Lighthall ; vice-présidents: MM. Lud- 
ger Gravel, Janu^s Keid, Abbé N. Diibois, S. M. Jîaylis, Victor 
Morin et G. A. de Lotbinière-Hainvood ; secrétaire-archiviste: 
M. R. W. McLachlan ; secrétaire-correspondant, M. Pem- 
bertou Smitl»; trésoriei-: M. George Dui-nford; conservateur 
du musée: M. P. G. Tremblay; conservateur de la biblio- 
thèiiue: M. Montarville B. de la Bruère; membres du Con- 
seil: MM. E. Z. Massicotte, J. C. A. Hériot, G. N. Moncel, 
S. W. Ewing, Alcide Chaussé, G. S. Wilson, O. M. Lapalice, 



_7 — 



R. Neilson et E, P. Chagnon; conservateur du château de 
Ramezay: M. Thomas O'Leary. 

Association Catholique de la Jeunesse Canadienne. — 
Président: M. Georges H. Baril; vice-présidents: MM. Gu;' 
Yanier et Emile Girard ; secrétaire-archiviste : M. J.-C. Mar- 
tineau; secrétaires-correspondants: MM. AYilfrid Guérin et 
Lucien Germain; trésorier: M. Aimé Parent; administra- 
teur: M. Joseph lilain; chef du secrétariat: M. Alphonse de 
la Rochelle ; conseillers-adjoints, MM, Henri Lessard, Hector 
Aubry, Alexandre Thérien, Bruno Roy, Cuthbert Désy, 
et Albert Landry. 

Les délégués de ces diverses associations se sont formés 
en comité de célébration des fêtes comme suit: Président: 
M. Victor Morin; vice-i)résidents, MM. J.-B. Lagacé et A. 
Beaugrand-Champagne ; secrétaire: M, Emile Vaillancourt; 
trésorier: M. Montarville B. de la Bruôre; conseillers: MM. 
V. E. Beaupré, Victor Doré, U. H. Dandurand, Aegidius 
Fauteux, E. Z. Massicotte, J. C. O. Bertrand, Edgar Ga- 
riépy, W. D. Lighthall, R. W. McLachlan, J. C. Martineau, 
A. de la Rochelle et H. Lessard; secrétaires-adjoints: MM. 
îv'apoléon Brisebois et Emile Miller. 

Le programme arrêté par le comité fut établi comme 
suit: 

Premier jour: 17 mai 1917. — A dix heures du matin, 
messe pontificale à l'église Notre-Dame; sonnerie du Gros- 
Bourdon et du carillon de cloches; exposition des ornements 
d'église brodés par Jeanne LeBer pendant sa réclusion. A 
trois heures de l'après-midi, visite du "vieux Montréal" sous 
la conduite des membres de la Société Historique. A huit 
lieures du soir, fête de nuit au parc Lafontaine. 

Deuxième jour: 18 mai 1917. — A dix heures du matin, 
<départ de l'Hôtel de Ville; visite et décoration des institu- 



I, 

m 

m 



f ' I 






m^ 



S' 



lo- 



tions religieuses suivantes: les Soeurs de la Charité de- 
l'Hôpital Général (Soeurs Grises), dépôt d'une couronne de 
fleurs sur le tombeau de la mère d'Youville; les Soeurs de 
la Congrégation Notre-Danu", dépôt d'une couronne de fleurs 
sur le tombeau de la Soeur îlfarguerite Bourgeoys; les Soeurs 
Hospitalières de Saint-Josrph de l'Hôtel-Dieu, dépôt d'une 
couronne de fleurs sur le nonument de Jeanne Mance; déco- 
ration du monument élev'; par la Société Historique sur le 
site de la fondation de "iontréal; décoration du monument 
de Maisonneuve sur la i)iace d'Armes. A huit heures du soir, 
séance historique et réception par la Société d'Archéologie 
et de Numismavique au Château de Ramezay. 

Pour rappel'îr le souvenir de cette manifestation, le 
comité a décidé: 

1° La frappe d'une médaille comniémorative dont 
l'exécution a été confiée au sculpteur Laliberté. L'avers 
représente Maisonneuve prenant pied sur le sol de Montréal 
où il est accueilli par la muse de l'Histoire qui lui découvre 
les développements futurs de la ville et porte l'inscription 
*^275e anniversaire de la fondation de Montréal, 17-18 mai 
1917"; le revers présente l'allégorie d'un arbre majestueux 
au pied duquel sont accolés les écus de France et d'Angle- 
terre et la parole prophétique du Père Vimont se détache 
sous les rameaux: 'SJe ne fais aucun doute que ce petit 
grain ne produise un grand arbre." (P. Vimont, 18 mai IGlli). 
Voir la reproduction au frontispice. 

2° La pose de plaques commémoratives à divers en- 
droits de la ville auxquels se rattacheT'i, des souvenirs his- 
toriques. (Voir au frontispice la reproduction d'une de ces 
plaques. ) 

3° La publication d'un compte-rendu des fêtes auquel 



— 9 — 



on a C'i'u iiitérossaiit (rajoutai' conmie (lenxième parlio le 
Terrier tle la Sei<;ii(niiio de Montréal (ini fournit uno docii- 
nientation de la pins haute importance pour l'histoire de 
notre ville. La Société Historiciue de Montréal a été chargée 
de la préi)aration de ce volume, qui formera la onzièn»e li- 
vraison de ses "Mémoires". 



PREMIERE PARTIE 



Compte-rendu des fêtes 



MONTREAL 

164=2-1917 

Entre toutes les villes de ce continent, Montréal occupe 
aujourd'hui un rang enviable. Sans rivale dans l'Amérique 
britannique du Nord, dont elle est la métropole incontestée, 
elle ne le cède en importance qu'à quelques-unes des prin- 
cipales agglomérations de la grande république voisine. Par 
rétendue de son commerce, i)ar le chiffre de sa population et 
par la grandeur de ses institutions, elle commande l'attention 
du monde entier. Et il n'a fallu que deux cent soixante 
quinze ans pour opérer cette évolution merveilleuse d'une 
humble bourgade en une vaste et imposante cité. 

N'est-ce pas remarquable, en effet, de penser qu'il y a 
un peu moins de trois siècles, la nature vierge, avec ses 
arbres géants et ses broussailles touffues, occupait encore 
cette même terre où fourmille aujourd'hui une vie si intense? 
Comme elle a été promptement et i)leinement remplie la pro- 
phétie du père Vimont! Le grain de sénevé, jeté dans un 
généreux sillon, s'est gonflé d'une forte sève, est devenu un 
arbre aux puissantes ramures. L'on connaît peu d'exemples 
d'une croissance plus rapide, et surtout plus visiblement 
entourée "le soins providentiels. L'histoire des débuts de 



— 11 — 



Ville-Marie et de son agraudissenient est un poème qui égale 
les plus beaux dans tous les Ages. Nous ne devons i)as nous 
lasf r de la revivre, car c'est la seule pensée du eheuiin déjà 
glorieusement parcouru qui nous a])i)ortera le réconfort né- 
cessaire pour marcher toujours plus avant. Puisque nos 
origines sont si belles et si hautes, pourquoi notre avenir ne 
serait-il pas d'un éclat plus grand encore? Noblesse oblige. 

Lorsque quelques siècles encore auront miiri notre génie 
national et auront en même temps donné aux événements le 
recul nécessaire, il viendra sûrement le grand poète canadien 
tant attendu qui doit chanter nos temps héroïques. Et 
jamais aucun aède n'aura rencontré plus beau sujet d'épo])ée. 

Homère a chanté l'Illiade en vers immortels, mais pour 
quiconque s'y arrête et y réfléchit, comme ils sont petits les 
exploits des Agamemnon, des Achille et des Ulysse à côté des 
gestes grandioses de nos propres aïeux ! 

La modeste chambre de Meudon où Jérôme le Royer de 
la Dauversière et Jean Jacques Olier, brûlant du même 
amour de Dieu et des âmes, et inspirés d'un même mouvement 
prophétique, décidèrent contre toute sagesse humaine la 
fondation de Ville-Marie, cette modeste chambre vaut bien 
le fabuleux Olympe où fut machinée dans la haine et dans 
la discorde la guerre déraisonnable d'Argos contre Troie. 
Et combien mieux qu'Achille, Hector, Ulysse et Ajax, ils 
mériteraient d'être appelés des demi-dieux nos héros du 
Nouveau-Monde! Ce n'est plus seulement quelques détroits 
qu'ils traversent pour aller arracher à ceux qui la retiennent 
une Hélène de chair, c'est l'immense océan qu'ils franchissent 
})our aller ravir à la barbarie et aux ombres de la mort des 
Ames immortelles. Plus encore que celle des Grecs, leur 
entreprise était audacieuse. Ils s'avançaient dans une terre 
nouvelle, semée d'embûches de toutes sortes, éloignée de tout 



m 



— 12 — 



secours, et ils avaient ù lutter nuit et jour contre des ennemis 
I^lus féroces et plus redoutables que ne le furent jamais les 
guerriers de Priani. Leur sublime aventure dura, d'ailleurs, 
non pas dix ans, mais un siècle et ])lus. Nous ne connaissons 
l)as d'entreprise (jui ait demandé à la fois une obstination 
plus héroïque et un couraj^e plus vaillant. Nous pouvons 
camper sans crainte nos ji^randes figures des premiers temps 
à côté des héros d'Homère; ils les dépassent de tout ce qu'une 
âme chrétienne peut ajouter à la bravoure et à rintré[)idité. 
Rien ne man(jue à notre incomparable épopée, ni la noblesse, 
ni la fierté, ni la valeur, ni le sublime. 

Qui n'admirerait par exemple le tranquille courage d'un 
M. de iMaisonneuve s'en fondant en pleine foi'êt, avec une 
faible poignée de colons? A M. de Montmagny qui l'avertit 
des dangers (jui l'attendent et le presse de rester aux ])ortes 
de Québec, il répond simplement qu'à ^Montréal il doit aller 
et qu'à Montréal il ira, ''quand tous les arbres de cette île 
se devraient changer en autant d'Iroquois". Le fier Atride 
lui-même n'aurait jamais pu oi)poser aux avis du prudent 
Ulysse une réi)ouse empreinte d'une plus indomptable volonté 
et où résonne plus haut le sentiment de l'honneur. 

N'avons-nous ])as notre Achille, encore plus vaillant que 
l'ancien, en la personne de Charles Lenioyne? Ce père de 
tant de héros, héros lui-même, sert pendant plus de vingt ans 
de bouclier à la colonie naissante. Infatigable, il est tou- 
jours prêt à la première alerte, il fond avec intrépidité sur 
la horde iroquoise, la disperse et lui arrache ses victimes. 
Sans le secours de son bras valeureux, le faible grain de 
sénevé qui venait à peine d'être déposé dans la terre fraîche- 
ment remuée, aurait péri vingt fois étouffé par le sang du 
carnage. 

Que dire aussi de Dollard des Ormeaux, ce sublime 



— 13 — 



sacrifié? Essayons de uons représenter son départ pour le 
Long Saiilt avec ses dix-sept compagnons, un matin de juillet 
1660. Tous savent qu'ils vont mourir et ils viennent de com- 
munier, de recevoir i\ la Table Sainte le viatique suprême. 
Sur le parvis de l'humble chapelle, tous les habitants de 
Ville-Marie les entourent et les couvrent de leurs embrasse- 
ments, sachant qu'ils ne les reverront plus. Mais voici que 
l'heure a bonné, et les dix-huit jeunes gens s'arrachent aux 
bras de leurs parents, de leurs amis, se redressent, s'éloignent 
d'un pas ferme et, au premier tournant de la route, après 
avoir jeté un dernier adieu à la colonie en larmes, ils dispa- 
raissent. Ils s'en vont vers la mort, mais leur mort sera une 
victoire. Nous ne croyons pas que l'histoire d'aucun pa^'s 
offre une page plus pathétique et plus glorieuse i\ la fois. 

N'avons-nous pas le droit, enfin, d'opposer aux plus 
suaves figures féminines créées par le génie d'Homère 
quelques-unes de nos admirables héroïnes? 

La douce Iphigénie, se soumettant au stupide sacrifice 
commandé par Calchas, n'est certes pas plus touchante qu'une 
Jeanne Mance se sacrifiant elle-même, de sa volonté propre, 
et quittfint tout, patrie, famille, ricliesses, pour se consacrer 
irrévocablement au soulagement de la souffrance. p]t l'in- 
comparable Marguerite Bourgeoys qui fait sa famille de tous 
les petits, qui les abrite sous son aile et qui se dépense pour 
eux sans compter jusqu'à l'épuisement de ses forces, est ce 
que sa sollicitude maternelle ne laisse pas dans l'ombre celle 
même de la tendre Andromaque? 

Et nous n'avons pas parlé des Lambert Closse, des 
d'Aillebout, des Legardeur, des Leber, autant de héros qui 
s'ignoraient eux-mêmes mais qui n'en sont que plus admi- 
rables dans leur simplicité. Nous n'avons pas parlé surtout 
de nos missionnaires, ces conquérants pacifiques, qui gardent 
la supériorité de n'avoir versé que leur propre sang et dont 



N,''- • 



m 



. ':■. 






,'j va 

■ ''àii'. 

1 



1 



— u — 



le rude labeur nu milieu des peuplades sauvages a fait plus 
que tout le reste pour assurer le triomphe de la civilisation 
sur cette terre canadienne. 

Tels s(mt les glorieux ancêtres (pii ont m^'rité à Montri-al 
sa grandeur et son succt^s présents. Arrosé(; du sang de tant 
de martyrs, la terre de Ville -Marie n'en a produit que des 
fruits plus abondants. Et le Canada tout entier a profité 
de cette étonnante fécondité. C'est de Montréal qu'ont 
rayonné de])uis deux cents ans jn-esque toutes les grandes 
entreprises; c'est de Montréal (pi'ont essaimé la pluj)art des 
établissements nouveaux ; c'est de Montréal (pie sont ])artis 
h la recherche de terres inconnues nos principaux décou- 
vreurs,les Cavelier de la Salle, les (îaliuée, les Dulhut, les 
Bienville, les Tonty, les Lamothe-Cadillac et les Gauthier de 
la Véreudrye. 

Les Montréalais ont donc raison d'être fiers de leur 
histoire et, avec le barde de Holyme, ils ont le droit de dire: 
"Non fecit taliter omni nationi". Mais il y a le danger qu'un 
engourdissement routinier la leur fasse trop longtemps ou- 
blier. Devant tant de préoccupations matérielles qui solli- 
citent notre attention et l'accaparent, le passé court risque 
de s'effacer et de s'oblitérer. Et pourtant c'est dans le passé 
que notre force réside. Nous ne pouvons être ce que nous 
devons qu'en étant soutenus par ce que nous avons été. Il 
est nécessaire que nous nous retournions souvent vers nos 
origines, qu'à des intervalles rapprochés, nous redescendions 
pieusement les marches du souvenir jusqu'aux lointains 
horizons de notre berceau. C'est la raison d'être de nos fêtes 
nationales, et des célébrations populaires comme celle du 
275e anniversaire de la fondation de Montréal qui vient 
d'avoir lieu en 1917 et dont nous avons à consigner, pour 
mémoire, le succinct compte- rendu ; 



— 15 — 



CVst si la Soci<^t('' Saiut-Joan-najjlisto qu'il convenait 
de prendre l'initiative d'une semblable démonstration, en sa 
qualité de {gardienne pour ainsi dire officiidle du souvenir 
patrioticpie et elle n'y a pas mancpié. Dès le mois de février 
1917, par la voix de son Conseil, elle attirait l'attention 
publique sur la date jjrocliaine «lu STHe anniversaire de la 
fondati(m de Montréal et elle invitait nos concitoyens ii la 
commémorer «lijjfnement. Le concours lui fut immédiatement 
acquis de la Société Historique de Montréal (|ui s'est ]>récisé- 
luent donné ])our mission de sauvef^arder nos souvenirs et 
d'en proj)aj;<'r le culte. D'autres associations non moiîis 
intéressées au nmintien de nos vieilles tra<litions suivirent 
aussitôt, comme la (Société d'Archéolojjjie et de Numisnui- 
tique et l'Association Catlioli(iue de la Jeunesse canadienne- 
fran(;aise. De cette action connnune résulta la formation 
d'un Comité f;énéral du -75e anniversaire composé de MM. 
Victor Morin, ]>résident, X.-K. lieaupré, Victor Doré, J.-li, 
Lagacé, U.-H. Danduran<l, de la Société Saint-Jean-Iiaptiste; 
MM. A. Faut<Mix, Montarville de la Jiruère, A. lieaugrand- 
Champagne, E.-Z. Massicotte, Emile Millei-, J.-C.-O. Bertrand, 
et Edgar Gariéi)y, de la Société llistoriiiue de Montréal; 
MM. W. D. Lighthall, Emile Vaillancourt et K. W.McLahlan, 
de la Société d'Archéologie et de Numismati«ine; MM. J. -('. 
Martineau, Alpli. de La Kochelle et H. Lessard de l'Associa- 
tion Catholique de la Jeunesse. Le comité se mit à l'oeuvre 
sans jdus tarder et, grAce aux précieux concours qui lui 
vinrent de tous les côtés, il put mener son travail si bonne 
fin, en dépit du peu de temps qu'il avait îl sa disposition. 
Du premier coup d'ailleurs, le projet avait rencontré l'ap- 
probation universelle. Chacun com])rit que s'il ne convenait 
peut-être pas, en ces temps malheureusement si troublés, de 
célébrer ce 275e anniversaire avec autant d'éclat qu'en 



m 






'■ M: 



*:■■>■ 



— 16 — 



vd'antrcH ciiTonHtJiiiccH, il iniportuit cepondunt de lu» pas le 
laiawM' puHHor inap('i(,u. Noh adininiHtnitcui'H inunicipaux 
eiix-in(^ni('s l'ont parfaitement eonipris et Hh n'ont pas h^Hité 
à accorder i\ l'entreprise la consé(;ration officielle de leur 
autorité. L'ar une décision unanime, la commission adminis- 
tative de Montréal, à une de ses séances du mois d'avril 1917, 
api)rouvait l'idée d'une connnémoraison solennelle de la 
fondation de notre ville, assumait les frais de la célébration 
et déléguait au Comité qui avait pris l'initiative de la fête 
l'artorité nécessaire pour en faire véritablement une fête 
«de Montréal. 

Le premier soin de nos premiers colons en abordant ù, 
Ville-Marie, le 18 mai 1012, fut d'appeler la bénédiction de 
Dieu sur l'établissement nouveau. 

Au Dieu de l'univers consacrant leurs ])rémices, ils vou- 
lurent avant toutes choses entendre la njesse. Aussitôt le 
débarquement opéré, ils dressèrent un autel sous une tente 
de toile et, au milieu du plus profond recueillement, ils 
assistèrent au divin sacrifice que célébrait le père Vimont. 

La foi de nos pères s'est conservée intacte parmi nous 
«t il était juste que la célébration du 275e anniversaire de 
Montréal s'ouvrît de même par un acte religieux. C'est par 
une messe solennelle qu'ont été inaugurées les fêtes de 1917. 
Par dessus deux cent soixante quinze ans, ancêtres et des- 
•cendants se rencontraient devant le même autel. 

Le 17 mai 1917, premier jour de la célébration du 275e 
xinniversaire, une foule considérable se pressait donc dans 
la vaste nef de l'église Notre-Dame. Le temple lui-même 
était orné comme aux j)lus beaux jours. Croyant que la 
circonstance exigeait le plus grand déploiement, les Messieurs 
de Saint-Sulpice n'avaient pas hésité s\ exhumer les plus 
rares richesses de leur trésor. Ainsi un antipendium brodé 



— 17 — 

de lu main de .IcMimc licMcr )»anii( Ir mailn'-aiitol. La 
chasuldc et les dalinaf i«nu's des diacn'H et soUH-diacroH ctaiont 
égalciiuMit. rocuvi'o de lu pioiiHc rccinsc. 

Su (Jrandcur Monsci^inMir (îaulliicr, ('-vôquo de IMiilii)- 
po|)()liH cl anxiliaii'c du diocèse de Moiitival, olfiriait pou- 
tificalciiK'iit, assiste de y\. l'althé (îarnuiteij^lit, «•oimnc prêtre 
aHsislaiit, et de MM. les al)l)és Tliuot et Velle (Mtnime diacre 
et souH-diacre. 

l'ii ^rand noiahre de pirlrcH de la ville et de la province 
occupaient les stalles du sanctuaire. Dans la nef, au premier 
ranj;', figuraient les principaux représentants de l'autorité 
municipale, M. le .Maire, les Commissaires et les écheviuS; les 
consuls de France et de r>el<;i(pu', les membres les plus 
marcpfants de notre maj;ist rature, du monde universitaire, 
professionnel ou p(diti(]ue. 

Le s<'rmon fut pionoucé à l'Offertoire ])ar le K. 1*. .losepli 
Papin-Ai-chandiault, S.J. De nu^Mue (jue le IS mai 10 12, un 
jésuite, le l'èi'c \'imont, avait prêché p^uir la première fois 
la parole <le Dieu sous le ciel de Ville Marie, l'on avait voulu 
que le sermon qui devait connnémorer ce grand événement 
fût confié îi un fils de saint Ignace. 

l'renant i)our texte nu^'uie de sou discours les méuuirahles 
paroles prononcées par le père Vimout, à la pre?nière uu'sse 
du 18 mai 1(512, l'orateur déclara «lue ces paroles étaient à 
la fois pro])hétiques et directrices. JOlles aunon<;aient le dé- 
veloppement merveilleux de notre métropole, mais elles indi- 
quaient en même temi)s le sens de ce développement. De 
semence fran(;aise et catholicpie, l'oeuvre fondée sur notre 
sol devait, à moins d'avorter, s'éi)auouir eu fleur frau(;aise 
et catholique. 

L'après-midi du premier jour fut consacré au pèlerinage 
historique du Vieux-Montréal. Ainsi que le faisait fort 



m 

M 



m 

i» ■■■• " 



Yi'r 



1„" 



'i. ' !»»' 

H: 

m 
m 



— 18 



jiistenuMit ob.sorvci' le lendemain un journal «le Montréal, "le 
Devoir", cette visite a r«'*veillé tous les anei<'ns souvenirs et 
fait revivre les ])ieux i)èlerins aux i)reniiers battements (Ui 
coeur (le la colonie naissante. 

"Un jiroui)e (Tenfants, d'écoliers, de jeunes gens, 
d'hommes mûrs et de vieillards, deux mille citoyens de tout 
Age et de toutes conditions ont bi-avé les difficultés (ju'offrait 
ce iK'lerinage au centre même des affair<'s en un jour non 
clu'nné ]»ar nos concitoyens d'autre origine (le jour de l'As- 
censi(»n), ]»our suivre religieusement la série des leçons vi- 
vantes qui se dégageaient de ces pierres, *'écrin ignoré des 
l)lus belles ])ages de notre histoire. 

"M. Victor Alorin, assisté de i»lusieurs membres de la 
Société JIistori(iue et de la Société d'Archéologie et de Xmis- 
mati(iue, a conduit cette foule dont jtlusieurs étaient des 
descendants directs des ]>reniiers colons, à travers le dédale 
des vieilles rues de lu cité, s'arv-êtant à tous les endioits 
histori(iues échelonnés de la place Youville à la i)lace Jacques 
Cartier. A tous ces i)atri()tes courageux qui le suivaient, il 
a relu ce testament de bnmze et de i)ierre, lavé et vieilli ])ar 
le tem])s, mais resté intact i)our l'édification des générations 
nouvelles.'' 

L'on a ]»ensé «lue tous ceux «jui avaient accompli cette 
l)i-omenade du s(mvenir aimeraient si en voir retracées ici les 
])rincii)ales étai)es. Nous en reproduisons donc le compte- 
rendu tel (ju'il a été ]>ublié dans le "Ilulletin de la Société de 
(îéographie de (Québec" par les soins de M. Mctor Moriu, 
l'initiateur même du projet. 



— 19 



PELERINAGE HISTORIQUE DU VIEUX-MOXTREAL. 



!•:• ';■''■ 

i ■' ','••4 

■■.■•;;'.■. 



"1, Place d'YoHrillr. — A l'époqne de la fondation de 
Montréal, la i)etito rivière Saint-Pierre passait ici et se jetait 
dans le fleuve Saint-Lanrent à l'endroit oceupé ])ar l'ancien 
édifice de la Douane; elle ])asse aujourd'hui sous terre dans 
l'égont (pii suit la même direction. 

C'est donc ici que ]V[aisonneuve et ses compagnons 
vinrent mettre à l'abri leur i)etite flottille de quatre barques 
le soir du 17 mai IM'2. Le lendemain qui était un dimanche, 
une messe d'actions de grâces fut célébrée sur la rive par 
le père Vimont, jésuite, qui compara, dans une envolée pro- 
l)hétique, l'iunnble fondation de la colonie au grain de sénevé 
destiné il devenir un grand arbre, et la chronique rapporte 
qu'on exj)osa le Saint-Sacrement dans la soirée en utilisant 
comme luminaire des lucioles enfermées dans de petites bou- 
teilles. 

Lors de la célébration du 2r)0e anniversaire de fondation 
de la ville, la Société llistcn-icpie a fait ériger à cet endroit 
nn monument comnu''moratif consistant en un obélisque avec 
pla([ues de brcmze rai)pe]ant ces événements et contenant les 
noms des fondateurs. Ce monument fut ensuite offert à la 
ville de ^Montréal à charge de l'entourer d'une palissade et 
d'en i)rendre bon soin si peri)étuité; les ])la(iues contiennent 
quelques inexactitud;^s (pie notre comité de célébration du 
27r)e anniversaire doit faire rectifier. 

2. Ij' VicH.r Fort dr Villc-Marir. — Cet endroit situé îl 
remb(mchure de la ])etite rivière Saint-Pierre est aujourd'hui 
occupé par l'ancien édifice <le la Douane. Dès 1011 il avait 
été choisi comme site d'un poste par Chami)lain qui lui avait 
donné le nom de Place Royale. Maisonneuve le choisit à 
,son tour pour son premier établissement et il y construisit 



If 



m- 






m-. 

":>:■'. ■ 



IS-? 






— '20 — 

en 1045 un foi't de 320 ])io(ls de côté, flanqué de quatre bas- 
tions, qui servit de résidence à la i)etite colonie et qui con- 
tenait une chapelle, un li«'>i»ital, des l()«j;enients ])our les colons 
et pour la pirnison, des niaj^asins, etc.; il fut démoli en 1G72. 
Un moulin à vent fut construit en dehors du fort, en 1048, 
un peu en amont du fleuve à l'endroit (]ui })orte encore le 
nom de Pointe du ]\roulin à Vent. 

Après la démolition du fcn-t, k: .gouverneur de Callières 
y construisit son château et l'endroit fut connu dei)uis lors 
sous le nom de lN)inte-à-Callières; sur l'extrême point au- 
jourd'hui occu])ée par l'ancien édifice de la douane, (m a éri<>é 
une statue à John Young, l'un des principaux promoteurs du 
port d(; ^lontréal. 



3. Hôpital (Ivnrrnh — A l'ouest du fort, entre la petite 
rivière Saint-Pierre et le moulin-{\-vent, un homme de bien, 
Fran(,'ois (Miaron de la liarre, commenta en 10î)2 la construc- 
tion d'un hosi>ice ])our les nécessiteux et fonda avec Pierre 
LeBer et Jean Fredin une communauté connue sous le nom 
de Frères Charon (jui ajouta, quehpies aimées plus tard, à 
son oeuvre une école i)our l'instruction de la jeunesse. 

Cette couimunauté s'étant éteinte en 1745, ^ladame 
d'Youville y établit deux ans i)lus tard son Hôpital Général 
des Soeurs Grises qui fut incendié partiellement en 1705, 
puis rebâti et finalement transporté de cet endroit au site 
actuel des rues Guy et Dorchester en ]S7(). 

La porte i)rincipale de cet édifice ouvrait juste en face 
de la rue Saint-Pierre; remontons cette rue, traversons la 
petite rivière du même nom qui coule aujourd'hui sous la 
place d'Youville, saluons, en passant au coin sud-est de la 
rue Saint-Paul, le site de la résidence de Robert Cavelier de 
la Salle, l'illustre explorateur du Mississipi, et tournons à 



21 



l'ouest dans la rue des Récollets pour visiter le site qu'occu- 
paient les religieux de ce nom. 



»': 



4. Eglise et Monastère des Récoîlets. — Ces religieux 
furent, connue on le sait, les premiers missionnaires du 
Canada; les pères Denis Jamet, Joseph Le Caron, Jean Dol- 
beau et le frère Pacifique Duplessis accompagnèrent Cham- 
plain dans son voyage de retour en 1615. Les deux premiers 
partirent aussitôt pour évangéliser les sauvages et chan- 
tèrent sur le bord de la rivière des Prairies, le 24 juin de la 
même année, la première messe célébrée au Canada, tandis 
que le père Dolbeau, resté à (Québec avec le frère Duplessis, 
célébrait en cette ville le lendemain. L'établissement des 
Récollets était situé sur la rue Notre-Dame à l'est de la rue 
Sainte-Hélène et leur jardin s'étendait vers la rue Saint-Paul. 
Le monastère fut construit en 1093 et l'église en 170G; ces 
édifices furent démolis eu 18G7. 

5. Rues Notre-Dame, ^aint-François-Xavier, Saint-Paul 
et Chagoitamigan. — En nous dirigeant sur la rue Notre-Dame 
vers l'est, nous trouvons à l'angle nord-est de la rue Saint- 
François-Xavier le site du Tribunal occupé aujourd'hui par 
la maison de finance Forget, au coin nord-est celui de l'Ecole 
fondée par M. le curé Souart, plus tard occupé par le Cabinet 
de Lecture Paroissial et aujourd'hui par l'édifice Transpor- 
tation. Nous saluons de loin le Séminaire de Saint-Suli)ice 
auquel nous reviendrons bientôt, nous redescendons la rue 
Saint-Franyois-Xavier ; tournant îl l'est sur la rue Saint-Paul 
jetons un coui)-d'oeil en passant sur la petite l'ue Chagouanû- 
gan qui est peut-être la plus typique de l'ancien régime, 
ouverte dès 1G97, avec son nom indien et ses sombres malsons 
de pierre aux contrevents de fer dont les résidents peuvent 
se serrer la main d'un côté il l'autre de la rue, et nous arrivons 



^'W: 



xrVA 



t'i-i 






t: 






r, ' .. 



— 22 — 



au centre commercial et administratif de l'ancienne Ville- 
Marie. 

6. La Place an Marché {aujourd'hitl Place Royale). — 
Il ne faut pas confondre la Place Royale actuelle avec l'en- 
droit auquel Champlain donna le même nom en Kîll; celle-ci 
était située, comme on l'a vu plus haut, îI la Pointe-à-Cal- 
lières, tandis que la Place Royale actuelle occui)e, avec 
l'édifice de l'Accise, remjdacement de la Place du Marché 
des premiers temps de Ville-Marie, ainsi nonmiée parce 
qu'on venait y échanger des produits. C'était en même temps 
la i)lace publique officielle de la colonie; on y affichait les 
proclamations; on y exécutait les jujj^ements; les flâneurs s'y 
rencontraient pour apprendre les nouvelles et colporter les 
potins du jour; on venait y voir souffrir les criminels cou 
damnés au pilori ou à la peine du cheval-de-bois, et ces 
instrum(uits de torture y séjournaient en pernumence, de 
même qu'une jwtence pour les exécutions capitales. 

' 7. Châtra)! de Alaisonneiive.. — Au nord de la Place du 
Marché se trouvait, sur la rue Saint-Paul, la résidence du 
Sieur de la Corne Saint-Luc, et en continuant notre route 
vers l'est nous voyons, en retrait de la rue, les murs calcinés 
des magasins Frothingham et AVorkman incendiés il y a trois 
ans, qui occu])ent le site du château construit ])ar Maison- 
neuve en 1()50 et qu'il habita jusqu'à son départ de la colonie 
en 1065. 

C'était un édifice de 70 i)ieds de fa(;ade qui faisait fort 
belle figure à cette é])oque; il servit également de résidence 
aux prêtres de Saint-Sulpice de 1(1.^)9 à 1712 et fut ensuite 
occui)é ])ar le sieur Pierre Raind^aut, notaire, procureur du 
roi et lieutenant général civil et criminel de la colonie. 
L'incendie le détruisit en 1852. 



23 — 



il ^' ■ 



8. Ilôtrl-Dwn. — ^\)iis ])assons devant le site de la pre- 
mière maison île résidence du tabellion Basset et de celle de 
Migeon de Bransat, sur le côté sud de la rue Saint-Paul, et 
nous arrivons à l'endroit choisi i)ar Jeanne Mance pour 
l'établissement <le son hôpital de TIIôtel-Dieu, fondé à la 
Pointe-Callières en 1042 et trans])orté au coin nord-est des 
rues Saint-Joseph (aujourd'hui Saint-Sulpice) et Saint-Paul 
en 1644. ■ . . 

Cette institution couvrait toute la su])erficie du terrain 
occupé par les magasins (pii appartiennent encore aux bonnes 
religieuses et dont le revenu leur ])ernu»t de soutenir leurs 
oeuvres de charité; les rues LeRoyer et De Bresoles, qui 
font i)artie du nu'me terrain, re<;urent leurs noms de 
cette institution. 

Avant la construction d'une église paroissiale, c'est à la 
chapelle de l'IIôtel-Dieu qu'avaient lieu les exercices du culte, 
et c'est égalenu'nt là que les prêtres du Séminaire résidèrent 
avant d'iiabiter le château de Maisoniieuve. 

L'Hôtel-D'eu subit trois incendies, en 1(J95, 1721 et 1734 
et fut démoli lorsque l'institution s'établit à son site actuel 
de l'avenue des Pins, en ISOl. 

Il est pénible de constater que la mémoire du véritable 
fondateur de Montréal, Jérôme Le Rover de la Dauversière, 
qui obtint cette concession avec Pierre Chevrier, sieur de 
Fancamp, et dont Maisonneuve n'était (jue l'envoyé, n'ait été 
honorée jusjju'à ce Jour que par le nom d'une petite rue de 
quehiues cents pieds que nous devons aux Soeurs d(» l'Hôtel- 
Dieu ; espérons que notre reconnaissance s'éveillera quchpie 
iour. ,- , >. , 1 , / 

î). Rue Saint-Sitlpicc. — Plusieurs notabilités de la co- 
lonie habitaient en face de l'Hôtel-Dieu, sur la rue Saint- 
Joseph, ainsi nommée en l'honneur du patron de c.:le 



i ■■.I 



& 



WM 






ï^^' 

^^:'. 



Sil^ 



— 24 — 

institution et dont le nom fut plus tard changé en celui de 
Saiut-Sulpice. 

En partant du coin de la rue Saint-Paul on voyait 
d'abord la résidence de Charles Lemoyne, qui vit naître 
Iberville, Bienyille, Sainte-Hélène, Maricourt et les autres 
fils de ce valeureux colon ; en remontant la rne se trouvaient 
Charles d'Ailleboust et plus tard M. de la Cliesnaye, puis M. 
de Sainte-Hélène et enfin M. de Varennes, tandis qu'en arrière 
se prolongeait le terrain de Jacques LeBer ayant front sur 
la rue St-Paul; puis venait Jean Gervaise, premier mar- 
guillier de Notre-Dame, et enfin Bénigne Basset qui démé- 
nagea de la rue Saint-Paul pour se loger à côté de l'église 
paroissiale, à l'endroit actuellement occupé par la tour nord- 
est de l'église Notre-Dame. 



10. La Place d'Armes. — Nous débouchons sur la Place 
d'Armes, ainsi nommée en souvenir de l'exploit de Maison- 
neuve qui mit un frein, pour quelque temps du moins, aux 
incursions audacieuses des Iroquois en tuant leur chef dans 
une rencontre à cet endroit au mois de mars 1644. 

Au nord de cette place se trouvaient les concessions de 
terrains d'Urbain Tessier dit Lavigne qui sont actuellement 
occupées par les édifices du Royal Trust et de la Banque de 
Montréal. Cette banque n'a pas toujours occupé son site 
actuel; elle fut fondée sur la rue Saint-Paul en 1817 et 
occupa ensuite le coin nord-est des rues Saint-Jacque» et 
Saint-François-Xavier où se trouve actuelh^inent le Bureau 
de Poste. 

A l'ouest de la Place d'Armes se voyait l'habitation de 
eTean de Saint-Père, le plus ancien notaire de Ville-Marie, 
qui périt si tragiquement aux mains des Iroquois, et plus 
tard, au coin de la rue Saint-Jacques, la résidence du juge 
Panet qui devint ensuite le célèbre café Dillon dont on voit 



25 



îrofïucimnoiit la ropréscutation sur les gravures du conimen- 
cenieiit du siècle «lernier. 

C'est dans la irartie siid-ouest de cette place que fut 
creusé en 1047 le fameux puits (îadoys qui servit i)endant 
près de deux siècles aux besoins des habitants et qui ne fut 
comblé qu'en 1850. 






'Mm 



11. L'J-JjfJise paroissiale. — Au sud de la Place d'Armes 
se trouvait la vieille église ])aroissiale de N'ille-^Iarie dont 
l'axe était dans le centre de la rue Notre-Dame, le portail 
tourné vers l'ouest. La construction en avait été commencée 
eu 1(172; une tour carrée servant de cam])anile s'élevait à 
l'angle nord-ouest et un long couloii' extérieur faisait com- 
muniquer la sacristie avec le Séminaire de Saint-Sulpice au 
sud. 

A]>rès la construction de l'Eglise Xotre-Dame en 1S2!), 
la vieille église fut démolie à l'exception de la tour du cam- 
panile qui subsista jus(iu'en IS40. Une cloche monstre 
destinée à la nouvelle église fut fondue par Mears à Wh.ite- 
chapel (Londres) en 181.'i, mais elle se brisa dès les premières 
volées et fut rem])lacée en 1S47 par une plus grosse au poids 
de 24.780 livres dont la voix bourdonnante se fait entendre 
dans un rayon de quinze milles et que le peuple désigne, à 
cause de cela, sous le nom de Gros-Bourdon. 

12. Le Séminaire de Saint-Sulpice. — La construction 
de cette résidence séculaire des prêtres de Saint-Sulpice fut 
commencée en 1085; on la voit encore aujourd'hui comme 
elle existait il y a plus de deux siècles avec son mur d'enceinte 
en ma(;onnerie sur la rue et sa vieille horloge à timbres 
découverts qui marquait encore exactement l'heure il y a 
quelques années à peine. L'aile de l'est a seule été démolie 
pour prolonger le corps-de-logis à l'est et l'on voit à l'i.ité- 






I: \.' 






m 

m 

II 

H ... ! 



— 2G — 

rieiii' du imir de la rue Notre-Dame le foyer de la grande 
cheminée (pii faisait pendant à celle de l'aile ouest. 

Les Messieurs de Saint-Sulpice avaient obtenu la con- 
cession de la seigneurie de Montréal à charge de pourvoir 
aux besoins de la mission; c'est ici que les censitaires dont 
les rentes n'ont pas encore été commuées viennent s'acijuitter 
de leui's redevances. En 1694, ces Messieurs construisirent 
une résidence de campagne à côté d'une enceinte fortifiée 
qu'ils avaient consti-uite ])our les sauvages au jned de la 
montagne en KiTO, à l'endroit où s'élève aujourd'hui le col- 
lège de jMontréal ; elle était entourée d'un mur flan(]ué de 
<iuati'e tourelles dont deux subsistent encore sur la rue 
Sherbrooke avec le mur en maçonnerie (pii les reliait, et était 
connue sous le nom de Fort des Messieurs. Dans l'une de 
ces tourelles, JMarguerite liourgeoys fit enseigner aux en- 
fants des sauvages (jui habitaient l'enceinte réservée à l'est 
du fort. 



13. La Cathrdralc onr/licanc. — Continuant notre course 
par la rue Notre-Dame vers l'est, nous i)assons au coin de 
la rue Saint-Suli)ice devant le site qu'occupait la résidence 
de l'explorateur Duluth, et au coin de la rue Saint-Laurent 
devant celui qu'occupait La Mothe-Cadillac, fondateur de 
Détroit. Avoisinant cette maison se trouvait la Prison, 
bâtie en retrait de la rue Notre-Dame, sur le site de UKpielle 
fut érigée plus tard la Cathédrale anglicane ouverte au culte 
en 1814 et incendiée en 1850. Le quartier résidentiel anglais 
s'étant déplacé vers l'ouest, la cathédrale et l'évêché s'éta- 
blirent ail site actuel de la rue Sainte-Catherine, entre les 
j'ues de l'Union et de l'Université. 

14. Conffn'ffation dr Xotrc-Dawv. — La première école 
lie Marguerite Bouregoys fut ouverte en 1058 dan*- un grenier 



— 27 — 

au sud (le la nie Saint-Paul, et fut tiansi)()i'tée en 1G.SI3 sur 
le V-MM-ain ootioyé par M. de Maisonneuve entre celui de 
riIôtel-Dieu et les rues Saint-.Iean lîaptiste, Xotre-Daïue et 
Saint-Paul. 

Sur ee inênie terrain furent construites en !(!!);{ l'éj^lise 
de Notre-Dame de Pitié où -Jeanne Leber vécut en recluse 
volontaire, et en ITLS la cliai)elle de Notre-Dame de la Vic- 
toire en accom])lissement d'un voeu des citoyens de Montréal 
lors de la tentative d'invasion de 1711, tandis (jue les ci- 
toyens de (Québec doniuiient à la même occasion le nom de 
Notre-Dame des ^'ictoil•es à la petite éj^lise de Notre-Dame 
de la Kecouvrance à huiuelle ils avaient déjà donné le nom 
de Notre-Dame de la N'ictoire b s de la levée du sièy.e de 
Québec par l'liii)i)s en 1(»!)0. 

Les reli<>ieuses de la C'ong;ré}j;ation ayant construit leur 
niapnifiipie établissement des rues Sherbi-ooke, Atwater et 
AVood, la ville de Montréal se rendit ac(iuéreuse de cet im- 
nieubb^ l)our y continuer l'ouverture des rues Saint-Laurent 
et Lelioyer; elle subdivisa les résidus de ces terrains en lots 
à bâtii-, les revendit à l'enchère pour se rend)ourser du coût 
d'achat et réalisa même un bénéfice dans cette transaction. 
Tous les édifices furent rasés avant la vente j)our enlever 
aux accpiéreurs la tentation de les utiliser, même l'église de 
Notre-Dame de l'itié qui aurait cependant pu être réservée 
«n marge de la rue Saint-Laurent; le vieux pensionnat de 
pierre aux contrevents de fer qui longeait la rue Saint-Jean- 
Baptiste datait de 1844. 

Marguerite liourgeoys avait aussi construit à la Pointe- 
Saint-Charles, en face de l'île Saint-Paul, la nuiison Saint- 
Gabriel qui api)artieut encore aux Soeurs de la Congré- 
gation ; elles y conservent religieusement plusieurs objets qui 
ont servi à leur vénérable fondatrice. 









ïm 


f^'^:- 



'.-:*. 



'!•;'■■*■ 






,— 28 — 

15. Eijlisc et Monaaivrc iJra Jésuites. — Ces (''difices se 
trouvaitMit Kur lViu[)lu(*('iiK'ut actuel «lu l'alais tle Justice 
et (le la petite ])lace de rh«*ttel-de-ville. Construits eu 1002, 
ils furent affectés au service des tribunaux après la c()n(|uête 
eu 1703, et le gouvernement y fit construire un palais de 
justice et une prison eu ISOO. L'édifice actuel, ou plutôt les 
trois premiers étages du cori)S principal datent de 1850. 

A l'ouest de la terrasse (pii s'étend en face du l'alais 
de justice, une congrégation de juifs esi)agn()ls et ])ortugais 
construisit en 1777 la i)remière synagogue de Montréal, sur 
la petite rue Saint-Jac(iues, près de la rue Notre-Dame. Les 
bâtisses qui se trouvent ù, cet endroit devaient faire place ù, 
une nouvelle aile du palais de justice s'étend aut le long de 
la rue Notre-Dame juscpi'à la rue Saint-Gabriel pour faire 
])endant à l'aile actuelle construite sur remi)lacement de 
de l'église presbytérienne Saint-Gabriel dont le Rev. Robert 
Campbell a écrit une cojjieuse histoire; ce projet a depuis 
été modifié. i 



10. La Place Jar-ques-Cartier. — C'est dans la ])artle 
sud de cette place que fut construit en 1723 le Château du 
Marquis de Vaudreuil, gouverneur général de la Nouvelle- 
France, bel édifice dont la façade s'élevait sur la rue Saint- 
Paul, au coin de la rue qui portait alors le nom de Saint- 
Charles, et dont les jardins s'étendaient vers la rue Notre- 
Dame. 

En 1773, la Fabri(]ue acheta cet immeuble au piix de 
19,500 francs i)our y trans])orter le Collège de Montréal fondé 
î\ la Longue-Pointe par M. Curatteau en 1707. Le collège 
subsista à cet endroit jusqu'à sa destruction par le feu en 
1803, fut reconstruit sur la rue du Collège à l'ouest de la 
l'ue McGill et prit le nom de Petit Séminaire de Montréal. 



on I 

Plus tard, le nombre grand isHant des élèves fit songer les 
Messieurs de Saint-Sulpiee à construire un édifice [)lu8 sj)a- 
t'ieux sur l'einplaceinent du Fort des Messieurs. C'est le 
<*ollège actuel et les classes y furent ouvertes en février t.S(>U!, 
tandis que l'édifice de la rue du Collège était affecté au 
casernement des troujjes. 

Après la destruction du château de \'audreuil la ville 
fit l'acquisition du terrain pour y ouvrir un nmrclié il l'ouest 
duquel elle traga une rue i)arallèle à la rue Saint-Charles 
qu'elle nomma rue de la Fabrique. Ce marché fut connu 
sous le nom de "Marché Neuf". Après la construction du 
marehé Bonsecours en 1845, il fut démoli, les noms des rues 
Saint-Charles et de la Fabricpie disparurent et le tout prit 
le nom de Place Jacijues-Cartier. 

Le monument Nelson avait été élevé à cet endroit par 
souscription i)ubli(iue en 1808. 



I ■■■:■: 
», - 



:l: ."I 



17. Vhâtcaii de Ramezay. — Claude de Kamezay. gou- 
verneur de Montréal, fit construire ce château en 1705 et 
donna son prénom â la petite rue Saint-Claude qui le longe 
à Test. Après sa mort, le château fut vendu à la Compagnie 
des Indes qui en fit ses quartiers généraux de 1745 jusqu'à 
la conquête, alors qu'il devint la résidence officielle des 
gouverneurs anglais. 

Lors de l'invasion américaine, les tléiégnés Franklin, 
CarroU et Chase s'y installèrent et c'est ici que l'imprimeur 
Fleury Mesplets, venu avec eux pour publier de la littérature 
de propagande ù l'adresse des Canadiens, monta la première 
presse montréalaise en 1776. 

Lord Metcalfe fut le dernier gouverneur anglais qui 
résida au château de Ramezay. L'édifice servit ensuite de 
cour de justice, puis l'Ecole Normale et l'Université Laval y 












— 30 — 

reym'i'iit tour ji tour leurs élèves. Kufin, le gouvernement 
l'ayant mis il l'enehère en 185)5, la ville de Montréal s'en 
rendit acciuéreuse et le confia à la Société (rArclié(»lo}i:ie et 
de NuiniHniali<iue à raison d'un loyer nominal pour en faire 
un musée d'archéologie ouvert {^gratuitement au public 

18. Ef/lisc vt Marchr Honaccours. — Descendant la rue 
Saint -Claude, nous arrivons au Marché IJousecours construit 
en 1845 et dont le d<Mixiènu' éta^e hospitalisa l'administra- 
tion municipale jusqu'à la construction de l'hôtel de ville 
actuel. 

Le conseil de ville avait siégé jusqu'en 1844 dans une 
maison de Madame de lieaujeu, sise rue Notre-Dame entre 
les rues Saint- Fran(;ois-Xavier et Saint-Jean; les bureaux 
furent alors transjwrtés dans la maison d'a(]ueduc Hayes 
située rue Notre-Dame à l'est de la rue Saint-Claude et dont 
le troisième étage était occupé par le réservoir de l'afiueduc. 
Ou dit qu'un jour le conseil faillit être noyé par une fuite 
d'eau qui se, fit jour à l'improviste; ce devait être au cours 
d'une discussion ardente comme nous en avons ])arfois de nos 
jours, et nos édiles décidèrent sagement d'éloigner leurs 
têtes de cette épée de Damodès nouveau genre, en décidant 
la construction d'un édifice destiné à servir d'IIôtel-de-Ville 
et de marché i)ublic, au coût de $1*00,000; les séances du 
conseil y furent inaugurées le 24 janvier 1852. 

L'angle sud-est de cet édifice occupe l'emplacement du 
Palais de l'Intendance construit en 1098 au coin de la rue 
Saint-A'ictor et qui servait de logement et de bureaux au 
personnel administratif sous le régime français, ainsi que 
de résidence à l'intendant lui-mênle lorsqu'il séjournait à 
Montréal. 

La chapelle de Bonsecours fut commencée en 1G57 par 



!i 



— 31 — 

Murjfuciitc HonrjïcoyH et construite en dé|)it d'()l).stacl('H de 
tonteH sortes. ("«Hait un in'tit WAliinent en bois de .30 pieda 
par 40 (pli fut reniphué en Wtl'.i par un é<iifi('e en pierre 
4le 40 X 75. Incendiée en 17r)4, cette chapelle fut rebâtie eu 
177li, ])nis restaui'ée et "modernisée'' de lMSr> ù ISSS; elle a 
j)erdu beaucoup de ce cachet «l'orif^inalité «pi'on ainu» à re- 
trouver dans les vieilles <*li()ses, en particulier les jjetites 
l)outi(pies pittoresipies (pli la flaïupiaient le loup de la rue 
Saint-Victor, connue on en voit parfois dans les vieilles villes 
«l'Europe. 



lî). Rue Friponne et Faubourg Québec. — Continuant 
notre route sur la rue Saint-Paul vers l'est, nous arrivons 
bientôt à l'endroit où se trouvaient les Maj^asins du Hoi, 
centre du commerce de la colonie où les coureurs de bois 
venaient échanger leurs fourrures [)our les ])roduits in«luiï- 
triels de l'Europe. On sait ù quelles exactions furent soumis 
les i)auvre8 habitants victimes de ce monopole, surtout sous 
l'administration de Bigot et <le ses acolytes; aussi s'en ven- 
gùrent-ils en donnant le nom de "Friponne" à la rue qui 
passait devant ces magasins. 

Un peu plus loin la rue Saint-Paul atteignait le mur 
des fortifications, et comme c'était le chemin qui conduisait 
vers Québec, la porte Saint-Martin, qui y ouvrait sur la cam- 
pagne, prit insensiblement le nom de Porte de Québec, de 
même que le groupe de maisons qui s'élevèrent en «lehors des 
murs à cet endroit fut désigné sous le nom de "Faubourg 
Québec.'' 

20. Citadelle et Canoterie. — Nous sommes arrivés à 
l'exti'émité de la ville qui se terminait à cet endroit par un 
monticule d'une cinquantaine de pieds de hauteur sur lequel 
on construisit vers 1656 un moulin ù, vent qui fut plus tard 



•.•• 












'\rt 



\Vf 



— 32 — 

entoui'é d'une palissade avec quatre bastions et d'un fossé. 
En 1723 une batterie royale y fut installée, le drapeau royal 
y fut déployé en permanence et l'endroit prit le nom de 
"Citadelle". En 1821 ce monticule fut nivelé et le gouver- 
neur Dalhousie donna ce terrain à la ville pour on faire un 
parc i>ublic qui prit le nom de ''Carré Dalhousie" ; c'est 
l'endroit qu'occupe aujourd'hui l'hôpital Notre-Dame. 

Au sud de la rue Saint-Paul se trouvaient les casernes 
destinées aux soldats de la citadelle, et près du fleuve la 
Canoterie Royale. 



21. Les Rues de Ville-Marie. — Le plan de Montréal ne 
fut pas tracé dès l'origine avec un ensemble de rue alignées 
régulièrement : les voies de communication entre les divers 
établissements s'ouvrirent au fur et ù, mesure du besoin et 
ne consistaient d'abord qu'en de simples sentiers. Le plus 
ancien de ces sentiers fut ouvert en 1(J45 et faisait commu- 
niquer le vieux fort avec l'Hôtel-Dieu ; c'étaient alors les 
deux seuls établissements de Ville-Marie, auxquels vint 
s'ajouter quelques années plus tard le château de M. de Mai- 
sonneuve construit à mi-chemin entre les deux. C'est donc 
la rue Saint-Paul qui est la i)lus ancienne de notre ville; 
elle fut ainsi nommée en l'honneur du fondateur de Montréal, 
Paul de Chomedey de Maisonneuve. En 1G49 on ouvrit la 
rue Saint-Joseph (aujourd'hui Saint-Sulpice^ de la rue 
Saint-Paul à la Place d'Armes. 

En 1672 le nombre des habitations étant devenu assez 
Important, M. le curé Dollier de Casson fit préparer par 
Maître Bénigne Basset, arpenteur et notaire, un plan offi- 
ciel des rues de la ville qui furent baptisées de noms destinés 
à honorer les principaux fondateurs. La rue Saint-Pierre 
fut ainsi nommée en l'honneur de Pierre Chevrier, sieur 



Si. '•'■'■• 



' — 33 — 

de Fîincanip, qui obtint conjointement avec Jérôme Le Rover 
de la Dauvei'sière la concession de Montréal ; M. le curé 
François DoUier de Casson donna son nom si la rne Saint- 
Frauçois-Xavier; la rue Saint-Lambert prit ce nom du 
fameux major Lambert Ciosse; la rue Saint-Gabriel honora 
les deux premiers curés de Montréal, les abbés (labriel de 
Queylus et Gabriel Souavt; la rue Saint-Charles reçut ce 
nom en l'honneur du valeureux Charles Lemoyne; la rue 
Saint-Jacques fut ainsi nommée en l'honneur de M. Jacques 
Olier, fondateur de ^^aint-Sulpice; enfin la rue principale 
prit le nom de Notre-Dame en l'honneur de la patronne de 
Ville-Marie, tandis que la rue Saint-Josei)h qui longeait 
riIôtel-Dieu fut destinée à honorer le patron de cette belle 
institution. 

22. Les Fortifications. — Le vieux fort de Ville-Marie 
fut pendant longtemps le seul lieu de refuge des i)remiers 
colons; l'IIôtel-Dieu et le chiUeau de M. de Maisonneuve 
furent à leur tour protégés de mauvaises palissades, mais 
les colons qui osèrent s'établir en dehors de ces murs de 
protection restaient exposés aux attaques sournoises des 
Iroquois, Il y avait en outre jt craindre les coups de main 
des Anglais de la Nouvelle-York avec qui l'on était en guerre 
presque continuelle, et sur les instances de M. Chaussegros 
de Léry on commença en 1717 la construction d'un mur en 
maçonnerie qui entoura toute la ville, avec bastions, ])ortes 
de sortie, etc., suivant l'art contemporain des fortifications 
élevé par Vauban au rang d'une véritable science. 

Ce mur longeait au sud la ligne des eaux hautes du 
fleuve, remontait vers le nord dans la direction de la rue 
McGill, tournait à l'est le long de la rue des Fortifications 
qui en a gardé le nom, se prolongeait par la rue du Champ 



m 



\ ;it ■:.1 



". ; :A'. 



Ml 






l: 



m' 4 



— 34 — 

de Mars Jusqu'au site actuel de la rue Berri où il contournait 
la colline de la Citadelle, pour descendre vers le fleuve. Il 
formait ainsi un long quadrilatère avec bastions distribués 
à divers endroits, dans les enfoncements desquels les sau- 
vages amis dressaient leurs wigwams. 

Il va sans dire (jue, dans une aussi rapide pronienade, 
il a été impossible de faire la revue de tous les sites histo- 
riques de Ville-Marie. L'on a dû forcément se restreindre 
à un territoire de peu d'étendue, celui du berceau de la ville, 
afin d'en faire le parcours en (piebiues heures. Mais l'intérêt 
que cette visite a ])rovoqué chez tous ceux qui y ont pris 
part, hommes, femmes, vieillards et écoliers, a fourni la 
l)reuve que notre peuple a conservé religieusement le culte 
de sa glorieuse histoire." 



Le premier jour des fêtes a été dignement clôturé le 
soir par un concert patriotique (jui avait lieu sur le Parc 
Lafontaine et auquel assistait une foule immense. 



• • 



La célébration du 275e anniversaire de Montréal s'est 
poursuivie le lendemain, 18 nmi, avec non moins d'enthou- 
siasme que la veille. Ce deuxième jour était plus particu- 
lièrement consacré à la commémoi'aison officielle du sou- 
venir. C'était la ville de Montréal elle même qui devait, 
par la bouche de ses représentants accrédités, apporter le 
témoignage de sa reconnaissance à ses vénérés fondateurs,, 
aux laborieux artisans de sa future prospérité. 

Dans l'avant-midi, une imposante délégation composée 
des personnages les plus marquants de la ville, et à la tête 



35 



de laquelle se trouvaient M. l'échevin Dubeau, représentant 
la ville de Montréal, M. le consul de France, C. E. Boniu, 
et M. Victor Morin, président de la Société Saint-Jean- 
Bai)tiste, partait de l'Hôtel de Ville et se rendait successive- 
ment aux divers monuments (jui abritent, avec les restes de 
quelques-uns des enfants les plus glorieux de Ville-Marie, nos 
plus émouvants souvenirs. 

La première visite fut pour la maison-mère des Soeurs 
Grises, rue Guy. Le chapelain de l'institution, M. l'abbé 
Bouliier, p.s.s., reyut les pèlerins, pendant que les orphelins 
et les orphelines, sur deux rangs, le drapeau fleurdelisé à 
la main, entonnaient le chant: "O (^anada!'' Aux fenêtres^ 
les blessés de retour du front applaudissaient. 

La délégation, ayant ensuite été conduite à la chapelle^ 
M. l'échevin Dubeau, au nom de la ville de Montréal, (lé])osa 
une couronne de fleurs sur la pie:'re tond)ale de "la Véné- 
rable Servante de Dieu, Marguerite Dufrost de la Jemmerais, 
veuve d'Youville, fondatrice et première supérieure des 
Soeurs de la Charité, née le 15 octobre 1701 et décédée le 
23 décembre 1771." 

A la sortie de la chapelle, M. l'abbé Bouhier prononça 
une courte allocution, félicitant les pèlerins du bel acte de 
justice qu'ils venaient d'accomplir en honorant Ja mémoire 
de Mme d'Youville, une des plus pures gloires de Montréal,, 
et une de ses plus insignes bienfaitrices. 

De la rue Guy, la délégation se rendit chez les Dames 
de la Congrégation, rue Sherbrooke, y saluer une autre 
grande mémoire et y déposer, au nom de "la ville de Mont- 
réal reconnaissante", une seconde couronne, sur le tombeau 
de Marguerite Bourgeoys. Au nom de la supérieure et de 
sa communauté, le chapelain de la maison, M. l'abbé 
Garrouteigt, p.s.s., remercia la ville de cet hommage pieux 



C,\J' 









fi.it.'.. 



a 



37 — 



pied (lu .Mout-Koyal ce posle avancé de civilisation et d'apos- 
tolat'', le c()i'tèfi;e se remit en niairhe vers la Place d'Armes 
où devait se clore cette belle démonstration patriotique, 
devant le monument de Paul de Chomedey de ]^Iaisonneuve. 

M. lOudore Dubeau, pro-nuiire, i)arlant au nom de 
l'autorité municipale, déclara (prelle était heureuse de 
coo])érer, avec la Société Saint-Jean-I>ai)tiste et la Société 
riistori(iue de Montréal, à ces fêtes du Souvenir. Après 
avoir en (pielques mots évo<iué la carrière de l'illustre fou- 
dateur, M. de Maisonneuve, il souligna rensei<;nenient pré- 
cieux que cette leyon d'histoire vivante doit donner à tout 
coeur de ])atriote et spécialement à la jeunesse qui saura 
l)uiser dans l'exemple des ancêtres la vaillance et le courage 
nécessaires ])oui' les luttes à venir. 

M. C.-E. Bonin, consul général de France, dont la place 
était toute nianiuée dans cette nuinifestation du souvenir 
français, ])rit ensuite la parole. Il apportait l'hommage de 
la France à l'un de ses plus glorieux enfants, le fondateur 
-de Montréal, mais il ne croyait pouvoir mieux rex{)rimer 
qu'en ra])pelant le salut ému adressé à cette même ])lace, 
huit jours auparavant, à M. de Maisonneuve par le nuiréchal 
Joffre. Le vain(]uenr de la ^larne venait de recevoir de 
IMontréal un accueil (lu'aucun mot ne saurait rendre, car ou 
y sentait battre le coeur même de la race et de la cité. "L'oeil 
encore i)lein de la vision des foules innombrables venues 
pour l'acclamer, l'oreille toute vibrante de la tempête des 
ovations, le Maréchal, avec son cortège d'honneur, se dirigeait 
vers le déjiart, lorsqu'il demanda de s'arrêter ici même, eu 
cette Place d'Armes, alors prescjue déserte. Le matin, dès 
son arrivée, il avait eu la noble pensée d'y faire porter la 
grande couronne qui est encore au pied du monument comme 
un hommage à Paul Chomedey de Maisonneuve et il tenait 



' ■• 'Jj' 



— 30 



ziteM 



il 



l'en (lu à l'une des mères de la patrie canadienne, et en sou- 
ligna la haute signification. 

L'Hôtel-Dieu, dont l'établissement remonte aux pre- 
miers jours de notre histoire, était une étape toute marquée 
il ce pèlerinage de la reconnaissance. Comme chez les 
Soeui's Grises et chez les Dames de la Congrégation, la céré- 
monie fut imposante. Les délégués s'assemblèrent dans la 
cour de l'Hôpital, au pied de la statue de Jeanne Mance 
qu'entouraient comme une escorte d'honneur les gardes- 
malades vêtues de blanc et les cadets du Mont Saint-Louis. 
Après le dépôt, au pied du monument, d'une troisième cou- 
ronne, hommage de la ville de Montréal à l'admirable fon- 
datrice de l'Hôtel-Dieu, des discours furent prononcés par 
le Dr E.-P. Lachapelle et par le R. P. Valentin Breton, de 
l'ordre des Frères Mineurs, le Dr Lachapelle caractérisant 
en quelques phrases heureuses l'oeuvre impérissable de 
Jeanne Mance et exprimant le voeu que, à côté de sa statue, 
sur ce sol de Ville-^Iarie, s'en élevât bientôt une autre, celle 
de M. Olier, et le K. P. Breton, remerciant les organisateurs 
d'avoir voulu ^'associer au souvenir des fondateurs de Ville- 
Marie, au souvenir du P. Vimont, jésuite, qui célébra la 
messe d'arrivée en 1642, le souvenir des Récollets, premiers 
apôtres du Canada, et le souvenir plus précieux encore à 
la foi niontréalaise du prêtre qui, pour la première fois, le 
24 juin 1615, offrit sur notre île le sacrifice eucharistique, 
le Franciscain Denis Jamay". 

Après une dernière station il la place d'Youville où, 
face au monument élevé en souvenir de la fondation de 
Montréal par les soins de la Société Historique, M. Victor 
Morin, président de cette même Société, lut une vibrante 
adresse "aux généreux fondateurs de Ville-Marie, aux 
hommes courageux et aux saintes femmes qui établirent au 



m 



li .:: 



U-l 



i i: 



t>: 









ïïm 



II-; ■• 






— 38 — 



y ^i 



h venir saluer Ini-mênie au passage la statue du héros. A 
trois pas derrière lui, l'amiral Chocheprat, la main au front, 
la saluait aussi, et plus loin les officiers de la mission fran- 
çaise, rangés en ligne, faisaient silencieusement le même 
geste militaire. Pas un mot ne fut dit, pas un autre geste 
ajouté; rien ne vint troubler la grandeur de cette scène. 
Le vainqueur de la Marne, le grand Français qui a sauvé 
avec son pays le monde civilisé, rendait ce muet et magni- 
fique hommage j\ cet autre grand Français (^ui a fondé la 
métro})ole canadienne. Quel spectacle, (juels souvenirs et 
quel enseignement !" 

Puis, M. Victor Morin et M. S. M. Baylis, ce dernier en 
langue anglaise, remercièrent les nombreux assistants de 
leur participation à cette belle fête historique. 

Les fêtes commémoratives se terminèrent le soir, au 
Château Ramezay, par une séance spéciale offerte par la 
Société d'Archéologie et de Numismatique à ses invités, à 
la ville de Montréal, au maire, aux Commissaires, aux 
échevins et à la Société Historique de Montréal, séance toute 
consacrée aux souvenirs historiques de notre cité. 

Après un discours d'ouvei'ture où M. W. D. Lightall, 
président de la Société et lui-même un des historiens de 
Montréal, rappela avec autant de tact que d'érudition les 
commencements de notre ville, et ses rapides i)rogrès, MM. 
Victor Morin et A. Fauteux firent les frais jn'incipaux de la 
séance, le premier par une intéressante revue des portraits 
des illustrations canadiennes qui ornent les murs du château 
Ramezay, et le second, par la lecture d'un travail historique. 
Le cours régulier de la séance fut interrompu quelque temps 
pour recevoir M. Ferdinand Buisson (jui, de passage à Mont- 
réal comme conférencier de l'Alliance française, avait tenu 
à se joindre à cette manifestation du souvenir français. Au 



— 39 — 

cours d'une clialoureuse improvisation, le distingué visiteur 
prononça un bel éloge de nos institutions religieuses qu'il ve- 
nait de visiter et loua hautement la fécondité de l'oeuvre 
catholi(iue en notre pajs. Ces déclarations du président de 
la Ligue d'Enseignement furent vivement applaudies. 



wi' 



' jj 



\^^U 



,f, 



Telles furent ces fêtes du 275e anniversaire de Montréal 
qui ont penuis à la population de Montréal de se retremper 
dans les souvenirs anciens et d'y puiser un réel réconfort. 

Toute la presse canadienne française en a signalé ù, bon 
droit l'importance et l'opportunité, et nous ne doutons pas 
qu'elles porteront des fruits. 



' H 



15 



f 
_,"»' 






, :r 



LIVRE TERRIER 

de la 

SEIGNEURIE DE MONTRÉAL 

mentionnant les concessions et mtUations 
de terrains compris dans les limites des 
anciennes fortifications. 



Nous avons la satisfaction de publier, à l'occasion du 
275e anniversaire de la fondation de Montréal, un recueil 
documentaire de la plus haute importance pour l'histoire de 
notre ville ; c'est en quelque sorte un tableau synoptique des 
possesseurs successifs de chaque pied de terrain du "vieux 
Montréal" sous le régime français. 

Le livre-terrier de la seigneurie de Montréal fut ouvert par 
les Messieurs de Saint-Sulpice sur autorisation qui leur fut 
accordée par une ordonnance de l'intendant Talon en date 
du 1er novembre 16(30; les entrées y sont faites dans l'ordre 
numérique que nous avons conservé dans cette publication; 
elles commencent au coin des rues Saint-François et Saint- 
Louis, (aujourd'hui Saint-François-Xavier et Capitale) et 
se dirigent vers l'est, le long des fortifications. Ce registre 
et le plan auquel il se rapporte n'existent plus aujourd'hui, 
mais les entrées du terrier ont été copiées vers 1700 dans un 
nouveau registre qui continue les entrées jusqu'en 1795 et 
qui se trouve au séminaire. 

En 1792 Louis Guy, arpenteur et notaire, dressa un nou- 



li '1 



m 



— 41 — 



1! J';t, 



veau plan sur lequel les terrains port/'S au terrier furent 
inscrits avec de nouveaux numéros, à l'encre rouge, qui sont 
portés en même couleur, en marge des entrées originaires. 
Ce plan s'arrêtait à l'ancienne rue Saint-Charles qui fait 
aujourd'hui partie de la place Jacques-Cartier, mais M. La- 
pal ice a pu le coini)létcr au moyen d'autres plans trouvés 
dans les archives du Séminaire de Saint-Sulpice, et l'a divisé 
en dix planches pour en faciliter la consultation. 

Les numéros d'ordre inscrits en gros caractères en tête 
de chaque description sont donc ceux du terrier originaire; 
ils servent à localiser rapidement la description des terrains 
qui appartenaient aux diverses personnes dont les noms fi- 
gurent à l'index publié à la fin du volume, tandis que les 
numéros imprimés entre parenthèses en tête des alinéas, 
avec indication de la ])lanche, sont ceux du nouveau plan 
qui sert à les localiser, et qui sont inscrit à l'encre rouge en 
marge des entrées originaires ainsi (pie sur le ])lan. 

La table de concordance donne, en regard du numéro 
que porte la i)ropriété sur le plan, son numéro d'ordre et le 
numéro de la i)lanche où elle se trouve. Il est bon de se rap- 
jieler qwe les concessi(ms originaires couvraient de grandes 
étendues de terrain qui ont été morcelées par la suite; 
<iuel<iues-unes de ces subdivisions ont été faites dans l'ancien 
terrier qui porte h cet effet des lettres et même des resubdi- 
visions ajoutées aux numéros et lettres originaires. 

Ainsi, pour trouver la propriété d'une personne déter- 
minée nous référons au chiffre qui suit son nom dans l'index 
et nous trouvons dans le texte, sous le numéro d'ordre de 
ce chiffre (caractères gras), la description et l'historique 
des mutations de cet immeuble; en même temps le chiffre 
indiqué entre i)arenthèses, en tête de cha(iue alinéa de cette 
description, nous renvoie à la planche où il est localisé. Si, 



^ '''..■. 






...... 

y-, ',' 

■',''■■'1 JJ 

ma 



— 42 



d'un autre côté, on veut trouver le nom du propriétaire d'un 
immeuble indiqué au plan, on cherchera dans la table de 
concordance, en regard du numéro de cet immeuble, le 
numéro d'ordre (\m uouh renvoie au texte où se trouve la 
description de l'immeuble et l'indication de ses propriétaires 
aux diverses époques couvertes par le terrier. 

Nous devons cette intéressante publication à la bien- 
veillance de M. O, M. H. Lapalice, archiviste de la fabrique 
Notre-Dame, qui a fait pour son compte personnel, avec l'au- 
torisation des MM. de Saint-Sulpice, la transcription Ver- 
batim et orthograpliique du nouveau livre-terrier et de ses 
annotations; ])0ur faciliter les reclierches a\i milieu du 
grand nombre d'entrées <iu'il contient, M. Lapalice a préparé 
une table de concordance entre les numéros d'ordre de 
l'ancien terrier et ceux du nouveau, et il a dressé un index 
alphabétique des noms; il met généreusement son manuscrit 
à la disposition de ses collègues de la Société Historique de 
Montréal qui auraient des vérifications à faire dans leurs 
recherches. 



NO 1 

(PI. 5 — No 193) — Ce terrain contient environ 22 pieds 

de front sur la rue st louis sur environ 32 de profondeur 
le long de rue st françois, il parroit quil faisoit partie de 
la profondeur d'un terrain concédé à sr. Jacques le moine le 
8 may 1672, chargé de 6d. de cens par toise carrée, comme il 
parroit par le contrat marqué No 13, la rue st louis n'étant 
point formée alors, il paroit que le terrain dudit Jacques 
lemoine renfermoit l'espace qu'elle occupe, et quelque chose 
de ce qui est audela suivant l'alignement de l'emplacement 
des srs leber et Charles lemoine qui est le terrain marqu<^ 
No 23. 



— 43 — 

Nous n'avons point d'autre titre du présent emplace- 
ment, le nommé pierre mallet en jouissoit en 1725 puis 
Mr. leber de senneville adjudicataire le 15xbre 1739, puis 
andré Baudin acciuéreur le 5 février 1748, puis françois 
husard dit la raollière ensaisiné le 23 juillet 17(50, puis pierre 
pa(iuet dit vanyer ensaisiné puis Jean Bap le grand ensai- 
siné le 2 xbre 1778, puis Joseph petel ensaisiné le 30 janvier 
1779. 

NO 2 



(PI. 5 — No 194) — 22 pieds de front sur rue st louis 

sur environ 32 de profondeur, ce terrain comme le précèdent 
peut avoir fait partie de la concession faitte a sr Jacques 
le moine le 8 may 1G72, mais quoy qu'il en soit, il y a un titre 
nouvel et conces ; du présent terrain en datte du 9 may 1725 
en faveur du sr michel massé, doit 6d de cens par toise 
carrée. 

Louis mallet acquéreur dudit terrain ensaisiné le 7 fé- 
vrier 1779. 

NO 3 

(PI. 5 — Partie du No 195) — 18 pieds de front sur rue st 

louis sur 32 de profondeur, ce terrain comme les deux pre- 
cedens, peut faire partie de la concession faitte au sr. Jacques 
le moine le 8 may 1672, mais quoy qu'il en soit nous avons 
un titre nouvel et nouvelle concession du présent terrain 
en datte de 16 xbre 1720, en faveur de madame de repentigni, 
par lequel il est chargé de 5s. de rente. 6d de cens par toise 
carrée. 

Joseph marie lecuyer a acquis le 24 janvier 1731, ensai- 
siné le 17 7bre 1737, puis raimond menard a acquis et a été 












<• 



— 44 — 

ensaisinc'' le 22 Tbre 1700, puis Joseph poitras ensaisiu^' le 
13 Tbre 1775. 

NO 4 

PI. 5 — (Partie de No 195). — sr. fraiirois hazur de petit 
niarois eoiiceHsi(.iiiiaire le 20 7bre 1085 d'un petit emplace- 
ment de 10 i)ied8 sur 20. ce terrain a été retiré par les sei- 
gneurs le 14 aoust 170(5, puis lesdits seigneurs l'ont recon- 
cedé avec plus grande (piantité dans le même contrat (lue cy 
après No 5 a charles alavoine, (jui a donné eu contre échange 
le terrain rue st fraucois manpié No lîi. 

dans cette nouvelle concession se trouve renfermée la 
moitié du terrain qu'occupoit cy devant la rue ditte michili- 
machina qui traversoit cy devant juscpies au bord de leau 
(et dont partie a été suppriniée en 1709) mais partie de la 
rue st. louis qui a été ouverte vers 1713 a été prise sur ce 
même terrain qui est aujourdhuy de 30 ]neds de front sur 
la ditte rue st. louis sur environ 30 de profondeur, doit de 
cens a raison de Gd par toise. 

l)uis sr. fruncois jwisset a acquis avec plus grande quan- 
tité le 5 février 1710, ensaisiné le 20 février 1710, puis Jean 
tabau a accjuis dudit sr. ])oisset les 30 pieds du présent No 
en deux contrats, l'un du 23 février 1724, l'autre du 3 xbre 
1727, ensaisiné pour l'un des deux le 18 mars 1733, puis 
francois Bariteau a acquis le 28 7bre 1747, ensaisiné le 13, 
9bre 1747, puis raymond menard ensaisiné le 25 février 1778. 

NO 5 



PI. 5.— (Partie de No 190).— Mathieu Brunet dit Letang 
concessionnaire d'un petit emplacement de 18 pieds sur 15 
le 4 mars 1092, puis retiré par les seigneurs le 15 avril 



170!) et jniis par Icsdits spipiipurs reconcédé avec plus 
grande <piantité dans le même contrat que cy desHUS 
No 4 par échange du .'i Ohre 1709 au sr. charlcH alavoine qui 
a donné en contre échange le terrain rue st francois nmi'(|ué 
No dans cette nouvelle concession se trouvent renfermés 
la moitié du terrain (|u'occniK)it cy dessus et partie de la 
rue michilimachina i\m separoit le présent terrain de No 4 
cy dessus et partie de la rue chagouaninion qui separoit le 
dit terrain de No G cy après lesipielles dictes rues ont été 
sujirimées en 17()9 la première en partie, et la seconde en 
entier. 

mais partie de la me st. louis qui a été ouverte en 1713, 
a été prise sur ce terrain qui est aujourdhuy de 28 pieds de 
front (sur rue st. louis) sur environ 32 de ])rofondeur. doit 
pour iceluy de cens 10s et de rente constitué 10 Ibs aniorty le 
28 février 17(50. 

sr francois poisset a acquis le 5 février 171(5, ensaisiné 
le 20 février 1710, puis sr. Joseph guyon després a acquis le 
31 xbre 1727, ensaisiné le 5 may 1734, puis jh. ])erinaut lieri- 
tier, puis jh. Howard ensaisiné le 19 may 1787, jmis samuel 
jacob ensaisiné le 19e may 1787, puis Marie jacob a acquise 
dt les lots. 



1:4' '"i 

m 



'-'■■-■ 



m 






NO 6 

PI. 5. — (Partie de No 196). — sr. Joseph guyon després 
concessionnaire en première concession ou a titre nouvel 
d'un terrain de 32 pieds sur le niveau de rue st. louis jusques 
a la ligne des fortifications le 3 7bre 1713 doit 511 de cens 
et 7s 6d par chaque toise carrée. 

le dit després avoit acquis cy devant 20 pieds de large 
du dit terrain entre les rues chagouamiguon et outaoise,. 
pour lesquels 20 pieds ensaisinés le 20 juin 1713, les ditte» 



ni- 

Mi 

\ \ ■'■■ ' 

■»;>'. 



1^" 



— 40 — 

rues ayant été supprimées alors les seigneurs ont concédé 
audit després par ledit contrat cy dessus 6 pieds de large 
de chaque coté du dit terrain qui font la moitié de la lar- 
geur de chacune des dittes rues, et font pour le présent em- 
placement comme dit est 32 pieds de large. 

puis jh. perinaut héritier. 

puis jh. Howard ensaisiné le 19 may 1787. puis samuel 
jacob ensaisiné le 19 may 1787, puis Marie Jacob a acquis 
dt. les lots. 



NO 7 

Fl. 5. — (No 197). — Sr. etienne rocbert concessionnaire 
le 10 mars 1713, (partie en 1ère concession partie en titre 
nouvel) d'un terrain de 106 pieds de long sur le niveau de 
la rue st. louis 20 pieds sur toute la profondeur jusques à 
la ligne des fortifications, doit de cens 1011 pour le tout, 
une grande partie de ce terrain avoit été concédée cy-devant 
a differens particuliers en plusieurs contrats comme il suit. 

Jacques pinguet concessionnaire de 20 pied^» sur 25 le 
20 may 1690 puis possédés par le nommé pierre mallet, et 
puis retiré par les seigeurs en 1707. v 

louis marié site. Marie concessionnaire de 20 pieds en- 
carré le 15 mars 1684. puis Charles renauld, puis louis tetro 
ensaisiné le 7 8bre 1098, i)uis daude caron le 13 7bre 1706. 
puis retiré par les seigneurs en 1707. 

titre nouvel des deux susdits emplacements et conces- 
sion d'une partie de la rue outaoise supprimée en faveur de 
sr. Jacques charles decouagne en datte du 30 xbre 1709, puis 
sr. etienne rocbert a acquis du sr. decouagne le 29 7bre 1711, 
ensaisiné le 20 mars 1713. 

plus le dit sr. etienne rocbert concessionnaire de 50 
pieds sur leur profondeur le 1er juillet 1707. enfin ledit 



— 47 



gp. etienne rocbert concessionnaire le 10 mars 1713. partie 
en première concession partie en titre nouvel de tous les 
terrains cy dessus et autres non encore concédés, contenant 
106 pieds le long de rue st. louis sur environ 20 de profon- 
deur, doit de cens pour le tout 1011 et une rente annuelle de 
7-10 laquelle a été amortie. 

sr. Charles auguste reaume en a acquis 65 pieds 3/4 sur 
53 le 16 et ensaisiiié le 26 juin 1751. sr. simon sanguinet 
ensaisiné le 9 7bre 1765, puis françois berthelet dit Savoyard. 

PI. 5. — (Partie de No 198) — Les srs Baby ont acquis 
des héritiers rocbert par adjudication du 1758 le 

restant dudit terrain contenant environ 40 pieds sur 25. 
lesdits Baby ensaisinés le 15 mars 1759, puis le sr. Thomas 
baron ensaisiné le 26 février 1783. 

NO 8 

PI. 5. — (Partie de No 198) — un emplacement faisant 
face a la place du marché contenant sur le niveau de la 
ditte place 34 pieds ^/a sur 36. jusqu'à la ligne des fortifica- 
tions. 

il n'y a jamais eu de concession de ce terrain par les 
seigneurs, dès le commancement de l'établissement de cette 
ville le roy l'avoit pris pour en faire le corps de garde, puis 
on en a fait la boulangerie du roy, jusques a ce qu'enfin le 
12 avril 1755 le sr victor varin commissaire ordonnateur 
pour le roy a montreal la vendu au sr. daniel chabert de 
Joncaire ensaisiné le 22 9bre 1757. puis les srs. Baby ont 
acquis le 19 janvier 1758 ensaisinés le 13 février 1758. puis 
le sr. thomas burn (Baron) ensaisiné le 26 février 1783. 

NO 9 

PI. 5. — (No 209 et Partie de No 210) — nouveau corps 



m" 






If" 



[" :. : 






F: 



1'^^ u 



!!•■■:■■■ 



■•'•'?■'■".'■ 






.'■■! rl> ■■ ■ 



-48- 

de garde établi vers l'an 1700, sur la place au marché et sur 
le niveau de rue st. louis contenant. 

il n'y a point de contrat de concession de ce terrain, il 
a été pris pour l'usage du roy. 

cependant le sr toussaint pauthier en a acquis de Mr 
Victor varin commissaire ordonnateur faisant i)our le roy 
le 15 avril 1762 (Notaire Daunai ensaisiné le 14 août) 30 
pieds de front sur pareille profondeur . jusques a la ligne 
des fortifications, faisant partie dudit corps de garde du 
coté du nord est. le surplus demeure au roy. 

puis Philippe loubet ensaisiné, puis hughes fairis ensai- 
siné puis robert herderson ensaisiné puis John turuer ensai- 
siné le 2G juillet 1783. 

NO 10 

PL 5. — (Partie de No 210) — dénis etienne sr. de clairin 
concessionnaire de 73 pieds le 23 aoust 1G98. doit de cens 111 
ce terrain est divisé en deux parties l'une contenant 50 ])ieds 
de front sur toute la profondeur jusques aux fortifications 
adjugé à Mr danré de blanzy le 15 juillet 1738. ensaisiné le 
16 7bre 1748. l'autre partie cy après au milieu de la page. 
Jean Benard dit lîeausoleil a ac(]uis les 50 j)ieds de Mr danré 
le 16 7l)re 1748. ensainsiné le 14 xbre 1750. puis en 1758 
Jean petit dit lamarche ensaisiné le 23 xbre 1766. puis sr. 
francois cheviier a acquis le 24 71)re 1767. puis jerome 
bugués ensaisiné le 1er aoust 1760. puis pliilipjte loubet en- 
saisiné 3 avril 1775. ]>uis laiglies fairis ensaisiné le 2(5 juillet 
1783. i)uis robert henterson ensaisiné le 2(> juillet 17S3. ])uis 
jolm turuer ensaisiné le 26 juillet 17S3. 

IM. 5. — (No 211) — l'autre jmrtic de No 10 contient 23 
j)ieds sur toute la ju-ofomUnir jusijues aux fortitication ad- 



Kl •■• 



-49- 

jugés à etienne campion dit labonté le 18 xbre 173G, ensai- 
siné le 5 aoust 1738. 

NO 11 

PL 5 — (Xo 212) — Sr jeaii quenet concessionnaire de 
73 pieds sur environ 22 le 27 7bre 1G98. doit de cens 111. 

Sr louis prudhomnie a acquis le 8 7bre 1729. ensai.s'né 
le 11 8bre 1729. 






•■ -i.o 



I- 



h-: -t 



NO 12 

n. 5 — (No 213) — demoiselle Catherine gauchet veuve 
de sr. j. b. niigeon concessionnaire de GO pieds sur eîiviron 
22, le 22 niay 1G99. doit de cens IGs 5d, et une rente cons- 
tituée le 8 Ibs 7s. Gd. il semble que la rente est amortie quoy- 
que la quittance n'en soit pas dans le contrat, reste le cens. 

le sr. pierre trotier desauniers a acquis du sr. de la gau- 
chetière le 22, et ensaisiné le 23 maj' 1712. vers 1750 Joseph 
lebeau, ensaisiné le 3 janvier 1784. puis le sieur Robert 
Anderson, ensaisiné le 15 avril 1784. 

'■— NO 13 

sr, Jacques lemoine concessionnaire de GO pieds sur 
toute la profondeur jusques au niveau des emplacements 
de srs lebert et Charles lemoine (ce sont les emplacements 
marqués no (23) c'est à dire jusques au bord de l'eau) le 8 
may 1G82. doit de cens Gd par toise carrée. 

la rue st. louis ouverte en 1714 a couj)é ce terrain en 
deux parties inégales dont l'une plus petite est occupée par 
les emplacements marcpiés Nos 1, 2 et 3. 

l'autre partie plus grande maniuée comme cy No 13. GO 
pieds sur entre les rues st. francois, st. paul et st. louis 









C.' ■■ 

I il'": 



M_ 



^m 



U4. 






14* 



— 50 — 

est subdivisée en plusieurs emplacements comme cy après. 

(l'abord les srs derepentigni et héritiers le moine ont 
possédé l'entier terrain. 

Jean denigoret de bois morel en avoit acquis une partie 
pour laquelle ensaisiné le 12 avril 1709. le sr poitier dit 
laverdure eu avoit aussi acquis plusieurs parties des héritiers 
repentigni, pour lesquelles ensaisiné les 22 février 1711, 7 
xbre 1715, 6 mars 1724. 

titre nouvel au dit sr. jean poitier en datte du 15 mars 
1723 pour 74 toises et huit pieds en superficie dudit terrain, 
pour lesquels doit 6d tournois par toise carrée. 

le sr. rené decouagne a acquis de la veuve pautier en- 
saisiné le 18 9bre 1732. 

enfin en 1755, le dit No 13 est divisé comme il suit. 



'ii < 



NO 13 A 



PI. 5 — (Partie de No 185 A) — louis pivert dit le pari- 
sien en a 20 pieds sur rue st. louis sur 32 le long de rue st. 
francois en superficie, acquis de Mme Bouat héritière le 
moine le 19 février 1748 puis louis pivert dit parisien ensai- 
siné le 12 9bre 1766, puis madame lamonodières ensaisiné 
le 16 xbre 1767. 

(Partie de No 185a). — héritière le moine le 19 février 
1748 puis louis piverd dit parisien ensaisiné le 12 9bre 1766, 
puis madame lamonodières ensaisiné le 16 xbre 1767. 

NO 13 B 



PI. 5 — (Partie de Nos 185a, 186a) — le sieur jean 
noel desrivières en a 20 pieds sur environ 65i traversant 
de rue st. louis a la rue st. paul, acquis du sr. rené de couagne 
le 7 Sbre 1755 ensaisiné le 3 xbre 1755 doit par toise 6d tour- 



M 



— 51 — 

nois. Puis Madame Lamoiiodière possède nue partie. — Puis 
Eustache trotier deriviere beaubien l'autre partie eusaisiné. 
— Puis le Sr. Trudeau a acquis la part de Made Lamono- 
dière. 

NO 13 c 

PI. 5 — (Partie de No 185a) — pierre leduc dit souligni 
en a 20 pieds, sur rue st. paul sur 31 le long de rue 
st. francois en superficie 17 toises 8 pieds, acquis des héri- 
tiers repentigni le 17 fevurier 1747 ensaisiné le 2 auvril 
1749, puis le sr. pierre ranger ensaisiné le 12 may 1749, puis 
le même du sr. Jean noel desrivières de la monodière ensai- 
siné le 20 mars 1766. Puis le Sr. Trudeau a acquis. 

NO 13 D 

PI. 5 — (Partie de No 186a) — Le sr. rené de couagne 
20 pieds sur 68 p. traversant de rue st. louis a la rue st. paul 
en superficie doit 6d par toise tournois, puis eustache 

trotier deriviere beaubien ensaisiné le 20 avril 1768. 

NO 14 

PI. 5 — (Partie de No 186a) — louis marié dit ste marie 
concessionnaire d'un emplacement de 12 pieds sur rue cha- 
gouamignon jusques a l'emplacement du sr poitier représen- 
tant le sr lemoine C'est-a-dire sur 24 pieds, le 15 mars 1690, 
puis Claude robillard a acquis le 8 9bre et ensaisiné le 17 
xbre 1691. puis le sr. marin de lamarque ensaisiné le 16 
juillet 1698. 

la rue st' louis percée vers l'an 1714 a emporté une partie 
de ce terrain, et le sr. J. B. neveu a retiré le surplus qui fait 
un même emplacement avec le terrain suivant. 






1, . ■',', 

1- ■' 

r. 1 i 



I ,, . 



^■■•fi 



# ■ ^ t "J 



m.m 



52 



le sr. Claude maugiie concessionnaire d'un emplacement 
dont nous n'avons pas le contrat, la ditte concession du 10 
mars 1691. puis sr, claude dudevoir a acquis le 28 juin, et 
ensaisiné le 12 juillet 1G92. puis retiré par les seigneurs le 
3 7bre 1706. 

et par les dits seigneurs vendu au sr. J. B. neveu le 21 
7bre 1715. doit de cens 6d tournois, et une rente constituée 
de 22511 argent de france. 

NO 15 

PI. 5 — (No 189) — marie pacro veuve plichon duvernay 
concessionnaire de 19 pieds sur 49 de profondeur le 1er mars 
1688 une partie de ce terrain sur sa devanture a été emportée 
par la rue st. louis percée vers 1715 est du pour le présent 
terrain 151 de cens et d'une rente constitué de 751b amorty 
le 8 février 1760. 

Jean petit de bois morel a acquis ce terrain et le 6 aoust 
1714 les seigneurs ont concédé au dit sr. jean petit six pieds 
d'augmentation de largeur sur toute la profondeur restante, 
qui est de (22i d'un coté et 26i de l'autre) les dits 6 pieds 
faisants la moitié de la rue chagouamignon supprimée audit 
tems par ordonnance de Mr l'intendant et qui separoit cy 
devant le terrain du dit No 15 de celuy de No (17) cy après 
pour lequel l'autre moitié de la ditte rue a été réservée, char- 
gés les 6 pieds présentement concédés de an sol de cens. 

sr. Joseph guion després a acquis le 8 juin 1716 puis Jh. 
perinault lieritier i)uis -Jh. Howard ensaisiné le 19e raay 
1787, puis Samuel Jacob ensaisiné le 19e may 1787, puis 
Marie Jacob a acquise dt. les lots. 



NO 16 

PI. 5 — (No 187 A) — martin massé concessionnaire de 



>;!i-ll 



— 53 — 

20 pieds sur rue st. paul et 30 de profondeur entre les rues 
michiliniaehina et ehagouaniignon le 8 mars 1G83 doit Gd de 
cens et une rente constitué de GO 11 la rente amortie par Mr 
hervieux en 1744. 

ce terrain a aujourdhuy L'G pieds de large parcerju'on 
y a ajouté environ G pieds qui font la moitié de la rue cha- 
gouamignon sui)rimée. 

il y a aussi 45 ou 50 pieds de profondeur ainsi qu'il par- 
roit par les ensaisinemens cy après, mais nous n'avons point 
de titre de ces augmentations. 

le sr. Charles nolan lamarque a acquis de massé par ad- 
judication du IG janvier 1722, ensaisiné le 13 avril 1729 pour 
2G pieds sur GO jniis le sr. Bouat puis le sr. françois volant 
adjudicataire ensaisiné le 18 mars 1735 pour 2G pieds sur 
45 puis sr. pierre J. B. hervieux adjudicataire le 28 aoust 
ensaisiné le 1er 7bre 1744 puis sr. jean giasson ensaisiné le 

21 niay 17G0 puis pierre Berthelet ensaisiné le 27 9bre 1792. 

NO 17 

PI. 5 — (Nos 188 et 192) — jean magnan dit lesperance 
concessionnaire de IG ])ieds 1/2 de large sur la rue outaoise, 
sur 22 pieds de ])rofondeur jusques a la rue chagouamiguon, 
le 8 janvier 1G92 doit 5d de cens et une rente const. de 2811 
Id la rente est amortie. 

le dit terrain retiré ))ar les seigneurs, <les héritiers ma- 
gnan en différentes i)arties et ])uis par eux vendu a jean 
tuillier dit lacombe, nre. adhemurd le 4 juin 1707 liions 
ri'uvons ])as ce contrat) ])uis concession an dit jean tuillier 
lacombe de (\ pieds de large le long de son emplacement 
faisant moitié de la rue outaoise sup])rimée le 4 juillet 1714 
doit 1 11 (le cens. 

il doit V avoir une autre augmentation de encore (5 jneds 



t^\^-* 



il. ^ilf 






"il/ 



i:: 






i-t'. 



'I-:. 



m' 



— 54 — 

de large faisant moitié de la chagouamiîînon de l'autre coté 
dudit emplacement pareillement supprimée, nous n'avons 
pas ce dernier contrat. 

avec les deux susdittes aufçmentations ce terrain contient 
aujourdhuy 34 pieds sur la rue st. louis sur 16 de profon- 
deur, doit 7d de cens. 

sr. doniinique nafrechoux a acquis le 1er et ensaisiné le 
15 février 171(5. 

Joseph robert langlois a ac(iuis 14 jjieds le IS 9l)re, en- 
saisiné le 4 xbre 172(5 puis J. B. Baillarget lieritier par sa 
femme du sr robert langlois. puis sr ignace hubert lacroix 
a acquis le 20 ensaisiné le 20 avril 1702. cluirles deniers des- 
sermons a acquis le 9 mars 1731 ensaisiné le 7, 7bre 1733, 
puis le sr. Jacques quenel fontblanche adjudicataire le 18 et 
ensaisiné le 28 août 1741. Puis Pe Guy corne héritier 

(La i)ortion possédée par Ignace Lacroix fait partie du 
No 188 sur le niveau rue St Louis et celle possédée par Pierre 
Guy représentant font blanche fait partie de No 192). 

NO 18 

PL 5— (Nos 188 et 190)— maxindlien chedeville dit la 
garenne concessionnaire de 20 pieds sur 50 en deux contrats, 
l'un du 27 may 1683 pour 20 pieds en quarré, l'autre du 20 
may 1690 portant titre nouvel du précèdent et augmentation 
d'iceluy jusques à la concurrance de 5 pieds de profondeur 
chargé de 12s 6d de cens et de 80 Ils de rente constitué. 

puis possédé (en partie par charles demers dessermons 
et l'autre partie) par gisle papiu de qui les seigneurs ont 
retiré en 1706 en vertu d'une ordonnance de Mr. Rodot in- 
tendant. 

puis par les dits seigneurs reconcedé (la partie retirée) 
a Charles demers dessermons le 9 juillet 1707 chargé de 6s 



— 55 — y 

<le cens et de 0011 5(1 He vente con-stituo amortie en 1743 et G 
may 1762. 

pins andit char^itw denrers dessermons concession de fi 
pieds de larfîe le loûjpj de sou emplacement le 10 aoust 1719 
lesciuels font la mwiïié de lu rue outaoise supprimC'e doit Id 
de cens. 

plus maa(iue un autre contrat pour autres G pieds 
faisant la raoîtié île la rue (tlia^ouamignon j)areillement sup- 
mentations ce terrain contient aujourdliuy 34 ()ieds sur rue 
st. paul sur «environ 50 de profondeur, doit de cens 14s Gd. 

Joseph robert langlois en a acquis la moitié en 1725. 
puis J. lî. Baillîirget héritier par sa femme de robert langlois, 
puis sr. igmice hubert lacroix a acquis le 20 ensaisiné le 26 
avril 1762. charles demers dessei'mons l'autre moitié puis 
sr Jacques quenel fontblanche adjudicataire le 18 ensaisiné 
le 28 aoust 1741, puis sr. jean Orillac ensaisiné le 11 7bre 
1764 acquis de font blanche. 

(La portion possédée par le sr Ignace Lacroix fait par- 
tie du No 188 sur le niveau de la rue St Paul et la portion 
de Mr Orillîac représentant font blanche fait partie du No 
190). 






„ i.'i'^ 









NO 19 

PL 5— (Partie de No 192)— louis marié dit ste marie 
concessionnaire de 20 pieds de large sur la place d'armes 
et 20 pieds de profondeur jusques a la rue outaoise, doit 5s 
de cens, et de rente constitué 8511 nous n'avons pas ce con- 
trat mais il en est fait mention dans l'ensaisinement de claude 
caron du 25 juin 1694 cy après, il parroit que la rente est 
amortie quoy que nous n'en ayons aucun titre. 

jean roy dit deschats a acquis de louis marié le 15 mars 
1684 puis Claude caron le 1er ensaisiné le 25 juin 1689 puis 



■'l*,"-,':Si 



■■■)•. '*ji 






Il 1 



— 50 — 

Jacques cardinal, puis Jacques hubert lacroix le 1er 7bre 
1720 ensaisiué le 18 aoust 1724 pour 22 pieds sur 31 de pro- 
fondeur. 2 pieds laissés par la rue st. louis percée en 1714 et 
12 pieds pris sur la rue outaoise supriniée eu 1707 fout cette 
augmentation. 

puis sr. rené de couagne adjudicataire le 1(S mars ensai- 
siné le 18 9bre 1732 puis sr. jaccpies quenel dit font blanche 
le IG may ensaisiné le 4 juin 1735. puis pierre guy comme 
héritier. 



NO 20 

PI. 5 — (Partie de Xo 190) — Jean guy concesionnaire 
de 20 pieds sur la place au marché, joignant le terrain de 
louis marié sur 20 de profondeur le 12 aoust 1084. doit Od 
de cens et 35 de rente constitué, la ditte rente est amortie. 

plus le dit Jean guy concessionnaire le 22 juillet 1080 
de 10 pieds encore joignant les cy dessus sur 20 de profon- 
deur et faisant partie de Tencien hengard des seigneurs mar- 
qué cy après No 21. doit Od de cens et 15 11 de rente constitué, 
la ditte rente est amortie. 

et ledit emplacement tel qu'il est aujourdhuy contient 
30 pieds sur 20 y compris pieds faisant partie de la rue 
outaoise su})i)rimée et doit de cens 2s. 

Jean magnan dit lesperance a acquis de guy ensaisiné 
le 8 may 1088 puis le sr. dominique nafreelioux j)uis le sr. 
Théberge acquéreur le 4 aoust, 1710, ensaisiné le 28 mars 
1724 pour 30 ])ieds sur 2(5 j)nis sr. jaciiucs (luenel dit font 
blanche adjudicataire le 12 may et ensaisiné le 28 aoust 
1741 puis sr. jean oreillac ensaisiné le 11 7\nv 1704. 

NO 21 

PI. 5 — (Xo 101) — un licngard cy devant ai»partenant 



— 57 



aux spîgneura. de 40 pieds do long sur lu place au marché 
sur 20 de large. 10 pieds sur 20 en ont été retranchés et don- 
nés à Jean guy pour remplacement cy devant No 20 resté à 
30 pieds sur 20. 

J. lî. deniers concessionnaire des dits 30 arpens (1) sur 
20 en deux contrats l'un pour 20 ])ieds en quarré, faisant l'en- 
congnure de laditte place et de rue st. paul chargé de ûs de 
cens et de 3511 de rente constituées. 

nous n'avons pas ce contrat il en (est) fait mention 
dans le 2ond cy joint et dans l'ensaisinement de pierre mallet 
cy après. 

l'autre contrat audit J. Ti. demers pour 10 pieds sur 
20 entre les cy dessus et jean guy en datte du 1er mars 1G87. 
doit 2s Od de cens et 15 11 de rente constituées, ces deux rentes 
ont été amorties en 1745. reste Is Gd de cens. 

pierre mallet a acquis ensaisiné le 2G janvier 1691 puis 
jean legras en faveur duquel ont été donné pieds d'aug- 
mentation au bout dudit terrain faisant partie de la rue 
outaoise alors suprimée par contrat en datte du 10 8bre 
170G, doit pour la ditte augmentation Is de cens et au moyen 
d'icelle le présent emplacement contient 20 pieds sur 26. 

raphael Bauvais a accpiis ensaisiné le 16 aoust 1725 
puis Jacques quenel dit font blanche ensaisiné le 23 7bre 
1736 puis pierre ranger ensaisiné puis jean Bap. legrand 
ensaisiné le 2 xbre 1778 puis le sr. fouiller héritier. 

NO 22 

PL 5— (Xo 200A) — la place au marché. 

NO 23 

sr Charles dailboust demusseau concessionnaire de 104 









>'!i - 



m 



(1) Arpens dans le texte a été substitué pour pieds. 



58 



il*/ 

II' t: 



pieds de lonjç le lou^ de lu place au marché'» sur GO pieds de 
profoudeur eu deux eoutrats. 

l'un du 18 janvier !()()(> pour (50 pieds sur 50 ehariçé de 
12 de cens, l'autre du 27 aou.st 1008 pour 44 pieds sur 50 
chargé de Ss de cens, nous n'avons pas ce dernier contrat. 
il en est fait mention dans le titre nouvel cy-aprùs. 

c'est cet emplacement qui règle la profondeur de cehiy 
marqué cy devant No VA par une ligue parallelle qui aurait 
deu estre tirée de l'un a l'autre. 

la rue st. louis percée en 1714 occupe une partie de ce 
terrain qui na plus aujourdliuy queuviron 94 pieds de pro- 
fondeur. 

les srs. Jacques leber et charles lemoine de longeuil ont 
acquis du sr. dailboust le 17 juillet 1080 ensaisinés le 10 
février 1081. 

puis titre nouvel aux héritiers lemoine en datte du 13 
février 1094. 

le sr. louis conte dupré a acquis le 20 ensaisiné le 22 
juillet 1094 puis distribué en différentes parties comme cy 
après. 



NO 23 A 



PI. 5 — (No 202) — la partie qui fait l'encongnure de la 

place au marché (et de la rue st. louis) et qui contient 

pieds sur la ditte place, et sur la dite rue st. louis, 

acquis par sr. J. B. charly. st ange en différentes parties, 
pour Tune desquelles ensaisiné le 21 aoust 1713 puis rené 
tuillier dit Lacombe a acquis du sr. louis charly le 19 jan- 
vier ensaisiné le 5 février 1740 puis pierre Ignace dubois dit 
la foye ensaisiné le 15 may 1775. 



— SO- 
NO 23 B 

IM. 5 — (No liOO) — la |)arti(' joiniuiiit la cy (Icshuh eu re- 
montant la place, contient ;U pieds de front hiu* le niveau de 
la ditte place au marché, accpiis j»ar Mi'. hyou de la décou- 
verte du sr. conte du|)ré en deux contrats l'un pour LM) pieds 

de large sur ensaiwiné le 1*2 janvier 1711, l'autre de VA 

pieds en (juarré ensaisiné le 21 février 17m puis francois 
auge dit lajeunesse adjudicataire le 19 avril 17Ji5 ensaisiué 
le 11 7bre ll'M. 

NO 23 c 

PI. 5 — (Partie des Nos 199, 201) — suit en remontant la 
place au marché un em))lacement (|e 17 pieds sur le niveau 
de la ditte place sur 50 pieds en profondeur adjugé au sr. 
charly st. ange sur les biens du sr. louis compte dupré en- 
saisiné le 8 juillet 1723 puis Joseph durocher a acquis le 14 
avril 1739 ensaisiné le 24 avril 1745 puis la veuve et héri- 
tiers jean magnan lesperanoe adjudicataires en ensaisinés 
en 1753 puis Denis Viger ensaisiné le 24 may 1790. 

NO 23 D 

PI. 5— (Partie des Nos 199, 201)— La partie qui fait 
l'encongnure de la rue st. t:aul et de la ditte place au marché 

contient GO pieds sur la ditte rue st. paul et le long 

de la ditte place an marché, dont partie acquise des héritiers 
dupré par st. antoine magnan dit lesperance ensaisiné pour 
icelle le 25 juin 1722 puis possèdent les héritiers jean magnan 
dit lesperance. Mr Denys Vigers ensaisiné le 24 may 1796. 

NO 24 

sr. Jacques lebert et Charles lemoine concessionaires 



l 



i' 



kVM 



ï 



— GO — 

le 8 juin 1667, selon le contrat de 70 pieds sur 111 
de profondeur mais selon le v lu sr angers du 8 juin 

1731 le tairrin est porté pour ^^ pieds seulement sur 100 
de profondeur la rue st. louis allors percée en 1711 empor- 
toit une partie dudit terrain dans sa profondeur, reste pour 
60 pieds sur 100. doit de cens par au 1 11 10s tournois. 

le sr. pierre J. B. hervieux a acquis du sr. leber de st. 
paul le 11 et ensaisiné le 28 8bre 1717 ledit emplacement 
partagé vers 1745 entre les héritiers hervieux (Jacques her- 
vieux et sr. toussaint poitier) en deux parties égales de 30 
pieds chacune sur 100 de profondeur. 

PI. 5— (No 203)— la partie du coté du sudouest 30 pieds 
sur 100 possédés par le sr. toussaint poitier. 

PI. 5 — (No 201) — la partie du coté du nord est 30 pieds 
sur 100 possédés par le sr. Jacques hervieux. ' 

NO 25 

sr Bénigne Basset concessionnaire de 32 pieds V2 
de front sur 118 de profondeur en deux contrats l'un du 
14 janvier 1066, qui porte 44 pieds sur 60, mais il y en a 
onse pieds et demy de large cédés par ledit sr. Basset en 
faveur des srs. leber et lemoine pour l'emplacement mar- 
quez cy devant No 24, et en reconnoissance de cette cession 
les seigneurs ont concédé au dit sr. basset le terrain maH^ué 
dans ce second contrat, comme il suit, le second contrat 
au sr. basset en datte du 12 aoust 1668 porte 32 pieds '/a 
joignant les cy dessus sur 68 de profondeur doit pour le tout, 
10s de cens. 

une partie du présent terrain a été emportée par la rue 
st. louis percée vers l'an 1714 reste pour le présent empla- 
cement dans son entier 32 pieds ^/^ sur 1x2 de profondeur- 
distribués à differens particuliers comme il suit. 



— 61 — 



l'I. 5 — (Partie de No 205) — fraueois arel despoiutes a 
acquis des srs. liassets environ 18 pieds le long de rue st. louia 
sur 50 joignant le No 24 par contrat du 7 juillet 1721 en- 
saisiné le 4 9bre 1741 puis rené Bracard le 7 ensaisiné le 
10 juillet 1746 puis jean lienard dit jolicoeur le 13 7l)re en- 
saisiné le 2 8bre 1748 puis Mr. J lî. Durocher ensaisiné le 
3 7bre 1791. 

PI. 5 — (No 206) — francois Brossard a acquis des héri- 
tiers Basset 15 pieds le long de rue st. louis sur environ 50 de 
profondeur joignant No 26 cy après le 9 juillet 1721 ensai- 
siné le 31 8bre 1724 puis le sr. louis prudhonime adjudica- 
taire le 23 juin 1741 ensaisiné le 5 avril 1746. 

PI. 5— (Partie de No 205)— la partie (pu répond a la 
rne st. paul contient 32 pieds V^ sur environ 50 acquis des 
srs. Bassets {)ar le sr. charles alavoine vers 1721 puis le sr. 
paul guillet a acquis le 2 mars 1731, ensaisiné le 8 7bre 1746. 

le sr. panet a accjuis en 1758 ensaisiné le 15 9bre 1758 
puis J. B. Benard dit jolicoeur ensaisiné le 23 juin 1760 
puis Mr. Jean Baptiste Durocher ensaisiné le 3 7bre 1791. 



m 



,.'!!» 



>l(t. 



NO 26 



PI. 5 — (No 207) — sr. pierre picoté de belestre con- 
cessionnaire de 60 pieds sur le iriveau de rue st. paul, sur 60 
pieds de profondeur le 11 janvier 1666 doit de cens selon 
l'expédition non signée (jne nous avons du contrat 12d tour- 
nois par toise quarrée, mais je crois (jue ledit cens est réduit 
a 10 1 i)our tout ledit terrain et ensemble pour la continuation 
d'iceluy juscpies sur le niveau de la rue st. louis, (c'est en- 
viron 100 ])ieds ])our le tout) de laquelle continuation nous 
n'avons ])oint de contrat «le concession. 

le SI', dailboust <le musseau possédait en 1712 puis le 



- -i;'*. 






TH> 



C2 



sr dailboust de perigni. puis en 1763 sr. pierre deriviere en- 
saisiné. : > ■ . 



NO 27 



(if 



PI. 



5- 



(Partie de No 208) — sr. j. B. migeon de bran- 
sac concessionnaire de GO pieds en quarré dans l'encognure 
des rues st. paul et st. Joseph le 10 janvier 166G. le contrat 
est parmy ceux des concessions des terres de l'isle a No 948. 
doit de cens selon le dit contrat 12d tournois par toise quar 
rée, mais je crois que ledit cens est réduit à 10 1 tant pour le 
susdit terrain que pour la continuation d'iceluy même lar- 
geur de 60 pieds auboutissant jusques sur le niveau de la 
rue st. louis, nous n'avons pas le contrat de concession de 
laditte continuation, ledit terrain dans la suite a été divisé 
comme il suit. 

Le sr, pierre trotier desauniers a acquis de Mr. migeon 
de la gauchetière 60 pieds sur le niveau de rue st. louis sur 
60 de profondeur le long de rue st. Joseph, acquis le 22 et 
ensaisiné le 23 may 1712 puis sr. francois sonmandre delor- 
me a acquis par échange avec le sr. desauniers en datte du 
18 7bre 1751. 

en 1757 le sr. Joseph cadet ensaisiné le 30 may 1758 puis 
le sr. louis penissant lods payes le 22 aoust 1760. puis en 
1760 le sr. Charles reaume (le 14 sept. 1760, Panet) ensai- 
siné le 12 xbre 1772, puis le sr. Christophe sanguinet (le 17 
Deere 1772 Mezier) ensaisiné le 30 janvier 1776, puis le sr. 
beaubien Desrivieres (le 15 mars 1775 Panet) ensaisiné le 
12 aoust 1776. Puis Mr. William Murray a acquis (le 28 
sept. 1792, Delisle) et a été ensaisiné le 16 juin 1795. 

PI. 5 — (Partie de No 208) — les autres 60 pieds ea 
quarré sur le niveau de rue st. paul et st. Joseph acquis des 






— 63— • 

héritiers migeon par nicolas pertuis ensaisiné le 13 8bre 
1708. 

le dit sr. pertuis avoit vendu plusieurs parties de ce ter- 
rain scavoir au sr. maurice Blondeau 40 pieds rue st. Joseph 
sur 21 le 11 7bre 1711 pour lesquels ensaisiné le 16 
janvier 1712. plus a pierre mercereau 20 pieds sur rue 
st. Joseph sur 30 le long de rue st. paul le 7 avril ensaisiné 
le 19 may 1715 et au sr. alexis moniere 30 pieds (res- 
tans) sur le niveau de rue st. paul sur 00 de profondeur a 
luy adjugés le 28 aoust et ensaisiné le 1er 7bre 1722. plus 
ledit sr. moniere a acquis de mercereau le 23 7bre ensaisiné 
le 26 9bre 1729. enfin ledit sr. moniere a acquis de Blondeau 
le 16 7bre 1731 ensaisiné le 12 7bre 1732 et possède tout ce 
quarré. en 1754 le sr. penissault par succession, puis en 1760 
le sr. Charles reaume ensaisiné le 12 xbre 1772. puis le sr. 
sanguinet ensaisiné le 30 janvier 1776. puis le sr. beaubien 
Derivieres ensaisiné le Puis Mr. William Murray a 

acquis (ainsi que ses auteurs, par les mêmes titres que ci- 
dessus) et a été ensaisiné le 16 juin 1795. 

NO 28 

jean sargnac dit lafond concessionnaire le 2 may 
1713 de 60 pieds courant le long de la grande rivière 
sur toute la profondeur entre le terrain des religieuses 
(c'est a dire no 47) jusques au chemin du bord de l'eau et 
tenant d'un bout a la rue st. Joseph et d'autre terrain non 
concédé, doit Is de cens. 

Cette concession est devenue nule. ce terrain étant occu- 
pé par les fortifications. 

il y a dans les archives une liasse de papiers et de pro- 
cédures au sujet de ce terrain marqué no 28. 






1 



',i,: "i m 






w^ 



— 04 — 

NO 29 - •: 

Bai'be choviu veuve ignace hubert lacroix conces- 
sionnaire le 22 juillet 1721 de i'S pieds sur toute la pro- 
fondeur entre la rue st. louis et celle du bord de l'eau, doit 
211 de cens et 1511 de rente. 

cette concession est devenue nulle, ce terrain ayant été 
emporté pour les fortifications de la ville. 

NO 31 

PI 3 — (No 1) — pierre prudhonime concessionnaire dont 
le 6 9bre 1(>94 d'un emplacement sur le niveau de rue st. paul 
dont la largeur est déterminée par celle de celuy de francois 
prudhomme qui est vis-a-vis. comme nous n'avons pas le 
contrat de francois prudhomme je ne connois pas au juste 
la largeur du présent emplacement, je crois «qu'elle doit 
estre de 18 toises sur le niveau de rue st. paul, sur toute la 
profondeur jusques a la petite rivière, doit de cens 8d par 
toise quarrée. 

les fortifications de la ville de moutreal faittes vers 
l'an 1725 ont emporté une partie de cet emplacement dans sa 
profondeur, qui n'est plus que d'environ 30 pieds, et peut- 
être aussi sur sa largeur. 

possèdent le restant en 1720, les héritiers prudhomme 
en 1745, la veuve et héritiers st. disier. puis Joseph papiueau 
ensaisiné le 12 mai 1781. 



NO 32 



s 



IM. 3 — (Xo 1) — pierre ])rudhomme concessionnaire 
d'un emplacement dont nous n'avons pas de contrat conte- 
nant 02 pieds ^a de front, la profondeur devoit estre jusques 
a la petite rivière, mais depuis que la ville est murée, il est 



?fï 



6( (■ 



— 65 — 

borné a 34 pieds d'un coté et 37 de l'autre, en superficie. 
63 toises doit par an de cens 6d par toise. 

possédant en 1755 sr. alexis niesiere le pelle, héritier 
cochois. 



w'-'^i 



;■ ■' '. ■;■ ■'.'■••■ NO 33 

. Il ''. 

PI. 3 — (Xo 3) — dénis etienne sr. de clairin conces- 
sionnaire le 29 juillet 1093 d'un emplacement de 108 pieds 
sur le niveau de rue st. paul sur toute la profondeur jusques 
a la ])etite rivière, (depuis la construction des murs de la 
ville la ditte profondeur se trouve bornée a environ 36 pieds) 
doit par an 6d par toise carrée. i 

le sr. etienne robert a acquis le 15 janvier 1715 ensaisiné 
le 14 juin 1717 puis josej)li })oupart dit lafleur a acquis le 
26 7bre 1717 ensaisin le 11 8bre 1717. pierre Jacques biron 
a acquis de lafleur le 29 juin, ensaisiné le 21 aoust 1718. 
Jacques langlois a acquis de biron le 23 ensaisiné le 31 aoust 
1718. , , ,, . 



„.' r, ..-,-. a : NO 34 

J. B. celoron sr. de blainville concessionnaire le 30 xbre 
1693 d'un emplacement dont la largeur est désignée par celle 
de celuy qui est vis-îi-vis, c'est a dire contenant 72 pieds sur 
toute la profondeur jus(iues a la petite rivière, (depuis la 
construction des murs de la ville, la ditte profondeur est 
bornée a pieds), doit par an 6d par toise quarrée. 

PI. 3 — (Xo 4) — pierre lîoutin en a ac(iuis la moitié pour 
laquelle ensaisiné le 3 février 1746. puis le 22 7bre 1754 
alexandre delienue dit Bélanger ensaisiné le 3 juillet 1760. 
puis en 1765 toussaint cavelier ensaisiné le 30 juillet 1765. 
puis marianne cherier veuve de toussaint cavelier héritière. 



— ()() — 

PI. 3 — (No 5) — inicliel liaugy en avait acquis la moitié 
puis pierre gagu6 a acquis de Beaugi ledit gagné ensaisiné le 
7 juillet 1730 puis Jacques chapon ensaisiné le 9 xbre 1778. 
puis francois pallin dit dabonville ajant épousé la veuve 
chapon puis pierre monarque ensaisiné le 8 juillet 1781, puis 
Jean liap. allard ensaisiné le 18 8bre 179G. 



NO 35 



) I) 



Jean lehoux dit decaris concessionnaire avant 1679' 
d'un arpent en superficie dans la commune de mont- 
real doit de cens 5s par an. nous n'avons pas ct_ contrat a 
moins qu'il ne soit parmy ceux des concessions de terre, 
la rue st. paul traverse cet arpent et le coupe en deux par- 
ties, dont, l'une, du coté nord ouest, contient un arpent sur 
le niveau de la ditte st. paul (moins 24 pieds occupés par la 
rue st. pierre) sur environ 40 pieds de profondeur. 

l'autre partie du coté de la petite rivière contient pareil- 
lement un arpent sur la ditte rue st. paul (moins 24 pieds 
qui sont occupés par la rue st. pierre), et les fortifications 
de la ville ayant coupé une partie de sa profondeur elle se 
trouve bornée environ a pieds. 

tout ledit terrain a été partagé entre les héritiers des- 
caris, paul, michel et louis en trois parties égales contenant 
chacune environ 50 pieds de chaque coté de la rue st. paul 
et possédés comme il suit. 

PI. 4 — (du coté du sud-est No. 132) — paul descaris 50 
pieds le long de la rue st. paul sur le long de la rue st. pierre 
doit par an 6d. 

puis le sr. simonet ensaisiné le 12 mars 177G pour 50 
pieds sur puis francois samson ensaisiné le 2 avril 

1778. 



G7 



"!!.■ 



PL 4 — (No 133) — raicel descaris 50 pieds sui* doit 

par an 6d voyes francois simonet cy dessus puis prisque 
bergevin ensaisiné le 11 aoust 1777. Puis acquis par jean 
Mittleberger le 22 aoust 1780 devant Mtre foucher et a été 
ensaisiné le 18 février 1797. 

PI. 4 — (No 134) — louis descaris 50 pieds sur 
doit par an Gd. cet emplacement n'est plus que de 38 pieds 
parceque 12 en ont été démembrés et acquis par le sr. de la 
découverte pour ajouter au No 30 cy après, ainsi qu'il est 
marqué dans l'ensaisinement du 30 avril 1705, les 38 pieds 
restans possédés en 1725 par Charles labrosse. en 1735 par 
louis lefevre, réputé ensaisiné ayant passé par l'incendie. 

PI. 4 — (du coté du nord ouest) — (Partie du No 107) — 
paul descaris 50 pieds le long de rue st. paul sur 40 le long de 
rue st. pierre, doit par an 6d. francois giraudeau dit la prai- 
rie a acquis ensaisiné le 30 9bre 1753 puis george geopper. 
puis marie Wiggans mariée avec sr. philipe jacob ensaisiné 
le 10 8bre 1761. puis daniel phicher ensaisiné le 31 juillet 
1784. puis jean Platte ensaisiné le 2e aoust 1790. 

PI. 4 — (Partie de No 107) — michel descaris 50 pieds sur 
environ 30, doit par an Od divisés comme il suit. 

les héritiers michel descaris 30 pieds. 

PI. 4 — (Partie de No 109) — francois robidoux environ 
25 pieds ensaisiné le 6 février 1760 puis vendus a francois 
moler dit la sonde nre. souste le 17 9bre 1760 lods payés, fran- 
cois robidoux rentre par sentence du 14 juillet 1761, puis jean 
Bap. madeleine ensaisiné, puis Joseph raimond ensaisiné, 
puis le sr. pierre fortier ensaisiné le 2 xbre 1778, puis lan- 
glois a acquis, ensaisiné le 23 xbre 1794, puis le sr. pierre 
foretier ensaisiné le 30 7bre 1796. 

Planche 4 — (Partie de No 109) — louis descaris 50 
pieds sur environ 40 doit par an 6d acquis de jean descaris 



m 






— G8 - - 

cy devant de 85 pieds se trouve réduite par les fortifications 
a 45 pieds). 

Nous n'avons point ce contrat de concession dans nos 
archives, parroit devoir par an 6d par toise carrée selon Ten- 
saisinement cy-après. 

rené fezeret avoit acquis du sr. Boucher (ensaisiné le 
15 7bre 1(590, puis le sr. de tiersan «cendre dudit fezeret a pos- 
sédé, pierre gagné a acquis du sr. thiersan le 3 7bre ensaisiné 
le 11 9bre 1719, puis le sr. niartin curot lods payés en 1722, 
puis le 10 mars 1759, le sr. ])ai)in a i)ayé ses lods ensaisiné 
le 19 avril 1759, pour 40 })ieds sur 45, puis la veuve cliaboyé 
le premier 7bre et a payé ses lods. 



NO 38 

PI. 4 — (Partie de No 137) — sidrach dugué ecuyer sr. 
de boisbriaut concessionnaire de 45 pieds sur toute la pro- 
fondeur juscjnes a la petite rivière le 24 février 1072 doit 
par an Gd tournois par toise carrée (la ])rofondeur du dit 
emplacement se trouve bornée par les murs de la ville a en- 
viron 48 pieds). 

le sr. alexandre turpin a acquis et ensaisiné le 27 aoust 
1084 puis leonard baron dit st. cibart ensaisiné le 2 juillet 
1711, puis le sr. rené decouagne. puis Mr. de budmont comme 
ayant épousé la veuve decouagne. 

puis le sr. francois st. germain dit lamoureux a acquis 
de Mr. de budmont avec environ 25 pieds de l'emplacement 
suivant ensaisiné pour 08 ou 70 pieds sur toute la profondeur 
le 29 xbre 1722, puis le sr. julien rivard ensaisiné pour 70 
pieds sur 45 d'un coté, et 48 de l'autre le 19 7bre 1739, puis 
sr. Jean lîap. legras pour 70 pieds sur 45 d'un coté et 48 
pieds de l'autre en 1707, puis le sr. maurice blondeau eu- 



mj 



— G9 — 

son père, et ensaisin^^ le 15 juin KîOO, puis francois desearis 
et noel toupin ont acquis de louis desearis ensaisiné le 16 
juillet 1724 partag<''s comme il suit. 

francois descaris 25 jneds, puis josepli jette, ensaisiné 
le 23 niay 1742, puis Joseph raimond, puis Mr. foretier en- 
saisiné le 2 xbre 1778, puis langlois ensaisiné le 23 xbre 
1794. 

PI. 4 — (No 110) — noel toupin 25 pieds, ensaisiné comme 
cy dessus le IG juillet 1724, puis jerome bagués ensaisiné le 11 
7bre 1770, puis michel aversole? ensaisiné le 14 juillet 1775. 



t*^-:' 



NO 36 

PI. 4 — (No 135) — Philippes carion ecuyer sr. dufrenois 
concessionnaire le 15 may 1679 de 38 pieds sur toute la pro- 
fondeur] usques a la petite rivière (la ditte profondeur depuis 
la construction des murs de la ville se trouve Bornée a en- 
viron 60 pieds) doit par an 6d par toise carrée. 

l'emplacement tel qu'il est aujourd'huy depuis 1705 con- 
tient 50 pieds de large a cause de 12 pieds (jui ont été démem- 
brés de No 35 pour lesquels 12 pieds il n'est du (jue 6d en 
tout, comme il est marqué dans l'ensaisinement cy-après. 

le sr. hyon de la découverte a acquis 50 pieds sur toute 
la profondeur ensaisiné le 30 avril 1705, puis le sr. toussaint 
cavelier 50 pieds sur 73, ensaisiné le 10 may 1735, puis le sr. 
pierre bouthilier ensaisiné le 17 juillet 1779, i)uis samuel 
edge ensaisiné le 28 juillet 1783. 



NO 37 



-..y^ 



PI. 4 — (No 136) — pierre boucher sr. de Boucherville 
concessionnaire en 1679 de 40 pieds sur toute la profondeur 
jusques a la petite rivière (la ditte profondeur qui etoit 



v.n(;u^i 



mk 



^w 



— 70 — 

saisine le 23 mars 1770, puis le sr. alexantlre Henry ensai- 
sine le 22 aoust 1778. 

NO 39 



PI. 4 — (Partie de No 137) — sr. claiide rimbault con- 
cessionnaire en 1672 de 50 pieds sur toute la profondeur 
jusques à la petite rivière (depuis la construction des murs 
de la ville la ditte profondeur est bornée a environ 46 pieds), 
doit 6d par toise carrée (comme il parroit par l'ensaisine- 
ment suivant) nous n'avons pas ce contrat dans nos archives. 

Jacques de foye faisant pour simon mars a acquis le 8 
aoust 1677. ensaisiué le 12 mai 1678, puis le sr. Charles de- 
couagne ensaisiué le 28 janvier 1683, puis sr. renault, de- 
couagne fils a vendu ledit emplacement en deux i)arties de 
25 pieds chacune, la première a Jean cuillerier ensaisiné 
pour icelle le 6 mars 1698, puis le sr. de budmout a acquis et 
a vendu au sr. francois st. germain lamoureux en 1722 et 
ajouté a No 38 comme dit est cy-dessus. 

reste pour le présent emplacement 25 pieds sur environ 
46 vendus par le sr. renault decouagne a jean B. Beauvais 
ensaisiné le 4 avril 1699, puis le sr. de linctot, puis le sr. 
josué de chap lacorne ensaisiné le 8 7bre 1746, puis sr. j. B. 
legras ensaisiné le 27 7bre 1747, puis le sr. maurice blondeau 
ensaisiné le 9 juin 1775, puis le sr. alexandre henry ensaisiné 
pour partie le 22 aoust 1778. 

NO 40 — -;v- 

PI. 4 — (No 138) — le sr. francois marin perrot lors 
gouverneur de montreal concessionnaire vers l'an 1672 d'en- 
viron 115 pieds le long de rue st. paul sur toute la profon- 
deur jusques a la petite rivière, parroit devoir de cens par 



— 71 — 



î' 



•X.i 



i). ; 



an 4(1 pour le tout, nous n'avons pas ce contrat dans nos 
archives. 

le sr. louis conte dupré faisant pour sr. charles aubert 
de lacheuaye a acjjuis de la dame veuve perrot ensaisiné le 
^0 juin 1()88, jMiis sr. francois choret de, st. romain ensaisiné 
le 11 juin 1097 (pour 88 pieds et les 27 pieds de plus comme 
cy-après) puis le sr. rené decouagne ensaisiné le 23 janvier 
1714, puis le sr. josué de chap chevalier de lacorne pour 
avoir épousé la veuve decouagne, puis Mr. St-Luc, adjudi- 
cataire, puis Jean Descaris ensaisiné le 18 may 1778, puis 
Zachrie heurtebise ensaisiné le 22 may 1778 pour 44 pieds sur 
toute la profondeur, i)uis Joseph monnié ensaisiné 10 juillet 
1782 pour environ 44 pieds sur toute la profondeur, puis 
Mme Jacob, ])uis le sr. Swain ensaisiné, puis samuel David. 

PI. 4 — (No 140) — pierre picoté ecuyer sr. debeletre 
et le sr. de tonty concessionnaires vers 1072 d'un emplace- 
ment d'environ 35 pieds sur environ 40 doit Od par toise car- 
rée, nous n'avons pas ce contrat dans nos archives. 

PI. 4 — (No 139) — sr. J. B. nolan lamarque a acquis du sr. 
Charles aubert de lachenaye 27 pieds sur toute la profondeur, 
pour lesquels ensaisiné le 18 février 1090, puis le sr. Jean 
soumandre, puis le sr. raymoneau ensaisiné le 10 may 1712, 
puis sr. nicolas pinau ensaisiné le 18 may 1714, puis Joseph 
denau destailli ensaisiné le 11 9bre 1714, puis francois millet 
ensaisiné le 15 xbre 1750, puis thomas vacher ensaisiné, puis 
Jean mittlebergeres ensaisiné le G avril 1778. 

. NO 41 

r . .1 , , (■. - .. .. 

le sr. gervais Uaudouin a acquis ensaisiné le 7 juillet 
1090 et le 31 janvier 1097. 

plus au bout de la ditte profondeur en tirant vers la 
petite rivière étoit un autre emplacement de 20 pieds en 



. ^1 



72 



cariv concédé a Jean lediic le 1er mars 1083. doit Gd par 
toise. 

plus encore au bout de celuycy en tirant toujours vers 
la petite rivière autres 20 i)ied8 en carré, le dit jour 1er mars 
1683 doit Od par toise (nous n'avons pas ce contrat dans 
nos archives). 

sr. pierre st. pernmin dit lamoureux avoit acquis vers 
1096 les emplacements de leduc et fezeret, et le 18 janvier 
1697, il a été concédé au dit st. perniain une petite rue ea 
cul de sac prenant au bout des 40 pieds de Mr. <le beletre cy 
dessus, tirant jusipiea a la petite rivière, et séparant les ter- 
rains de leduc et fezeret, de partie du terrain de No 42 cy- 
aprés. doit 0<1 par toise <'arrée. 

puis ledit sr. gfervais Haudouin a accpiis du dit st. ger- 
main, ensaisiné le 10 juillet 1098, puis Mme rouville héri- 
tière du sr. Baudouin, puis jac<|ueH canii)ault ensaisiné le 15 
may 1712, puis toussaint liaudry ensaisiné le 7 avril 1745. 

depuis la construction des fortifications remi)lacement 
est borné a environ 57 pieds de profondeur. • '• 

NO 42 D 

PI. 4 — (Partie de No 141 et 142) — simon j^uillory con* 
cessionnaire le 5 aoust 1080 de 00 pieds en carré chargés 
de Od par toise, nous n'avons pas ce contrat dans nos archi- 
ves, il en est fait mention dans l'ensaisinement cy-après. 

sr. Jean millot et francois mailloth son gendre ont acquis 
42 pieds de large du dit emplacement sur toute sa profondeur, 
ensaisinés le 11 7bre 1094, jiuis Mlle mailloth a acquis la 
part de jean millot pour laquelle ensaisinée le 1er avril 1717, 
les héritiers mailloth possèdent, puis le sr. leueston ensaisiné 
le 7 xbre 1772. 



r.'i — 



les 18 picdH reataiis du proHPut cmplaccnnMit sur GO de 
profondeur sonfH transportas dauH no ^'^ cy-apiTs. 

juiis nir. rohcrtHon «'cu.vcr u <mi l'cinplaccincnt de mr. 
Icucston i)ar cchanf^e cnsaisiné k* 7 xImc 1771.', puiH le sr. 
coniartin cnsalsiné le 5 71)re 17S3, puis ^Idun; Sauvajie en- 
saisine le -0 fevi'ier 171)5 pour nnc partir, ymin jean JJou- 
theiller héritier Saiiniffc pur sa jcmmc, 

NO 42 G 

PI. 4 — (Partie de No 142) — au bout des GO pieds de 
profondeur ('y-«lessus, sr niaurice hlondeau est concesHion- 
naire d'un restant de terre en tirant vers la i)etite rivière. 

(jus(iues a la lijjjne des fortifieations) contenant 14 toi- 
ses eu superficie le l'8 février 1715, doit de cens 3d pour le 
tout. 

sr. Joseph liaby de cheneville i)ossede et fait partie de 
l'ensaisinenient du î) juin 175'J ])uis jh. })errault charpentiar 
ensaisiné le 19 Sbre 1795 pour le présent terrain et vne partie 
du no 142 ou bout du terrain du sr. BouthiUier. 

NO 43 ' '• 



PL 4— (Partie de No 142, 143 et 144)— 18 pieds sur 60 
faisants partie des (>0 i»ieds e ncarré marqués dan No 42, cy 
devant concédés a siiuou guillory le 5 aoust 1(580 chargés 
de Gd par toise. 

sr. jean niilot avoit acquis avant 1G94 et la ditJe année 
1694 a vendu ledit terrain au sr. jeaii pouguet. 

sr. pierre lauioureux dit st. germain ayant accjuis des 
héritiers pouguet, avec plus grande quantité pour le'juel eji- 
saisiué le 29 aoust 1695, les seigneurs ont concédé audit 
st. germain une rue de 9 pieds de large qui alloit dudit em- 



mut 



— 74 — 

placoinent a la petite rivière jusques au niveau de remi)la- 
cement du sr. lioudor qui est no cy après. i)uis le sr. 

maurice Blondeau a acquis de st. germain avec plus grarde 
quantité, ensaisiné le 17 Xbre 1710, puis le sr. Joseph Baby 
de cheneville avec la même (piantité ensaisiné le 9 juin 17."!*, 
puis Jli. perrault charpentier ensaisiné le 11) Sbre 1795. 

NO 44 

PI. 4— (Partie de No 142) — sr. daude charon conces- 
sionnaire le 11 aoust 1(171 de '20 jjieds de front sur la rue 
st. paul et 40 de profctndeur le lonj;' de rue st. francois. doit 
de cens (id tournois })ar toise carrée. 

sr. Jean pouguet possedoit vers 1()94, puis pierre lamou- 
reux dit st. germain a ac(piis conjointement avec no 48, cy 
dessus ensaisiné le -9 aoust 1(19."), j)uis maurice blondeau, 
ensaisiné ])our le tout le 17 Xbre 1710, puis sr. Jose})h IJaby 
de cheneville ensaisiné pour le tout, et plus [)our no 4liC le 
9 juin 175l', puis .Ih. ])errau]t charpentier ensaisiné le 19 
Sbre 1795. 



NO 45 

PI. 4 — (Partie de No 142)— Jac(iués \ncot dit labrié 
concessionnaire vers 1(»70 d'un terrain contenant environ 
20 ])ieds en carré chargés de (Id par toise de cens, nous n'avons 
pas ce contrat dans nos archives. 

l)uis Mr. duliautmenil avoit acquis (et ])ossedoit en 
1G77). puis vers 1(>94, Jean milot, ])uis en 1(>95 sr. pierre 
st. germain dit lamoureux, i)uis le sr. Jaccpies crevier dit du- 
vernois, puis le sr. Joseph Baby de <'heneville ensaisiné le G 
Sbre 1754, puis Jh. perrault charpentier ensaisiné le 19 Sbre 
1795. ■ '-' ' ' 



■-' NO 46 

ri, 4 — (No 143) — (No 144) — sr, claiide cliaiTon eon- 
cessioimaire le 2'2 aonst 1G77 (l'iiii terrain le long de la rue- 
st. francois (lei)niH No 45 jns(ines vers la petite rivière sur 
20 i)ie(ls (le profondeur, doit (Jd tournois par toise carrée. 

le sr. Jean lioudor a acciuls ensaisiné le 10 niay 1GS7, 
puis le sr. godefroy de tonaneourt ensaisiné le 17 juin 1711, 
])uis jae(pies dénis dit lionois ensaisiné le li) 7bre 1747, puis 
andré guy ensaisiné le 81 mars 1778. 

]>uis Jean lîap. vallée ensaisiné pour partie de no 4G, le 
22 janvier 1783. . ,; 



1- ti 



NO 47 



les religieuses hosjntalieres de Tliotel dieu st. jose]di 
concessionnaire le !) janviei- 1(;S2 (Xot ^langue) du ter- 
rain de leur lio])ital, en fief (nianiué cy-ai)rès no 178) 
et i)lus d'environ un ar[)ent de terrain en su]>erficie. fi-anc 
de cens tant qu'il <lenieurera en la jiossession dudit hoi)ital, 
et en cas de vente a des particuliers chargé de tel cens qu'il 
plaira au séminaire de st. sulpice d'iini)os('r aux particuliers 
pro])rietaires. i 

le terrain a été vendu ])ar les religieuses a différons 
particuliers et le cens a été fixé a lid i)ar toise selon la re- 
connaissance ])asséo ])ar differens particuliers lors proprié- 
taires le 14 Xhre 1723. (not. Kaimbeau) 

ledit terrain divisé coniii'e il suit, contient environ 205 
pieds sur le niveau de rue st. ]taul. la ])arullelle le long de 
rue st. louis même longueur 205 pieds. 

NO 47 A 

ri. () — (No 259) — lo — l'encongnure des me« st. paul et 



^ 


^ffli 




\ uij 




' ' Pli 




']M 






. lii!l 




m\ 



a;'-.î 



— 7G — 

st. josopli c'ontenoit d'abord ÎU pied.s .sur rue st. panl s\ir 4G le 
long de rue st. jose])li, vendu ])ar les religiuses a laurens re- 
nault, ensaisiné le aoust l()9f> puis le sr. de bercy a acquis 
ensaisiné le 2(1 juillet 1722 et 22 mars 1724. 
"'•" plus ledit sr. dcberey ensaisiné le 17 janvier 1720 pour 
une augmentation audit terrain de 25 pieds le long de rue 
st. josei)li,, sur 31, de pi'ofondeur, hupielle augmentation fait 
la moitié d'un terrain de 10 pieds sur laditte ])rofondeur de 
31 vendu ])ar lesdittes religieuses vers 1(590 au sr. gedeoii 
de catalogue, et ])ar luy a lienry catin ensaisiné le 27 avril 
1712, ])uis Jean verger dit desjardins ensaisiné le 21 avril 
1715, ])uis ignace vien ensaisiné le 19 8bre 1717. fait depuis 
ce tems la [)our rem])lacement dudit sr. deberé 31 ])ie<ls sur 
environ 70, i)uis en 1701 ma<lame ])resar veuve du sr. ])ierre 
vallée ensaisinée puis le sr ermentiger ensaisiné le 2cS juin 
1785, ])uis le sr. ignace chevrier ensaisiné le 2S juin 1785. 

NO 47 B 

ensaisiné le 28 juin 1785. 

PI. — (No 200) — 2o — Claude pautliier laverdure ensai- 
siné le 17 Xb- 1098 ])our environ 20 pieds sur la rue st. 
Joseph sur 31 de ])rof()ndeur le long de la rue st. louis, ac<iuis 
des religieuses, ])uis louis leroux ensaisiné le 29 Xbre 1707, 
puis le nommé la chossé qui a augnuMité son emplacement 
de pieds le long de rue st. Jose])li, sur laditte i)rofondeui* 
de 31 pieds les dits i)ieds démembrés de rem])lacement 
venant du sr. gedeon de catalogue dont il est parlé cy dessus 
article i)remier selon rensaisinement du 5 9bre 1727. 

])uis le sr puybareau ensaisiné, juiis charles desery héri- 
tier, puis [ùerre manassé dit levelié en>«aisiné le 27 may 
1781, ]mis hoyle ensaisiné le mars 1791, 

puis Jh. perrault charpentier ensaisiné le 19 8bre 1795. 



— 77 — 



NO 47 c - 

PI. G — (No 2(»0) — 3o — sr. fraiicois ])ouliii <le franche- 
ville a acquis des dames religieuses environ 4',i pieds rue 
st. paul sur 00 de profondeur avant l'an 1720. contient en 
SU]). 72 toises, imis le sr. Christophe san^uinet ensaisiné le 
S janvier 1772, puis le sr. ni. Kierti dont les lods ont été payé 
])ar Mr. gony sheriff 177S j)uis le sr. laurent ei-niatiger en- 
saisiné le 27 avril 178(>, puis le sr. loubet ensaisiné le 11 
juillet 178(J, puis le sr. franchères ensaisiné le 11 juillet 1786. 

NO 47 D 

PI. () — (No 2()7) — 4o — le sr. volant de radisson a acquis 
des dames religieuses 50 ])ieds sur 20 de profondeur pour les- 
quels ensaisiné le 28 aoust 1099 et le 15 juin 1720 il a vendu le 
dit terrain sur le pied de 50 pieds sur 02 (ayant sans doute 
dans cet intervalle de tenis acquis le surplus des dittes dames 
religieuses) a J. B. joutra dit desrosiers, ensaisiné le 11 aoust 
1720. puis Mme soumandre ensaisinée le 21 7bre 1721 
plus la ditte dame soumandre ensaisinée le 20 février 
1728, pour une augmentation (d'environ 10 ])ieds de large) 
ac(|uis en trois parties des srs. radisson, lachossé et catin 
contenant. 

et le 5 9bre 1727 ensaisiné encore \)o\\v un passage d'en- 
viron 10 pieds sur rue st. Joseph entre remplacement du sr. 
deberey article 1er et celuy du dit lachossé article 2ond fait 

l)()ur le tout en su])erficie 90 toises ou environ le 

sr. thomas trotier-dufy desauniers a accjuis du sr. soumandre 
ensaisiné le 8 Xbre 1751. 

NO 47 E 

PI. — (Partie de No 201) — 5o — sr. francois volant de ra- 



f 



#: 



..... -I! 

-fi 






— 78 — 

disson acciiiereur de.s dûmes religieuses avant 1720 de 35 
pieds y^ de terre sur ()2 de profondeur, en superficie 00 toi- 
ses, puis ]\[r. duplessis faber, lieritier du dit sr. de radisson 
])uis francois deniers dit mon fort, puis'antoine poudret en- 
saisiné ensendde ])()ur plus grande (piantité comme cy après 
al-ticle G le 9 juillet 1740. ' • • ' ' - ' •' 

.' . • NO 47F -' V ■ ;/,',^. 

PI. 0— (Partie de 201)— Go— 31 ])ieds V2 sur 011/2 de pro- 
fondeur, la ditte largeur le 31 pieds 1/2 restante de celle de 43 
pieds vendus i)ar les religieuses a jean gareau dit st. onge, 
ensaisiné le 24 mars 1701, et ledit jour, acquis i)ar le sr. 
dejordis puis ])ar henri catin, avec la ditte ])rof()ndeur de 01 
l)ieds, le(piel catin a vendu environ 10 [)ieds de large de son 
terrain en 1723 a la dame soumandre comme est dit cy-de- 
vant article 4, reste pour le présent emjilacement 31 pieds ^2 
sur la ditte profondeur de 01 puis possédés i)ar Ignace liubert 
héritier de catin, puis par francois deniers dit monfort, puis 
antoine poudret ensaisiné avec l'article 5 cy-dessus le D juil- 
let 1740. 

NO 47 g" ' • ■ 

PI. G — (Partie de Xo 202) — 7o — les srs. Joseph guion 
després et tetro acquéreurs des dames religieuses vers 1720 
chacun de environ 35 jiieds sur rue st. paul et environ 50 
ou 00 de profondeur (environ 20 jiieds de large de ce terrain 
ont été ac(iuis par jean latour et fourmeiit rem])lacement 
dudit terrain cy après article 9) reste pour le ])resent em- 
l>lacement 31 jiieds sur i»areille iirofondeiir (d'environ 00) 
cliargés aussi bien (pie ledit chemin mitoyen de 3d par toise, 
ledit josepli guion després ayant acquis de tetro jiossedoit 
le tout en 1740. ,, , •' . .,• , '•' 



/ i't 



— 79 — 

SI*, ehai'les doire a acquis des héritiers després ensaisiné 
le 6 Tbre 174(5, puis sr. niichel avrard a acquis le 16 aoust 
1758 ensaisiné le 7 may 1759. 

NO 47 H "■■; 

n. G— (Partie des Nos 262 et 263)— 8o— alexis legày 
avoit ac(inis cy-devant des dames religieuses 44 pieds le long 
de rue st. louis, sur 20 de profondeur, par luy vendus au sr. 
julien auger dit grand champ, ensaisiné le 13 may 1712. puis 
la veuve henri catin a acquis le 18 7bre 1725, puis jean ver- 
ger desjardins le 31 mars 1733 les religieuses ont retiré et 
vendu au sr, jean latour (20 pieds de large sans y compren- 
dre un chemin mitoyen entre le présent emplacement et celui 
de l'article 0, sur toute la profondeur, jusques au terrain du- 
dit latour, cy ensuite déclaré) ensaisiné le 10 may 1747. 

au bout des 60 pieds de profondeur cy dessus article 7, 
le sr. puygibault possedoit un terrain de 20 ])ied>! de large 
sur la face du nord-ouest et 33 pieds de profondeur par luy 
vendus au susdit J. B. latour ensaisiné le 16 7bre 1735 fait 
a présent pour ledit sr. latour 20 pieds sur rue capitale sans 
y comprendre un passage mitoyen de 10 ou 11 pieds, sur en- 
viron 60 de profondeur. 

possèdent en 1758, sr. jean leber de senneville ensaisiné 
le 25 aoust 1758, puis le 28 avril 1759 Ignace Jiourassa a payé 
ses lods ensaisiné le 4 7bre 1759, puis le sr. edouard chêne 
ensaisiné le 24 janvier 1780, puis le sr. scott ensaisiné le 29 
7bre 1784. 

NO 47 1 

PI. 6 — (Partie de Xo 263)— 9o— 20 pieds restans du ter- 
rain du sr. tetro cy devant article 7 rue st. paul sur environ 
50 ou 60 de profondeur. 



— so- 
le sr. j. 13. latoiir possède avant 1740 comme ayant épou- 
. se la veuve teti-o puis sr. jean leber de senneville ensaisiné 
le 25 aoust 1708, j)uis le 28 avril 1759 in{»naee Bourassa a 
payé ses lods, ensaisiné le 4 7bre 1759, puis le sr. edonard 
chêne le 24 janvier 1780, puis le sr. Scott ensaisiné le 29 
7bre 1784. 



NO 47 L 



tn 



PI. G— (Partie de No 204)— lOo— 15 ou IG pieds sur le 
niveau de rue st. louis restans du terrain dont est })arlé cy- 
devant article 8 sur environ GO de pofondeur, vendus par 
les relifïieuses a i<;nace ganielin, avec plus ^''^iii'lt^ quantité 
])our hupielle ensaisiné comme cy-apres article 11 et 12 le 
8 may 1747. sr. jaccpies porlier ensaisiné le 17 Xbre 1765, 
puis le sr. de longueil ensaisiné le 28 7bre 1778. i r , . 



;ij. 



NO 47 M 



■I'î,«l,;: /;i:' 



PI. G — (Partie de No 2G4) — llo — marguerite caesar ditte 
la garidelette a acquis vers 1720 des dames religieuses en- 
viron 25 pieds sur le niveau de rue st. paul et environ 40 de 
profondeur, ])uis par elle abandonnée aux pauvres de Ihotel 
dieu et par eux vendus a ignace ganielin le 7 juillet 1743, 
ensaisiné avec plus grande (piantité le 8 -nay 1747. jaccpies 
porlier ensaisiné le 17 Xbre 17G5, puis messire le baron de 
lonirueil ensaisiné le 28 7bre 1778. 



'7', I. 



NO 47 N 



l<Ti ^ndi 



PL G — (Partie de No 2G4) — 12o— Jean Brunet posses- 
seur avant 1725 de 40 jiieds le long de rue st. louis sur 50 
pieds de ])rof<mdeur (en partie acquis de Joseph giiion després 
et le tout) venant du terrain des dames religieuses, sr. fran- 



SI 



cois ])alliour a acquis, cnsaisiiic le 'A juin IT.'iH, puis sr. ij^uace 
{^ainclin, cusaisluc avec plus <;i*au<lc (juaiititc !<• S niay 1747. 
SI'. jac(iucs poilici- cnsaisinc le 17 Xbi-e 1705, puis niessire 
Joseph le baron de lougueil ensaisiué le 1*8 7bre 1778. 

NO 48 

environ un ari)ent en su])erficie contenant environ 
205 pieds le lonjij de rue st. ])aul sur toute la ])rot'ondeur 
jus(|ues a la rivière (même larj^eur de 205 pieds le long de 
rue st. louis) concédés aux soeurs de la con<i;ré<ïation le 
21) aou.st 1(>(I8, doivent ]»our le tout 12d de cens, et en cas 
d'aliénation a des particuliers, tel cens (ju'il plaira aux sei- 
gneurs imposer, ' 

puis les soeurs de la congrégation après avoir vendu 
38 i)ieds sur leur ])i'ofondeur au sr. thomas de joncaire en 
l'an 1090 comme il sera dit cy-après en Tarticle 7 du présent 
Xo 48 ont cédé le restant de tout ce (pii appartenoit dans 
tout ce No 48 aux religieuses de Ihoteldieu vers l'an 1092 
par échange pour partie du terrain manjué no 181 que les 
dittes religieuses ont demend)ré de leur enclos pour aug- 
manter celuy des dittes soeurs comme il est marqué aux dits 
Nos 179 et 181. nous n'avons aucun des contrats concer- 
nants tout ce qui a été dit cy dessus. 

enfin tout le terrain du présent No 48 a été vendu par 
les dittes soeurs ou par les dittes religieuses a ditfereus jiar- 
ticuliers comme il suit. 






■ NO 48 A 

PI. 6 — (Partie de No 204) — lo — le sr. de st. romain en. 
a accpiis des religieuses 40 pieds environ 75 de profondeur 
qu'il possedoit vesr 1723, puis vendus au sr. iguace gamelin 
ensaisiné le 9 7bre 1733. dans le dit ensaisinement il est dit 



— 82 — • 

<]iril doit TmI i)ar toise, je crois (lu'il faut dire 3d. puis 1« sr. 
jacMpU's porlii'r eiisaisiné le 17 Xhre 17(jr>, puis luessire Joseph 
baron de loiigueil eiisaisiué le '28 Thre 1778. 

NO 48 B 

2o — Jean jehaiine possédait eu 17L*Ji d'environ 30 pieds 
sur le niveau de la rue st. louis sur environ 47 (Biffé). 

NO 48 c , 

PI. G — (Xo 2f)5) — 3o — rené j^assien i»ossesseur des 1723 
d'environ 3<S ])ieds sur rue st. i)aul sur environ 50 le long 
d'une i)etite rue (]ui desoent vers le fleuve, vis-a-vis la porte 
coehère des reli'iieuses doit 3d par toise, ensaisiné pour 
franeois jiassien le 21 Xbre 1710. ' 

Charles lairhe a hérité de gassien en 174r> jiuis le 
jaccpie ])ou})ard ensaisiné le G 8bre 1784, i)uis John turner 
ensaisiné le 19 avril 1785. . . 

NO 48 D 

n. G — (Xo 2()8) — 4o — les héritiers henri catin posses- 
seur dès 1723 du terrain au bout du cy dessus juscpies sur le 
niveau de la rue st. louis acquis des religieuses contenant 
pieds sur doit 3d ])ar toise. 

jaccpies lebeau a acipiis des héritiers catin 30 pieds en 
carré faisant ])artie du dit terrain puis julien rivard a acquis 
de lebeau ensaisiné le 4 8bre 1720. ■ p u' 

(Petite rue). — Ho. — suit une petite rue d'environ 15 
])i?(ls de lai-ge traversant de rue st. paul, jus(iues au bord 
<le l'eau vis-a-vis la ]iorte cochère de la cour des religieuses. 
la ditte rue jmse sur le dit terrain Xo 4S, et réservé par les 
dittes religieuses dans la vente du terrain cy ai)rès, article 
G. 



— 83 — 



NO 48 E 

PI. G — (No iH>i)) — ()0 — le SI*, (luplessis faber ac(]uei'eup 
(les daiiu'H relijfieuses d'eiiviroii (*>() i)ie(ls sur le niveau de 
rue st. i)aul sui* toute la in-ofoudeur jusques la rivière 
le 4 Tbre 1724, les relijiieuses ont tout de suite retiré ce ter- 
rain et l'ont vendu au sr. .1. 15. des Chalions de st. ours le 
14 Tbre de la ditte année 1721. cei>endant ledit sr. dui)lessis 
a fait ensaisiner son contrat le 34 mars lî'.\'2, et c'est néant- 
moins ledit sr deschalions (jui a vendu au sr. Charles liery 
ensaisiné le 19 Xbre 1744 pour (iO ])ieds sur environ 1)0 de 
prof(uideur, doit JM par toise carrée. 

plus le dit sr. hery ensaisiné le 10 may 1751 i)0ur 40 
pieds en carré accpiis des rdij^ieuses et situés dans langle 
du sud au bout des 90 ]»ieds de profondeur cy dessus, doit 
G pour toute la ditte augmentation. 

le sr. etienne st. dizier ensaisiné le 14 aoust 17G4 a acipiis 
du sr. lierv. 



NO 48 F 



U I 



, 1 



PL 6 — (No 270) — 7o — le sr, pauthier acquéreur le 12 
avril 1G90, des soeurs de la congrégation 38 pieds jus(iues 
rivière pour lesquels ensaisiné le 28 juin ditte année 1G90. 

jdus le dit sr. ])otliier ensaisiné le 2 juillet 1G94 pour 
G pieds de large sur la ditte ])rofon(leur accpiis des religieuses 
hospitalières a qui ledit terrain a])partenoit alors pour l'avoir 
ac<}uis des soeurs vei-s 1(592. 

))uis le sr. thomas de jonctaire a acquis du sr. ])othier 
ensaisiné le 19 Xbre 1707 et ])uis ledit sr. joncaire ensaisiné 
le 25 juin 1708 ]iour autre augmentation de G pieds de large 
sur toute la ditte ]>rofondeur. ac«iuis des dittes religieuse.s. 
fait ppur tout ledit terrain environ 50 })ieds de large. 



W 



— 84 



l)uis le sr. pierre lestafic eiisaisiné itoin- lî) piedn - sur 
90 du coté «lu sud ouest et SC» <lu coté du uord est h' IS aoust 
1744, i>uis le sr. eliarles liei-y eusaisiué le :.'!> juillet 17."»4, ]»uis 
sr. deau Uaptiste aujïé eusaisiué le 1 4 aoust 1T(>7, puis le 
sr. Joseph beudou eusaisiué le '.\ juillet 17SL*, puis saunu'l 
judah eusaisiiu', puis Mr. doliu Me(iill eusaisiué le liO 7bre 
1795. 

NO 49 

ri. — (Xo 1*71) — elaude fezeret et jaecpies picot dit 
la brie coucessiouuaires eu KJC».") et Hi(»(l ehaeuu d'iiu eertaiu 
terraiu uujr(|ué daus les eoutrats (pii porteut leur uoui et 
uuuu'rotés eouiuu' dessus, et ehai-^és de 12d par toise en 
carré a la st. reuiy. les dits propriétaires ou rendu leiirs 
contrats a ^Ir. duliautnuMiil vers l'an 1(17-, le«iuel terrain 
conteiutit 38 ]>ieds de front sur le niveau de la rue st. i)aul, 
il n'avoit que 8(j i)ieds de luuit daus sa plus orande profon- 
deur, mais Mr. sonard faisant lors pour les seigneurs de 
montreal en a donné la continuation au dit sr. de hautnienil 
jusques au bord de la rivière, aussi bien (jue la continuation 
du terrain cj'-après marqué no 51, pour 45 pieds, le dit sr. 
de hautnienil etoit neveu de ]\Ir souard lors curé de la pa- 
roisse de montreal dont le dit terrain fut nonnné depuis le 
parc de Mr. de haut)nenil ou de Mr. Souard. 

lequel dit terrain a été vendu depuis par ledit sr. de 
hautnienil comme il suit, scavoir 4 perches 11 i)ieds c'est a 
dire 83 pieds sur le niveau de rue st. paul sur toute la pro- 
fondeur jus(iues a la grande rivière, au sr. pierre le sueur, 
pour lesquels eusaisiué le 17 janvier lG9l'. doit 5d de cens 
pour le tout (et 15 autres pieds restans sur le niveau de la 
Hpe st. paul avec la continuation des 45 pieds de no 51 au 
sr. andré charly st. onge, en differens tems comme il sei« 



— 85 — 

dit cy-après au dit no 51) sr i)ien'e lestajçi' a acquis du sr. 
lesueur les SI? picdM sur. . . . Jusqucs aux i('m|)arts onsaisiué 
le î) Juillet 1725. puis le sr. franeois marie deeoiuigue ensj ' 
sine le i»S avril 175!). 

, NO 50 " , r '.'. 

le no 50 est un ancien procès verbal de bornage de 
la j)rof()ndeur de j)r()t'(Kideur de 15 ou 20 emplacements qui 
suivent immédiatement après en date du 18 î)bre 1().S3, avant 
que les murs de la ville tussent marcpiés, lescpiels ont emporté 
une partie de la piofondeur des dits terrains, ce procès verbal 
de bornage est parmy les contrats de concessions de ville 
selon son ordre qui est comme dit est no 50. 



*ni 



NO 51 



. I. 



PI. () — (No 272) — sr. and ré charly st. ange conces- 
sionnaire de 45 i)ieds sur le niveau de rue st, paul, et 24 de 
profondeur le 18 Xbre l(î()(J, chargé selon l'expédition que 
nous avons du contrat de Od tournois par toi.se carrée, mais 
selon une remarque a la marge dudit contrat faitte par Mr. 
donay en 1090, lors procureur du séminaire, il n'est marqué 
dans la minute que 15 deniers i)Our le tout. ( 

cet emjdacement en differens tems a contenu jusques 
a 00 pieds de large, sur toute la profondeur jus(iues a la 
grande rivière scavoir. 

le dit sr. st. ange en avoit acquis de Mr. de liautmesuil 
premièrement 5 ]>ie(ls de large sur le niveau de rue st. paul, 
et plus la continuation des dits 45 pieds cy dessus juscpies 
a la ditte gi-ande rivière, le tout faisant i)artie de ce (]ui est 
nianpié en ])arantaise vers no 41) cy-devant, et ensuite le 
dit sr. charly a vendu au sr, claude mangue 10 pieds de 






r'-^'i 



:I 




IMAGE EVALUATION 
TEST TARGET (MT-3) 




1.0 



l.l 



.. Mil 



m 

140 



IM 

1.8 





1.25 1.4 


1.6 




M 6" — 




► 



^4 



VI 



à] 



ei 



'à. 



^ei 



O 



//. 




// 



/ 






///, 




Photographie 

Sciences 
Corporation 





^ 



V 



<v 





\ 



\ 



«\" 








%^.^'^> 



■\j 



V 



% 



v> 



23 WEST MAIN STREET 

WEBSTER, N. Y. 14580 

(716) 872-4503 



ri^ 



&x 



w- 



ÙP, 



i 

! 



iV 



8G 



large, sur le niveau de la ditte rue st. ])aul, a prendre du 
coté du nord est sur toute la ditie profondeur jusques a la 
ditte grande rivière, lesquels dits 10 pieds sur la ditte pro- 
fondeur doivent être ajoutés a no 52 cy-après. toutes ces 
acquisition faittes avant 16S3 et c'est du bout de la ligne de 
séparation de 40 pieds restans alors audit sr. charly, d'avec 
le terrain restant a lors a Mr. du hautmesnil qu'il faut partir 
pour prendre l'alignement dont il est parlé dans le proces- 
verbal de bornage du 18 9bre 1083, niarcpié cy-devant no 50. 

ensuite depuis ce tems là et avant 1(592 le dit sr. charly 
a acquis de Mr. de hautmenil encore 10 pieds de front sur la 
rue st. paul sur la ditte profondeur, jusques a la grande ri- 
vière, faisant le reste du terrain qui est marqué en parantaise 
vers no 49, ensorte que l'emplacement dudit sr. charly a 
contenu depuis environ 50 pieds sur la profondeur jusques 
a la grande rivière, et ensuite une partie de la ditte profon- 
deur ayant été emportée par les fortifications; elle a été ter- 
miné au bout de 77 pieds. 

puis sr. J. B. Charly st. ange a acquis de ses cohé: itiers 
ensaisiné le 19 janvier 1701, puis claude laserre dit laforme 
ensaisiné le 7 9bre 1717, puis retiré par ledit sr. charly le 
13 may 1722, puis edme moreau ensaisiné le 1er juin 1723, 
puis Mr. foucher ensaisiné le 23 juillet 1738, puis le sr. 
Joseph marie rimbault de st. Blain ensaisiné le 9 8bre 1755, 
puis le sr. J, B. pascal pillet ensaisiné le 3 juillet 1761, puis 
Mdme Lecavalier ensaisiné le 19 Xbre 1795. 



NO 52 



PI. 7 — (No 273) — mathurin jousset dit la loii*e con- 
cessionnaire le 15 juin 1672 de 36 pieds sur toute la pro- 
fondeur jusques au chemain qui court le long de la grande 
rivière doit 6d tournois par toise carrée. 



— 87 



la profondenr du dit terrain contenoit d'abord 108 avant 
qu'on eu fait les fortifications de la ville mais depuis ce 
tems là la ditte profondeur se trouve bornée a environ 68 
pieds. 

le sr. Claude mangue avoit acquis et possedoit avant 
1683 plus possedoit encore au dit tems dix pieds de largo 
sur le niveau de la ditte rue st. i)aul sur toute la profondeur 
a ajouter a son dit emplacement du coté du nord-est, et prè» 
sur no 51, ainsy qu'il est dit cy devant au dit no 51 et posse- 
doit alors 46 pieds sur la ditte profondeur dont 36 chargés 
de 6d tournois par toises et 10 chargés seulement de 6d pour 
le tout; le 10 février 1735 (nre. Rimbault) jeau Brunet dit 
Lasablonniere ensaisiné puis sr. francois Marie decouagne 
a acquis le 27 mai 1737 non ensaisiné mais a payé ses lods. 
Acquis le 25 avril 1759 par jean moignurd ensaisiné le 6 
juin 1760. Puis reunis par Fr. M. decouagne qui l'a vendu le 
10 ff-rier 1768 (nre. Panet) puis Mrs. Tompson et lilly en- 

- m 

saisines le 21 Xbre 1768, puis dlle Johte Grey ve. de lotiis 
lamy desfonds ensaisinée le 16 juin 1782. Elle a acquis le 
27 mai 1782 (nre. Sanguinet). , i , ,< ,, ^ . 

■ i*> ('•!•• r •.■!.;> ' ■' < .., ■..■ii.'ai 

PI. 7 — (No 273a) — Jacques hubert dit la croix conces- 
sionnaire le 16 février 1672 de 30 pieds sur toute la profon- 
deur jusques a la grande rivière (il y avoit d'abord 105 pieds 
et depuis les fortifications bâties 61 pieds seulement) doit 
par an 6d tournois par toise carrée. 

adrieu Détourné dit laviolette a acquis ensaisiné le 3 
juin 1689 puis rené mignot dit la frenaye ensaisiné le 29 
janvier 1721 les héritiers la frenaye, puis Jacques dulon'» 
qui avait acquis avec son frère rené ensa'"'" ' 
Puis le sr. Jacob Schieffelin a acquis le 






3, >■(,'" 



— 88 — 

été ensaisiné le 11 may 1796. Puis le sr. Thomas Powis a 
acquis le 22 mars 1794. 



NO 54 



. I ( 



PI. 7 — (No 274) — andré carrière concessionnaire le 
17 janvier 1672 de 40 pieds sur toute la profondeur, jusq les 
au bord de la grande rivière, doit de cens 6d tournois par 
toise carrée, la profondeur de cet emplacement avant les 
fortifications s'etendoit a 102 pieds, mais depuis les fortifi- 
cations bâties, elle est bornée a 61 pieds. 'I '; it'U; riu.M 

les héritiers carrière ont jwssedeé, puis Jean Baptiste 
pouget ensaisiné pour la moitié le 20 mars 1724, et pour 
l'autre moitié le 13 may 1729, puis francois lirebion dit 
sansquartier ensaisiné pour le tout le 14 juin 1747. Puis les 
Soeur grises par testament du bre 1772 N. Panet. 



;t. ■ 



NO 55 



PI. 7 — (No 275) — nicolas milet dit le beauceron con- 
cessionnaire en 1672 par un billet de Mr. dolier de 24 i)ieds 
sur toute la profondeur jusques a la grande rivière, chargé 
de 6d par toise carrée, ledit billet Brûlé et cession par ledit 
millet du dit emplacement a Mr. dolier le 22 8bre 1691 et con- 
cession dudit jour par ledit sr. dolier a pierre gilbert desau- 
tels dudit emplacement doit 6d par toise carrée, le sr. jean 
renault a acquis ledit emplacement en 1692 et le 16 juin 
1693 il en a passé titre nouvel a Mr. dolitM*, <jui luy a donné 
tout le terrain (jue pourroit servir de continuation audit 
emplacement aux mêmes charges que dessus. f, 

Joseph trudeau, puis amable desery héritiers. m 

NO 56 

est une rue descendant a la rivière, de 11 pieds de large. 



— 89 — 



■ i If 'I,- 



NO 57 



n. 7 — (Xo 34S) — etieime reinigaml concessionnaire 
de GO pieds sur toute la ])i-()fondeui' jus«iues a la gi'au<le ri- 
vière le 20 janvier 1(572 doit Od tournois par toise carrée. 

Mr. de st. niidiel a acquis, ])uis Mr. catalo«j;ne et guillory 
qui possedoit avec plus grande (quantité en l(>8;j. 

Charles deniers en a accpiis des lieritiers guillory envi- 
ron 40 pieds dont 20 ont i)areille profondeur <le 40 pieds et 
les autres 20 ])ieds en ont environ (îO fait en superficie selon 
un toisage fait par niorant en 174.") dont le plan est dans ledit 
contrat pour le présent eniplacenient 40 toises 24 i)ieds. 
pour les(iuels ledit Charles deniers ensaisiiié le 11 mars 1749 
(20 pieds restans dudit emplacement sur leur profondeur 
servant a remplacement cy-apres). 

puis Mr. Alexandre Auljo negôt, ensaisiné le 1 niay 
1793 pour 40 ])ieds sur la profondeur, puis jacob Schieffliu 
a acquis le 29 9bre 1792 et a été en^siisiné le 11 Mars 179G, 
puis le sr. Thomas Oakes a accpiis le 23 avril 1794 



ur 



>*r ti! r M 



NO 58 



I 



t iflï) 



m 

mi 
mm 
mM 
¥m 

Wm 



'.M 



^« 



■m 






PI. 7 — (Xo 349) — laurens archambault concessionnaire 
le 3 mars 1072 de 30 pieds sur toute la profondeur jusques 
a la grande rivière doit Gd tournois jiar toise carrée. 

le sr. si mon guillory a acquis en 1G83 puis le sr. rené 
cuillerier a acquis sur le jned de 50 pieds (dont 20 sont pris 
sur l'emplacement cy-dessus Xo 57) sur la ditte profondeur 
ensaisiné le 22 janvier 1G87. puis Mr. dailboust de perigni^ 
puis sr. francois rimbault duvergé puis sr. Joseph rimbault 
de st. Blain, puis Charles lefevre dit lend reville ensaisiné 
le 27 avril 1751, plus pour 3 pieds de remidaeement suivant 
ensaisiné le 1er juillet 17G2, puis le sr. etienne dumeynioa 



— 90 



r 



ensaisiué le 1er avril 1778, puis le sieur antoiii janson dit 
lapalme ensaisiué le IG 8bre 1790. Puis John Mittleberger 
a acquis le 15 Sbre 1790 )ure. Gerbrand BeL'k( et a été en- 
saisine le 18 fev. 1797. 



NO 59 



\r 



•"M 



n. 7 — (Partie de Xo 3.")0) — pierre pertnis dit laliine 
concessionnaire de 28 pieds sur toute la profondeur jusques 
a la grande rivière, vers l'an 1(>7:2. 

])lus francois sabatier concessionnaire vers le même tem? 
de 30 pieds sur la ditte profondeur (nous n'avons pas ce8 
contrats). 

Jean aubuchon dit lesperance a accpiis ces deux empla- 
cements et en a passé titre nouvel en datte du 15 avril 1080 
sur le pied de 58 pieds sur la ditte ])rof()ndeur, chargé de 
()d pai' toise. dei)uis cpie les fortifications sont bâties la pro- 
fondeur est de 00 pieds <lu coté du sud ouest et 50 du coté du 
nord est selon le plan de daguille du 17 7bre 1729 au rang 
des contrats. 

pierre picard a acquis ensaisiné le 27 mars 1710, puis 
louis ducharme ensaisiné le 10 aoust 1725 juiis le sr frobisher 
ensaisiné le 30 janvier 1783 puis le chevalier jonlison ensai- 
siné le 20 janvier 1797. ., , •;. 



: I ,. 



NO 60 



»»»."n 



.1 ..: 



PI. 7 — (Pai'tie de Xo 350) — fi*ancois daux jwsse.e'seur 
en 1072 i)uis guillaume Houcliard concessionnaire le 28 juil- 
let 1073, de 30 ])ieds sur toute la ]U'ofondeur juscjues a la 
gra 'e rivière, doit de cens Od tournois i)ar toise carrée, il 
y a 50 de profondeur. 

sr. fj-ancois pouguet possedoit en 1080, ]>uis sr. rené 



— 91 



"Ciiillerier, ])nis Jeanne renande veuve niadryé ensaisinée le 
21 niay 1701, ]»nis Jean i-iday dit le bosseron ensaisiné le '2(1 
juin 17()î). puis louis nienard dit st. onge ensaisiné le IM) juin 
1713. i)uis étienne ogé ensaisin«' le (} Shi-e Hôl, puis louis 
duchai-nie ensaisiné le 27 7I)i-e 17r)4, puis le soeur frobisher 
ensaisiné le 'M) janvier 1783, puis le chevalier johnson en- 
saisiné le 20 janvier 1797. . ,1,,.,;. . , . ,. , 

NO 61 

n. 7 — (Xo 851) — Charles testard de folleville con- 
cessionnaire le 12 9bre 1(572 de 40 pieds sur toute la i)ro- 

fondeur jusques a la p;rande rivière, doit de cens Gd tournois 
par toise carrée. 

possède anttùne d^jnet dit niadi-ié pour avoir épousé 
marie testard, i)uis charies <\elaunay ensaisiné le 19 juillet 
1706, puis J. B. pouget dit grisdelin ensaisiné le 24 avril 
1713, 



.''.'•' l»;vlj 



^m 



v-rr 



NO 62 

PI. 7 — (Xo 3.")2) — rené sauvageau de niaisonneuve 
concessionnaire en 1()72 de 23 pieds aw toute la profondeur 
jusques a la grande rivière, parroit devoir (Id tournois par 
toise carrée, (nous n'avons pas ce contrat dans nos archives) 
fraucois lory dit gargot possedoit en 1()S3 puis pierre niallet. 

plus pierre jannot concessionnaire le 28 juillet 1G73 de 
30 autres pieds de front a coté du dit terrain sur la ditte 
profon<leur Jusipies a la grande rivière, doit de cens (id tour- 
uois par toise carrée. 

francois janot jjossedoit eu 1G83 puis pierre nuillet, puis 
Charles delaunay ensaisiné pour le tout le 12 niay 1705, ])uis 
Joseph denan destailli ensaisiné le 27 avril 1752, puis sr. 






— 92 — 

pierre alexis nioniere ensaisiné le 13 juillet 1758, i^uls sr- 
pierre cardinal ensaisiné le 19 aonst 17G7. j : 

-. ' .':;' ^ " NO 63 ,. .,,.....'.."',''','.;;.: 

n. 7 — (Partie de No 353) — i)ierre devaneliy conces- 
sionnaire le 28 juillet 1073 de 40 pieds sur toute le profon- 
deur jusipies a la grande rivière, doit par an (kl tournois 
par toise carrée. 

pierre rousset dit le taillandier possedoit en 1G83, puis 
la dame st. amant i)uis Joseph parent ensiiisiné le 30 Xbre 
1098, puis Jean lîap. lefebvre comme héritier i)uis jacob 
jordai. ensaisiné le 12 février 177(5, puis le sr etienue du- 
meynion ensaisiné le 1er avril 1778, puis le sr. daniel sun- 
therlan ensaisiné le 19 9bre 1787, puis le sr. etienne dumey- 
nion a acquis par insolvabilité ensaisiné le même jour puis 
J. lite. Durocher Esijr. a ac(piis le 20 9bre 1793 et ensaisiné 
le 25 aoust 1791. 

NO 64 . 

PI. 7 — (Partie de 353) — julien Blois concessionnaire 
le 28 juillet 1073 de 40 pieds sur toute la profondeur jusques 
a la grande rivière, doit de cens Od tournois par toise carrée. 

pierre roussel dit le taillandier possedoit en 1683, puis 
la dame st. amant, puis Joseph parent ensaisiné le 30 Xbre 
1698, puis Jean Bap. lefebvre comme héritier puis jacob 
Jordan ensaisiné le 12 feuvrier 1776, puis antoine jamson 
ensaisiné le 12 feuvrier 1776, puis le sv. etienne dumeynion 
ensaisiné le 1er avril 1778, puis le sr. daniel suntherland en- 
saisiné le 19 7bre 1787, puis le sr. etienne dumeynion a acqui» 
par insolvabilité ensaisiné le même jour. Puis J. Bte. Du- 
rocher Esq. a acquis le 20 9bre 1793 et ensaisiné le 25 aoust 
1794. 



— 93 — 

.' (; vorr^i-.iii i^f-/.^..,l.ri.( N® 65 .Mj "•.' '.I V'I 

PI. 8— (No 354 et Partie de 355)~ViiU'eiit cliamaillard 
et pierre cahasier concessionnaire le premier le 28 juillet 
1673 (le 30 pieds, et le second le 20 juillet 1073 de 40 pieds 
sur toute la profondeur jusques a la grande rivière chargé, 
de 6d tournois par toise carrée. 

ces terrains ont été reunis au domaine et nous n'avons 
qu'un extrait de ces contrats dans l'ancien livre des enisiai- 
sinemens. 

^ puis le sr. sidrac dugué de boisbriant concessionnaire 
de 70 pieds sur toute la profondeur jusques a la grande ri- 
vière, le 23 aoust 1087, doit par an 6d i)ar toise carrée. 

Jacques j)errot en a acquis 45 pieds du coté du nord est 
sur toute la i)rofondeur pour les(piels ensaisiné le 2 niay 
1G88 puis la <lanie laperle ensaisinée le 5 janvier 1095 puis 
Mr. paul dailboust de j)erigni ensaisiné ]e 14 février 1709 
puis preudent et francois vinet frères, ensaisinés le 8 aoust 
1710, puis bernard philippes dit belhumeur ensaisiné le 20 
may 1712. 

NO 65 (SUITE) ET No 66 

pi. 8 — (Partie de Xo 355) — 25 pieds du présent empla- 
cement sur toute la profondeur dépendent du no 05 cy-des- 
sus concédés par ledit contrat du 23 aoust 1087. 

plus jean senecal concessionnaire de 30 pieds sur toute 
la profondeur jusques a la grande rivière le 30 juillet 1073, 
chargés de Od par toise carrée. ( Nous n'avons pas ce contrat 
il en est seulement fait mention dans l'ancien livre des eii- 
saisinemens ) . les seigneurs ont retiré ce terrain et l'ont de- 
puis concédé en partie comme il suit. 

la veuve Jacques picot dit labrie concessionnaire le 20 



I 






. ■* I I - 



il 






— 94 — 

février Km 7 de 2."» pieds sur tonte la profondeur jnsqnes a la 
grande rivière, doit (Id tournois par toise carrée, niaxiniilien 
cliedeville dit la garenne possedoit en 1(583 puis les relij^ieuses 
liospitalieres <le niontreal et sr. etienne guiot curé, puis Jean 
tournois ensaissiné le lîS niay 1(>S9, puis etienne trudeau en- 
saisiné le 24 Sbre 1(»9<) possède les 50 pieds sur leur profon 
deur. les héritiers J. B. trudeau. charles lefebvre comme lie- 
i;itpr. 

yota. — il est a renuinpier sur le terrain qui suit les no 
GG de l'autre part jusques a l'angle de la rue st. Charles, que 
ce terrain contient environ 125 pieds (jui avoient d'abord été 
concédés a differens particuliers en 1G73 sca\ 5 pied» 
restant dudit no GG, ainsi qu'il avoit été concédé a jean sene- 
cal, 30 pieds concédés a etienne campault, 30 pieds a pierre 
de lugeras, 30 pieds a Jacques thuilier dit desvignes, et 30 
pieds a pierre lorain, nous n'aous pas l'expédition de tous 
ces contrats, mais seulement l'extrait dans l'ancien livre des 
ensaisinemeus. ,, , ,, 

tous ces terrains ont été reunis au domaine des seigneurs 
avant l'an 1G83, et les ont reconcedé comme il suit. 

mf -A -^0 67 " 

"'*'"' PI. 8— (Partie de No 355, Partie de No 356)— sr. Be- 
nigne Basset concessionnaire le 23 8bre 1G83 d'un restant 
de terre entre les héritiers labrie, et le terrain possédé cy- 
devant par la veuve francois Beaux, et alors par le nommé 
pîanchard (c'est a dire 23 pieds) sur toute la profondeiir 
jusques a la grande rivière doit en tout Gd de cens. 

etienne trudeau a acquis ensaisiné le 11 9bre 1709 (pos- 
sède environ 10 pieds sur toutes sa profondeur) les héritiers 
J. B. trudeau. 

Charles lefebvrç comme héritier. 



— 95 



♦ * '\ . ( I 



NO 68 



/11» i"i ' 



;!'*« «f'iUJi 



ri. 8— (Psiitio de No îîr>r> )—franooiH Beaux, et puis 

« 

le nommé planilianl possesseurs eu H)S;î d'un terrain «le ' 
[iô pieds de larj^e sur toiite la i)rofoudeur jns(iues a la grande 
rivière, (nous n'avons pas ce contrat) mais les seijj;!\eurs 
ont retiré ledit terrain et ensuite par accord (relatif a no 
156) avec le sr. bénigne bas.set en datte du 29 février ir»9l.', 
ils lui ont conce«lé ledit terrain chargé seulenu'ut (Vnh sol 
de cens. " , . 

louis trudeau a acquis ensaisinô le 7 mars 1715, puis " 
sr. Charles Joseph devoyelle ensaisiné le 28 juillet 1700, sr. 
pie re niesiére ensaisiné le 25 juin 1707. sr. de bruyerres en- 
saisiné le 22 7bre 1707. 

m 

Je soussigné au déclare que le séminaire, ne pré- 
tend aucune i)roj)rieté directe sur le terrain qui pourroit 
se trouver entre les representans Mr. de vaudreuil et celuy 
acquis par sr. de bruyères du sr. pierre mezieres par contrat ' 
du 11 aoust 17(54 et que s'il se trouve en cet endroit «luelle 
terrain (jui i)aroisse non concédé on en fait la cession par ' 
ces ])resentes audit sr, de bruyère pour en jouir aux condi- 
tions })ortées dans le contrat de concession du terrain quil ' 
a acquis comme cy dessus, a montreal le 17 8bre 1704. 

^V ^K Mont(jolficr. 



': .fb _\':i}l s'J.fT 
PI. 8 — (Partie de No 350a) — sr. daniel dulud de grès- -î 
Ion concessionnaire avant l'an 1083 de 54 pieds sur toute la 
])rofondeur juscpies a la grande rivière (nous n'avons pas ce 
contrat) avant 1083 ledit sr. du lud en avoit vendu 30 pieds 
joignant planchard au sr. Jean Jacques })atron, et recédé aux 
seigneurs les autres 24 pieds joignant la rue st. charle, les- 



— 96 — 

qnt'ls Ht'ijîiKMirs ont de nouveau concMMU' les <litH 24 pieds au 
81'. Henijçnc basset par le eoutnit du liii Sluc l(»s;{, nianiué 
no 07 et (ii). enfin les dits seigneurs ont retiré le tout tant 
dudit sr. patron, que dudit sr. Hasset, et l'on reeoiicedé 
C'uninie il suit. 

daniel de greslon eeuyer sr, dulud concessionnaire le 
lil juin Kil).') de 57 pieds sur liO de profondeur, chargés de Gd 
de cens par toise carrée. 

sr. i)liilipi)es de rigaud uianiuis de vaudreuil jjossède en- 
saisiné a paris par Mr. Lechassier en 1721, puis Mr. niichel 
nianiuis de lotbiniere père ensaisiné le (î octobre 1791 puis 
liasile proulx ensaisiné le 21 9bre 1792. 



NO 70 



■.fi^.i;',-. 



PI. 8 — (Partie de No 35()a) — 15 pieds sur toute la pro- 
fondeur concédés au sr. bénigne basset le ,. , , w,. » 
doit par an (Id i»our le tout. 

le sr pliilippes de rigaud marquis de vaudreuil ensai.siné 
pour ledit terrain le 1er 7bre 172(5, [)uis Mr. Michel marquis 
de Lotbiniere père ensaisiné le 6 octobre 1791, i)uis Basile 
proulx ensaisiné le 21 9bre 1792. 

rue st. Charles de 18 i)ieds. 



•if >';l;i*' 






NO 71 

sr. Charles dailboust dennisseau concessionnaire le 7 
7bre 1074 de V2 arp. de front sur le niveau de rue 
st. paul et toute la profondeur jusques a la grande ri- 
vière, doit de cens Gd par toise carrée, le sr. dailboust de 
coulonge a acquis le 2 9bre 1G91 puis a rétrocédé aux sei- 
gneurs le 10 avril 1714, et le 16 dudit mois d'avril 1714 les 
seigneurs ont reconcedé a nicolas marchand a la même charge 
de Gd par toise (les expressions dudit acte sont depuis l'em-^ 



— 97 — 



placeiiicnt «nie ponhcmIc actnelltMiicnt l*r. Koy jusciu'au niveau 
de la nio st. chai-les, il y a cnvii'on !)7i). , , ..;i;. 

ce tenaiii a été divisé dopais vu diffcrontcs parties 
comme il suit. j. , . ' i j -ariir 

■I PI. 8 — (No 378) — lo— le roy eu a aciiuia des heiitiei-s 
marchand vers l'an 1730, environ 30 i)ie(lH de front sur la 
l)rofondeur jnsciues aux fortifications (jui est d'environ 42 
l)ieds, ce terrain sert depuis de corps de j^^arde, les lods en 
sont dus. 

^*' S — (No 379) — 2o — sr. J. Ti. de coste comme ayant 
épousé marie josepli marchand en 1725, en a en en avance- 
ment doirié environ 38 i)ieds, la ])arallelle de 31 sur la pro- 
fondeui" jusques aux fortifications (jui est de 42 lûejls. 

jac(iues mau(]uin a acquis ensaisiné le 2 janvier 1730, 
puis Mr. J. 1{. Durocher héritier. 

PI. 8 — (No 380) — 3o — Charles charpentier comme ayant 
épousé marie marchand en 1730 en a eu 23 })ieds sur la ditte 
profondeur de 42 jusques aux fortifications. 

edme moreau a accpiis ensaisiné le avril 1731. ' 

plus ledit moreau ensaisiné encore i)our 14 pieds joi- 
nant le cy dessus le 20 71)re 1735. les dits 14 j)ieds acquis des 
héritiers lilot et faisant i)artie de no 72 cy après, fait i)our le 
présent emplacement 37 pieds sur la ditte i)rof()n<leur de 42. 

henri campault a ac(iuis de moreau ensaisiné le 2(5 71)re 
1735. ,, il. 



puis le sr. marquis ensaisiné le 20 avril 1779. 
l)uis jaccpie viger ensaisiné le 3 may 1779. 

NO 72 '"■ " 






Jean drapeau dit desforges concessionnaire le 9 juin 
1090 de perches de front (il paroit qu'il y a une 
erreur, car il y a sur le terrain 7 perches et 3 pieds) 



^■pp 



— 98 — 



preiirtiit au bout <le la terre qu'il a ac(iuîse de loisel (c'est a 
(lire sur le niveau de rue st. paul ou se ternùnoit le terrain 
du«lit loisel, la ditte rue n'étant i)as percée alors vers ces ter- 
rains (jui etoient hors de l'enceinte de la ville qui se termi- 
noit a la l'ue st. charles ) sur environ 4 perches de i)rofondeur 
en tirant du coté de la jurande rivière doit de cens (>d par toise, 
l'ancois liot a acijuis ]iuis le nommé laroche a acquis, 
puis pierre roy ensaisijié ( i)our partie) le 15 may 1711. plus 
ledit pierre roy ensaisiné pour l'autre ])artie (pli est de 43 
pieds 1p 2 Shre 1714. 

14 ])icds de ce terrain sur toute leur profondeur du coté 
du sud ouest ont été démembrés en 1730 et ajoutés a l'ai-ticle 
3nie de no 71 cy dessus, comme dit est au <lit lieu. 
'^ les 94 l'.ieds restans ' nt été vendus a differens particu- 
liers comme il suit. • ' •••■ •■ - '' '• .' '■' ■'•'• 
ni 11. 8 — (Xo 381) — lo — le sr. pierre "uy pour (environ) 

62 jneds ensaisiné le 10 Xljre 174(1 desfonds pos.sede 

en 17.")1 pour avoir épousé une <' .•;; nuy. • < > -l; ! 

PI. 8 — (No 382) — pierre loy ensaisiné ])our 43 ])ieds le 2 
8bre 1714 et i)our 14 pieds le 15 May 1711. Puis le sr. Hame- 
lin possè«le. '• i ' ■-(i!i."t*.i i.:.i* ■ -u -' u -.(('■.•■. -i.i '■. ,\ i.|j.!t 

•il 7«M>f7 ;■!»!( -: ,'.'*'i.". /• . (' < In - !;'! . -'.l'f ■'■,'iir|i •,' 

Li- "1' .■!•■) i, t. •!,.-.,; ■•.■:;: -i^ ««^ ]: . , ; iii.;,M'r Iiiii-Ti.j^ 

''■'* V2 arp. sur toute la pi'ofondeur jus^pies a la grande 
rivière dont nous n'avons point de contrat de conces- 
sion, il pari'oit (pi'ils ont été concédés a Mr. claude 
robutel de st. andré entre les années 1(584 et 1092, car ils 
n'étoient pas concédés lors de la concession au sr. petit de 
no 74 cy a))rès, et ledit sr. i)etit est ensaisiné le 9 avril 1091 
pour l'avoir accpiis dudit sr. de st. andré. puis en 1(J9(> fran- 
cois l'iot i)ossedoit. ce terrain ne jiarroit chargé pour tout 
cens (pie de 2s Od. . 



;i', t. ( 



— 99 — 

ce terrain a été divisé coniine il suit. 

PI. 8 — (No3.S3) — lo — etienne truteaii en a acquis de 
francois Blot 40 pieds pour lesquels ensaisiué le 12 Sbre 
1714, puis jacque david eusaisiné le 9 Sbre 1781*. 

PI. 9 — (Xo 384) — 2o — 40 autres pieds sonts demeurés 
aux héritiers Blot. oharles desery dit latour a aciiuis ensai- 
siué le 1() juillet 1745. 

NO 74 '^ 

Jean petit de boisuiorel concessionnaire le 2 7bre 
1G84 de trois (juarts d'arpens a prendre sur le niveau 
de rue st. paul (lecpiel niveau de rue st. i»aul est le 
bout des trois (piarts d'arpens de Mr. de st. andré donnés 
dans le contrat pour limites, la ditte rue st jiaul qui n'étoit 
l)as ]}ercée alors parce(jue la ville ne sétandait pas encore 
jus(iues la, ayant été prise depuis sur le bout du terrain du- 
dit sr. de st. andré) juscpies au niveau de la rue st. louis, doit 
de cens Od par toise carrée. '' ' : ' ' 

sr. josepli guion desjires a ac(piis de petit ensaisiné le 
22 Xbre 1711, puis il a vendu 100 ])ieds a differens ])articu- 
liers comme il suit, les 35 pieds de surplus réservés pour no. 
75 cy après. ' " ' ' 

PI. 9. — (No 385) — lo — andré mercil ensaisiné pour 40 
pieds le 21 avril 1724 puis vincent moraut ensaisiné le 21 
7bre 1748 contient en su}). 72 toises 2/3 puis Mr. cliabrand 
de lille ensaisiné le 23 Obre 17(58 puis le sr. josej)!! perhiau 
ensaisiné le 9 juillet 1781 puis le sr. jjjuillaume powell en- 
saisiné le 31 Xlu'e 1787 ])uis le sr. guillaumi' dunbar ecuyer 
ensaisiné le 31 Xbre 1787. 

II. 9— (Xo 380) — 2o— le sr tliimothée silvain pour 60 
pieds ensaisiné le 18 may 1725, puis sr. pierre {ijamelin mau- 
gras ensaisiné le 11 7bre 1745, puis sr. Joseph boucher de la 



il'' 



:.i'i^a 



— 100 — 

brocqueiie lieiitier, puis le sr. })ierre gamelin ensaisiin' le 22 
9bre 1770, i)ius le sr. John Gray ensaisiné le 3 aoust 1796, 
puis le Si . Sundherlang ensaisiné le 22 8bi'e 1790. 



j 1 



NO 75 



.,,;ii 



PI. 9 — (Xo 3S7) — ce terrain contient 85 pierts de large 
sur toute la profondeur jus(pies aux fortifications (il y a 
111 pieds d'un coté) eu sui)erfi('ie 231 toises 2 pieds 3 pou- 
ces toisé par J. B. auger le 10 9bre 1730, et a été concédé en 

trois parties. ■ ' -". >' >' ' '^, ■" ' .:.i:.!r i^ ; ■ , i-^.,: 

la première est de 35 pieds démembrés de no 71 comme 
il a été dit cy devant audit no 71. doit Od })ar toise carrée. 

la 2de est de 20 pieds concédés au sr. jean petit de bois- 
morel le 21 janvier 1080. nous n'avons pas ce contrat dans 
nos ardiives, parroit devoir Od tournois i)ar toise carrée. 

la 3nie est de 30 i)ieds qui faisoient d'abord ])artie d'un 
terrain de 00 pieds (pii vers 1080 avoit été concédé a simon 
ody dit leroy, puis retiré ])ar les seigneurs, (pii le 31 may 
1085, ont concédé lesdits 30 ]>ieds au susdit jean petit de 
boismorel chargé de Od tournois par toise carrée. 

sr. jose])h guion des])rés a accpiis le tout de i)etit, eu- 
saisine avec [dus grande quantité le 22 Xbre 1711, i)uis andré 
roy acquéreur le 29 janvier 1710, ensaisiné le 5 9bre 1730, 
puis Mr. de st. paul de senueville ensaisiné le 12 janvier 1737, 
puis Mv. dautrive ensaisiné le 5 Xbre 1753, puis Mr. de con- 
trecoeur ensaisiné le 30 juin 1758, })uis le sr. jacob Jordan en- 
saisiné le 13 9bre 1780. . 



'f-ir 



NO 76 



PI. 9 — (Xo 388) — ce terrain contient sur le niveau de 
rue st. paul 172 pieds et la parallelle 199, du coté de no 75 



— 101 



114, et du coté de no 78, 133 pieds en enperficie 032 toises 
20 pieds, concédés en 5 differens contrats connue il suit. 

lo. — Vincent lenoir concessionnaire le 23 9bre 1685, de 
60 pieds sur toute la profondeur jusques au cheniain de la 
grande rivière, lequel terrain avoit été cy-devant conecdé 
avec plus grande quantité jl sinion ody '' leroy, puis retiré 
par les seigneurs et concédés connue .lit est audit lenoir, 
chargé de 6d par toise carée. Mille souniandre a acquis de 
lenoir, ensaisiné le 27 janvier 1722, puis Mr. de longueil 
eusaisiné le 4 Xbre 1728. 

2o. — pierre de vanchy concessionnaire le 15 avril 1680 
de 50 pieds sur toute la profondeur jus(iues au cheniain de 
la grande rivière, chargé de (m1 tournois par toise carrée. 

rené niontreuil a acquis, puis Mr. de longueil ensaisiné 
le 16 Xbre 1709. 

3o. — pierre chêne dit xtonge concessionnaire le 19 avril 
1680 de 50 pieds sur toute la i)rofondeur jusques au cheinain 
de la grande rivière, doit 6d tournois par toise carrée. Mr. 
de longeuil a acquis ensaisiné le 5 juillet 1701. ' • ' c^ii (im'I. 

4o. — sr. Charles le moine de longeuil concessionnaire le 
6 juillet 1701 de 12 pieds sur toute la profondeur jusques 
au cheniain de la grande rivieie, doit de cens 6d par toise 



carrée. 



,,- n : 



'I.;(|- 



!. 1 



5o. — sr. Charles lenioine de longueuil concessionnaire le 
8 Xbre 1707, d'une lisière de terrain au bout de son emplace- 
ment prenant 18 pieds de large sur le niveau du terrain de 
bonsecours, et 20 toises de long en remontant au sud ouest, 
doit 6d de cens par toise carrée. ... . . 

Mr. Begon a acquis de Mr. de longiMiil tous les terrains 
cy dessus dont procès verbal de bornage se trouve parmy 
les contrats, le dit sr. Begon ensaisiné le 17 7bre 1737, puis 



^yt\ 



■i 



t -^^fl 


■.® 




•:r*^ 




-."ilt 


•.■'-,:■' 


.% 


1. ^v 
■,;!; , 




.'(i; 


.';!-'i 



— 102 — 



^ «y. 



<i .1 i 



NO 77 



■ja "i" 



t>l 



les si's pierre rimbaiilt et gedeou de catalogue con- 
cessioiiiiaires le 25 juillet 1721, de tout le terrain, non con- 
celé iuidcla de la rue st. louis depuis le niveau d'icelle jus- 
qih.^s au bord de la grande rivière, a ])rendre vis-à-vis le ter- 
rain de Jean i)etit (qui est no 75 cy devant) en descendant 
en 17(54 le sr. Joseph fluri deschanil)ault ensaisiné le 5 9bre 
1 /'()5, puis le Chevalier Johnson ensaisiné le 20 janvier 1797. 
j(is(iues au bout dVnd)as de la ville, doit par an S sols par 
toise carrée. 

ce contrat n'a plus lieu depuis (pie les fortifications 
sont bâties en 1725, les dittes fortifications ayant occupé 
ce terrain. ... . 



■'.li!'. 



Il'i 



NO 78 



.'■<., 



. ) .1- 



PL 9 — (Xo 400) — terrain de bousecours contenant en- 
viron 100 ])ieds sur le niveau de rue st. paul, la parallèle 
d'environ 115 pieds, sur environ 135 pieds de profondeur, 
faisant en superficie environ 400 toises. 

ce terrain appartient aux seigneurs de montreal n'ayant 
jamais été concédé a personne, cependant sur le milieu de 
ce terrain il y a une chapelle sous le titre de notre dame de 

lionsecours, contenant toises en superficie, lacpielle a 

été consommé et détruite par l'incendie de 1754. 

elle avoit été bâtie ers l'an 1073 i)ar la permission des 
seigneurs par la soeur marguerite bourgeois i)remiere supé- 
rieure et institutrice des soeurs de la congrégation dans ce 
l)ais, comme il parroit par le livre des délibérations des niar- 
guilliers de la paroisse de montreal i)ag. 09, ^''" 

et le 9bre 1078 les dittes soeurs ont trans])orté la ditte 



— 103 



chai)elle u la falni(iue <le inoiitrcal, coininc il parioit pui- la 
<lelilMMati(ui dudit Jonr, j)()rtée dans ledit ipp;istre pag. 7S. 



;.•>.'! 



•ii.> (- 



NO 79 



• IM. D— (l'aitie de No 4(M)a) — terrain des héritiers 
iiiontijïni de S7 jùeds sur le niveau de la l'ue st. i)aul, et la 
l)arallelle de l.'îS jdeds sur i:U de profondeur d'un coté et 
00 de l'autre, en sui»erfli'ie 471 toise se])t i)ieds. 

ce terrain avoit d'abord été concédé a differens parti- 
culiers scavoir. '•:••: i •• • 

une partie a Jean poulin le -'.\ î)l»re 1()S7, ])uis accjuise 
par Jean cousinau et Jacques seguin ensaisinés le 23 janvier 
1G92, puis ])ar Jaccpies robilhird. ))uis i)ar nu)ise liilret en- 
saisiné le 13 mars l(»î)4. puis j.UMiues vigei-, jiuis ledit sr de- 
luontigni le 5 nuiv 1731S. , >i ,! , - 

autre jmrtie concédée vei-s la ditte année 1(IS7, a cVarles 
nicolas lirazeau puis aciiuise par nicolas jtaudry dit hour- 
l»onnière, et ledil b(nirl»onnnière abandonnée aux seigneurs 
le 7 juin 1711. 

autre i)arlie concédée ainlit sr. deniontigni vers la ditte 
année 1(>S7. 

autie partie concédée a urbain liaudreau <Iit graveline 
vers la ditte année 1(»S7 et de luy ac(piise par le dit sr. denion- 
tigni. 

autre jtaitie etoit une ancienne i-ue ditte rue st. francois 
(pli separoil les terrains de poulin et de lîraseau. de ceu.K 
du dit sr. deniontigni et de liaudrau. hupielle partie de rue 
a été supriniée en 173Î). <'t concédée ])ar les seigneurs a la 
dame veuve et héritiers montigni par transaction du llî 7I)re 
173Î), comme il suit. 

transaction, titi-e nouvel et concession a la dame veuve 
et héritiers nnuitigni en datte du 12 71ire 1730, <]e tout le 



1 r 


«^"'; 
'-5: 


■•-!** 


.i-,'-i. 


*•;: " 


'*:-:"' 


>;i'; 




' 1 ■ 1 


,^i 








''■% 






• 'm 






r.^''";! 



';*.' 



A- 



— 104 — 

terrain cy-dessiis contenant 471 toise sept pieds en super- 
ficie, chargé de 6d par toise carrée de cens annnel. 

laquelle ditte dame de montigni a cédé en contre échange 
aux seigneurs 48 toises et six pieds en superficie joign at 
ledit terrain et celuy de bonsecours, et faisant partie de ce- 
luy que la ditte dame de montigni avoit acquis de Jacques 
vigor le 5 may 1738. 

le sr. Jacques desrivieres cohéritier montigni pour avoir 
épousé demoiselle marie anne montigni possède ce terrain 
par transaction avec ses cohéritiers en 1755, ]>uis le sr. pe- 
nisseau a acquis ensaisiné le 20 janvier 1759, puis le sr. 
josejih cadet puis le sr audré grasset de st. sauveur ensai- 
siné le 23 juillet 17G0. 

NO 80 

PI. 9 — (Partie de 406a) — ce terrain fait partie de 
celuy qui avoit été concédé vers l'an 1087 a urbain Baudreau 
dit graveline chargé de 6d de cens par toise carrée; mais 
dont nous n'avons pas le contrat dans nos archives, puis 
acquis par Mr. de montigni, lequel sr de montigni en avoit 
vendu en 1723, 02 pieds de large sur le niveau de la rue st. 
paul et 71 de profondeur, qui fait pour le présent emplace- 
ment 120 toises en superficie a Mr. de contrecoeur, pour 
lesquels ensaisiné le 28 8bre 1723. 

Le sr. penisseau a acquis ce terrain et tout celuy de Mr. 
démon tigni cy dessus ensaisiné le 20 janvier 1759, puis le sr. 
Joseph Cadet, puis le sr. andré grasset de st. sauveur ensai- 
siné le 23 juillet 1700. Puis Air. Deschambault ensaisiné 
pour le tout savoir 597 toises. 

NO 81 

une rue de 20 pieds de large, qui descend de rue st. paul 
vers la rivière. 



— 105 — 

NO 82 

PL 10 — (Partie de 411) — elie Beaiijan concessionnaire 
le 22 Sbre 1691 de 40 pieds sur le niveau de rue st. paul, sur 
52 d'un coté et 57 de l'autre, en superficie 60 toises, doit de 
cens par an 6d i)ar toise. 

Jacques inau(iuin possedoit en 1693 pour avoir épousé 
Catherine Beaujan, puis henri catin a acquis de inauquin. 

NO 83 

PI. 10 — (Partie de 411) — mathurin mauquin concession- 
naire le 18 ^bre 1093 de 40 pieds de front sur le niveau de 
rue st. paul sur 57 d'un coté et 63 de l'autre, en superficie 
66 toises 3/4. doit par an 6d par toise. 

dans le même contrat est la concession de no 88 cy après. 

henri catin a acquis de mauquin. 

NO 84 

PI. 10 — (Partie de 411) — henri catin concessionnaire le 
20 avril 1697 de 40 pieds sur le niveau de rue st. paul sur 63 
d'un coté et 69 de l'autre, en superficie 73 toises 1/4. doit 
par an 6d par toise carrée. 

avant que cet emplacement eut été concédé a catin il 
l'avoit et 5 borné pour pierre engrave qui possedoit en 1694 
et qui l'ayant rendu aux seigneurs il l'ont concédé a catin. 

Jacques viger a acquis de catin ces trois emplacements, 
pour lesquels ensaisiné le 25 may 1709, puis el sr. claude 
Boucher de laperière ensaisiné le 27 9bre 1749, puis Jacques 
viger ensaisiné pour les nos 82, 83 et 84 le 1er Sbre 1777. 
Puis M. jacob Jordan ensaisiné le 20 lObre 1796. Mr. John 
Gray ensaisiné pour 76 Pieds de front du coté du Nord est 
sur la profondeur, le 3 mai 1797. 



■:-'*f! 



\ •^'■'É' 



— lOG — 

NO 85 

IM, 10 — (Partie de No -112) — Léonard paillé on pail- 
lard dit st. unioiir ('(niceHHionnaire le Ki aonat 1(J94, de' -10 
pieds snr le nivean de rne st. panl sur 09 d'nn coté et 75 de 
l'antre, faisant en sni)ert'i('ie HO toises. " ' 

et le dit jour par le même contrat concessionnaire d'nn 
autre eUiplacenient au bout et joignant le cy dessus de -12 
})ieds de front jus(|ues a la rue st. francois. même profon(|eur 
que le c}' dessus de 09 pieds d'un coté et 75 de l'autre, eu 
sui>ei*ficie 84 toises, doit par an tous les deux Od par toise 
carrée ■.- • ■ •.,. ry .^ --^ r . ■•;; ■••''■ - % -' '■■';^^ 

Jean Itardet dit Boisdoré a acquis, ensaisiné le Xhre 
1712, puis josej)!! senecal, puis etienne lîlot j)ere ensaisiné 
le 22 juin 179;i puis francois lîlot fils héritier. 



NO 86 ■ ' 

PI. 10 — (No 414) — francois cousturier concessionnaire le 
11 9bre 1091 de 40 i)ieds sur le niveau de rue st. i)aul la 
parallelle ,'iS pieds snr 75 d'un coté et SI de l'autre, eii super- 
ficie 84 toises et demy, <loit par an Od jïar toise carrée. 

NO 87 

PI. 10 — (No 415) — serapli'u lauzon concessionnaire le 
10 avril 1090 de 40 ])ieds de front sur le niveau de rue st. 
l)aul, la parallelle ;{5 sur 81 de ])rofondeur d'un coté, et 87 
de Tautre, en su])erficie 87 toises '/-*. (l«nt juir an Od i)ar toise 
carrée, 

josej)!! francois lejjage a ac<iuis des héritiers lauzon en- 
saisiné le 1er juin 1747, juiis en 1749 charles viger, puis en 
1702 jac<|ues viger ensaisin- le 24 juillet 1702. 



— 107 — 

NO 88 

11. 10 — (\o407) — imitliuiiii nianqnin coiiceHHioniiaiir 1<' 
18 Mbre KJÎ)! de 40 jMeds sur le niveau de rue Ht. fran«'(n.s, 
et 51 de jM-ofondeur d'un <*<)té et 57 de l'autre, en HU|)erfi('ie 
(18 toises. <l()it par an (îd par toise carrée. 

dans le nieni contrat est la concession de no 83 cv devant 
inoise ilret a accjuis de niaucpiin ensaisiné le :{ juin 1004. 
puis micliel cainpault ensaisiné le 2 avril 17-4, puis lOtienne 
Itlot père ensaisiné le 22 juin 170.S puis le cajûtaine Miiray 
lieritier, i)uis francois lilot fils ensaisiné le 22 juin 170.'{. 



NO 89 



•'i|i'iî;i '.»:*■( i 



IM. 10 — (No 408) — Jean sari'os dit laviolette concession- 
naire le 18 niay 1091, de 40 i)icds de fi-ont sur le niveau «le 
rue st. francois et 57 d'un coté et (U de l'autre, en superficie 
G7 toises 1/4 «loit par an (Jd i)ar toise carrée. 

le sr. tliomas a accpiis de sarros. i)uis i)ieri'e <lubeau dit 
clievalier, ensaisiné le 18 81)re 1717, puis Etienne lilot pcre. 
ensaisiné le 22 juin 170;{, puis francois lîlot fils héritier, 
])uis Mr. John (iray ensaisiné le 3 Mai 1707. a: 



NO 90 



> I 



IM. 10 — (Nos 400 et 410) — henri catin conce.ssionnaire le 
18 niay KJOl de 40 pieds sur le niveau <le rue st. francois 
sur (54 <run coté et (>0 de l'autre, en superficie ($0 toises .'3/4 
doit ])ar an CmI par toise carrée. '■' '• i .-,;•. 

francois (le<»uir dit laiose a ac<|uis de catin, ]mis le sr. 
thonias, i)uis ])ierre dubeau dit chevalier ensaisiné le 18 8bi'e 
1718, puis Etienne lîlot ])ere ensaisiné le 22 juin 17î>.'i, ])uis 
fi-ancois Hlot fils héritier, jjuis M. John (îray ensaisiné le ',i 
Mai 170;}. . ... - 



<^'i^ 






— 108 — 

NO 91 

PI. 10 — (Piu'tie (le No 412 joignant le No ci-doHSOus) — 
francois ^nilniot dit la lande concessionnaire le 15 avril 1096 
de 40 pieds sur le niveau de rue st. francois. la parallelle de 
3<S pi<'ds sur 75 de i)rofondeur d'un coté, et Hl de l'autre; en 
superficie 84 toises Mî^ doit par an Od par toise. 

toussaint Ininault a accpiis de guilmot, puis Mr. Charles 
lemoine baron de longeuil ensaisiné le 19 8bre 1090, puis 
cédé i)ar ledit sr. de longeuil le 28 juin 1701, a i)ierre chêne 
dit st. onge par échange i)our partie de no 70 cy devant, puis 
le sr. J. H. hervieux adjudicataire le 3 février 1721 ensaisiné 
le 4 8bre 1721, j)nis jacque viger, i)uis en 1732 jaccpie cusson, 
puis en 1758 J. B. daveluy la rose ensaisiné le 15 février 1700, 
puis en 1700 Joseph gantier ensaisiné le 15 février 1700. 



NO 92 

PI. 10— (No 413 et partie de 412)— toussaint hunault 
concessionnaire le 25 9bre 1093 de 40 pieds sur le niveau de 
rue st. francois, la parallèle de 35 pieds, et profondeur 81 
pieds d'un coté et 87 de l'autre, eu superficie 89 toises 30 
pieds doit par an Od par toise carrée, nous n'avons pas ce 
contrat dans nos archives, il en est fait mention dans l'ensai- 
sinement cy après. 

Mr. Charles lemoine de longeuil a acquis ensaisiné le 19 
Sbre 1690, puis par le dit sr. de longeuil cédé le 28 juin 1701 
a pierre chêne dit st. onge par échange jwur partie de no 70 
cy-devant, puis le sr. J. lî. hervieux adjudicataire le 3 février 
1721, ensaisiné le 4 8bre 1721, puis charles viger ensaisiné le 
10 juin 1732. (1) 

Un terrain situé Rue St. Gile prés des casernes de vingt- 
neuf pieds de front, mais par derière seulement 27 Fieds et 



— 109 — 



en profondeur vingt sept pieds quatre pouces, borné par de* 
vant par la dite Rue St. Gile, en profondeur et d un Coté 
aux terres de Sr. John Turner (?) Et d'autre Coté a 

Sr. Jacques Vigé. 

Le Sieur Tourneret et James Vincent ensaisinés le 12 
mars 1795, cet emplacement fait partie du No 92 et est re- 
présenté sur le nouveau par le No 413. (1) 

Le document suivant est hors texte. Note du copiste. 

NO 93 

PI. 10 — (Ce terrain n'est i)a8 désigné sur le plan, il se 
trouve vis-sl-vis le No 407). — Charles viger fils concession- 
naire le 20 mars 1721 d'un restant de terrain s'il s'y trouve, 
entre le niveau de rue st. francois quartier de bonsecours. 
et le chemain du bord de l'eau, tenant du coté- du sud ouest 
a une rue qui descent vers la grande rivière, et du coté du 
nord est a l'emplacement que pierre dubeau dit chevalier a 
acquis de thomas doit Gd par toise carrée, puis Mr. John 
Gray ensaisiné le 3 mai 1797. 

Le document suivant est hors tcrtc. Note du copiste. 

Sr. Charles Vigé fils. Bonsecours No 93. 
6d. par toise. 

PARDEVANT LE NOTAIRE ROYAL en la nouvelle 
france résident a villemarie soussigné, fut présent Messire 
francois Vachon de belmont Lun des prestre du Séminaire 
de St. Sulpice de paris, Supérieur de Mrs. Les Ecclesiasti(iues 
du Séminaire de Ville marie procureur de Messire francois 
Les Chassier prestre Docteur de la faculté de paris Supé- 
rieur de Messieurs Les Ecclésiastiques dud Séminaire de St. 
Sulpice de Paris, Seigneurs propriétaires de Lad. Isle de 
Montréal et autres Lieux, lequel assisté de Messire francois 



'■ :1 



■ ■■ M 

MM 



Ml 



'-" •1ÔÀ 



— 110 — 



<'Ih'Z(* LiiM (l(»N<i. Sis. IO('cU'Hiasti(|ii(' et IcMir prociiicni- suid 
Sciniiiairc de N'illciiuiric, a Kccoiiim <'t couIVhhc avoir Itallr, 
«•('(!('', <|ni(t«', Tiansp»M(('' l'it dclaissô a lilro de CeiiH (1<»h niain- 
fcnant et a ton jour saiiH aucune paient ic sinon (]U(> lo tcii-'iln 
vy après «jeelair et en la cenlivc «Icsd. Srs. ScijuiuMirs «le 
nionlreal, Kt neiitendre concéder (pie ce «pii ne l'esl jioint 
eiicor et a Charles N'iiié fils Deiiit. en celle N'ilie a ce pres.t 
et accept. i»reneur and. titre pour Lu.v soh hois ayant cause 
a lavenir l'ii einplaceinl. (pU' led. \'ij;é a deiiiandé <(uiinie 
non <'oncedé, depuis le Coin de la rue qui desscent le \oug 
de reinpiacein.t de feu nioyse liileret Juscpi'a <'ertain <'mplu 
ceni.t c(M»cj'd«'' a Thomas et possédé a pres.t par le Chevalier 
dultean a l'reiidn' led eniplacenient, accorder par ces présen- 
te pardev.t a la rue St. l'rancois et Daiitre Costé a la Rue ou 
Chemin «pli sera H«'<il«'r «lu C«)st('' «lu fleuve St J^aurenl d'un 
a la«l. liue «pii «lesc«'nt au hord de l'eau, et «l'autre aud. em- 
piacein.t «le Clu'valier ainsy «pie le«l. Tt'rrain se i)oursuit et 
«•«>nip«»rte INuir «mi j«>uir faire et «lispost' Par 1«mI. piciu'ur 
ses«l. hoirs et ayant «-anse d«' «c jour a lavt'uii- en toute pro- 
pi-iet«'* aux «-haruc clause ^: «•oiiditi«)n suivante s'.-avoir «hî 
hastir Jncessanieiit sur les «'mplacem.t «'t cjosre le surplus 
et entretenir le«l. Iiatiment et «doture «mi bon estât a toujours 
a peine «le nullit«'' «l«'s prestMites non«>hstant tonte les excepi ion 
et a p«Mne «le nullit«'' des ])res(Mites en cas «['«Mnpec heni.t jjar 
t'oi-«'e niaj<Mir faire niou«lre ses j^rains au nunilin desd. Srs. 
SeiuiuMirs et non a «l'autre a peine «le confiscati«)n «h-sd. <;iains 
«l«Muan«les arbitraire. nuMiie «1«' pay«M* 1«* droit de nnniture aux 
nieuniiM' «lesd. Srs. S«M<irs. pour les j>rains «pie led. |)reneur 
«)u ses hoirs ou ayant cause auroient fait moudre ailleurs 
et de payer par cluuMin an au«l. Srs. Seigneurs «mi !«Mir hostel 
seifï.alle ou lieu «1«' leur K<'cei)te au«l. \'ill(Muarie au jour de 
St. martin ou «>n7.ii'Mn«' nolKMnhr»' Six «Umuim-s «le ('«mis pour 



— 111 



('liai|ii(' ((HHc <|ii<in-<' (le sniM'it'iiic «Iiiil. (Mii|>l)ir(>iiit. Hoiit la 
|H'«'iiii('r«' aiiiu* de payinl. «'sflMM-u iiu onziriiM' iinm'inhh' pro- 
«•liiiiti. L(m1. (Nmih porliuit profil '\o lois cl vcnic .*<jiisslncs 
«IctTiMils «'1 aiiMiiiilc avec tons aiitlic Dioiln sci^jaiix (juainlc 
le cas y cscliciai suivant la Coiilmiic <lc ]ku is cl aiilrc a lad. 
cliai^'c (|nc Icd. preneur sestl. hoirs ou nviinl cause tic pojii-- 
ronf \'en<!re ccdei- cl trauspoilé ny aulrenit. aillienci led. 
enipla<'end. ny pai'tics a aucunes main nioitc ny coniinunaut«'> 
en cas d<' vente a dautre lesd. Sis. Sei^is. auront Droit de 
retirer <|uand Uoii leur senddera |iar préférence a tous ac- 
(puM'curs en Heînixtursani au deteni|»t<Mir lors du [{et tait le 
pri.K pin<Mpal et ioyau.x couis a toute les(|iielles Clauses et 
conditions charge et servitudes Led. preneur s'est volontai- 
rend. scMiinis et oliIij;és p(u-. luy ses lioii-s ei ayant causes 
«'1 a i>i'(Mins le tout e.\ecul<'r et ny conti-evenir direciement 
ny IndircctenuMit et <l<* faire Itorncr led. euiphn'enil. ''U pre- 
seiH'e des voisin «'1 en fournir un procès verrai d'iiii .îni-é 
ai'penteur a ces dépend avec autant des présentes niixd. Srs. 
Seijirs. «le .Monti-earet ce dans un mois d'iiuy au phu: tur«l. 
Le tout u peine de tout dépens domma;»('s cl InieresK 

Car ainsy iV: Promettant & ()hlij»eant (& lîenoiM'eaiit 
iV:. l'ait et passé aud. N'ille marie en' une des salles dud. sé- 
minaire I/an mil sept cens vin<>t uii le vinjulieme de mars 
après niydy en présence des Srs r<»nace (îameirn et Jean 
Itaptiste H(M*vieux <lemeiirans ^û<l X'iilc Maiie, et oiit Kij^né 
a la minute a la Réservé dud Preneuf- qui â (léclare iié scavoii- 
signer <le <'e interpeiré. ' Lecture' laifél 1 1 ) 

' ' . P. kaimfîaclt; 

.... NO 94 .-' ^.. 



i-:'-;'' 



1. » i.« r|! 'r- '4' 



n. 10 — (Vis-a-A'îs 408 & 40n)^-le nommé tlionias con- 
cessionnaire vei-s l'an 1710 d'un terrain «rcnviron 80 pieds 



^pap 



112 — 



sur le niveau de rue st. francois quartier de bonsecours sur 

la profondeur jusques au cheniain du bord de l'eau, doit par 

an Gd par toise carrée, nous n'avons pas ce contrat dans nos 

archives, il est fait mention dans celuy de no 93 cy-dessus. 

pierre dubeau dit chevalier a acquis de thoinas, ensai- 
siné le 18 8bre 1718. 

NO 95 

PI. 10 — (Vis-a-vis 412) — Joseph senecal concessionnaire 
le 20 janvier 1723, de 42 pieds de front sur le niveau de la 
rue st. francois, quartier de bonsecours sur toute la profon- 
deur jusques au cheniain qui court le long de la grande ri- 
vière, doit par an Gd. par toise carrée. 

20 jan. 1723. Bon Secours No 95. 
(Gd par toise). 

Le document suivant est hors texte. 

PARDT. LE NOTAIRE ROYAL de L'Isle Et Jurisdic- 
tion royalle de Montréal de la nouvelle france résident a 
Ville marie soussigné fut présent Messire francois Vachon 
de Belmont l'un des prêtres du Séminaire de St. Sulpice de 
paris supérieur de M. M. Les Ecclésiastiques du séminaire 
de Ville marie procureur de Mre. francois L'Eschassier prê- 
tre docteur en Théologie de la Sacré faculté de paris supé- 
rieur de messieurs les Ecclésiastiques dud. séminaire de St. 
Sulpice de paris seigneurs propriétaires de lad. Isle de Mont- 
réal et autres Lieux lequel assisté de Mre. francois chôze 
prêtre secrétaire et oeconome au d. séminaire de Villemarie, 
a volontairement reconnu et confessé avoir ci devant et par 
ces présentes Baillé et concédé a Titre de Cens et rente sei- 
gneuriale non racheptable des Maintenant et a Toujours sans 
aucune Garentie, sinon que le Terrain Cy-après déclaré est 
dans la Censive des d. Srs. Seigneurs de Montréal, et n'en- 



113 — 



tondre concéder que ce qui ne l'a pas été avant la concession 
faite par led. sieur Clièze, a Joseph Senecal nie. forgeront 
de cette ville, a ce présent et acceptant })reneur aud. Titre 
pour luy ses hoirs et ayans cause a l'avenir, l'Espace de 
Terrain qui se trouvera au devant de son emplacement de 
l'autre coté de la rue St. François et de La largeur de sond. 
Emplacement que led. Senecal a dit luy avoir été Concédé 
dès il y a Trois ans suivant le billet dud. Sr. Chèze, qu'il a 
représenté et demeuré annexé aux iiresentes, tenant Led. 
Emplacement d'un Ixmt de la rue St. françois d'autre bout 
au chemin (jui sera réglé du coté du fleuve St. Laurent, d'un 
Coté a L'emplacement de Chevalier, d'autre a celuy (pli est 
au devant de remi)lacement du sieur iïervieux, ainsy que le 
tout se poursuit et comporte, pour en jouir, faire et disposer 
en toute propriété aux Charges, Clauses, Conditions Servi- 
tudes et reserves Suivantes, Scavoir de Bâtir sur led. Empla- 
cement et Clore le surplus et entretenir lesd. lîatimens et 
Clôture en bon état a toujours a peine de nullité des pré- 
sentes, Nonobstant toutes exceptions et a peine de nullité 
des présentes en cas d'Empêchement par force Majeure, faire 
a d'autres a peine de Confiscation desd. Grains et d'amende 
arbitraire, même de ])ayer le droit de mouture aux meuniers 

Moudre ses Gi*ains aux moulins desd. Srs Seigneurs et non 
desd. Srs Seigneurs pour les grains (pie led. preneur, sesd. 

lioirs ou ayans cause auroient fait moudre ailleurs et de payer 
par chacun an auxd. Sieurs Seigneurs en leur hostel sei- 
gneurial ou lieu de leur recei)te aud. Villemarie au Jour de 
St. Martin onzième novembre six deniers de Cens pour 
chaque Toise quarrée de superficie dudit em})lacement que 
led. preneur fera Incessamment mesurer et lîorner a ses dé- 
pens par un Juré arpenteur du(iuel il fournira le procès 
verbal auxd. Srs liaillieurs a peine de tous dépens dommageis 



•r'..î. 






» 

1 
1? 



— 114 



et Interest et dont la i)i*ennere année (le payement est Echue 
au onzième novembre de rannée mil se{)t cent vinj^ït deux, 
Led, (;ens portant profit de Lots et vente saisine. Deffauts 
et anien«les avec tons autres droits sei<;neuriaux (juand le 
Cas y Echera suivant la Coutume de paris, et outre a la 
Charj^e (jue led. ])reneur sesd. hoirs ou ayant cause ne i)0ur- 
ront vendre, donner, cechM-, transporter ny autrement aliéner 
le <lit Emjdacement ny partie a aucune main morte ny 
Commté, ny y Mettre cens sur cens et sans (^ue ces putes 
l)uissent nuire ny ju-éjudicier aux droits desd. Sr Seigneurs 
ny a ceux d'antruy, et eucas dv. vente a d'autre Lesd. S. Sci- 
jïueurs ])ourront et auront droit de retirer (pumd l)on leur 
send)lera par i)ret'erence a tous ac(piereurs eu rend)our(;aut a 
detempteur loi-s du retrait le prix ])rincipal et loyaux coûts. 
A Touttes les(pudles clauses charjçes et conditions led. pre- 
neur s'est voloutairenuMit soumis et oMij^é pour Luy se.s 
hoirs et ayans cause et a ju-omis le tout suivre et I-^xecuter 
et ny ccnitreveuir directement ny Indirectement et de faire 
IJoi'uer led. Em]»lacenu'ut en ])resence des voisins et en foui-- 
nir un jiroces verbal d'un Juré ari)enteur a ses dei)ens avec 
autant des i)resente>! auxd. Sieurs Sei<;neurs de Montréal 
et Ce dans un mois d'huy au ])lus tard. Le tout a peine de 
tous de]»eus dommafies et Interest. Car ainsy va Promet- 
tant va ol)li<i(*ant va Henon(;ant va Fait et Passé aiid. X'ille- 
mai'ie eu une des salles dud. séminaire, 1/an mil sept cent 
vinj;t trois le vinjitieuu^ dauvier avant midy. ])resence «les 
Sieurs .lullieu Trottier Desrivieres et Antoiiu* maji'mm mar- 
chands de cette ville soussi<>nés a la Minute avec lesd. par- 
ties et Noi-e soussigné a la reserve dud; jireueur (pii a dé- 
claré ne le scavoir de ce luterj^dlé Lecture faite suivant 
Ijordouuauce va. .. ■ ■ 

P. KAïMnAl'LT. 



— iir> — 

.:■' . .. .NO 96, ...■ 

PI. 10— (Vis a vis 412)— SO pieds de front sur tonte 
la pronfondenr (prils penvent avoir jnsqnes anx fortifica- 
tions, (pli [)ai'oissent n'être coueedés à personne, scavoir (pii 
jiossede 

' , . NO 97 

nie st. niai'tin (pii descent vers la rivière d'environ 20 
pieds de large. • ..>.•.■•.■ . • . . 

....'.'.' NO 98 ,.''y".''' ". ,' ■ .V. 

II. 10 — (No 41(») — 2 arpens en snperficîe concédés 
]»ar Mr. doliei- aux pères recollets, Mr. leher de senneville 
accei»tant le 20 Shre KîSl ponr lenr etal»lisseiiient en celte 
ville a la cliarj^e par eux de dire tous le^ ans an premier jour 
de l'an une basse messe \Hn\v les seij>neurs. 

nous n'avons ])as ce coutiat dans nos archives, il en 
est fait mention dans l'ancien livre des ensaisinenieus dans 
le registre (piî est a la fin dudit livre |»aj;. 'M). 

le Sr Charles garpart j)iot de langhtisei-ie a acquis en 
lOOC» des pères recollets, le sr r»ei-tran<l arnaud faisant pour 
les (lits i)ères, et [tar ce contrat de vente passé par adheuiard 
le 22 mars lOÎXî, ce terrain au lieu de la messe (jui etoit a diie 
a été chargé de l.~>s. de cens, le dit sr de laugloiserie ensainé 
le 12 avril 100(i. 

jMiis ce terrain a été acquis au nom du roy et nommé 
d'abord la caii(»tterie royale, c'est aujourd'huy le uiagasin du 
rov. ■ V . 



'■•:.;. :. NO 101^' -.• 

V\. '\ — (I'arli(! de Xo 0) — le sr St. disier ensaisiné le 



— 116 — 

6 may 1727. i)o\ii' un terrain irrej^ulior de figure trapèze ac- 
quis (le Mr. de st. niicliel de 18 i)ieds sur rue st paul. la pa- 
rallèle 88, et 95 de profondeur, puis Joseph ])apineau ensai- 
siné le 12 Juin 1781. 

NO 101 



est un terrain qui fait partie de la concession qui 
est marquée au rang des contrats de terres de l'isle de 
jMontreal, No 9411), qui contenoit 2 arp sur 15, a commancer 
au bord de la petite rivière deux arpents et continuer jus- 
ques a lu ditte ])rofondeur en tirant ei'.viron du coté du nord 
ouest concédés au sr. charles de lauzon vers l'an 1650, chargé 
de 3d, de cens par an. 

ledit terrain acquis par Mr charles lenioine de longeuii 
le 5 janvier 1656 et par luy vendu a niichel messier dit st. 
michel le 4 9bre 1657. 

depuis ce tems là les deux arpens de large sur la pro- 
fondeur (jui se trouve, entre les deux petites rivières a été 
occupée comme il suit, lo une partie a été vendue par Mr. 
de st. michel a differens particuliers et fait partie du faux- 
bourg st. Joseph, le moulin a eau des seigneurs proche la 
ville est bâti sur ce terrain. 2o une autre partie est occupée 
par les glassis, fosses et reni])arts de la ville du coté du sud 
ouest. 3o une autre partie qui est au dedans de la ville 
fournit le terrain de la rue augustine le long des dits rem- 
parts, et de quelques emplacements placés sur le niveau de 
cette ditte rue, ainsi quil va estre dit cy-après. 

ledit terrain qui est dans Tencinte de la ville sur le ni- 
veau de rue augustine a été vendu ou donné vers l'an .... 
aux révérends pères recollets, qui l'ont ensuite détaché de 
leur enclos et vendu a differens i)articuliers comme il suit. 



— 117 — 

NO 101 A 

PI. 3 — (No 20) — le SI", etienne rocbert acquéreur vers 
1724 avec plus grande quantité, des pères recollets d'un res- 
tant de terrain. 

NO 101 B 

PI. 3 — (No 20A) — sr. cliarles auguste reaunie a acquis 
de Mr. rocbert 45 jjieds sur le niveau de rue augustine sur en- 
viron 24 de profondeur, pour lesquels ensaisiné le 20 juin 
1751, puis le sr. charles augustin reaume ensaisiné, puis le 
sr. simon sanguinet ensaisiné. 

NO 101 c 

PL 3 — (No 21) — Joseph parent menuisier a acquis des 
pères reeollets 45 pieds sur 34 le 18 aoust 1722, ensaisiné le 
21, 7bre 1722, puis jean liap. pelladeau ensaisiné le 15 xbre 
1774, puis pierre imbaut héritier. 

NO 101 D 



PI. 3 — (partie de 22) — pierre hyvon dit lebert et J. B. pa- 
tenote son gendre on acquis des pères recollets 45 pieds sur 
40 pour lesquels ensaisinés le 24, 7bre 1724. 

NO 101 E 

PI. 3 — (Partie de 22) — gabriel y von dit leber a acquis 
des pères recollets 45 pieds sur 50 pour lesquels ensaisiné le 
24, 9bre 1732. puis jean monier dit languedoc ensaisiné le 23 
9bre 1767, puis audré nie loud ensaisiné le 5, 7bre 1783, puis 
thomas busby ensaisiné en feuvrier 1789. 

NO 101 F 

PI. 3 — (Partie de 22) — J. B. Cousineau a acquis des 
pères recollets 45 pieds sur 44 d'un coté, 51 de l'autre, en- 



I;;:: 






— lis — 

saisiiu'' le S janvier ll'M, puin josejth arel eiisaisiné le (î mars 
1745. 

•."■"■.'■'•■■ ^- NO 101 G --'^ V.':'. ■''■''■;■■'■ 

IM. :î— (lî)A) — passade de ... jjieds (|ue les ])eres recollets 
se sont i-esei'vés ponr entl-ei' dans lenr enelos. 

I 

■: •• NO 101 H • ■^ '■ \ ; ;'V^ 

IM. li — (Xo 23) Jean fonteiudle dit clianipanne a ao(inis 
des jtei-es reeollets le 17 aonst 171.M; S{) i»i<Mls snr le nivean de la 
rue anjiustine, et 70 snr le nivean de la rne notre-daine. ]>ierre 
lîlain a ac(inis, ensaisiné le -4 bre 17;{S, puis le sr. daniel 
(']ial)ert de joncaire, ensaisiné le 17 janviei* 17r>4, puis le sr. 
louis lefevre du elnnuinet, ensaisiné le 13 aoust 17(1(), puis 
le sr. j()se])li ])erineau ensaisiné le 27 avril 1777 ,])nis au- 
gnstin raynu)nd dit la jeunesse ensaisiné le 2S mav 1777 puis 
Joseph laniotte ensaisiné le 2S ina.v 1777. 

NO loi I 

IM. 3 — (Xo 24)- — 37 pieds V2 sur 12î), accpiis des repre- 
sentans niicliel niessier i)ar panl lîouchard avec plus grande 
(piantité, puis dénis leeonrs, et i)ai- ledit dénis leeours vendus 
a lienri jarry ''t anne badel veuve jCan dani ensaisinés le 22, 
îlbre 171."). jean poirier heritiei-, jarry a eu la partie K év- 
alues et les héritier <lanis ont eu le présent terrain, 
.,., fraucois pépin en a adjuis 30 pi^ds sur 121), ])ar àdju- 
diéation du S juillet 175."). les 7 pieds Va dé plus par la ditte 
a<ljudi(ati(ni échus au sr. philii)i)es dailboust (le cusy qui se 
'trouve avoir 4r> ])ie(ls de larj;e 

ledit Irancois itejtin ensaisiné le 27 mars 1751). puis coui- 
cand)ec(pie ensaisiné le 21 feuvriei- 1775. puis charles toupin 
ensaisiné le IS feuvrier 1779. , , ., . , , ,, 



1 15) 



NO 101 K 



-ll .{,,<. 



I ■ \'. 



IM. .'{ — ( X<> 2.">) — ."{T pieds V-i sui- 1:21), îUMjuis |)ar liciiiL 
jari'.v cnsaisiné le '22. !)l»ie 1715, puis en 1722 jeau poirier 
lieritiei- jan-y, jniis le sr. pliilii>pes (laiil»oust de ciisy ii ac(iuis 
de poirier eiisaisiné le IS. mars 1755. plus autre 7 pi(Mls ViJ 
faisant ])artie de lit partie I cy dessus adjnj;és au dit sr. 
dailhonst de eusy le S juillet 1755, a payé lods. ■ 

,."' ' No' 101 L '■■'''■'• '^' ";• 

1. (Partie X(>s 24 et 25). — 1\{) pieds en carré ae(|nis 
d'aliord avec plus <;i-aiide <|uai)tité de niicliel niessier par paul 
lioiuliard. |)uis i)ar luy vendus a deuis le ('(uir le 12. Sbre 
1721, et par ledit lecours vendus a |)ieri'e verdon ensaisiné 
le 2 mars 17.'î(}, puis un*, dailboust de eusy ensaisiné le 2(> 



mars 17()1K 



I M 



li.^l. 



m 101 M 



;",!-i 'i\i 



! ' ■ 






teriain j<»i«»nant les fortifications acquis d'abord avec 
plus ««rande <iuantité de micliel niessier par paul IJou- 
cliard, et par ledit lîoucliard vendu a dénis le cours le 12. 
Sl.re 1721. 



NO 102 



'lu- 



i 1 



tout ce terrain lait partie de la concession qui est 
mai(pn''e au ranji des contrats des terres de l'isle de niont- 
real mar<iué no 5)421), <nii contenoit 2 arp. sur 15, a com- 
mancer a envij-on un arpent du bord de la petite rivière ( Ic- 
<iuel est réservé i)our la commune de montreal) 2 ai'pens de 
large, et continuer pareille larj>(Mir en tirant dans la profon- 
deur (le l'isle environ du coté du nord ouest jous(iues a la 




»»• 




— 1 20 — 

ditte profondeur de 15 arp. chargé pour tout cens de 3d. par 
arp. eu superficie. 

est stipulé dans le présent contrat que si les seigneurs 
avoient besoin de j)artie de ce terrain pour l'établissement 
de la ville, ils pourroient le prendre en remplaçant pareille 
quantité dans la profondeur, et en payant le terrain défriché 
selon l'estimation qui en seroit faitte de sa valeur par des 
expers. 

pierre gadbois est le premier concesionnaire le 4 jan- 
vier 1048. 

la partie dudit terrain qui est au delii de la petite rivière 
qui passe le long des fortifications demeure au rang des 
terres, mais la partie renfermée dans l'encinte de la ville a 
été vendu par les héritiers gadbois a differens particuliers 
comme il suit. 

les R. R. p. p. recollets avoient acquis la plus grande 
quantité de ces terrains vers l'an 1690 en 5 contrats differens 
dont nous avons la ratification faitte par Mr. trouson en 
date du 27. février 1093. parmy nos contrats marquée comme 
cy dessus no 102, le restant de ce terrain étant demeuré des 
lors aux héritiers gadbois, et le tout distribué en détail 
comme il suit. 

NO 102 A 




PI. 3 — (No 20) — J. B. leduc avoit eu avec plus grande 
quantité ce terrain des recollets par échange du 19 aoust 
1692, et contient 59 pieds sur le niveau de rue st. paul sur 
toute la profondeur jusques aux murs de la ville. 

puis J. B. couturirr dit bourguignon avoit acquis de 
Jean leduc, et possedoit avant 1715, comme il parroit par 
l'ensaisinement de henri jarry, pour le terrain contigu au 
22. 9.bre 1715, puis dominique janson la palme par succès- 



— 121 — 



sion (le bourguignon. i>uis Mr. claude dronet de eaniueville 
ensaiwiné le 17, Tbre I7r>l, puis le Sr. jean porteous héritier 
par sa femme, \nÙH James Waker Ecuyer ensaisiné le 27. 
7bre 1790. 

NO 102 B 

PI. 3 — (No 27) — 40 i)ieds sur toute la profondeur jusques 
aux murs de la ville accpiis i)ar flean Baptiste ledue par 
échange avec les reeollets du 19. aoust 1092 avec plu'^ grande 
quantité. })uiH par ledit leduc vendus a J. li. Couturier dit 
bourguignon (J. B. pelladeau dit st. jean en avoit acquis 
(le couturier tout ce (pii ti-ouvoit au bout de la profondeur 
(le 100 pic'ls, mais Ignace delrene a acquis de st. jean en 
1751.) i)ui!s dominique janson lapalme pour droit de son 
épouse, puis Joseph couvret a ac(|uis i)ar échange du 1er 
mars 1720, puis michel cousturier dit liourguignon a acquis 
(le couvret ensaisinc'^ le 20 mars 1730. i)uis domini(jne jeau- 
son la ])alme ])ar succession. i)uis Ignace delrenne ensaisiné 
le 21, 9bre 1751, ])uis sr. claude lienois ensaisiné le 12. juillet 
1752, i)uis i)ascal pilet ensaisiné le 13 janvier 1759. 

NO 102 c 

PI. 3 — (Xo 2S) — 30 pieds toute la profondeur jusques 
aux murs de la ville ac(iuis par etienne Joseph mars des héri- 
tiers gadois. puis ac(iuis i)ar jean fontenelle dit Champagne 
ensaisiné le 1er mars 1714. puis en 1730 Mr. de budmond, et 
puis Mrs. alexandre et philii)))e dailbonst de cusy, et par 
eux vendus a louis le foureur dit Champagne le 24 may 1745. 

NO 102 D ;; ,^^^^,^.', .;;;^;^; 

PI. 3 — (No 29) — 30 pieds sur 80 de profondeur en tirant 
vers les murs de la ville vendus par Mr. dailbonst de cou- 






M! 




— 122 — 

h)!!}**' et (le ciiHv lieriticrs pici-rc j^adois avec plus {grande 
«niant it('' a Ml-, «le hiKliiiout vers l'an 17.*Î0, et pai- Mr de 
hndiiioiid vendus a jac(|ues larclieve(iue dit la promenade le 
2(). fevriei' 17îir>. puis par ledit la pioiuenade venduM a Mr. 
lierbin ensaisiné le 2S. l'eviier 175S. 

plus au bout des dits SO pieds lesdits si-. dailIxMits lieri 
tiers <»ad<>is avoient vendu a ri-aiH;<>iH mars dit «'ontois le 
terrain (pil se tronvoit «Mitre ledit <Mn|>la('ement jus<pH'S a 
40 jiieds des murs «le la ville le 17. xbre 1753, le«lit sr. lu'rbin 
a a(«|uis de «-«jutois «mi février 17r)S, puis Air. le docteur 
l>(Mider ensaisin»' ])our \o terrain cy dess'.is le 7 lévrier 17UL'. 

;■■•''•■;:•.•■ o • ..-NO 102 E ■ • '''■'■■■■\ 

'.''■. .1, r: . ■ • • .■ '..■ •••-'i',' '• 

' K (No îiOi. — .'{() pi<'ds sur SO de i)r«)}'«)ndeur «mi tirant 
vers les murs «l«^ la vilh^, v«mi«Ius avec ])lus <i,rand«' «luantitc' 
par Mr. dailboust de couloudte «'t «1<' «Misy héritiers pierre 
<>a<lois a Mr. «le l»u<lmon«l V(m*s l'an 17liO, «'t ])ar Mr. «le 1)U«I- 
mond v(Mk1us a ja«'«iu«\s lar«'h«»ve«iue «lit la pronuMia«le ]«> 20. 
février 1735. - - •■; 



.\< 1 



NO 102 F 



rue st. guillaum«' de . . . ])ie«ls «le lar^'e 



i' -•Ht 



NO 102 G 



• * ri. 3— ( l'arlie «le N«> 33) — I. 15. «'t lienri jarry dit la liaye 
«nit ae<pns (les luM-itiers pierre j>adois environ .") jxMches de 
fr«)ut sur le niveau «le rue st. ])aul sur t«)ute la i)ro(on«leui' 
jus«[ues aux i>ieux de la ville, pour le«iuel terrain «Misaisine 
le 9. xbre 1(>00, et par les héritiers jarry distribués eu dif- 
ferens emplacements, reste pour le présent. \- . >• , i 

30 pieds eu carré faisant partie d'un terrain acjpiis de 



— IL'3 — 



liciirv jarry, par joscpli martel le 7. SIu-c lOOS. puis jcaii 
lontcucllc «lit «lianipajinc «'nsaisim'' le ler niui'.s 1714, |»uis 
.1. lî. Hiuh' (lit la lime le !.'{ aviil 1747, puin sr. pierre vallé 
niisaisiné le 21. 7i»re 17(>7. puis piei-re anji'er «lesnoyers eii- 
saisiiM* le l."{ levi-ier 17."S. 

NO 102 H 

IM. .'{—(Partie «le X«> :i'2 et :{;{)—... i)i«Mls sur le iiiv«'au 
(l«.' rue st. {iuillaniiie sur IW faisant partie «l'un teiiain aefpiis 
par lieury jariy «les lu'ritiers «•a«l«»is i)()Ui- l«*«|U«'l «'usaisin»' It* 
!). xlire 1(>!M), et «l«>iil paiti«' ven«lue par le«lit jarry a Joseph 
inart«'l le 7. «)ct()l)r«' KiO.S. puis a j«'au f«»nt«'U«'lle «lit «•liaui- 
]»a<>n«' «Misaisin«'' le 1er mars 1714. puis le présent terrain au 
sr. Ja«*«|U«'s lu'ry «liiplanty. puis !«• si-. «-Iiarles liery «luplanly, 
nuis !«' L' mars 1702 rran<«)is mars «lit «'ontoîs ilont les l«)<ls 
s«)nt payés le ;{ juin 17.">!). puis le IS. 71>i'«' 17r)(} ]>ierre «le^uir 
«lit lar«>s«' <'nsaisin«'', |)uis a^atlu' lar«li«'V«M|U«' veuv«' ltrun«'t- 
ensaisin«''e !«' 11!, xlue 17S2. ]iuis jean IJap. .lohar li«'riti«'r puis 
le sr. i»i«M-r<' vall«''«' ensaisim'' h' L'.'{ janvier 17S:>. 



NO 102 I 



"•.i (l'i 



TM. li— (Partie «les N«js ai, 32 et :U)— .">.'{ pieds sur le ni- 
Vî'au «le rue st. ^iiillaume sui- «'Tivir«)n S."» picMls «le profondeur, 
faisants ])arti«' d'un terrain a<'«iuis })ar J. 1». «'I henri jarry 
(les héritiers ])ierre <;a«lois p«)ur le«piel «'nsaisin«'' le 1). xbn' 
HiDO, et «l«)nt ]>artie ven«lue par ledit jarry a jos«>ph martel 
le 7. S|)r«' 1(»Î>S. puis a j<'an fontenelle «lit «•hampaj'n** ensai- 
siu('' le 1er nuirs 1714, i)uis .1. lî. sa«l«'> «lit lalinx' h' l'î avril 
1747, puis sr. jnerre vallé ensaisiné !«• 21. 7l>r«' MTt'i. 

NO 102 K 

IM. .'i — (X«) .'{1 ) — ... ])ie«ls restans aux hei-itiers i)ierre j^a- 
dois, puis le sr. pierre valU'e ensaisiné le 17 juillet 17S2. 






— 124 — 

NO 102 L 

PI. 3— (Partie de Xo :U)— :{() pieds sur (15 laiNant partie 
du terrain aequiH par .1. H, et lieiiri Jarry «les lieritiers pierre 
gadoiH, pour le(piel ensaisiiié !<' 1>. xi>re KJÎMK puis le ;">. xbre 
17.'{.") Jean «'liabot, puis le KJ aouHt 17.*{!). fraueois marc «lit 
coiitoiH. |)ais le liS. Dhre 174S, ,1. |{. duroiissel puis le sr. 
pierre vallée le 29, Tbre eiiMaisiué le 5. Sbic 175li. 

NO 102 M N o 

PI. Il — (Partie <le No .'{.">) — lîl pieds sur 75, faisant 
partie de i)1uh faraude (juantité accpiise par antoine «huiuest 
dit niadry «les héritiers pierre j»a(l()is, pour les(piels ensaisiné 
le 9. Tbre 1()94. i)uiH i)ieri'e Coutuiiei' dit bourjïuifiiion a ac- 
quis de nia«lry le 7. Sbre 1099, |»uis J. P. nieuard ensaisiné 
le 13 aoust 1713. puis Hei-nard «hunouchel a acMjuis le 11 may 
1725. puis jae(iues })erinau dit lauiarche, jean latouche dit 
st. jean et pliilijjpes lachenaye ont acquis de <luniouchel cha- 
cun une partie d'environ 30 i)ieds sur 75 en 1725. pour les- 
quels ensaisinés en commun le 7. février 1727. et ont passé 
titre nouvel pareillement en commun en datte <ln 1er février 
1727. fait pour le ])resent eni])lacement 31 pieds sur 75 échus 
a Jacques perinau dit lamarche, puis Jacques perinau a cedô 
les dits 31 j)ieds a dumouchel de qui il avoit acquis, le dit 
duniouchel a recédé a J. B. menard de qui il avoit pareille- 
ment ac(iuis. puis le 9 xbre 1727, alexis nioniere a acquis de 
menard au nom de la fabri«|ue de montreal ensaisiné le 29. 
juin 1728. puis le 1er 7bre 1736 sr. nicolas antoine coulon 
devillier puis pierre vallé ensaisiné le 22 mars 1745. 

NO 102 N 

PL. 3— (No 30 et partie de 35)— 31 pieds sur 75, pour 



— 125 — 

loscpielH \oy6H tout ce qui est inaniué ey devant a la lette M. 
(liins le premier article. 

les 81 pieds dont est icy question est la partie de jean 
liitouche dit st. jean ou soupra, aoijuise par pierre vall6 en- 
saisine le 28 aoust 1751. 

puis antoine liaunion sur ce no. 30 pieds sur 50 pieds. 

NO 102 o 

PI. 3 — (No 37) — 28 i)ieds i/» «m* 75 jmur les(|uels voyés 

tout ce qui est nianiué cy devant a la lette N. article premier. 

les 28 pieds Va dont est icy (jnestion, sont la partie de 
l)hilippes lachenaye, puis adjugC»e au sr. pierre lestage, en- 

saisine le 28. xbre 1733. i)uis Jacques gareau dit vadeboncoeur 

ensaisiné le 22. juin 17(57. puis jean mallot. lods payé en 1707. 

NO 102 P 

VI. 3 — (No 38) — 90 pieds en carré acquis des héritiers 
l)ierre gadois par andré rapin ensaisiné le 15 may 1(593. puis 
Joseph gantier. i)uis d. li. chenier ensaisiné le 1(5 février 
1713. puis le sr. etienne rocbert ensaisiné le 22 aoust 1722. 
puis la fabrique de montreal pour cimetière ensaisiné. 

PI. 3 — (No 39) — magasin des poudres du roy. Terrain 
irregulier sur lequel est construit le magasin des poudres qui 
ap|)artient au Roy. Ce terrain est actuellement occupé par 
la rue St-Jacques. 

PI. 4 — (No 40) — Est un terrain irregulier (voyez le 
plan) dépendant de la terre de Robert Le Cavelier, occupé 
par le cimetière de l'église anglicane. Ce terrain est occupé 
en partie par la rue St-Jacques, et le reste a été partagé en 
emplacements désignés sous les Nos 515, etc. (Notes prises 
dans un livre- terrier subséquent.) , 



''h 



.•il 



m 



-■■■"■■ NO 102 Q ,;.ï,:',.'.. ,;\"" ' 

IM. :{— ( \() 1!))— tcn-aiii des KR. Vl\ rccollots contcmml 
cuvii'on 4 arpeiis'cii sniuM-ficic et faisants partie de la terre 
de <;adois. par eux ac<|uis des héritiers gadois en •"') differeus 
contrats. la jn-emiei-e ai-«piisiti()n de Jean martinet dit l'onl- 
Itlanche dn 17 avril 1(592, punr îi arpens en snjjerficie le l'oiid 
dn IS a\Mil 1(>1)l> <le Vii arj). vendn jmi' jaciines coehois. le ^nie 
dn '2'2 jnay KjDjJ ponr nn euipla('<Mnent vendn j)ar .1. lî. ga 
dois, le 4nie ]»ai- eclian^îi'c dn L'ii aonst 1(}})1*. antre einplaee- 
inent cf^dé anx(lits p.p. rwoUcts par ledit jae(jnes candiois, 
le .Inie ecjian^'e dn 1!). a(Mist KîO- avec^ Jeai) ledne p(Mir anlr<' 
emidacenient, tons lesdits contrats passés jvar adheniard el 
i-atifiés ]>ar Mr. tronson snperienr dn sHriinaire de st. snlpice 
a i>aris le 27 février KIÎKJl, anx closes et conditions en icenx 
expi'i niées. 

.\ift( en iiiur;i<: — Il y a d<ins ,le,s archives denx liasses de 
pa])iers>qni (îon<'ernent les recollets, la jnrniiere est de leni 
etablif^senient a iiuniti-eal et de l'affaire de lenr intercljt. la 
seconde i-ej>arde l'enterrement deMi-. lefehvre in'etre cana 
dien (pli (jnoy (pv'il ait eln sa sepnltnre chès les, dits pères ii 
ete enterré a la paroisse. .. .,, .;.,,.• ;. ,/ ; i-, 

., ..'.."".."/"•'. NO 102 R . .^!ï,''" '1'..' '■ 



il. ;{ — (No IS) — :{(> on 40 pieds snr 111 aecpiis de pieirc 
gadois fils ])ar J. li. Marrois, pnis l'an 1727 vincent lenoir. 
puis en i7.'{2, .1. U. poitier i»onr nne ])artie, pnis le toul 
adjngés a pierre lUirdet dit la i)ierre ensaisiné le 29. janvier 
1747, pnis rené ]>igean dit lajennesse. ])nis Icniis corbiere dil 
lanj^nedoc ponr avoir epcuisé la venve i)ij>ean ensaisiné le 7. 
Slue 17r)7. puis llasile pif^iié a acqnis en 1757, payé par le 
Shériff i)nis M. S. <'. nchet a acqnis. 



IL'7- 



No 102 s 

IM. .'{ — (I aitic (le Xo 17) — 40 ou 44 |>ie«l.s sur 11 1 iUMpiis 
avec plus j>i'an«l(' ((uantiti'* dos luM-itu'i-s picnr ««adois par 
jjuMiucs cai-dinal ('usaisiiu' le '2'2 nia.v ir»!)S;. puis le sr. Sousire 
ciisaisiué ]»uis uicolas clcnuMit DcUillc cusaisiui''; puis le si\ 



l'oictiiM' ensaisiné le i29. xhre 1779. 

: NO 102 T 



irr 
; ' '. 1 , 



I, I ■ i;' 



I*. 'A — (Partie de Xo 17) — Ii(i pie<l!^ sur 1 1 1 Taisant partie 
(le plus j>raude (luautité ac(piise de ])ierre j^adois fils jtar 
•lacciues Cardinal, ensaisiné'le'22 lUày 1(»!)S, puis J. l\. loat- 
iiian eusaisiné le 30 aoust 1717, i)uis eu 17l.*î) j()sei)h daniel 
iiiadox eusaisiné le 11 janvier 1729, puis and ré soustre eusai- 
siné [uiis le Sr. pierre foretier eusaisiné le iiO. 7l)re 179G. 

NO- 102 u •■■ ' •' • ■ • • 

PI. 3— (X"o 1(») — environ 40 pieds sur 111 venant des 
héritiers f>adois adjuj^és avec ]dus jurande (juantité au sr. 
.1. 15. neveu le 30 janvier 17-!2 eusaisiné le ir> niay 172."). juiis 
••abriel j^ihault eusaisiné le (i janvier 1744, et ensuite au dit 
j;il)ault titi-e nouvel en datte du 30 janvier 1744, (mi vertu 
(ln(|uel ledit euiplaceuient doit «le cens M par toise carré. 

puis hustaclie prevost eusaisiné 1<' ir> avril \~Tu). 

NO 102 X 

1*1. 3— (l'artie de Xo !.">) — 50 jneds sur environ 111 de 
l)ro('oudeur accpiis <les hei-itiers i»ierre iradois par .1. 1». le- 
IVvre dit anj^er eusaisiné le 31. SI» e 1707. puis .1. 1>. huher- 
(Icau dit lalrau<e eusaisiné le 27 avril 1744, puis le sr. comtois 
eusaisiné le 15. xhre 1774, i)uis le sr. jean liap. pellaileau 
cnsaisiné le 15. xhre 1774. ... 



— 128 — 

NO 102 Y 

PL 3— (Partie de No 15)— 40 pieds sur 111 faisant partie 
de la terre de pierre gadois, et par francois priidlionirae héri- 
tier gadois vendu avec plus grande quantité a pierre rené 
gassien dit tourangeau, ensaisiné le 13 xbre 1704. 

puis cette ditte partie vendue par rené Bracard héritier 
gassien au sr. J. B. deganes, ensaisiné le 13. 7bre 1751, puis 
le sr. louis debeaune ensaisiné le 13. 8bre 1753. puis Jean 
Bap. pelladeau ensaisiné le 15 xbre 1774. 

NO 102 z 

PI. 3 — (No 14) — environ 40 pieds sur 111 faisant partie 
de la terre de pierre gadois et du terrain vendu par francois 
prudhomrae héritier gadois, a pierre rené gassien dit tou- 
rangeau, ensaisiné le 13. 9bre 1704. 

puis cette ditte partie vendu par rené Bracard héritier 
gasien a Jean Bap. prudhomnie dit sansquartier ensaisiné 
le 8 juillet 1746. 

NO 102 AA 

p. 3 — (Nos 6 et 7) — un emplacement de 108 pieds sur 
le niveau de rue st. paul, et 137 pieds de profondeur faisant 
partie de la terre de pierre gadois et possédé par francois 
prudhomme héritier gadois en 1093. 

il a enticipé environ 40 pieds dans toute sa devanture 
sur l'ancienne commune de montreal pour s'approcher de la 
rue st. ])aul, percée sur la ditte commune vers 1007, et sur 
laquelle la terre de gadois qui commançoit a un arpent loing 
du bord de la petite rivière n'aboutissoit pas tout a fait. 

puis j. h. i)apineau ensaisiné le 12 juin 1781 conjointe- 
ment avec les Nos 101 et 31. 



— 129 — 

NO 102 BB 

PI. 3 — (No 8) — 02 pieds sur environ 137 de profondeur 
faisant partie de la terre de pierre gadois, dont Jacques co- 
chois avoit acquis 40 pieds sur toute la profondeur jusques 
a l'enclos de fontblanche qui appartient aujourdhuy aux re- 
collets, pour lesquels ensaisinés le 19 juillet 1803, et puis 
retirés par les seigneurs et concédés a Jacques cochois en 
deux contrats, le 1er de 42 pieds sur la ditte profondeur, en 
(latte du 0. may 1085, que nous n'avons pas dans nos archives, 
mais dont il est parlé dans l'encien terrier, chargé de 20s. 
de cens, le second pour 20 pieds sur 100 de profondeur en 
datte du 15 may 1085, chargé pareillement de 20s. de cens, 
lesquels 20 pieds avoient été abandonnés par i)ierre cavelier. 

le tout adjugé le 10. 9bre 1751, a sr. alexis meziere le 
pelle qui est un des héritiers cochois. 

NO 102 ce 



li 

■M 
- w 







PI. 3 — (No 9) — GG pieds sur rue st paul sur 137 de pro- 
fondeur faisants partie de la terre de pierre gadois, et ac(iuis 
des héritiers gadois par michel lecour eusaisiné le 1er janvier 
l(i85 par paul Bouchard qui possédoit en 1093. 

ledit Bouchard a enticipé environ 40 pieds dans toute sa 
devanture, sur l'ancienne commune de montreal, pour s'apro- 
cher du niveau de la rue st. paul percée sur la ditte com- 
iiuine vers l'an 1007, et sur laquelle la terre de gadois, qui 
commençait a un arpent loing du bord de la p tite rivière, 
n'aboutissoit pas tout a fait. 

les héritiers michel lecours ont repris sur i)aul Bouchard, 
puis Michel Belair, comme héritier Lecours, puis Etienne 
l'oitras a acquis le 25, 8bre 1708 la juste moitié dudit empla- 
cement puis Jacques Loupe a acquis le 9, 9bre 1773 de Th. 



— 130 — 

Desaiitel époux de la veuve (Tetienne Poitras, i)ui.s Fr. Cou- 
ture a atMjuis de Micli. lielaire l'autre moitié du susdit 
emplacement le 5 avril ITT-t, puis le 10 aoust 1778, Sr. Dumas 
a accjuis de Jacques Loujje. 



NO 102 DD 

ri. 3— (Partie de No 10)— (Partie de No 13)— 45 pieds 
sur le niveau de rue st. paul et 192 de i)rofondeur faisant 
partie de la terre de pierre gadois et acquis des héritiers 
gadois par antoine atinville qui possed'oit en 1093. 

ledit attinville avoit anticii)é environ 40 i)ieds sur l'an- 
cienne commune de moutreal pour s'aprocher du niveau de 
la rue st. paul percée sur la ditte commune vers l'an 1667, et 
sur laquelle la terre de gadois, qui comman(;oit a un arj)ent 
loing de la j)etite rivière n'aboutissoit ])as tout a t'ait. 

le sr. liector fournier duvivier a acquis, ])uis pierre ran- 
ger ensaisiné le 30. 9bre 1746, puis jean cedilos dit st. Jean 
ensaisiné avec plus grande (piantité îe 11 mars 1750, puis 
en 1759 pierre lecerf dit la chasse ensaisiné le 27 nuirs 1759, 
puis jean bezau ensaisiné le 13 niay 1787, puis michel cl)a<|ué 
ensaisiné le 13 may 1787 i)our 45e de fi-ont sur la rue St. 
Paul sur 84 de profondeur. 

■ NO 102 EE 

PI. 3— (Partie de No 10, 11 et 12, et partie de No 13)— 
72 pieds sur le niveau de rue st. paul sur 192 de ])rofon(leur 
tirant le long de rue st. ]»ierre faisant jtartie de la terre de 
pierre gadois acquis des héritiers ga<lois jtar le sr. cluudc 
l'obutel de st. andré ensaisiné le 12 avril 1(>73. puis en KhO 
le sr. «le brussy, i>uis le sv. .1. li. celoron de blainville. en 
saisine jjour (J i)ieds d'augmentation audit t<M-rain le 17 juin 



— 131 — 

1(17-, puis a(ljuj»é a ])iei'i'(' i'aii}j;<M' dit paquet ensaisiné le 
"2'2 juillet 174(5, \)xûh Jean cedilos dit st. Jean, ensaisiné avec 
l»lus j»rande (piantité le 11 mais 1750, puis en t7r>î) ])ieiTe 
lecei'f dit lâchasse ensaisiné le 27 mars 1759, puis loiiis landy 
ensaisiné le ler aoust 17(>î) i)()ui' 54 ])ieds sur 112, puis louis 
Shandy ensaisiné ))our un autre lopin de 47 pieds jusqu'aux 
murailles des révérends pères reeollets le 12 may 1770, puis 
Jean bezeau ensaisiné le 13 niay 1787, j)uis micliel chagué 
ensaisiné le 13 may 17S7 pour 17i/>i pieds sur rue st. jîaul sur 
84 pieds. , . ^.; ,i .[('7 . 

1 . 

suit la rue st. pierre percée en 1072, selon le verbal des 
alijiuemens de rues de la ville de mohtreal du mois de juillet 
(le laditte année, la ditte rue st. })ierre de 24 pieds de large 
dont douze pris sur la terre de pierre gadois et 12 sur celle 
de robert le cavellier. ..,..- 

''. V • .. ■; NO 103' A ''\_,'''::\i:'\ ■;!.■•• 

T'n arpent V2 en superficie de ce tëi'rain. en 2 arp. 1/2 de 
front de Mi arj). de })rofondeur (|ui comprend les lettres A. B. 
(\ 1). E. F. G. H. fait partie de l'ancienne commune de Mont- 
réal abandonné ])ar les seigneurs a la fabri(iue de Montréal, 
et servoit de cimetière en 1(573, i)uis la ditte fabrique du con- 
sentement des seigneurs l'a vendu a differens particuliers 
comme il suit. 

1*1. 4 — (Partie de No 107) — Mr. .1. lî. migeon sr. de 
liransat en a accpiis 30 perches en sui)erficie a prendre Vk 
arj». de large sur le niveau de rue st. pierre, et (> perches de 
]»rofondeur le 11 avril lOSl, doit i)ai- an 5s. de cens. 

puis le sr. lienard «le heaujeu héritier du sr. migeon, et 






— 132 — 



par les héritiers du dit sr. de beaujeu vendu au sr, philippes 
thomas de joncaire, ensaisiné le li5 février 1754, puis par 
ledit sr. philippes de joncaire cédé a son frère daniel de 
chabert de joncaire en 1755, et puis repris par ledit sr. 
philippes thomas de joncaire ensaisiné le 9 avril 1756. les 
srs. price et haywood associés ensaisinés le 7 avril 1707, puis 
Mr. hughes ensaisiné puis alexandre hay ensaisiné le 14 
avril 1791. ^- ' 

' Puis Chartrand Delisle Recteur ensaisiné le 6. 7bre 
1794. Puis Jean Platt a acquis et a été ensaisiné le 16 fev. 
1797. puis Elmer Cushing ensaisiné le 29 avril 1797 pour 
une partie irregulière du terrain de Platt 103A. 104G. 

1 ' ' NO 103 B ET NO 103 c 

' ' Nota. — Ces deux numéros n'apparaissent plus au nou- 
veau terrier. 

NO 103 D 

PI. 4 — (Partie de Nos 111 et 108) — rené fezeret a acquis 
de la fabrique de montreal 60 pieds sur 90. nre cabasier le 
8 mars 1678, chargé de 5s. de cens, nous n'avons pas ce con- 
trat, il en est fait mention dans celuy du sr. J. B. migeon 
cy devant partie A. 

le sr. de tiersan héritier fezeret possède, puis les srs. 
price et haywood associés ont payés les lods par mr. gray 
sheriff, puis Mr. hughes ensaisiné, puis Mr. alexandre hay 
ensaisiné le 14 avril 1791, puis le 11. 7bre 1782 Salomon 
Levy a acquis sur le dit emplacement, un morceau irregulier 
de 51e — 9° au bout de la profondeur joignant les héritiers 
Laroude, du coté du Sud-ouest 65i — 5° d'autre bord au nord- 
est 75e et dans la ligne (pii sépare ledit emplacement de celui 
serve par le susdit Sr. Hay, 29i a commencer de la ligne du 
sud-ouest et gagnant au nord-est, au bout des 29i il y a 



133 



8i — 3° sur une ligne d'equerre avec la susditte, et au bord 
de cette dernière reprend une ligne aussi d'equerre avec elle 
26i 9° ce qui termine sa figure, ensaisiné le 13. 7bre 1793 
puis Samuel Birnie a acquis le même morceau le 17 aoust 
1792, Puis le Sr. Alexandre Henery a acquis du Sr. Hay 
le restant du terrain et a été ensaisiné le 21 aoust 1795. 

NO 103 E 

PI. 4 — (Partie de 108) — pierre gadois a acquis de la fa- 
brique de montreal 54 pieds sur 90. le 20 mars 1678, chargé 
de 5s. de cens, possède en 1720 le sr. mangé héritier gadois, 
puis le sr. Barthzsch adjudicataire en 1758, ensaisiné le 27. 
xbre 1758, puis le Sr. Levy Salomon a acquis et ensaisiné 
le 13e 7bre 1793, puis acquis le 17 aoust 1792 par Samuel 
Birnie. ; ^ , 



(Note hors texte). — Mr. Jacob Jordan a payé le 13. 
7bre 1793 tous les lods que Mr. Levy Salomon devoit pour 
les differens emplaceniens quil avoit acquis en ville, sur le 
niveau de la rue st. paul 



NO 103 F 

PI- 4 — (No 112) — Sr. Charles decouagne adjudicataire 
d'un restant de l'ancien cimetière de la paroisse de Montreal, 
ensaisiné le 17 juin 1085, parroit ne devoir que 3d. de cens, 
sr. dominique gaudet a acquis avec plus grande quantité; 
ensaisiné le 18 may 1730. . .;•!,- rt •' 



Ç 

- as 

r-fc 






NO 



/3 (' 



PI. 4 — (No 110) — 4() nieds de fi-oiit siii' le niveau de rue 
st. nicolas et (î9. de jH-ofondeiir laiHant partie de l'ancien 
cimetière et d>i tei'rain adju}»é au sr. charles deconajine, poiir 
lequel ensaisiné le 17 juin KÎS."), «•luu'ié de (Id. de eeuH seu- 
lement. |»nis adjugés au Sr. .1. !5. conte dupré ensaisiné le 
10 7l»re 17:îî). 



'""" ••::... : .. no ,io3 h . :,„ . 

• ■ ' \ ' . ' . . . 

, . ■■ ' ' _ . r ) ■ ' ■ I . . ■ I ' 

ri. 4 — (No 117) — 4() pieds de front sur le niveau de rue 
st. nicolas et (li>. de ])rofondeui- faisant partie de l'ancien 
cimetière et du terrain adjuf»é au sr. charles decoua^ne, jjour 
lequel ensaisiné le 17 juin 1(>S.">, charf»é de Od. de cens sej)- 
lement. jtuis a<ljuj>és au Sr. -I. 1>. conte dup: é ensaisiné le 
10 71)r<' M'M). puis a ])ossédé ]»ar succession dame therèse 
decouafiiie veuve du sr. francois ])oulin de fancheville, jniis 
le sr. Jean fran(;ois de vassan ensaisiné le 'M aoust 17.">.'i. 
puis i)ierre lednc ensaisiné le (> mars 17(10, puis madame 
prudliomme i»ar adjudication ensaisiné le 2, xbre 1774. 

NOS 104 105 ET 106 

Xota. — tout ce tei-rain contient environ 10 arjjs. en su- 
perficie en 2 de lar}i;e sur 5 de profon<leur, et fait ]>artic de la 
terre de '2 arp.. sur 20 concédée à robert le cavalier le 24. 
8bre l(ir)4. cliar<»ée jîour tont cens de .'M. par arpent, bnpielle 
('omnian(;oit sui* le bord de la commune a \'k perches Umv^ 
du bord de la i)etile rivière, e( dont le présent terrain a été 
démembré pour servir a <les emplacements de ville. 

je divise ce terrain en lî parties la |)remieie nuiriiuée 
No 104 contenant environ 2 arp Va en suj)erficie a prendre 



— 13." 



/ 



les (l(Mix (lits arpents de larj^e sur le bord do la coniniune 
jusques a la rue st. sacrement. 

la îide ])arlie no 105 d'environ 4 arps. en sn[)erficie, 
même largeur de 2 arps, a prendre sur le niveau de la rue 
(In st. sacrement jnsciues a la rue notre dame. 

la êime partie no lOG d'environ 3 arps. en superficie, 
même lar«;<Mir de li arp. a i)rendre sur le niveau de rue notre 
dame juscjues aux fortifications, tout ce terrain a été ensuite 
divisé en differens emplacements ])articuliers, ainsi qu'il va 
estre marciué cy-après. 

NO 104 

Nota. — ce terrain, comme il a été dit cy-dessus 
contient environ 2 ar])s. et V2 en superficie en 2 de large sur 
le Bord de la commune juscjues au niveau de la rue st. sacre- 
ment, avant KJSOMr. J. ]>. mig<'on sr- de IJransac avoit 
acipiis de robert le cavelier ou de ses héritiers environ un 
arp. en superficie faisant le coing des rues st. pierre et du 
st. sacrenuMit, contenant environ 200 pieds sur la ditte rue 
st. ])ierre et 15G sur le niveau de celle du st. sacrement, com- 
]u-enant ledit terrain les lettres g. h. i. k. L. 

le sr. liènard de beaujeu a hérité du sr. migeon vers 
l'an 1700, et puis par les héritiers du dit sr. de Beaujeu 
vendu a differens particuliers comme il suit. 




m 



mf>' 



NO 104 G 

n. 4 — (Partie de Xo 107) — environ GO pieds sur le ni- 
veau de rue st. i)ierre sur toute leur profondeur acquis avec 
plus grande quantité des héritiers Beaujeu par le sr. ])hi- 
lippes thomas de joncaire ensaisiné le 15 février 1754, puis 
ledit sr. philippes de joncaire cédés au sr. daniel chabert de 



7 ** 

II 



, t. 



— 13(j — 

joncjiiio sou fivfc. o\ puis ropris ]tai' ledit sr i)hilipp(»s tho- 
inas (le joucaii'c cnsaisiiu'* Ut 9 avril ITÔC). les srs. priée et 
haywood associés ensaisiués le 7 avril lHu, puis Mr. hu{i:lies 
eusaisiué, puis alcxaudie lui.v eusaisiué le 14 avril 175)1, 
puis Chardaud Delisle Keeteur eusaisiué le IGe l'ev, 17i)7. 
Puis Jeau IMatt a a('(|uis et a été eusaisiué le KJe fev. 171)7. 

NO 104 H 

1*1. 1 — (l'ai'tie tle ]S'o lOd) — Ut sieui' reué decouagne a 
acquis des héritiers beaujeu 57 i)ieds sur le uiveau de rue 
st. pierre sur 87. de proloudeur pour les(|U(ds eusaisiué avec 
plus g aude quautité le ].">. 71)re 17r)3. puis le sr bourassa 
la roude eusaisiué le 17. 7bre 17G8, puis Mr. ^IcCord eu- 
saisiué le 7. 7bre 1792. 



NO 104 I 

PI. 4 — (Partie de 106) — 57 pieds sur le uiveau de rue 
st. pierre et 87 de prol'oudcmr ac<iuis par le sr. reué de- 
couague avec plus graudc^ «quautité des héritiers l'eanjeu 
eusaisiué le 15 7bre 175îi, puis le sr. bourassa laroude eu- 
saisiué le 14. 7bre 17(38, luiis Mr. McCord eusaisiué le 7. 
7bre 1792. 

NO 104 K 

PI. 4 — (Partie de Xo lOG) — 57 pieds sur le uive.iu de rue 
st. pierre et 87 de profondeur le loug de la rue st. sacremeut 
acquis par le sr. Joseph guiou des prés des heritieîs Beaujeu, 
eusaisiué le 23 uiars 1750, puis hustache provots eusaisiué 
le 7. 9bre 17G7, puis Jeau Bap pelladeau fils eusaisiué, puis 
Jean pelladeau père eusaisiué le 15 xbre 1774, puis paneton 
son héritier. 



— 337 — 

.!(* ci'ois (lue cet ciindafcineut a été îi ^Mr, McConl, ainsi 
«|ue No II. I. et L. et (lu'il aura été ensaisiné i)onr celui-ci 
en uu'iue temps (]ue i)(>ui' les autres. Extraits de ^ïv. Clia- 
boille/i le 15. î)l)re 1787, on trouve une vente de Panneton a 
Mr. ]McCord, d'un tei-rain qui ne peut être que celui-ci. 

NO 104 L 

PI. 4 — (Partie de lOlJ) — (11) jiieds sur le niveau de rue st. 
sacrement sur environ 171 de ))rof'ondeur accpiis par le sr. 
rené decouagne des héritiers lieaujeu ensaisiné le 1-1. 7bre 
1708, puis Mv. McCord ensaisiné le 7. 7bre 1792. 

NO 104 M 



■ïk ■■■ 




PI. 4 — (Partie de No lOG) — 28 pieds sur le niveau de rue 
st. sacrement sur î)0 de i)r()fond('Ui', retirés par les seij>;n(nirs 
des héritiers liobert le cavelier, et par eux concédés au sr. 
rené de couagne le 1er juillet 1G90. chargés de 10s. de cens, 
et d'une lente annuelle de lOtt. il parroit qne la rente est 
amortie, puis le sr. bourassa laronde ensaisiné le 14 7bre 
17G8. ])uis Mr. McCord ensaisiné le 7. 7bre 1792. 

NO 104 Nn 

PI. 4 — (Partie de lOG) — la partie marquée par la grande 
N contient 1/2 arp. en superficie en un arpent de long et 
V2 arp. ou 90 pieds de profondeur acquis de robert le cavelier 
])ar sr. rené de couagne, ensaisiné le 29. aoust 1G95. 

et la petite N contient pareille quantité de terrain de 
un arp. de front sur le niveau de rue du st. sacrement 
(nicholas) et toute la profondeur jusques au terrain cy des- 
sus ex[)rimé, ac(iuis ou hérité par le sr. Ignace hubert lacroix 
de robert le cavelier, et puis vendu i)ar ledit sr. hubert au 



i^\---^ 



■■,:*;■-? 



mm 



— 138 — 

sr. rciu'' «l(»P()Uii<i;iM' ciiHaisiiK' )«' L*S. juillet HîS'.», ]Miis le sr. 
iKMii'aNNji lavoiulc ('nsaisiiK' h' 14. Tltic IKiS, jniis Mi-. McCord 
ensalsiné le 7. Tbic \~\)'2. 

Huit la iiie si. nicolas ouverte vers l'an 1730, prise uu 
bout ((ui aboutit a rue s(. paul, sur une petite rue qui aloit 
cy (levant a raueien eiuu'tiere, et le reste sur le terrain du 
sr. i-eué <le eouagne. 

NO 104 N 3 



IM. 4 — (Partie de No 113) — 10 pieds d(! front sui* la rue 
si. nicolas et î)0 de profoudeui- le lon<; et sur 1(î niveau de 
rue du st. saerenient, acMpiis du sr. .1. li. de eouaj;ne ])ar le 
sr, francois au<;uste ^iiilb't de eliaunion, ensaisiiié, le -3 may 
1733. pour louis varin «lit l'aitislole adjudieataire ensaisiué 
le 30 avril 1752. 

NO 104 N4 

n. 4 — 40 i)ieds sur le niveau de rue st. nicolas sur 74 de 
profondeur ac(piis du sr. ]>ierre alexis nionière et demoiselle 
marie decouagne son «'pouse héritiers decouagne, par sr. 
pierre guy ensaisiné le 20 raay 1733. 

NO 105 

Cecy est un terrain d'environ 3 arj^s. en superficie 
faisant partie de la terre concédée a robert le caveliep 
le 24. 8bre 1654 chargée de trois deniers de cens par arpent 
en superficie comme il a été dit cy devant au premier article 
de no 104 et divisée ensuite cette ditte partie en diferens 
emplacements comme il suit. 



NO 105 Aa 

IS iKMclics CM siipcri'u'ic «'U (I- pieds on «iiviron 
Hur lu ruo du st, Harrcmcnt et environ KMI i>i('<iM le lonjç de 
rue st. pi(M'i'(? su'(piis des hcritiei-s i'ol)('i't cavclicr par vvné 
cuillerier cnsaiNiiK' le '2\) aonsi HîîK"), puis pii'iic clianli-aii 
eusaisiiié le 2S Juillet , 170.'^ puis hv. nucliel lepallieni' dit lu 
ferte (pii j)osse(loit en 1710. et a divisé ensuite ledit einplace- 
ment coinnie il suit. 

NO 105 A 1 

PI. 4 — (Xo fiC)) — Julien de lieri'e dit l)ouv<»uloir eusaisiné 
pour la moitié <pil est 48 pieds sur la ru(^ st. pierre, et 72 
sur la rue du st. sacrement le 15 février 1722, puis Iraneois 
liureau dit lîourbounois ensaisim'* le lî) Juillet 17.~)1, puis le 
sr. pierre foretier ensaisiné en xbre 1778. 

NO 105 A2 

PI. 4 — (No G5) — Claude du devoir dit laehine a .icquis 
vers 1725 du sr. miehel le ]>allieur pareille (|uantité de 48 
pieds sur le niveau de rue st. jùerre sur enviion 72 de ])ro- 
fondeur, puis en 175(5 franeois petit, puis en 175(5 .1. ]>. lenoir, 
puis franeois frérot comme luu'itier puis louis ixnidron dit 
mopei* ensaisiné le 29 mars 1781. 

NO 105 Bi 

PI. 4 — (No G4) — environ 100 pieds sur le niveau de la rue 
st. pierre et environ 70 de profondeur acquis des héritiers 
robert lecavalier par sr, franeois cliorelle de st. romain, et 
Joseph crevier duverné ensaisiné le 2Î) aoust 1()99. 

la dame veuve duverné en a vendu 35 pieds sur la ditte 
profondeur a franeois petit eusaisiné le 5 mars 1719. 



El. ■ 



Wii' 



'-■■m 



m\ 



— 140 — 



NO 105 B2 



. fCW * 



PI. 4 -(No G3) — le sr. inaurice Blondeau, environ 115 
pieds a elle rostans sur le niveau de la rue st. pierre sur toute 
la profondeur vers l'an 1722. 

J. B. petit a acquis du sr. Blondeau 3G pieds sur4a ditte 
profondeur, ensaisiné le 23. 9bre 1724. i .' 



NO 105 B3 

PI. 4 — (Xo 00) — J. B. legrand adjudicataire le 30 avril 
1751 d'environ 90 pieds restans au sr. Blondeau, le long de 
rue st. pierre en environ 70 sur rue notre dame, puis Jean 
Bap. legrand ensaisiné le 2 xbre 1778, puis le sr. pierre fore- 
tier héritier. 

par contrat du 9 janvier 1711 les seigneurs ont acquis 
de Jeanne cavelier héritière de feu robert cavelier tout le 
terrain renfei'nié alors entre les rues notre dame et l'empla- 
cement de guillaume cavelier d'un coté, la rue du st. sacre- 
ment de l'autre, la rue st. jean du coté du nord est, et la 
j)arallele aux eni]»lacenients de ])allieur et duverné, lequel 
terrain cy-apres renfermé tout ce qui est marqué par les 
lettres C. D. e. f . g. h. i, c y après. 

ensuite ce terrain a été concédé par les seigneurs a dif- 
ferens iiarticuliers comme il suit. 



NO 105 C 

PI. 4 — (Xo Gl) — antoine vernet concessionnaire le 30 
xbre 1714 (notre Rimbault, la concession porte jusqu'à la con- 
tinuation de la rue de l'hôpital) d'environ 30 pieds sur le 
niveau de rue notre danu» sur environ 50 de profondeur en 
sup. 48 toises, doit par an Gd. par toise carrée, pierre Bardet 



"fH 



— 141 — 

dit la pierre avoit acquis de vermet, en . . . puis J. B. legrand 
a acquis le 3. juin 1746, ensaisiné le 2 xbre 1778. puis le 
sr. pierre foretier héritier. 

NO 105 D 



■u' 



PI. 4 — (No 02) — Jean deslandes dit champigni conces- 
sionnaire le 30 xbre 1714 (Nre Rimbault, même clause) d'en- 
viron 30 pieds sur le niveau de rue notre dame sur environ 
60, (en sup. 48 toises) de profondeur, doit par an 6d par 
toise carrée. 

raphael Beauvais a acquis ensaisiné le 0. 7bre 1734. 
puis rené lebault ensaisiné le 23 may 1756, puis antoine la- 
combe comme héritier. Mr. fouchet fils ensaisiné le 21, lObre 
1796. 

NO 105 E 

PI. 4 — (No 69) — J. B. dutramblé dit desrosiers conces- 
sionnaire le 15 janvier 1712 (Nore Rimbault, tenant d'un coté 
a la continuation de la rue de l'hôpital) d'environ 80 pieds 
sur le niveau de rue st. alexis et environ 60 de profondeur 
en surperficie 136 toises 24 pieds, doit de cens par an 6d 
par toise, puis Charles miviles pour avoir épousé la veuve. 

'' '■' "'■ NO 105 F ' 

PI. 4 — (No 68) — Jacques richard concessionnaire le 11 
xbre 1711 de 40 pieds sur environ 60, en superficie 71 toise 
24 pieds, doit 6d par toise carrée. . > , - 

guillaume valade a acquis le 12 août 1716. puis Jacques 
caillé le 11 juillet 1717. puis hustache provots ensaisiné; 
puis J. B. Tabau père ensaisiné le 15 8bre 1792. 











142 



> '^m^ 



NO 105 G 

1*1, 4 — (riai'tie (le Xo G7) — Joseph cartier dit larose con- 

ce.ssioniiaii'e le 10. xbre 1711 de 40 pieds sur environ GO de 

profondeur, en superficie environ 67 toises, doit par an 6d. 

par toise oarrée. 

jeau fontenelle dit Champagne a acquis ensaisiné le 1er 

mars 1714, i)uis Jacques cardinal ensaisiné le 21 may 1723, 

l>uis josepli dugas adjudicataire le 19 février 1737 ensaisiné. 

puis f rancois desautels ensaisiné le 31 ma: s 1778. 

NO 105 H 

PI. 4 — (Partie de Xo 07) — julien auger dit grand champ 
concessionnaire le 28, 7bre 1711 de 45 pieds sur le niveau de 
rue st. alexis et environ 00 de long de rue du st. sacrement 
doit 0(1. i)ar toise. 

Jean fontenelle dit cliampagne a acquis ensaisiné le 1er 
mars 1714, puis jactjues cardinal ensaisiné le 21 may 1723. 
puis Joseph dugas adjudicataire le 19 février 1737, ensaisiné 
puis francois desautels ensaisiné le 31 mars 1778. 

- NO 105 ï 

Kota. — pierre crei)eau concessi(ninaii'e le 10 janvier 
1711 de tout le terrain renfermé entre les rues st. sacrement, 
l'hôpital, st. jean, st. alexis, dont le verbal est maniué 
comme a coté, No 104 I, doit de cens (Jd. ])ar toise carrée. 

ledit pierre crepeau a vendu ]>lusieurs i)arties de son dit 
emplacement a differens particuliers comme il suit. 

NO 105 lier 

PI. 4— (No 70) — 

Charles valade a ac(piis de crepeau enirou 2r> pieds sur 



143 



le niveau de rue du st. sacrement et 50 de profondeur le long 
et sur le niveau" de rue st. alexis le 17 aoust 171G, puis michel 
plessis ensaisiné le 21 fev.r 1789. 

NO 105 1 2 

PI. 1— (Xo 77) — 
jose[)li ehevautier a acquis de crepeau avant 1710 25 pieds 
sur le niveau de rue du st. sacrement, et 50 de profondeur 
le long et sur le niveau de rue st. J. B. doit Od par toise puis 
rené nivard dit toulouse ensaisiné le 5 may 1707, puis jean 
malo ensaisiné le 5 may 1707. 

NO 105 13 

PI. 4(No 74)— ' ■' •"•■'■'^- ^ ' '■■•,'!' "■''■-■ ■ 
Jacques caillé a acquis de crepeau le 14 8bre 1713, 45 
pieds sur le niveau de rue st. alexis, et environ 28 de profon- 
deur, doit Od par toise, puis en 1710 guillaame valade, acquis 
en 1759, par pierre lecerf dit laeliasse ensaisiné le 27 mars 
1759. puis francois lagrave héritier, puis francois frérot en- 
saisiné le 29 aoust 1778, puis jean la porte ensaisiné le 19 
avril 1779 puis la veuve jean eciiyer ensaisinée en 9bre 1788. 



NO 105 1 4 



PI. 4- 



(Xo 75)- 



l'iv.: 



jean desforges dit st. maurice a acquis de crepeau 45 pieds 
sur le niveau de rue st. J. B. sur environ 28 de profondeur 
doit Gd par toise ensaisiné le 5 mars 1727. ; • = i .. ! 

NO 105 1 5 

PI. 4— (No 73)— •';.;. " /; ' .• 

32 pieds sur toute la profondeur traversant de rue st. 






m 

■m 



— 144 — 

J. B. a la rue st. alexis (en superficie 54 toises 8 pieds et 8 
pouces suivant le verbal de peladeau du 20 juin 1757) acquis 
en 1757 de pierre crepeau par louis lardy, ensaisiné le 6 
xbre 1768. 

NO 105 1 6 

PI. 4— (No 72) — 

pierre crepeau. puis Dufresne héritier, puis Charles Ma- 
dore ensaisiné le 8e 9bre 1785, puis lambert ensaisiné le 9 
9bre 1785. 

NO 105 K 

PI. 4— (Nos 70 et 71)— ' ^ 

environ 70 pieds sur le niveau de rue st. paul fait partie 
de la terre de robert le cavalier, cette ditte partie possédée 
en 1709 par guillaume cavelier. puis par J. B. et toussaint 
cavelier ensaisinés pour partie acquise de leurs cohéritiers 
le 12 9bre 1725. puis Sr. andreguy ensaisiné pour une partie, 
puis le Sr. Louis chaboiller notaire ensaisiné le 2 juillet 
179G, pour la partie de Mr. andreguy. 

NO 105 L 

Nota — . ...... 

ce terrain contenant 1-2 arp. en superficie faisoit par- 
tie de la te;re de robert le cavelier. il est échu en héritage a 
louis michel cavelier et par ledit louis michel cavelier 
vendu le 11 février 1711 au sr. francois volant de radisson 
ensaisiné le 22 février 1711 et puis ledit sr. de radisson vendu 
a differens particuliers comme il suit. 

NO 105 L 1er 

PI. 4— (No 78)— ■ '''"' ' ^'' 

environ 30 pieds sur le niveau de rue notre dame sur 






— 145 — 

environ GO acquis par Mr. radisson par ]iierre crepeau en- 
saisiné le 17 aonst 1714, puis pierre gantier dit rabot en- 
saisiné le 13 janier 1717. ' 

NO 105 L2 

PI. 4— (No 79)— 

38 pieds sur le niveau de rue notre dame sur environ 
55 acquis de Mr. de radisson le 15 juillet 1713, par francois 
Becquet dit st. sauveur, puis nicolas Kergrecolet dit malouin 
le 30 8bre 1710, eusaisiné le 10 aonst 1732, puis polingre en- 
saisiné; puis levi sinion eusaisiné le 20 1707, puis pierre 
mecferlain eusaisiné le 1 février 1791, puis John merkelle 
eusaisiné le 5 mars 1791. 

NO 105 L3 

PI. 4— (Xo8G) — 
42 pieds sur le niveau de la rue de l'iiopital et environ 
50 sur la rue st. J. lî. acquis de 3Ir. radisson par leonard 
paillé dit paillard eusaisiné le 14 juillet 1713, j)uis jean 
moisou ensaisiné le 8 février 1732. • 

NO 105 L4 

42 pieds sur le niveau de rue de Thopital, et environ 
00 de profondeur acquis de Mr. de radisson par etienne gi- 
bault ensaisiné le 17 auost 1714, puis gabriel gibeault, puis 
etienne dubois une partie payée et l'autre remise le 10 9bre 
1790, puis francois Brunet a été ensaisiné le 17 9bre 1790, 
puis Guillaume Edge ensaisiné le 24 8bre 1790. ...,, .,, 



NO 105 L5 

PI. 4— (No 91)— 

environ 90 pieds sur le niveau de rue de l'hôpital sur 



m 



— 14G — 

environ 30 d'un cot<; et 25 de l'autre acquis du sr. de radisson 
en 1711, par le s . i)ierre rinibault, et puis par ledit sr. pierre 
rimbault vendus le 23 aoust 1711, seavoir. 

00 pieds sur le niveau de rue de rho[)ital sur environ 30 
a jae(iues laselle, chargé i)ar ledit contrat de vente de 20d 
de cens pour le dit terrain, et d'une rente constitué de 911 
au 23 aoust. 

le constitue a été convertue le 20 aoust 1777 — B. 

hyacinthe reaunie a acquis une partie des dits 00 pieds 
de lacelle le 11 février 1730, puis daniel niadox le 28 mars 
1749, puis le sr. ])ierre bouthilier ensaisiné le 20 aoust 1777, 
puis -Jh, Dorval ensaisiné le 2 7bre 1790. 

NO 105 L6 

PI. 4— (Partie de No 90) — 

environ 30 i)ieds sur le niveau de rue de l'hôpital su4' en- 
viron 25 faisant partie du terrain que Mr. rimbault avait 
acquis en 1711 du sr. radisson, comme il est dit cy-dessus 

a L5, et })ar ledit sr. rimbault vendus le 23 aoust 1711 a etien- 
ne gibault. . . ,> ■ . v, ,,,.,, 

I)uis vendus par ledit gibault a jean Moison ensaisiné 
avec plus grande quantité le 9 xbre 1722. 



NO 105 M 



(;•! 



Nota — 

ce terrain fait partie de la concession faitte a robert 
le cavelier en 1054 chargé de 3d par arp. pour tout cens, 
ainsy qu'il est marqué a no. 103, article premier, et contient 
cette présente partie eu superficie environ 1-2 arp. acquis 
dudit robert le cavelier par le sr. Bertrand àrnaud ensaisiné 
le 29 mars 1090, puis vendu a Mr. de budmont ensaisiné le 



— 147 — 

2L xbre 1710, puis par ledit sr. de budniont vendu a difrei'ons 
particuliers comme il suit. 

NO 105 Ml 

PI. 4— (Xo92) — 

enirou 45 pieds sur 50 accpiis de ^[r. de hudmout i»ar 
Jacques diel ensaisiué le 8 uiay 17l'7, i)uis claude dudevoir 
ensaisiué ledit jour, 3 may 1727, puis i»ierre cliarlan dit i'i'au- 
coeur ensaisiué le 7 71)re 1740. 

NO 105 M 2 

PI. 4— (Partie de Xo 0(5) — 

environ 30 pieds sur environ 45, endus par Mr. de bud- 
niont a Jean moison ensaisiué avec ])lus grande quantité 
(qui est a la lettre LO) le 9 xbre 1722. 

NO 105 M3 ''^ •;■•■■• '"^ 

PI. 4— (Xo 93) — 

40 pieds sur le niveau de la rue st. Jean et 50 de profon- 
deur acquis de Mr. debudniont i)ar francois niorel dit mador 
ensaisiué le 19 xbre 1722. puis ])ierre fortin ensaisiué le 27 
7bre 1742, puis audit morel retro(;edé le 11 8bre 1743, et puis 
par luy vendu a nicolas chassé, ensaisiué le 4 juillet 1744. 

NO 105 M 4 ■'•■.. ■;. ■^,^' "^ 

PI. 4— (Xo94) — 

38 pieds sur 50 acquis de Mr. debudniont par leonard 
jousseaume dit st. pierre ensaisiué le 2G 7bre 1727. puis en 
1757 J. B. cliampau lods payés, puis en 1705 pierre jussiome 
rentré par sentance, puis raymond quenel ensaisiué le 21 
9bre 1778. 



Mr^ 



'm 






— US- 
NO 105 M5 

PI. 4— (No 95) — 

40 pieds sur le niveau de rue st. J. B, et 50 do profon- 
deur le long et sur le niveau de rue du st. sacrement acquis 
de Mr. debudmont par leonard jousseaume dit st. pierre 
ensaisiné le IG xbre 1721, puis en 1757 J. B. champau lods 
l)ayés, puis en 17G5, pierre jussione rentré par sentance, puis 
le Sr. pierre decalvé ensaisiné le 27 avril 1770. puis jean louis 
laporte ensaisiné le 20 mars 1791. 

NO 105 M6 

PI. 4— (No 97) — 

40 pieds sur le niveau de rue du st. sacrement sur 80 
acquis de Mr. de budmont par J. 15. parent le 28 8bre 1724 
ensaisiné le 7 7bre 1733. 

puis therese Dellille veuve parent ensaisinée le 19 may 
1783. 



NO 106 



Nota- 



ce terrain contient environ 3 a'ji. en superficie et fait 
partie de celuy concédé a robert le cavelier en 1G54. chargé 
de 3d de cens par arp. pour tout cens, ainsi qu'il est marqué 
au no 104 article premier. 

et puis ce présent terrain a été vendu par les heritiej'S 
cavelier en différentes parties comme il suit. 



NO 106 A 

PI. 4— (No 41)— 

48 sur le niveau de rue notre dame et 96 de profondeur 



— 149 — 

acquis des héritiers cavelîer par claude du devoir en ... . 
puis pierre Bourget dit dut'ort eiisaisinù le 2 8bre 1719 

NO 106 B 

demy arpent en su[)erl'ic'ie en 108 i)ieds de front sur le ni- 
veau de rue notre dame, et environ 180 de profondeur, jusques 
aux pieux de la ville, adjugés au sr. francois le verrier, sur 
les biens de robert le cavelier, le dit sr. le verrier ensaisiné 
le 23 may 1705, et par luy vendu scavoir. 

NO 106 Bi 

PL 4— (No 42 et partie de 43)— i . ,-, 

14 pieds sur le niveau de rue notre dame acquis par la 
dame veuve pierre vallé le 9 may, et ensaisiné le 27 juin 
1758. 

le sr. amable curote i)oss(Me 50 pieds sur un arpent 
comme héritier de pierre vallée, puis basile perot, ensaisiné 
le 7 mars 1775. 

Puis fr. Cazeau possède le 24 pieds restant sur toute la 
profondeur comme héritier Vallé. 

NO 106 B3 



,t 'A. 



PI. 4— (Partie des Nos 4S .t 44)— . ■ 

fondeur acquis de Mr. francois le verrier par Jean Baptiste 
péladeau dit st. jean ensaisiné le 2 aoust 1735, puis la dame 
veuve vallé ensaisinée le 7 juillet 1758, pour le terrain ci des- 
sus et la continuation jusqu'à la rue qui règne le long des 
fortifications. Puis fr. Cazeau comme héritier en possède 
26 pieds de front sur toute la profondeur et Pre Vallé fils 
possède les 14 pieds restant. 






I 'i 



— 150— ^ 

NO 106 c 

84 pieds sur le niveau de vue notre daine et ISO de pro- 
fondeur a('(|uis de robert, le cavelier ])ar le sr. ja('<iues alexis 
fleury descliauibaux ensaisiné le 1) juillet lOi)!', ]>uis de luy 
hérités par le sr. francois le verrier (]\n après en avoir ré- 
servé 11 pieds d(^ lar<;'e i)()ur reni[)laeeuient numpié Ii.3 cy- 
devant, a vendu le surplus eonune il suit. 

NO 106 Cl 

PI. 1— (No 45 et Xo 4(1) — 

73 pieds 1-2 sur le niveau de rue notre danu^ sur 48 1-2 
de i»rofondeur d'un coté et 45 de l'autre acquis par Mr. le 
verrier par J. B. deguir dit larose ensaisiné le 11 février 
1714. ])uis le sr francois hérault dit st. niichel gourville en- 
saisiné le 7 81)re 1724. puis pierre Biron ensaisiné le 19 avril 
1725. puis i)ierre auger desnoyers ensaisiné le 24 aoust 1726, 
puis J, B. tabeau a accpiis le 4 février 1758, et payé les lods 
le 13 fev. 1758, puis louis lardy ensaisiné pour 42 pieds et 
1-2 sur toute la profondeur en février 1788. 

NO 106 B4 ^ 

PI. 4— ( Partie de No 44 ) — 

50 pieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur jusques aux pieux de la ville, a acquis de robert 
cavelier par léger liebert 1(598, puis par luy vendus a .T. B. 
cavelier, lequel a vendu ledit terrain a mari moreau laporté 
le 6 avril 1099, et puis ledit J. B. cavelier l'a repris dudit 
laporte par échange du 20 7bre 1099, puis acquis par le sr. 
francois le veirier en 1705, puis la dame veuve val lé ensai- 
sinée le 27 Juin 1758. 

Puis Pre Yallé fils héritier. 



' .'vi,; 



— 151 ~ 

NO 106 D 1 

ri. 4— (rartie de Xo 49 et tout 47) — 

45 pieds sur le niveau de i-ue notre dame et 100 pds. de 
profondeur venants de la terre de robert le cavelier, et par 
louis cavelier l'un de ses héritiers cédé vers l'an 17.30 a Mr. 
pierre j^ainelin niauj>ras, et puis i)ar ledit sr. niaugras vendu 
a pierre j'autier dit rabot, ensaisiné le 30 Sbre 1780, puis 
augustin ra.vinond dit la jeunesse ensaisiné le 3 9bre 1781. 
Puis Th. Hardy a ac(|uis. ,, 

Puis le Sr. Kt eanipion a aeqnis du Sr. hardy un lopin 
au bout de sa profondeur de 10 pieds sur 45 pieds, en datte 
du 1 8bre 1789 et ses héritiers ont été ensaisinés le 23 avril 
179G. 

NO 106 D2 

PI. 4— (Partie de No 49)— ''' ' 

45 pieds au bout des cy dessus sur toute la profondeur 
jusques aux fortifications venant de la terre de robert le 
cavelier, et par louis cavelier, l'un de ses héritiers, vendu 
vers l'an 1730, au sr. pierre ganielin niaugras, et puis par le 
dit sr. niaugras vendu a la fabri((ue de Montréal pour cime- 
tière sur le pied de 45 pieds sur 79. i)uis i)ar laditte fabrique 
cédé par échange du 10 juillet 1750 a paul delamanjue sr-. 
marin, ensaisiné le 2 71)re 1751. puis Mr. de laroche heritieî 
marin, puis sr. pierre iianet ensaisiné le 18 juillet 17G3, puis 
Jean Bap. rapin ensaisiné le 29 Sbre 17G7 puis le sr. pierre 
mesiere ensaisiné le 25 9bre 17(57, ])uis jerome baguet ensai- 
siné le 27 aoust 1774, puis acquis par le Sr. Et. Campion le 
19 may 1774, et les héritiers ensaisinés le 23 avril 179G. 



4 J 



NO 107 

PI. 4 — (Partie de No 111 c'est la devanture) — 
f)0 pieds en carré tenant sur le niveau de rue st. pauI 
concédés le 15 niay 1(570 a rené fezeret, charjçés de (mI tour- 
nois par toise carrée, nous n'avons pas ce contrat dans nos 
archives. . ' 

possèdent en .... le sr. de ti<'rsan héritier fezeret, puis 
les srs. priée et liaywood associés, ont ])ayés les lods, puis 
mr. gray sheriffs en 1778, puis Mi*. Huglies ensaisiné, puis 
le sr. Alexandre Ilay, ensaisiné le 14 avril 1791. Puis le Sr. 
Alexandre Hennery a accpiit et a été ensaisiné le 21 aoust 
1795. 

NO 108 

PI. 4— (devanture du No 108) — 

pierre gadois concessionnaire le 8 juillet 1G70 de CD 
pieds en carré, tenant sur le niveau de rue st. paul chargés 
de Gd tournois par toise carrée. 

possédé en 1720 ])a:' le sr, claude maugé héritier gadois, 
puis le sr. Bartzsch adjudicataire en 1758, ensaisiné le 27 
xbre 1758, puis acquis par le Sr. Levy Salomon et ensaisiné 
le 13 7bre 1793, puis aojuis par Samuel Biruie le 17 aoust 
1792. , . .... , ... . 

■';■;■-' -••■"■•'-^'--- ^ NO 109 -'' ■ : '^'-■■- ' -:-,' 

' PI. 4— (devanture du No 112)— ^ . 

50 pieds sur le niveau de rue st. paul et 60 de profondeur 
concédés vers 1670 à claude rimbault, chargé de 6d tournois 
par toise carrée, nous n'aons pas ce contrat dans nos archi- 
ves. ■ 



.■ 'ï' 



— 153 — 

le sr. rené decouagiio a ac'<iuiH «MisaiNiiii' i)()ur 40 i)ie(ls 
le 28 jauviei' 1(583, puis le hv. dominiqiuî gaudct eriHaisiuC' 
jioiir 51 piod le 18 inay 173G. 

NO 110 

PI. 4— (Partie de No 118) — 

33 ])ied8 siii- le niveau de rue ni. pjuil, et 10 de profon- 
deur concédés le î) xhre 1(572 a Henif^iu* ISasset en reinplace- 
nuMit d'un bout de tei-rain par luy cédé aux seif^neurs ])ris 
sur no. 15G doit pour le tout 3(1 de cens, le sr. claude tardif 
a accpiis ensaisiné le 21 xhre 1(582, puis le sr, hilaire Bour- 
gine ensaisiné le 11 janvier 1(588, puis le sr. sibile, puis louis 
])liilil)l)eau adjudicataire ensaisiné 1(; 17 nuiy 1710, puis ma- 
danu! lU'dlionune ensaisiné le 2 xhre 1774. IMiis .Tac(iues Sau- 
vage a acipiis ensaisiné le 20e fev. 170.">. 

puis Madame Sauvage ensaisiné le 20 février 1795, sur 
no 110 et 111 pour 40 pieds sur 74, ])uis Jean IJoutheiller 
héritier de Mdnie Sauvage de 27 pds sur 40. 

Nota — 

Ici figure au terrier original un croquis indiquant en 
trois parties les mutations d'un terrain de 40 i)ieds sur la 
rue St-Paul par 74 de profondeur dont deux parties ont été 
ac(]uises par Pierre lîerthelet, l'autre restant à Madame Sau- 
vage. . . 

< NO 111 

PI. 4— (Partie de No 118) — 

19 pieds sur environ 04 concédés au nu)ins en partie 
vers l'an 1G70 a niathurin langevin dit lacroix, et qui par- 
roit devoir de cens a raison de Gd i)ar toise. ■- — 

nous n'aons pas ce contrat dans nos archives. 

Gabriel debertli ecuyer sr. de chaly possedoit en 1688, 



Pî?ï, 






— 154 — 



et a '' ^u au SI'. liilaii*e liourj^iiio (Misaisiiu'' ]<; 13 janvier 
IG.S , rciH' cuillcner onsaisiné le (I jniu 1(>91, plus le 

10 (lu juenu' mois ensaisiné pour un passage de 17 pieds de 
large et lU) de ]»n)t'ondeui* aboutissant a la rue st. nicolas 
en passant derrière no 109. doit de cens Od par toise acquis 
du sr. rené decouagne qui avait acquis du sr. claude tardif 
ensaisiné ledit si*, decouagne le 14 janvier KISS, le dit sr. tar- 
dif ayant acciuis de gilbert lîarbier dit minime auquel con- 
cédé en 1070, nous n'avons ])ac ce contrat de concession dans 
nos arcliives. et le 7 aoust 1090, le dit sr. cuillerier conces- 
sionnaire (l'un petit lopin de terre d'environ une toise en 
superficie, jiour huiuelh' doit Cxi tournois. 

le sr. paul guillet a succédé, le sr. louis <le chapt cheva- 
lier de la corne a accpiis des héritiers guillet, ensaisiné le 
sept juiUet 17.~)S, ]»uis madame prudhomme ensaisiné le 2 
xbre 1774. Puis Jac(]ues Sauvage a acquis ensaisiné le 20 
fev. 1795. 

NO 112 

PI. 4— (Xo 123) — 

environ 39 ])ie<ls en carré situés environ a 50 pieds de 
distance du niveau de la rue st. ])aul, concédés a maurice 
averty dit léger le 24 janvier 1007, chargé de Gd de cens jiar 
toise carrée, nous n'avons i)as ce contrat dans nos archives, 
il en est fait mention dans rensaisinenu'nt de francois Bru- 
net dit bourbonnois au 5 avril 1096. 

ledit terrain i>ar jean aubuchon dit lesperance le 23 
janvier 1007, et ensuite le dit j. aubuchon concessionnaire le 
15 aoust 1070, de 39 ]»ieds sur environ 50 de profondeur pour 
aller joindre le terrain cy dessus, doit Od tournois par toise 
carrée, fait eu tout 54 toises en superficie. 

le sr. gabriel deberth de chaly a accpiis vers 1080, puis 
vers 1685 sr. antoine adhemard, puis délaissé par le dit sr. 



— 155 — 

adlieniard lo 5 Dbre 10S8 au profit de pierre lassant sr. des- 
ruisseaux, puis fraueois Jîruuet dit B()url)onu()is ensaisiué 
le 5 avril lOOG, puis le sr. de ste. olive, puis le sr. jeau fran 
cois devassan, des proi)res de Mde deberey sou épouse héri- 
tière au sr. ste. olive, ])uis pierre leduc ensaisiué le G mars 
1(578, puis madame prudhomme \y,\r adjudication ensaisiuée 
le 2 xbre 1774. 

NO 113 

PI. 1— (No 121) — 

22 ])ieds sur le niveau de rue st. paul et 50 de profondeur 
Je lou"' et sur le niveau de rue st. elov concédés à Charles 
milot avant IGDO, mais dont nous n'avons point de contrat 
dans nos archives, doit (îd ])ar toise cai-rée. 

adjugé a claude dudevoir ensaisiué le 21) xbre 1707, puis 
Jacques diel ensaisiué le 80 niay 1727, i)uis antoine lupien 
dit baron par succession de diel, puis i)ierre lucas a acquis 
le 5 Sbre 1750 ensaisiué le 11 juillet 1700, ])uis Josei)h Hobe- 
reau dit Duplessis a acquis et ensaisiué le 1 7bre 1795. 

NO 114 

Nota — 

ce terrain contient environ un arpent en superficie en- 
viron S perches de large sur environ 11 de profondeur con- 
cédés à Jean milot en deux contrats, scavoir 1-2 arp. le 2G 
janvr. 1055, et autre 1-2 arp. le 11 xbre 10(>1, sur quoy voyôs 
les titres a No. 111 cy dessus, paroit devoir 5s de cens i)OMr 
le tout. 

ledit terrain adjugé le ',i juin 1701, partie a jacjpes mi- 
lot, ])artie au sr. rené decouagne. 

la ])artie du dit Jacques milot contient les lettres, a, B, 

^%^\^,i, g, h, i, K- . , ; >„, ^ 

le sr. decouagne a le surplus. 



Ul :. 



-■^ ii 



— 15G — 

le tout veiulu ensuite par les dits milot et decouagne a 
differeus particuliers en emplacement séparés comme il suit. 

lo le sr. ])iei're des auniei's avoit acquis de Jacques milot 
ce qui est renfermé dans les lettres a, li, c. Le 9 janvier 
1723, ensaisiné seulement le 30 mars 1730. 

puis il a vendu a differeus particuliers scavoir. 

NO 114 A 

VI. 1— (No 122) — 

environ 50 pieds sur le niveau de rue st. Eloy dont en- 
viron 10 sur 20 i)ieds de profondeur, et 40 sur environ 50, 
acquis du sr. pierre desauniers par nicolas varin dit lapis- 
tole en deux contrats, dont l'un ensaisiné le 1er juin 1725, 
et l'autre le 11 janvier 1780, Puis le sr. andré Guy ensaisiné 
puis le Sr. Ignace Lacroix ecuiei" ensaisiné le 10 mars 1790. 

NO 114 B 

37 pieds de front sur le niveau de rue st. eloy, et environ 
50 de profondeur acquis du sr. pierre desaulniers ]>ar J. li. 
varin dit lapistole, ensaisiné le 20 aoust 1735, puis jac(|iies 
varin, puis le sr. gervais hodiesne le 31 juillet 1747, puis le 
sr, lorimier? ensaisiné puis Jacques varin ensaisiné le 23. . . 

NO 114 c 

PI. 4— (Nos 120 et 121)— 

40 pieds sur le niveau de rue st. eloy, et environ 50 de 
profondeur acquis du sr. pierre des auniers par Joseph niar- 
cheteau dit desnoyers, ensaisiné le 7 aoust 1732 

il parroit que le sr. hodiesne en a 20 pieds. 

Madame BaBy ensaisinée pour une partie (de 20 pieds) 



— 157 — 

(ludit terrain le 16 8bre 1747, puis en 1747 pierre st. auhin, 
puis le sj'. Joseph gamelin, ensaisino le 23 juillet 1.755, pour 
les 20 pieds de front du Sr. St. aubin. 

NO 114 D 

PL 4— (No 119) — 

50 pieds sur le niveau de rue st. eloy et 48 de profondeur 
vendus par Jacques milot a sr. raymond Baby, ensaisiué le 
28 xbre 1729, puis le sr. Joseph coulon deviliei-, ensaisiué le 
23 aoust 1753. 

NO 114 E 

n. 4— (Partie de No 113)— 

25 pieds sur le niveau de rue st. eloy et 50 de profondeur 
acquis de jarques milot par laurens marcheteau dit desnoyers, 
ensaisiué le 10 juillet 1730, puis le nommé Tîaubin, pour 
avoir épousé la veuve marcheteau, puis en 1758 charJes cam- 
pagna ensaisiné le 17 7bre 1760. 

NO 114 F 

PI. 4— ( Partie de No 113 ) — 

25 pieds sur le niveau de rue st. eloy et 50 de profondeur 
le long et sur le niveau de rue st. sacrement, acquis de Jac- 
ques milot par Sebastien magué dit lacroix, ensaisiné le 10 
juillet 1730, puis louis varin dit lapistole ensaisiné le 9 juil- 
let 1731. 

NO 114 G 

PI. 4— (Partie de No 130) — 

47 pieds sur le niveau de rue st. eloy et environ 37 de 
profondeur acquis de Jacques milot par le sr. Jacques queuel 



-, .X 






— 158 — 

dit fontblaiiclie ensaisinù le 2î) jaiiviov 1724, pui.s le si*, sinion 
reaiinie ensaisiiK' le '2 avril ITlM}. 

NO 114 H 

n. l—( Partie (le No ll»T) — 

4(> pieds sur le niveau de rue st. eloy et environ .">() de 
])rof()ndeur ae(|uis de jae(iues niilot ]»ar i)ierre niareheteau 
dit desnoyers, ensjiisiné le 10 mars 1732, i)uis niieliel pariuier 
dit beaulieu ensaisiné le 1!) Dbre 171(), Possédé ])ar l'r. l>er- 
thelet, ensaisiné le 27 Dbre 1702. 

NO 114 I 

I— (Partie de Xo 127) — 

.... i)ie<ls vendus vers 1722 ])ar sr. jaeciues rnillot au 
nommé Barte. Possédé par Pr. lierthelet ensaisiné b; -7 
9bre 1792. 

NO 114 Kl 

PI. 1— (Xo 125) — 

le sr. francois maillot a aeipiis de jaeciue.s millot le 20 
janvier 1723 52 pieds de front sur le niveau do rue st. sacre- 
ment, et 11 de profondeur le long et sur le niveau de rue st. 
eloy, ensaisiné le 13 avril 1733, dont avoit vendu <'y devant 
environ la moitié a Jacques Bigot dit la géroflée, (jui sont 
marqués a la lettre K suivante, reste au dit sr. maillet 18 
pieds sur le niveau de rue st. sacrement, et 11 de profondeur 
sur le niveau le rue st. eloy. 

NO 114 K2 

PI. 4— (Partie de Xo 12G) — 
, 34 pieds sur le niveau de rue st sacrement et 44 de pro- 



— 159 — 

fondeur acquis de jaciiucs millol ace plus jurande ([uantité 
]iar le sr. fmucois maillot le 20 janvier 11'2'A, ensaisiné le 
II? avril 1733, jiuis accpiis ])ar .Jacques lîi<;()t dit la geroflée 
ensaisiné le 31 janvier 1727, puis en 1721) le iiomnu'' collet, 
]iuis pierre canii)ault ensaisiné le lU juillet 1751, ]>uis le sr. 
lobert dobie ensaisiné le 23 mars 1775, ])uis le Sr. jonli Sten- 
liouse ensaisiné en mars 1788, puis McKeaney héritier léga- 
taire, puis Silvio Laurent dits llerichon ensaisiné le 5e mars 
1788. 

NO 114 L 

PI. 4— (Xo 114 et peut être 115) — 

Dame therese decouagne veuve du sr. francois i)oulin 
de franclieville possède en qualité d'hei'itiere de couagne le 
terrain marqué L Denviron lOi i)ar 80 comme cy a coté, pui.s 
francois perineau, puis mr. Joseph Delorimier, puis le si-, 
•lean Bap. Jobert chirurgien ensaisiné le 8 8bre 1781, puis 
madame Jacob ensaisinée le 7 avril 1783, puis le sr. pierie 
louis panet ensaisiné le 15 avril 1783. 

Note, la partie L. Mme franclieville héritière, decoua- 
gne. elle a vendu a francois et J. B. perineau lamarche cha- 
cun un emplacement. 

NO 114 PQ 



■\hn 

'.{■•■Uf 



Nota — 

le terrain occupé par la lettre P. faisant partie de celuy 
• le Jean milot dont il a été parlé cy-dessus au commencement 
(le Xo 114, cette présente partie P. a été vendue par marie 
godé veuve rené decouagne au sr. pierre rivon de budmout 
ensaisiné le 13 février 1713, puis demoiselle marie francoise 
fie couagne et autres héritiers de couagne ont succédé au dit 



— IGO — 

ST. de bnrlmont, et vendu ledit terrain a differens particuliers 
comme il suit. 

NO 114 P 

PI. 4— (No 104) — 

134 pieds sur le niveau de rue st. sacrement et GG de 
profondeur vendus ])ar dame marie godé veuve decouagne, 
et héritière Budmont, au si*, francois simonet ensaisiné le 
8 avril 1745, puis le sr. st. geoi'ge Dupré ensaisiné le 26 
avril 1779. 

NO 114 Q 

PI. 4— (Xo 98)— 

42 pieds ou environ sur le niveau de rue du st. sacrement 
sur 125 pieds, les héritiers decouagne et dubuisson, puis 
jaccpies poyrier ensaisiné le 13 may 1770. 

NO 115 



Nota — 

ce terrain contient environ un tier d'arpent en superficie 
et avoit d'abord été promis a jean milot par Mr. deraaison 
neuve et ensuite sans avoir égard a cette promesse concédé 
par Mr. de quelus a jean martinet dit fontblanclie, sur quoy 
voyés les procédures dudit milot marquées no. 114 et 115. 

Ledit jean martinet dit fontblanclie concessionnaire le 
21 février 1G72 de 5 perches et 14 pieds de front sur environ 
100* pieds de profondeur, doit de cens 6d par perche seule- 
ment, acquis par le sr. de livillier le 21 aoust 1702, et le 
23me aoust 1702, transporté au sr. pierre rimbault tout ce 
terrain, puis par luy vendus a differens particuliers comme 
il suit scavoir. «y '. '•-- - ; 



— IGl — 

le contrat de concession ne porte que CO, mais il parait, 
par la suijcrficie mentionnée ci a cot«î, que c'est une erreur. 

NO 115 A 

environ 42 pieds sur le niveau de rue de l'hôpital sur 
environ 100 pieds accpiis par le sr. pothier dubuisson ,pour 
lesquels ensaisiné le 18 7bre 1717, et puis vendus en deux 
emplacements. 

NO 115 Al 

PI. 4— (Partie de No 90) — 

40 pieds sur le niveau de rue de l'hôpital et environ 
5 i)ds. de profoiuleur. (Le restant a été porté au ju). 114 Q. 
ci devant décrit) acquis du sr. pothier dubuisson par pierre 
campault, ensaisiné le 15 8bre 1731, puis etienne dubois en- 
saisiné le 30 7bre 1774. 



NO 115 A 2 

PI. 4— (No 99) — 

environ 36 i)ieds sur le niveau de rue de l'hôpital, et 
("iviron 102 de profondeur, se réduisant à 18 pds., faisants 
partie du terrain que le sr. pothier dubuisson avoit acquis 
(le Mr. raimbault pour lequel ensaisiné le 17 7bre 1717. 

puis J. B. Bourg dit la chapelle. 

NO 115 B 

PI. 4— (No 100 et partie de No 101) — 

environ 70 pieds sur le nieau de rue de l'hôpital, 85 pds. 
par derrière sur 101 d'un coté et 82 pds. de l'autre de pro- 
l'niideur vendus par le sr. pierre rimbault a antoine puyperon 
(lit la fosse, puis adjugés a Joseph etienne dit durivage, en- 



Éf 



M-^i 






Ife: 



1^; 



— 102 — 

saisine lo G inay 1741), i)uis le sr, ])i('rre i-anf^ci' onsaisiné le 
24 may 1751, ])uis en 1HH\ les demoiselles «jiasson ensaisiué 
le 11 xbre 1700 \Hn\v une partie, jac<ines Leselle i)ossé(lant 
le Keste, a été ensaisiné le 21) niay 17S2, ]»nis J. B. angei* 
le 7 8bre 17S2, i)uis antoine Laj'uevclie ensaisiné le 21 juillet 
1792, l'uis ^[r. Th. rerinau pour la partie appartenante aux 
demoiselles Oiasson a été ensaisiné le 23 aoust 1774. 

NO 115 c 

ri. 4— (No 102 et partie de 101) — 

environ 38 pieds sur le niveau de rue de l'hôpital sur 
environ 80 pds. de profondeur vendus i>ar le sr. pierre rim- 
bault le 2î)e 7bre 1718, a francois serat dit eocpi illard i)uis par 
ledit coquillard a antoine puyperon dit la fosse le 1er 7bre 
1711), i)uis Jacques denau destaillis ensaisiné le 14 Dbre 1729. 
puis adpuji'é sur les héritiers denau a pierre ranger ensaisiné 
le 9 avril 1749, puis jean miot dit printems en a acquis une 
partie en 1750, Scavoir 38 pds sur environ GO pds. Puis en 
17GG les demoiselles Giasson ont eue le restant. Puis le Sr. 
Ths. Perinaut a acquis la part des demoiselles Giasson ensai- 
siué le 23 aoust 1774. 

Ce terrain est chargé de 2s Gd de cens suivant le livre 
des ensaisinement. (Voyez l'ensaisinementdu Sr. Pr. Ranger 
du 9 avril 1749). 



NO 116 



Nota- 



envirou 1-2 arp. en superficie concédé a nicolas forget 
dit despatis le 25 aoust 1GG2, chargé de 5d de cens pour le 
tout, nous n'avons pas ce contrat dans nos archives, il eu 
est fait mention dans Fensaisinement du sr. etienne volant 
de radissou au 5 xbre 1098 cy après. 



" m 



— 103 — 

les 1*. aiitoino forosticr a ac«jnis de despatis, puis le sr. 
etiene volant de radi.s.sou eiisaisiné le 5 xbre 1098, et puis 
par luy vendu a dilt'erens i)ai'ticuliei'S connue il suit. 

NO 116 A 

ri. 1— (Partie de Xo 80A et partie de No 87) — 
42 pieds sur le niveau d(^ rue de Tliopital, sur environ 
60, acquis par guillaunu; tartre dit larivière, ensaisiué le 2 
juillet 1722. puis augustin raymond dit la jeunesse pour 20 
pieds sur 00 pieds, le 25 février 1780, ])uis .T. lî. charland 
ensaisiué pour 21 pieds, puis Guillaume Kdge ensaisiué le 
21 8bre 1700 pour ce que possedoit J. ]>. charland. 

NO 116 B 

VI. 1— (Xo 88) — 

i)0 pieds de front sur le niveau de rue de l'hôpital et de 
})rorondeur 91 pieds d'un coté et 70 de l'autre acquis de 
Mr. de radisson par le sr. etienne robert de la morandiere, 
eusaisiiu'; le 9 mars 1722, puis le Sr Jean Bap. vienne ensai- 
siné le 10 avril 1778. 

NO 116 c 

n. 4— (Xo 80)- 

38 pieds sur le niveau de rue notre dame sur environ 
60 de profondeur, acquis de Mr. de radisson par la veuve 
Jean cussou dit lacroix, ensaisiué le 15 juillet 1713, puis 
alexaudre larcheveque ensaisiné le 7bre 1743, puis le sr. 
Joseph perinau ensaisiné le 23 aoust 1774 puis jauies perry 
ensaisiné le 28 juin 1777, puis augustin raymond dit la jeu- 
nesse ensaisiné le 4 aoust 1777Î puis jean guerin (greniei-) 
ensaisiné le 30 avril 1778. 






m^^' 



Wù^ 



^.■J..-I, 




Wl" 



— 1(U — 
NO 116 D 

IM. 4— (Partie (le No SOA) — 

80 ]>ie(ls sur le niveau de rue notre dame sur <'Uviron 
00 de i)rof(mdeur aecpiis de Mr. de radissou avec i)lus «çraude 
quantité ])ar toussaint i)eriueau dit la uiarehe eusaisiné le 
21 aoust 1720. 

((Test la deauture) — 

])uis ac(iuis en 17r>7 par joscpli jKM'inau fils, ])uis repris 
par toussaint i)eriuau père, ]niis i-epris ]>ar le sr. ]terinau 
fils, eusaisiné le 1er uiay 17(h, puis jauies perry ensaisiué 
le 2S juin 1777, i)uis auj;ustiu rayuiond dit lajeunesse en- 
saisine le 1 aoust 1777. 

NO 116 E 

PI. 4— (Xo 81) — 

28 ])ieds sur le niveau de rue notre dame sur environ 
65 de i)rofoudeur vendus i>ar ^Ir. de radisson, scavoir 17 
pieds a jacuines perinan dit lamarclu', pour lesques il est eu- 
saisiné le 24 aoust 1720, comme il est dit a la lettre D cy- 
dessus, et 11 pieds par le dit sr. de i-adisson vendus avec 
plus grande quantité a antoiue Baumont dit pistolet ])Our 
lesquels eusaisiné le 30 aoust 1720, comme il va estre dit 
après a la lettre F. 

Jacques jourlau dit laffriquin a acquis les dits 17 pieds 
de i)erinau et les 11 de Beaumont eusaisiné pour le tout le 
1er mars 1732, puis francois picard eusaisiné le 18 juillet 
1749. 

NO 116 F 

PI. 4— (Partie de Xo 82) — 

47 ])ieds sur le niveau de rue notre dame sur environ 87 
de profondeur vendus avec plus grande quantité par Mr. 



— 1(55 — 

de l'julisson a anloinc baiiinont dit i)iHt()l('t, oiisaisiiH; lo 31 
aoust 1720, puis francois lîauinont. 

NO 117 



Nota- 
ce terrain contient 5(5 pieds sur le niveau de rue notre 
dame sur toute la profondeur jus(pies au terrain de font- 
blanche qui est No 115, et aujourdhuy jusijues a la rue de 
riiopital (pu sépare les deux dit terrains, ccluy-cy concédé 
le 30 juin 1077, au sr. abrahani bonat, charj^c de cens pour 
le tout de quarante sols tournois. 

ledit sr, lionat aj'ant acipiis ensuite des héritiers Jean 
desroclies partie de No IL'O, comme il sera dit cy-îipres audit 
No IL'O, et étant propri-taire de ces deux terrains le 10 7bre 
1720, il a vendu a francois de la farjçue dit ste foy, Nre rim- 
bault, la partie de No 120 maniuée Cl, et par ledit contrat 
ledit sr. lionat a charfi^é ledit la fargue d(! la rente de qua- 
rante sols tournois envers les seigneurs, dont (pie ledit sr. 
Bonat devoit pour le dit No 117, les seigneurs n'ont pas ac- 
ce]>té formellement ce transport, mais depuis ce tems la le 
dit lafargue et ses successeurs ont payé la ditte rente, et le 
dit sr. lionat et ses héritiers ou successeurs en sont demeu- 
rés déchargés, reste dû pour ledit terrain Gd en tout. 

et puis par partage entre la dame pacaud veuve Bonat 
et ses autres héritiers en datte du 3 8bre 1720, ce terrain a 
e(é divisé en deux parties égales, comme cy-ai)rès. 

NO 117 A 

PI. 4— (Partie de No 82 et No 83) — 

la partie A, 50 pieds sur le niveau de rue notre dame 
et environ 100 de profondeur demeurée aux enfens héritiers 
Bonat, puis par eux vendus en 1755, quelques pieds a fran- 




coiH IJaiiînonf, dit iMNfolct, et le ronto a Mr. do inontifjni, puis 
en 17(MJ le hi*. michcl nii'ottc ('iisaisiiir poiii* ce <|iii nppai'te- 
noif a ini*. ih" inonfi'nii. 




NO 117 Bi 

ri. 4— (Tait if de Nos !M» et 8Î)) — 

la pai'fio B oonMcnt 5(1 jdcds de fi'ont sur le niveau de 
rne de l'hôpital et environ 100 pieds de itrofoiidcnr <'('lin 
par itarla|;i;(' d<*s h(Miti«M'H bonat du '.i Sbre ITL'O a la daine ])a- 
canlt veuve lîonat, ])ui8 ])ai' elle vcndii avee jdiis p^i'ande 
quantité à .1. 1». Icjiardcur sr de r<'penti<;iii cnssaisiué le - 
may 172S, puis jiar demoiselle ealherine <1<' vepenli<;;ni vendu 
le liO aoust 1740 a Mi'. herhin a i-aison de r»(i ])ieds sur 100 
pds. de ])i-ol'on<leui-, ])uis le si', idiilippes pilhuuet ensaisiné 
le 22 avril 1754. i»uis ])ierre niaitel ensaisiné le 12 février 
1700, ])uis ninrtin (pierbois ensaisiné le 17 9bre 177<>, puis le 
sr. niauriee blondeau ensaisiné le 17 Obre 1770. 

NO 117 "b2 

PI. 4— (Partie de Xo 89) — 

environ 50 ])ieds en carré demeurés aux héritiers repen- 
tigni suivant ce qui est marqué cy dessus a Bl, et ce qui sera 
marciué cy-après à Xo 120 lettres, ... le sr. Jean lechele pos- 
sède avec plus grande (piantité, ensaisiné le 2S juin 1755, 
puis le sr. panet ensaisiné. Puis Gabriel Cotté ensaisiné le 19 
mars 1778. 

NO 118 

PI. 4— (Xo 131)— 
'^ 22 i)ieds sur environ 48 sur le niveau de rue st. paul. 

concédés a jaccjues milot le 1er avril 1099, chargé de 15s de 
cens, pour tout ledit emplacement, le sr. raymond Baby a 



— 1«7 — 

iicqiiiH ciisniHiiir le 12 juin 17lî.". |)iiiM le sr. ronlon dcvilicr 
ciisaiNint' le L'.'' aousl MTùi. 



NO 119 



Nota — 



78 pieds sur le iiivciiii de iiie si. piinl cl cnvii'oii âO de 
pi'ofondeur le loii^ et sur le iiivciin de vnv st. l'i'jincoiH eoii- 
(•('<l(''s vei's 1()7(), Ji simoii ^uillory et dont nous n'avons pas 
le contrat dans nos ai-cliivcs, «'liaijiéc <l(' M tournois pur 
lois;» eanvc. 

le SI', fiancoi»! liaMii- a acipiis de j>uilloiy cnsaisiné le 15 
7l>i(' l(i7S, jniis en 17((LÎ le sr sarasin, puis le sr. sinuui reaii- 
nie père ensaisiné le 11 inay 171*2, par (pli il a été distrihué 
coninie il suit. 

NO 119 A 



PI. 4— (devanture de No 130) — 

environ 2S pit'ds snr le niveau de rue st. paul sur 50 
de prol'ou<leur cédés par le sr. siniou reaunie père a sinion 
reaiinie fils vers Tan 1735. 

NO 119 B 

PI. 4— (No 129) — 

environ 45 ])ieds sur le niveau de rue st. ]>anl et 50 de 
l);ofondenr le lonj»' et sur le niveau de rue st. fi-ancois, échus 
a la veuve siniou réaunie et puis passés eu la juiissance de sr. 
Charles met d'aiiteil sou second niîuy, i)uis par eux vendus 
au sr. Joseph ganieliu ensaisiné le 3 xbre 1740. 

NO 120 

Keni arque — 

jeaii desroehes etoit concessionnaire le 10 avril 1055 



— 1()S — 

(par le meine contnit que lu U'vve inaiciuée No 944 au rang 
des concesisloiis des terres de l'isle) de un ar])ent en super- 
ficie a prendre sur le bord de la commune 3 perches de large 
sur 81 perches et six ])ieds. chargé de 5s de cens annuel pour 
tout ledit tei'i-ain, leipiel a été divisé en suite en dit't'erens 
em])lacements dont (|uel(iues uns ont été retirés par les sei- 
gneurs, et ])uis par eux reconcedés. d'autres sont demeurés 
simplement en la ])uissance des propriétaires acquéreurs 
comme il suit. 

NO 120 A 

est un emplacement de 3 perches ou 54 pieds, qui, avant 
la concession de No 111), cy devant servoieut de devanture, 
sur le niveau de la commune, et font aujourd'huy la pro- 
fondeur d'un tcrraiu accjuis.par le sr. claude robutel de st. 
andré des héritiers jean des roches le 2G 7bre 1002, et tenant 

pieds sur le niveau de rue st. francois, laquelle rue a 

été prise depuis sur le terrain qui appartenoit alors a nicolas 
godé a coté de celuy-ci. 

puis le sr. <lelignery a succédé au sr. de ''obutel pour 
avoir épousé demoiselle de robutel, et par eux vendu a josei>h 
etienne martel, ensaisiné le liS, 9bre 1704, puis jiar ledit 
martel vendu en différentes parties comme il suit. 

NO 120 Al 

PI. 4— (Partie de No 127) — 

30 pieds de front sur le niveau de rue st. francois et 70 
de profondeur acquis de Joseph etienne martel par Mr. de 
repentigni ensaisiné le 20 janvier 1711, puis jean tabeau 
l'a acquis le 18 juin 1715, puis marianne charles veuve de 
marin Bourdon ensaisiné le juin 1719, puis hilaire sureau 
dit ondain pour avoir épousé la veuve Bourdon puis par 



— 1G9 — 

eux rétrocédé a Jean tabeau le 1(5 Tbre 1723, puis sr. jacqu'^s 
quenel dit foiitblanclie eusaisiné le 21 Tbre 1724, le sr. jeau 
orillac ensaisiné le 11 7bre 17(15, puis pierre Berthelet eusai- 
siné le 27 Obre 1792. 

NO 120 Ax 

PI. 4— (Xo 123) — 

mrs. hervieux et guy en i)ossedoit aussi 30 pieds sur 
70, eoniiiiî' héritier fontblanche. 

NO 120 A 2 

n. 4— (Partie de No 127) — 

40 pieds sur le niveau de rue st. franeois sur 54 de pro- 
fondeur acquis de Joseph etienne martel par ])aul dunioucliel, 
])uis leonard ]»aillé dit i)aillar<l ensaisiné le 15) 7bre 1714, 
]>uis le 13 Sbre 1714, le sr. niauriceau, puis le 13 aoust 1710, 
antoine ])uypetron dit lafosse. puis Jean pou])art dit la fleur 
ensaisiné le (i aoust 1727. i)uis le sr. Jean orillac ensaisiné 
le 5 mai-s 1770, puis i>ierre Berthelet ensaisiné le 27 î)bre 1792. 

NO 120 A3 

PI. 4— (Partie de Xo 127) — 

Mme puodret a acquis de Joseph etienne martel 25 pieds 
sur 37 dans la cour dudit martel, pour lesquels ensaisiné le 
2nie janvier 1724. Charles i)oupart lafleur a accjuis, ])uis le sr. 
jeau orillac ensaisiné le 5 mars 1770, puis pierre Berthelet 
ensai.ué le 27 Obre 1792. 

NO 120 A4 

PI. 4— (l'arlie de No 12(n — 

.... p'ieds sur le niveau de rue st. francois et le lon^ 
et sur le niveau vue du st. sacrement, ac(iuis de Joseph etienne 




— 170 — 

martel i>ai' antoine tuné dit (Infrene onsaisiné le 27 avril 
1720 ]uiis. autoine inoisou ensaisiné le 15 avril 1751, j)uis les 
Hi'S. stenhouse l'i-ères eiiKaisiiiés le 5 71)re 17()4. ])uiH jonli 
McKeiinay héritier lejtataire, jmis silviii Laurent dit Jîeri- 
ehoii, ensaisiné le 5 mars 1788. 

NO 120 A 5 

PI. 4— (Partie No 120) — 

Joseph martel fils eoneessionnaire le 30 avril 1739 d'un 
terrain irregulier tenant ])artie sur la rue st. sacrement. 

doit de cens i)ar an 211 10s i)ossède en 1702 le sr. thomas 
dufy desauniers, ]!uis la ditte année au mois d'aoust la veuve 
laroehe ensaisinée le 10 juillet 1707, puis les srs. stenhouse 
ensaisinés, i)uis jonh McKennay héritier légataire, puis sil- 
vin Laurent dit lierichon, ensaisiné le 5 mars 1788. 

puis le sr. orillac 10 pieds sur environ 70 pieds, ensai- 
siné le avril 1707. 

NO 120 B 



Kemarque — 

partie du terrain concédé a jean desroches le 10 aviil 
1055, et puis cette ditte partie par les héritiers desroches 
vendu au sr. francois hazeur en trois contrats, le 1er ensai- 
siné le 12 8bre 1(581, le second ensaisiné le 13 février 10î)l, 
le 3e ensaisiné le 20 xbre 1707, i)uis le sr. pierre soumandre 
}>rocur(nir du sr. hazui*, vendu aux seigneurs îe 23 juillet 
171L 

et par les dits seigneurs concédé h; 1er xhre 1712 a phi- 
lippes Hobitail cliargé i)ar ledit contrat de 15s de cens par 
an, et i)uis par les héritiers robitail distribué en differens 
emplacements comme il suit. 



— 171 — 

NO 120 Bi 

PI. 4— (No 105) — 

40 pieds sur le niveau de la rue st. francois et 80 pieds 
de profondeur acquis de la veuve robitail par le sr. pierre 
Imbert ensaisiné le 18 xbre 1747. puis dame cluirles guiluiin 
veuve d'aniable Desrivierres et hyi)olite Uesrivierres asso- 
ciés ensaisinés le 20 juin 1770. 

NO 120 B2 

PI. 4— (Partie de 101) — 

48 pieds sur le niveau de rue st. fi*aneois et environ 80 
de profondeur acquis des héritiers robitail i)ar le sr antoine 
moison, ensaisiné le 16 may 1756, puis les demoiselles j^yas- 
son ensaisiuées le 29 may 1760. puis le sr. Joseph perinau en- 
saisiné le 23 aoust 1774. 

NO 120 B3 

FI. 4— (No 103) — 

48 pieds sur le niveau de rue st. francois et environ ('4 
le long et sur le niveau de rue de l'hôpital acquis des héri- 
tiers robitail par marguerite robitail ensaisiuée le 29 juin 
1755, puis en 1756 etienue gibault, et en 1757 antoine moison, 
ensaisiné le 14 aoust 1704, puis le sr. rivard st. Disier ayant 
ei)ousé la veuve moison, puis le sr. francois bernard la fon- 
taine ensaisiné le 1er juillet 1778. 

1 uis Mdme Veuve Cotté ensaisiné le 12 novembre 179G. 



NO 120 c 



Kemarque- 



228 sur le niveau de rue st. francois et environ 54 de 
profondeur faisants partie du tei-rain concédé a jean des- 



— 172 — 

rochcH 1 ' 10 avril 1055, et ])inH par les héritiers desroclies 
vendus au sr. abrahani boiiat eiisaisiné le 20 juin 1078, ])uis 
ledit terrain divisé en deux parties égales par partage du o 
Sbre 17L'0, dont voyés le verbal de separtion vers No 117. 

en vei-tu du dit partage la moitié marquée C et 2 est de- 
meurée a Mme ])a('aud venve lionat, et la moitié manpiée 
C;î et 4 est demeurée aux héritiers lionat, (jui ont ensuite les 
uns et les autres vendu a differens i)articuliers comme 11 
suit. 

NO 120 C2 

PI. 1— (Partie de Xo 90) — 

le sr. .1. lî. Legardeur de repentigni a acquis de Mme 
Pacaud partie VI et 2 ensaisiné le 2 may 1728, puis par Iny 
ou ses héritiers vendu, seavoir, 3() i)ieds sur le niveau de rue 
st. fi'ancois et 4r> sur le niveau de rue de l'hopilal \ .mkIus 
par Mr. de rejx'ntigni a pierre gervais dit du])uis eiisaisiné le 
17 7bre 17IU, ]>uis le sr. Jean leehele ensaisiné ](; 18 may 
175(1. puis le SI'. j)ierre j)anet ensaisiné ])our une ])ai'tie 1704, 
puis le sr. maurice blondeau ensaisiné jiour .'!(» i)ieds de large 
sur environ 5.'} j)ieds de profondîMir le 1 î)l>i'e 1770, puis le sr. 
gabriel eotté ensaisiné le 10 mars 1778. 

NO 120 c 1 

PI. 4— ( Partie des Nos 00 et 89) — 

Le sr. Jean leehele a ae<iuis ce l(>rrain des héritiers re- 
jientigni. seavoir le droit a un (juart du dit lerrain pour le- 
(pud ensaisiné le 14 nuiy 17r>:{, et la ])ropriété du total, eu- 
saisine le 28 juin M^ù), puis j)ierre martel ensaisiné, puis 
augustin roy dit lajcuuesse adjudicataire, ensaisiné le 24 
May 1777, i)uis le sr. maurice blondeau ensaisiné le 24 may 
1777 pour 13 ])ds. sur environ r)8, et le si-. Gabriel Cotté pour 
le reste le 19 mars 1778. 



'■; ';-- , «a 



— 173 — 

NO 120 C3 

PL 4 — (No 85) — G8 pieds 1-2 de front sur le niveau de 
rue st. franc'ois et environ 42 de profondeur acciuis des lieri- 
tiers Bonat par antoine liauniont dit i)ist()let ensaisiné le 
8 mars 1755. puis marie josepli pregen veuve vallée ensai- 
sinée le 22 mars 1775. 

NO 120 c 4 

PI. 4— (No 84)— 

43 pieds 1-2 sur le niveau de rue st. franeois et environ 
42 le long et sur le niveau de rue noti'e daninie accpiis le 1(» 
7bre 1720 (nre rimbault) du sr. abraham bonat i)ar fran- 
eois lafargue dit ste. foye, ensaisiné le 4 juillet 1721, et pa * 
ledit contrat de vente, ledit lafargue chargé envers les sei- 
gneurs de 211 de cens pour tout ledit terrain, la ditte rente 
transportée du terrain marqué 117, qui en etoit chargé, et 
qui était possédé alors par ledit sr. Bonat selon la remarque 
audit lieu, les seigneurs n'ont i)oint accepté formellement ce 
transport, mais depuis ce tenis la ledit lafargue et ses succes- 
seurs ont payé la ditte rente, et les héritiers bonat et leurs 
successeurs en sont demeurés déchargés. 

ledit terrain acquis par Bernard maurice dit la fantaisie 
ensaisiné le 26 mars 1749, puis J. B. marcheteau dit des- 
noyers ensaisiné le 21 mars 1772, jniis mr. franeois leveque 
ensaisiné le 21 ... 1772, puis Charles lusignan ensaisiné le 
2 xbre 1776. 



NO 121 



Nota- 



en 1672 dans l'alignement tiré pour les rues de la ville 
il avait été marqué une rue en ce lieu nommé la rue du cal- 



— 174 — 

vairc (iiii «Icvoit cstre de 1.'4 ])ie(ls de lar^e dont 12 dévoient 
esti-e i)ii,^ sur la terre de cavelier et 12 autres pieds sur le 
terrain contigu audit eavelier, sur et le long de la ligne de 
séparation des dits terrains. 

cette rue n'a i)as eu lieu et le terrain destiné ])our icelle, 
avec (pielques pieds quy y ont été ajoutés forment aujour- 
d'huy remplacement mar<iué comme cy dessus No 121. nous 
n'avons ])oint d'autre titre de la concession de ce terrain et 
n'en scavons ))as la redevance, nous trouvons seulement que 
le sr. ]>ierre forestier le possedoit en 1720, puis le sr. antoine 
forestier jus(|ues en 1735. 

puis il a été adjugé au sr. paul de lamarque marin en- 
saisiné le 12 71)re 1713, puis divisé comme il suit. 

NO 121 A 

ri. 4— (No 48) — 
J. 15. Hlondeau pour la deventure d'environ 31 pieds et 1-2 
sur le niveau de rue st. paul et. ... de profondeur ensaisiné 
le (). 9bre 1749. 

NO 121 B 



PI. 4— ( Partie de No 49 ) — 
31 pieds 1-2 au bout «les cy dessus sur toute la profondeur 
jus(pies aux fortifications demeurés en la ])ossessi{)n des lieri 
tiers du sr. de la mai'ipie marin, ])uis en 175."), Mi-. de laro(,'he 
héritier marin, ])uis sr. ]»ierre panet ensaisiné le 18 juillet 
1703, ])uis Jean P>aj). rai)in ensaisiné le 29 81)r(' 17(57, ])uis 
le sr. pierre mesiere ensaisin le 25. 9bre 17(57, ])uis le sr. 
jerome baguet le 27 aoust 1774, i)uis acquis par le sr. Etienne 
Cam})ion le 19 may 1774, et les héritiers ensaisinés le 23 
avril 179(5. 



175 — 



NO 122 

11. 4 — ( Partie de No 41)) — 40 |)i(Mls de Iront sur le niveau 
(le iik; notre daine et 80 de profondeur concédés le lei' 7bre 
1074 a autoine forestier chargé de Od. tournois par toise car- 
rée. 

le sr. paul laniarcpie marin a ac(iuis vers l'an 1740, j)uis 
vers l"."),"», Mr. <le laroclie héritier marin, i)uis sr. jnerre ])anet 
ensaisiné le IS juillet 1703, puis .lean Hap. rapin ensaisiné 
le 29 81)re 1707. i>uis le sr. i)ierre mesiere ensaisiiu'' le -D Dbre 
1707. jtuis gerome bagnet ensaisiné 1(? 27 aoust 1774. Puis 
ac(|uis ])ar le Sr. lOtienne Campion le 19 may 1774, et les hé- 
ritiers ensaisinés le 1*3 avril 1791). 

NO 123 

environ 40 pieds sui- le niveau de ru»' notre dame et 180 
«le ]n-ofondeur concédés avant 1074 a urbin lîrossard, (nous 
n'avons ])as ce contrat dans nos archives) il en est fait men- 
tion dans le i)reeedent. paroit devoir de cens Od. par toise 
carrée. 

NO 123 A 

ri. 4— (No 50)— 

Le sr. dulonf>])ré possedoit vers l'an 1700, et vers l'an 
1740, il a ven<lu au sr |)aul morin de la marque une partie 
de ce teri-ain, a])rès w'etre réservé 40 pieds sur le niveau de 
rue notre danus sur environ 50, puis le sr. autoine polingen 
ensaisiné le L'O 8bre 177lJ, puis le sr. Jean l'aj». guillon en- 
saisiné le 20 8bre 1772. 

NO 123 B 

PI. 4— ( Partie de Xo 49) — 

40 pieds sur toute la profondeur jusipies aux fortifica- 



■ .■ 1 



il 



U 



i 



— 170 — 

tions arcpiis vers 1740 du sr. du lonjijpri' par le wr. paiil marin 
lanianinc possède en 1755, Mr. de laroclie héritier marin puis 
SI". ])ie re i»anet ensaisiné le 18 juillet 17(>.'i, ])uis -Jean lîap. 
rapin ensaisiné le L*î) Sbre 17(h, puis 1(^ sr i)ierre mesiere en- 
saisiné le 2~> Obre 17(»7, i)uis jerome Jîaguet ensaisiné le 27 
Aoust 1774, Puis acciuis i)ar le Sr. p]tienne Campion le 19 
may 1774,. et les héritiers ensaisinés le 23 avril 171)0. 

NO 124 

Nota— 

Mr. Claude perrot gouverneur de montreal vers l'an 1072 
etoit concessionnaire d'environ un arpent en superficie en 
130 ])ieds de terrain sur le niveau de rue notre dame, et 190 
de profondeur, chargé de Od. de cens par toise carrée. 

nous n'avons pas ce contrat dans nos archives, il est fait 
mention dans le gros livre? de l'encien terrier sous le nom de 
sr. louis conte du ])ré pag. ISl. 

le sr. Charles aubert de la chenaye possedoit en 1088, 
puis le sr. louis conte dupré a acepiis vers l'an 1090 et puis 
par la veuve et héritiers dupré vendus à differens particuliers 
comme il suit. 

lo ce terrain a été divisé en deux parties A et B de 05 
pieds chacune sur le niveau de rue notre dame et toute la 
profondeur de 190 pieds, scavoir 

NO 124 A 

la partie A. pieds sur le niveau de rue notre dame et 190 
de profondeur adjugés au sr. pierre lestage, ensaisiné le 2 
8bre 1722, et puis par luy vendus comme il suit. 

NO 124 Al 

ri.4— (No 51) — 

32 pieds 1-2 sur le niveau de rue notre dame et 58 1-2 



— 177 — 

(le i)r()fon(l(Mir actuiis du sr. ])ien(' leHlagc \mv Jacques cave- 
lier cuNaiHiné le '2'2 inaiN 1733. 



i 






NO 124 A 2 

1»1. 4_(Xo 53)— 
()5 i)i(MlH (le lar}j;(' anv toute la proFondeui- juscjUCH aux for- 
tifications vendus i)ai' Mr lestage vers l'an 1740, au si*, paul 
iiuirin la niar(iue, puis vers 1745, ac(iuis par la fubri(iue de 
niontreal pour cimetière ensaisiné. 

NO 124 A3 

IM. 4— (No 52) — 

32 pieds et 1-2 sur le niveau de rue notre dame et environ 
58 1-2 de profondeur vendus par le sr. pierre lestage a Jean 
lioucliard dit laval(''e, ensaisin(* le 29 8bre 1730, puis Joseph 
bouchard héritier, puis le sr. bouthilier ensaisint? le 17 juillet 
1779, puis Jean Marie calv(i ensaisinc'; le 15 9bre 1781. 

NO 124 B 

05 pieds sur le niveau de rue notre dame et 190 de pro- 
fondeur ac(juis de la veuve et héritiers du sr. louis conte du- 
pr('' ])ar J. li. deguir dit la rose ensaisiné le 29 juin 1722. 

NO 124 Blet 2 

32 pieds 1-2 sur le niveau de rue notre dame et 190 de 
])rofondeur accpiis de J. IJ. deguir dit larose par zacharie la 
génois ensaisiné le 7 9bre 1722, puis le 11 mars 1728 ac(iuis 
par Bernard Blaigné dit Jarrj- et puis divisé en deux parties 
comme il suit, scavoir. , 



■'■M I 



ii$. 



— 178 — 

NO 124 Bi 

PI. 4— (No nt) — 

'A'2 picd.s 1-2 Hiii- le niveau «le rue notre dame et 117 de 
jM-olondcur vendus par bernard lileijîné dit Jarry a |»ierre 
coHine dit st. cosiiie ensaisiné le 11 Tbrc^ 17I{S, puis en 1750 
fran<'()is <lesl)aul's a acquiH ensaisiné le 22 juin 17G7, puis le 
sr. pierre boutliilier ensaisiné le 2(1 9bre 1707, puis la veuve 
noel ensaisiné le 11 niay 1781. 

NO 124 B2 

IM. 4— (Xor)7) — 

32 pieds 1-2 au bout des cy dessus sur 03 de profondeur 
jus(|ues sur le niveau de rue st. jaeques, vendus par Jîernard 
Jîlai<;né dit .larry à 4. lî. Mlaijijné dit 4arry a 4. H. Blaigné 

dit 4ary son frère ensaisiné le 15 mars 173(î, puis ])ierre 
laniothe ensaisiné le 20 Obre 1741, puis inieli«4 henri ensai- 
siné le 2 niayl75S,]»uis louis lefoureau ensaisiné; ]>uis domi- 
ni(pie rcMisseau ensaisiné le 13 i)bre 1783, i)uls le sr. louis 
etienne têtard De niontigni ensaisiné le 12 9bre 1783, M. fou- 
cher fils ensaisiné le 21 10 bre 175)0. 

NO 124 B3 

PI. 4— (Partie de Xo 55) — 

32 ])ieds et deniy sur le niveau de rue notre dame et 'lO 
de profondeur restés a Jean Ba[)tiste deguir dit larose, toutes 
les autres i)arties maniuées B ey devant et cy après quil avoit 
toutes j)ossedées d'abord. 

puisla ])re8ente ])artie li3 acciuise de 4. lî. deguir i)ar 
J. lî. duroussel, ensaisiné le 1er 8bre 1753 ,puis francpis 
beniard dit la fontaine ensaisiné le 20 juillet 1772, puis le sr. 
pierre boutliilier ensaisiué le 2 may 1778. 



m 



— 179 — 

NO 124 B4 

ri. 4— ( Partie de No 5.")) — 

18 pieds (le larfje an bout «les vy dessus ( les seij^iieiirs 
en ayant acipiis de dej-uir 15 de larj>e Jolj-nant eeux-ey le 7 
février 17l'7) sur 4<; de prorondeiir a('(Hils de .1. l\. dej^uir 
par pierre <les landes dit cliaiiipi'^iii, ensaisiné h' Uô avril 
1729, i)nis retiré i)ar les seigneurs le 1* niay 1729, juiis i)ar eux 
cédé par échange de 7 aoust 174.") a pierre la niotlie, a la 
ehargf^ de (i<l. de cens ]»ar toise carrée. 

Puis le Sr. l'r. liouthillier ensaisiné le 2 niay 1778. 

NO 124 B5 

PI. 4— (Partie des Nos 58 et 59) — 

32 pieds 1-2 de large an bout des cy dessus sur environ 
100 de profondeur jusiiues sur le niveau de rue st. Jacques 
acquis de ,1. lî. deguir dit la rose ])ar jjierre laniothe ensai- 
siné le 4 8bre 1730, puis le sr. Jean ]»aschal ])illet acquis en 
partie le 21 7bre 17(10, ensaisiné le 19 xbre 17(50, et le Sieur 
Jli. Lebeau ensaisiné ])our l'autre partie. 

NO 125 

Reniar(]ue — 

22 pi(Hls de large sur le niveau <le rue notre dame et en- 
viron 185 de ])rofondeur le long et sur le niveau de rue st. 
francois, terrain (pii avoit été preniiereiuent cédé i)ar les sei- 
gneurs a nicolas godé i)ar échange du 20 février l(j78, en rem- 
placement d'une autre terrain i>ar ledit godé cédé aux dits 
seigneurs, et (pii fait partie aujourd'huy de leur enclos dans 
l'encognure des rues noti'e dame et st. francois. 

Nicolas godé fils a acquis de son i)ère le 9 8bre 1G83, 
puis Jean deniers a accpiis le -5 juillet 1088, puis ledit demers 






.0^. \^ 



m 




IMAGE EVALUATION 
TEST TARGET (MT-S) 




y 




A 




/ 







.<? 








&•< 






f/j 



fA 



1.0 



l.l 



1.25 



IIM IIIIM 
illlM |||m 

:^i 12.0 



1.4 



1.6 



% 



<? 



/i 



// 



VI 



el 



w/ ..V t/w -> 



*3 



/ 



r^ 




/ 



y 






>^ 




Photographie 

Sciences 
Corporation 





fV 




■^ 





<> 



l'^'lx ^^\ '•^O^ 




23 WEST MAIN STREET 

WEBSTER, N. Y. 14580 

(716) 872-4503 






w^^ X^ 



&? 



W' 



ù?. 




— 180 — 

vers l'an 1700 en a vendu 05 pieds de lonj? sur le niveau de 
rue st. francois et 22 de profondeur le long et sur le niveau 
de rue st. Jacques, qui seronts marqués cy après B2. 

le sur])lus du dit terrain, contenant 115 pieds sur le 
niveau de rue st. francois, et 22 de profondeur le long et sur 
le niveau de rue notre dame, a été adjugé le 22 Sbre 1720, 
sur les biens dudit demers a pierre lamothe, puis les sei- 
gneurs sont rentrés dans cedit terrain par retrait fait sur 
la motte en datte du 20 xbre 1720, et puis le 4 aoust 1727, 
est intervenue la sentance d'ordre pour la distribution des 
deniers. ac(iuittée par les dits seigneurs f 

puis en échange du 7 février 1727, les seigneurs ont cédé 
à J. lî. deguir dit larose 25 })ieds sur le niveau de rue st. 
francois et 22 de profondeur marciués Bl, chargés de Gd. par 
toises carrée, et en contre échange ils ont reçu dudit deguir 
42 pieds de large et 10 de profondeur (\\û rentrent sur No 
124, B4, et élargissant dans cet endroit le terrain desdits 
seigneurs et au moyen de tout ce (jue dessus, tout le présent 
No 125 demeure divisé comme il suit. 

NO 125 A i lî'; 

PI. 4— (No 50)— 

22 ])ieds sur le niveau de rue notre dame et environ 90 

•de profondeur le long et sur le niveau de rue st. francois, 

dont environ 58 pieds ont 38 de large, terrain ai)partenant 

aux seigneurs sur lequel ils ont bâti la maison qui sert pour 

le greffe. 

NO 125 B 1 



PI. 4— (Partie de No 59)— 

25 pieds sur le niveau de rue st. francois et 22 de pro- 
fondeur cédés i)ar les seigneurs par échange du 7 février 1727, 



h>v *"• 



— 181 — 

comme dit cy dessus, a J. B. deguir dit la rose, chargé de Gd. 
de cens par toise carrée. 

acquis (avec plus grande ])rofondeur scavoir de 37 pieds) 
par pierre laniothe ensaisiné le 31 juillet 1727. puis en 1753, 
Bernard miran héritier laniothe. ])uis henri lebreton ensai- 
siné le 22 janvier 1759, puis le sr. ranger ensaisiné le 9xbre 
17G6, i)uis sr. etienne auger ensaisiné le 10 xbre 17G6, puis 
le sr. Joseph lebeau ensaisiné le 3 février 1774. 

NO 125 B2 

PI. 4— (Partie des Nos 59 et 58) — 

65 pieds sur le niveau de rue st. francois et 22 de pro- 
fondeur le long et sur le niveau de rue st. Jacques acquis 
vers l'an 1700 de J. B. demers par mathurin guillet chargés 
de 3d. <le cens seulement pour le tout. 

acquis des héritiers guillet par pierre laniothe ensaisiné 
le 28 juillet 174(5. Puis le Sr. Jean Paschal Pillet ensaisiné 
pour environ 28 pieds de front sur le niveau de la rue st. 
francois sur 22 pieds de profondeur, Puis Jh. Lebeau ensai- 
siné pour le reste le 3 février 1774. 

NO 126 

Remarques. Bsltisses et jardin du Séminaire. — 

PI. 5— (No 151)— 

la rue st. francois presque toute entière, les emplace- 
ments qui aboutissent a cette rue du coté de l'enclos du sé- 
minaire, et partie du dit enclos sont j)ris sur un terrain qui 
avoit été concédé vers l'an 1G51 a nicolas godé père (nous 
n'avons pas ce contrat de concession, il faudrait le chercher 
parmy les contrats des concessions des terres vers la rivière 
st. pierre, mais il est devenu inutile) contenant un arpent 
en superficie en quatre perches de front, a prendre sur le 



182 



bord (le la coninmiic de Montréal et 1*5 perches de profon- 
deur en remontant du coté du nord ouest, c'est a dire, sur la 
ligne de la rue st .t'raucois qui a été ])rise sur ledit terrain, 
le surplus du dit terrain a. ant été ac(iuis par les seigneurs 
des héritiers godé, scavoii", Jacques lenioine, Jean desroches 
et nicolas godé fils, chacun héritier pour un tier dans ledit 
arpent de terre, lescpiels héritiers ont i)artagé entre eux le 
dit terrain i)ar acte de partage du 2 xbre 1()()4, puis ont vendu 
comme il suit scavoir 

Jaccpies lemoine a vendu aux seigneui-s son tier d'arpent 
le 8 may 1072, jean desroches a vendu son tier le 27 9bre 
l(>77,et nicolas godé fils a vendu le sien avec plus grande 
(|uantité par échange du 20 février 1(578, (]ui a reçu des sei- 
gneurs en contre échange des seigneurs le terrain marqué 
cy devant No 125, et comme il paroit ])ar les titres marqués 
du dit No 125 en leur rang, et comme il ])eut se confirmer 
encore un j)eu i)ar les titres manpiés cy après No 127. 

ensuite les seigneurs ont concédé une partie dudit ter- 
rain ac«|uis <les héritiers godé a differcns particuliers comme 
il sera déclai-é cy-après (lei)uis No 180, jus(iues a No. ... et 
ont réservé le reste pour leur enclos et pi'esent No 120, com- 
])osé le dit enclos partie du dit restant de terrain et jiartie 
de deux auti'cs arpens en sujjerficie (pie les dits seigneurs se 
sont réservés des le commencement et (pli n'ont jamais evé 
concédés. 

il y a aussi un coing dudit enclos des seigneurs conte- 
nant deuiy arp. en superfici(; (pii fait |)artie de un ar])ent (jui 
avoit (4é concédé a nicolas godé fils le 23 7bre 1051, par un 
contrat, (pii est au rang des concessions de terre mar(iué No 
541, et (pii fait partie de l'objet du contrat de change du 20 
février 107S,(l()nt il est i)arlé cy-dessus, et (pii a du raport avec 
les susdits Nos 125 et 127. 



— 183 — 

enfin tout ledit Xo ]2() tel (pi'il est aujounriiuy contient 
environ 3 arp. en siiperficâe et est occupé par les bâtiments 
et jardin (lu Seniinaii-e. 

Xota — 

11 y a dans les archives une liasse de procédures entre 
le séminaire et charles (luenneville tenancier en 172-1 de l'em- 
l)lacement marqué rue st. francois Xo 130, la ditte procédure 
concernant eu partie le mur mitoyen de l'enclos des seigneurs 
marqué cy Xo 126. ^ 

NO 127 



Kemaniues — 

nicolas godé fils concessionaire le 23 7bre l(î.5l, de un ar- 
pent de teriain en superficie, chargé ])Our iceluy de 5d. de 
cens ( le contrat est au rang des concessions d'habitations 
nmrqué Xo 511) 

])ar ecliange des seignenvs avec ledit godé en date du 20 
février KITS, dont les titres sont nianiués Xo 12(5, ledit godé 
a cédé aux dits seigneurs la moitié de son ari)ent, (pii se trou- 
voit coupé en deux ])ar la rue notre dame, et cette moitié cédée 
fait l'angle de l'enclos des seigneurs numjné Xo 120, et ledit 
godé avoit re^'u en contre échange le terrain marciiu» X"o 125, 
et le(iuel s'etan«loit alors en partie sur celuy de la rue st. 
francois (pii luy est contigu. s > 

]»uis ledit godé ayant vendu le î) 8bre 1083, a Jean demers 
la ]»artie Xo 125 comme est dit audit Xo. il a aussi vendu a 
Jean viau dit lesperance un deniy arpent qui luy restoit de 
l'autre coté de la rue st. francois (jui fait le ])resent Xo et 
])our le(|uel le dit jean viau est ensaisiné le juillet 1083, 
en conséciuence le présent Xo 127 contient demy arpent en 
superficie, le sr. louis la faye prêtre a accpiis de l'espérance 
le 23 mars 1085, puis ledit sr. la faye et Mr. souard prêtre de 



— 18i — 

st. sulpice ont doniK'' ledit demy arpent et antres biens au 
nommé matlnirin roullier ponr fonder les petites écoles par 
acte du 15 7bre KîSfi, puis par acte du 17 Tbre 1095 le dit 
roullier a cédé les dittes écoles a Mr le curé et marjçuilliers 
de la paroisse de montreal, et le 9 8bre 1693, les dits marguil- 
liers ont cédé lelit terrain a Mr, dolier lors supérieur du sé- 
minaire la charge dittes petites écoles avec ledit terrain, qui 
par la est revenu au séminaire et est a présent occupé comme 
il suit: •'-■ ■ ■',":••, 

NO 127 A 

PI. 5— (Partie de No U(5]i) — 

terrain appartenant au séminaire sur lequel sont les 
écoles et les ecnries des seigneurs. 

NO 127 B 

P1.5— (No 145 et partie de 14GP.)— - 
•' pierre Biron concessionnaire de 40 pieds sur le niveau 
de rue st. francois, sur 40 pieds de i)rofondeur le 10 9bre 
1712, chargé de Gd. de cens par toise carrée de superficie, et 
d'une rente seigneuriale de 811 15, laquelle rente a été amortie 
le 7 février 1710, reste le cens seulement qui vaut argent de 
france 1011 8d. Jacques diel a acquis de biron le 8 et ensai- 
siné le 20 xbre 1710, puis duchatei'-i ensaisiné, puis le sr. 
ranger ensaisiné, puis Jean Bap. le grand ensaisiné le 2 
xbre 1778 j)our 25 ])ie(ls sur 40 pieds. Le restant du terrain 
possédé par les Srs. Priées & haywood ensaisiné le 4 juillet 
1764. Ce terrain a été acquis par les seigneurs. 

NO 127 c 

PI. 5— (Partie de 146B) — 

anne lemyre veuve rupalais concessionnaire le 10 9bre 



— 185 — 

1712 (le 31) pieds sur le niveau de rue st. fraucois et 40 dt pro- 
fondeur, cliarf^é de (îd. de eens par toise carrée, et d'une rente 
foncieresur i(;eluy de SU IDs. par an, fait réduction faite de 
quart pour la ditte rente (ill (»s. et i)Our 1 cens 14s. 4d. 

Le constitue a été amortie par le sr. autoine baron en 
17GG. 

Charles texier avoit d'al)ord acquis ce terrain mais son 
contra n'a été ensaisiné (lue le ."i xbre 171-. jaccpies diel a 
acquis dudit texier ensaisiné le 12 aoust 171.S, ])uis antoine 
baron en (|Ualité (riieritier diel jxjssède. puis nicolas flume 
ensaisiné le 14 juillet 17<I(K puis les srs. priées et haywood 
ensaisin î eu 1707 le 4 juillet. 

Ce terrain a été aciiuis par les seigneurs. 

NO 127 D 

PI. 5— (No 146)— 

4() pieds sur le niveau de rue st. francois sur 32 de pro- 
fondeur sur rue st. jaccjues concédés a [)ierre jeauson la ])alme 
le l.S mars 1713, doit de cens (îd. par toise et de rente foncière 
911 lOd. 

pierre liiron a acquis ensaisiné le 13 janvier 1714, puis 
paul dumouchel ensaisiné le 19 janvier 1714, puis le sr. caesar 
dagnau de guindre ensaisiné le 2S juin 1747, puis paul Bour- 
geac dit i)rovensal ensaisiné le dit jou • 28 juin 1747, doit 
selon la sentance d'ordre du 29 juillet 1751, payei' ])our sa 
l)art la rente de 7s. 3, echance au 2 8bre fait par an 3911 3s. 

Le séminaire a repris ledit em])lacement de Paul Bour- 
jçeac pour une somme (jui luy étoit dû. en 1794 le séminaire 
il ajouté au présent Nunu'ro environ 7 i)ieds sur le niveau 
rue st. Jacques sur 45 i)ds. de prof, (pil ont été retranché du 
Xo ci-dessous ainsi qui est écrit au dit numéro. 

Nota — il j a dans les archives une liasse de procédures 



— 180 — 

au sujet de cet emplaeeineiit marqué Xo lîîO D et E décrété 
versPau 1740 sur les biens de Taul dumouchel. 

NO 127 E 

PI. 5— (Partie de Xo 140A) — 

30 pieds sur le niveau de rue st. Jacques sur environ 
40, concédés a nicolas houé dit la liberté le 10 9bre 1712. 
doit de cens Od. ])ar toise et de rente foncière. 

acquis ])ar paul dumouchel vers l'an 1715, puis le sp. 
caesar dejjfnau de j^uindre ensaisiné le 28 juin 1747. puis par 
nicolas vernet dit l»our}i;uij!;non, (»nsaisiné ledit jour 28 juin 
1747, doit selon la sentance du 28 juillet 1751, de rente par 
an 8911 3,amorty le 30 may 1701. jiuis ])ar nicolas catin en- 
saisiné le 27 avril 1754. 

reunie au Domaine le 11 7bre 17i)2, en 1794, le séminaire 
a retranché du ])resent numéro environ 7 ])ie«ls sur le nivea»! 
de rue st. jaccjues sur 45 pieds de j)rofondeur pour ajouter 
au No 146. 

NO 128 



Nota- 
dans l'ancien livre des ensaisinements pag. 10 du coté 
de la fin dudit livre, il est marqué <|ue francois bailly etoit 
concessionnaire d'un (piart d'arpent en superficie carré, par 
contrat du 7 may 1()73, ce (juard d'ari)ent a été ensuite coupé 
en deux i)aî'ties égales l'une sud l'antre nord i)ar la rue st. 
jaccpies qui le traverse. 

les soeurs de la congrégation avoient d'abord acquis tout 
ce terrain du sr. bailly, et elles le possedoient en 1083, puis 
11 a été retiré ])ar les esigneurs (jui ont concédé la partie qui 
etoit du coté du sud de ladite rue st. Jacques comme il suit. 



.-187 — 

NO 128 A 

PI. 5— (No 14(;A) — 

27|)ie<lH 1-2 sur le niveau de rue st. Jacques et 40 de pro- 
l'ondeui* coueedés a franoois Joseph paire dit carpeutras le 10 
Dbre 1712, cliarjçés de (îd. par toise carrée de cens, et d'une 
rente annuelle de OU, huiuelle a été amortie en 1734. 

louis gervais a ac(}uis ensaisiné le 25 aoust 1735, puis 
SI", pierre ganu'lin niaugras ensaisiné le 28 9bre 1743, j)ui8 
nicolas vernet dit bourjïuijjfuon en 174(), ensaisiné le 24 xbre 
1748. puis nicolas catin, ensaisiné avec i)his jçraiule (juantité 
le 27 avril 1754, réuni au domaine le 11 Obre 1792. 

NO 128 B . 

n. 5— (No 147) — 

()3i)ieds sur le niveau de la rue st. jac(iues, et environ 
45 sur le niveau de la j)lace d'armes, concédés en deux par- 
ties dans le même contrat, a Jean t'eron dit saucere, le 15 
février 1704, chargé partie de Od. par toise, et partie a raison 
de 5s. j)ar arp, fait i)our le tout de cens, france 111 Is. Id. et 
de rente foncière 0211 lOd. la ditte rente foncière est amortie. 

le sr. nicolas Joseph denoyel a acquis ensaisiné le 7 xbre 
1740. puis pierre cardinal ensaisiné le 17 8bre 17G4. puis le 
sr. ])anet ensaisiné le 22 nmrs 1778, puis les srs. faucher et 
(lemoulin eusaisinés le 4 avril 1778, le sr. antoine foucher 
possesseur, puis Mr. L'honorable Juge i)anet adjudicataire 
a été ensaisiné le 28 aoust 1790. puis Maitre j)roux, le 14 
juin 1790 (Mre Papineau,) ensaisiné le 14 may 179(5, Puis le 
Sr. Dillon le 18 avril 1790 (del....) ensaisiné le 21 lObre 
179G. 

NO 128 c '■ ' ■^'""■^ 

la partie C occupée par les remparts et appartient encore 
aux seigneurs. 



— 18S — 

NO 129 

Nota— ' ' '■ ■' ' " ' ''■ 

un arpent on (inanr <<)n('(Ml<'' veiH l'an UJ^O, a Jean de 
St. per, charp* «le .">ll de cens par an, nous n'avonH pas ee 
contrai dans nos archives. • • '.. . t ■ . 

une partie de ee terrain niar(iué D fait jtartie aujonr- 
d'huy de la place d'armes, et il en sera jiarlé cy-api'«^H en son 
lieu, le sui'pluH étant ecliu a jtierre <;adois par sin'cessioji du 
dit Jean de st. i)é vers l'an 1(»70, est <lepuis venu en la pos- 
session du sr. hector fournier duvivier, couiuie héritier jçadois, 
qui l'a ven<hi a differens juirtii-uliers unie il suit. 

NO 129 A 

<'< PI. .")— (No 148)— • . .. ••.,•/!• . •. ..;■:> 
■< 40 pieds sur environ (ili, ac«juis par eharles fi'aucois 
coron ensaisiné le 2!) aoust 1733, puis J. B. guillon, ensaisiué 
le 31 mars 1745. puis ezeehiel Salomon, ensaisiné puis cliarles 
toupin, ensaisiné le 19 janvier 1782. . . 



■yv.\ 



.,) 



NO 129 B 



PI. 5— (No 149)— . -...•1... .■^. ... ..il,. i .';>•: 

45 pieds sui* environ 03, acquis par Mr. dailboust de- 

cuisy, ensaisiné le 1*9 aoust 1729, puis Barthélémy metivier 

ensaisiné le 2 81)re 1748. 



),i ' 



NO 129 c 



ri. 5— (Nol50)— - :^,y- 

45 pieds sur la place d'armes et 03 de profondeur le lonj; 
de rue notre dame venant de la succession des héritiers du- 
vivier, des propres de marguerite duvivier, épouse du sr. 
louis dailboust de coulonge, et possédé en 1057, par sr. char- 



— iso- 
les (iMilhouHt <1(' coulonjïc fils, et eu 17(>1 par J. li. Adhcniunl 
ciisaiwiné le IMJ avril 17(51. ' '• ' " ' 'i " ', '"'i 

NO 129 D 

( l'jMtic (le la IMacc (l'armes) — 

environ 1-2 arj). en sui»ert'i(ie, faisant partie du terraiu 
concedi'' vern l(>5() a Jean de st. pé, et ]tar aceoril entre les 
licriliers du dit de Ht. \)0 eu datte du 1(5 juin 1(572, échu îl 
(Iciiioiselle aj^athe de Ht. ])(\ sa fille et épouse du sr. le gar- 
(Icur de rej^'utigni, et par ledit sr. et dame de repentigni cédé 
aux seij;neurH i>ar échange du 2;i janvier 1(592, lesquels sei- 
^Mieurs ont donné en contre échange audit sr. de rejuMitigni 
le terraiu marcjné cy-après No 110. i. , , ,. 

NO 130 

Nota — 

51 pieds 1-2 sur le niveau de rue st. francois sur toute 
la profondeur jusques au mur du jardin du séminaire, moi- 
tié dudit mur comprise, concédée à Mlle a lavoine vers l'an 
ITOO, ])uis par les seigneurs retiré de la ditte alavoyne par 
(M'iiange du 3 Obre 1709, (jui ont donné en contre échange a 
luditte alavoyne le terrain nianiué No 4. puis le présent ter- 
rain concédé par les seigneurs le 1(5 71)re 1712 a J. B. quenne- 
ville, chargé de Gd. de cens par toise carrée, ledit (piesneville 
a vendu son terrain en deux parties comme il suit. 




NO 130 A 



ti ' 1. 



I ; 1 1 



PI. 5 (No 175)— ,.,_,, . ,,, ,..,„,. .,, lofi > Mi- 0] 

antoine baumont dit pistolet en a acquis 25 pieds sur 
30 ensaisiné le 7 mars 1749. puis nicolas vernet dit bourgui- 
gnon en 1753. puis Mr. jean lechele ensaisiné le 28 juin 1755. 



— 190 — 

puÎH Ml'. ))oi'lii(Mif <1(' lK'<'<|ii('nc<>iir ciisaisiiu' h» lil? jniii IT.'C». 
l>uiH aiiloiiM' iK'aiiiiKmt dit pistolet «'HHaisiiu'* le 22 juillet 
17(î<J. |niiH Charles fraiicois <leli(iue IS Icvrici- ITtWI. 

NO 130 B 



PI. .")— ( Xo 1T(J)— •(: , ;r . ' 

25 pieds sui* le niveau de rue st. fraiicois et environ 3."> 
de profondeui- acquis de churles queneville, ]>ar adjudication 
du 2S inay 1745, pur Joseph robereau dit duplessis, umiucl 
titre nouvel du 12 Sbre 1745, par le«iuel il se d«'*clare churj'c 
d<'llis. (;d de cens, ledit robereau ensaisiné le 7 mars 174*J. 

le 4 mai 1751 (Nre Simonet) >.'icolas Dufrèiie a ae(iuis 
ensaisiné le 1!) mai 1751, le '.i 9bre 17(i3 (l'aiiet) »I. 13te Tison 



ensaisiné le 27 .\br( 



17G3. 



Xota — 

Il y a une j»rocedure de 1722, entre les s«'ij;neurs et chai- 
les qnesneville au sujet <lu i)resent einplacenient pour le miu' 
mitoyen «le l'enclos du semiiiair*» (pii i)eut servir jjour tons 
les autres emplacements qui sont autour du jardin. 

, NO 131 ■ '■ .'■• --i 

PI. 5— (Nol77) — 

51 pieds sur ;{;{ d'un coté et 87 de l'autre, nous n'avons 
pas le contrat d'une partie «lu «lit emplacement la«iuelle con- 
tenoit 40 i)ie«ls sur 22, mais il en est fait mention dans hi 
concession du surplus «pli est de titre nouvel ]»our le t«)iit, 
la «litte continuation du surplus faitte a pierre dubusson dit 
Hubtil (lire rimbaultl 1«' 20 may 1700,selon laquelle tout 
le dit em]dacement est charfijé de 15s. de cens, et d'une rente 
foncière «le 59 11 'Ah. laquelle rente est amortie. 

l)oss«Mlent en 1749, les héritiers subtil, louis lefevre a 
acquis ensaisiné le 8 février 1753, puis en 1757, J. lî. lasallc. 



191 — 



piiis l<* V,i 7l)i-t? 17(iO pleiTc roMiifHn, puÎH fii 17<U, ciisaiHiiié 
le >i Jiiiivici- tobic isciiliait, puiH ilciiis ])(>iiii:ni «'iiMnisiiM' 1«' 
;{() murs 1778. 

• ' ■ ■ NO 132 ' ■■ "<'i "i': " ' '■•■" •• 

(50 pies (le front Hur le niveau de rue sf. francois et en- 
viron 10 (le profondeur concjMlés en plusieuiH contrats a 
pierre st. {^<»rniain <lit lanioureux, le 1er du l.~» Olu'c l(»i)2, 
pour (>t) [)ied8 nur 2li, dans le(iuel sont renferuK's 1(1 pieds sur 
-_, qui avoient été concédés cy-devant c'est a dire le lU) mars 
KiSi), a Claude pauthier, le 2ond contrat du 1.") mars l(iî)r>, 
]tnur GO ])ieds de lonj»; et 4 1-2 d'un coté et 10 de l'autre, le 
.{iiii' du .11 janvier 1()1)(S, iK)ur un restant de terrain derrière 
le (v-dessus, est dû de cens pour toute la présente concession 
111 Os. 'M\. et plusieurs parties de rente foncière lesquelles ont 
été amorties, reste ledit cens. 

NO 132 A ■ "''■'• 

PI. 5— (Nol7.S)— .. , :.. ., -.,,. 

le tout actiuis par Joseph crevier duvern*'' ensaisiné le 
'2 juillet 1009 puis le sr. maurice lilondeau, puis gerard Bar- 
saloue ensaisiné le 10 février 1712, puis Mr. de st. ours de 
(liai ion ensaisiné le 13 7bre 1724. puis Jean tuilien dit la- 
coiiibe ensaisiné le .... avril 1720, puis Mr. de repentigni, 
l>uis jacipies va«leau dit va deboncoeur ac«|uereur le 27 juillet 
174(» de 40 pieds sur 40. „, 



NO 132 B 



il' ty 



,[ 



PI. 5— (Partie de No 179)— 

15 pieds sur 40 acquis par pierre ranger ensaisiné le 
!• juillet 1750, puis tliomas dénis ensaisiné le 22 décembre 

17(13. 



— 192 — 

NO 133 

n. ,")—( Partie do No 179) — 

30 pieds sur environ 4"), concédés scavoir 30 sur 22 a jean 
mars le 10 juin 108S, chargé de Is. Gd. de cens, acquis par 
Claude pauthier dubuissoj), ensaisiné le 2 uoust 1089, puis 
Jacques lirault ensaisiné le 10 xhre 1091, puis louis hurtebise 
et les lieritiers lirault lescjuels concessionnaires de la con- 
tinuation dudit terrain le 14 janvier 109S, doit 5s. de cens, 
louis lebault ensaisiné le 24 janvier 170S,jniis le sr. lamy 
desfonds, ])ossesseur en 1725, jean biron, puis J. lî. Boucher 
de belle ville, puis ])ierre ranger ensaisiné le 18 9bre 1749, 
puis en 1703, ^« 22 xbre, tliomas dénis ensaisiné le 22 décem- 
bre 1703. 

NO 134 



ri. 5— (Partie de No 180)— 

francois audoin dit la verdure concessionnaire de 15 pds 
sur 22 le 10 mars 1094, puis retirés par les seigneurs le 10 
xbre 1709, et ledit jour 10 xbre 1709 par les dits seigneurs 
reconcedé a jean de latour, cliargé de 10s. de cens, (la conti- 
nuation par jean tuilier dit lacombe concessionnaire par un 
des contrats cj-aprés designés a No 135, en datte du aoust 
1097 de 15 1-2 pieds de large sur 9 pieds de profondeur ou 
environ). > . . , , 

Antoine baumont dit pistolet a acquis la deventure, en- 
saisiné le 3 8bre 1710, puis pierre cosme dit st. cosme ensai- 
siné le .... auost 1720, puis Melchior michalet acquéreur le 
24 xbre 1725, puis Mr. de bagneul adjudicataire le 2 aoust 
1729, puis J. B. cochois acquéreur le 29 xbre 1735, puis pierre 
ranger ensaisiné pour 15 pieds sur 30 le 7 juin 1750, puis fran- 
cois labitte dit crepin ensaisiné le 8 mars 1773, le sr. leduc 



193 



mi 



st. omei* l'avait en [»ai' irtrait du si*. i-aii}>('i- et Ta vendu au 
sr. lahitte dit crcitiu puis le sr. jeau dellille. 

NO 135 

ri. 5— ( l'aiti.^ de No 180)— , - 

2- ]ti<'(ls sui- le niveau de rue st. franeois et Mi de i)ro- 
(■(•iidcui' coiu.'edés en trois contrats, seavoir 2'2 pieds sur 22 
il Jean IJourlis dit lebretou, ure mangue le 22 Obre 1G87, 5s. 
<li' cens. -Mme vaudi-y a acquis de Jîoui-lis cnsaisiné le 4 
février 1(195, puis Jean tuillier dit lacombe eiisaisiné le IG fe- 
viier KIÎXî et le surplus couv'edé audi jean tuillier dit lacomlie 
seavoir 22 jtieds de large au bout des ey dessus sur 15, nie 
l);isset le 2 niay 1(»9(), cens 2s, Od., et })artie, nre adhemard le 
(1 aoust l(î9T,est du ])our le tout de cens argent de i'rance, 
Ss. 5(1. et de rente foncière 3311 Ss. amortie le 17 aoust 1802. 

.Jacques bigot dit la géroflée a ac<iuis de tuillier eiisai- 
siné le 27 7bre 1715, puis niarianne lemoine veuve gyassou 
eiisaisinée le 22 xbre 1749, puis Jean Jiai)tiste Delille et guil- 
hiunie siinonsson associés ensaisiné le 7 janvier 17(57. 

NO 136 

IM. 5— (No 181) — 

13 sur environ 45, seavoir 13 pieds sur 22 a J. lî. mau- 
lilanc de st. amat et etieune cliancerel le 20 may 1(590, chargé 
<le 5s. de cens et de 311 de rente foncière amortie, ))lnli))pes 
robitail ayant acquis de st. amant et ensaisiné le 29 xbre 1(j95, 
les seigneurs ont concédé au dit robitail la continuation dudit 
IsM-raiii ledit jour 29 xbre 1()95. chargé de (kl de cens et de 
Ml 8s. de rente amortie. 

possèdent J. li. amyot ensaisiné le 2 7bre 1717, puis 
Imstache i)revost, puis elij'une hyvont dit rochefort a acquis 
le 31 juillet 1748. 









— 194 — 

NO 137 

PI. 5— (No 182)— 

.3(5 ]>itHl8 sur 78 concédés scavoir 12 })ieds sur 22 a Joseph 
perrot dit vildui^i'*^ le 13 inay 1090, et 23 pieds a coté des cy- 
dessus sur encore 22, concédés audit perrot dit vildaigre le 
21 juin 1(587. 

le tout rétrocédé aux seigneurs par ledit vildaigre le 29 
aoust 1(193, et par eux concédés comme il suit saavoir. domi- 
nique thaumur dit lasource concessionnaire de 35 sur le 
niveau de rue st. francois sur 40 de i)rofon<leur d'un coté 
et 14 de l'autre le 27 janvier 1(595, chargé de 5s. de cens et 
75 livres de rente foncière amortie. ])lus ledit sr. lasource 
concessictnnaire d'une continuation de terrain de la conte- 
nance de 84 toises et demie les 13 et 17 niay 1097, doit 15s. 
de cens et une rente annuelle de 3511 amortie. 

sr. Jacques gyasson a accjuis eusaisiné le 1er février 1757, 
puis michel auge, le reste des lods m'ont été payé par mr. 
graj' sheriff en xbre 1778, i)uis le nommé Grygry ensaisiné 
le 3 octobre 1789, puis alexandre Jlenry ensaisiné. 

NO 138 



PI. 5— (Partie de No 183) — 

30 pieds sur 8(5 concédés, scavoir 30 sur 22 a jean lar- 
chevecpie le 24 may 1(588, chargé de 7s. Gd. de cens, acquis 
par la veuve st. amand, puis j)ar bertrand arnauld, puis par 
etienne billeron dit la faMgue ensaisiné le 17 7bre 1(597. 

l)uis le sr. pierre le gardeur de repentigni concession- 
naire le 13 may 1097 de partie de la continuation scavoir de 
18 pieds sur (5(5, doit 5s. de cens, et une rente de 2711 amortie, 
])ierre billei'on dit la fatigue a ac(iuis ensaisiné le 1(5 Sbrc 
1697, i)lus ensaisiné pour 10 i)ieds sur 20, acquis de Mr. de 
repentigni et faisant partie de No 140 cy-après le 7 xbrel722. 



ni 



— 195 — 

possèdent en 1721 etienne auge lieritier la fatigue, puis 
le SI', piei'i'e bouthillier ensaisiné le 19 juin 1780. 

NO 139 

1»1. 5— (Partie de No 183)- 

45 i)ieds sur 22 concédés ei. leux parties dans le même 
contrat a nicolas boyer scavoir 30 jiieds sur 22, le 12 uiay 
KISO, chargés de 7s. (5d. de cens, et d'une rente annuelle de 
2411 lOd. amortie, et 15 pieds sur la même profondeur le 27 
xbre 1(189, chargés de 3s. 9d. de cens, et d'une rente annuelle 
(h' 1811 15s. amortie. 

accpiis par francois Jean dit lamarche ensaisiné le 25 
juin 1712, i)uis pierre billeron dit la fatigue ensaisiné le 
19 aoust 1712. 

plus environ 30 i>ieds sur 20 au bout de la profondeur 
<y-dessus, faisant partie de No 140D cy-après acquis de ^Mr. 
de re])entigni par antoine poudret en deux contrats ensai- 
sinés le 28 janvier 1741 et 5 février 1744, pierre codere a ac- 
(piis de poudret ensaisiné pour le tout ledit 5 février 1744, 
l»uis Jeanne dergeuil veuve la fatigue, ensaisiné ledit jour 
5 février 1744, possède en 1751 etienne auge héritier la fa- 
tigue, puis le sr. pierre bouthillier ensaisiné le 9 juin 1780. 

NO 140 

environ un (piard d'arpent en su])rficie irregulière con- 
tenant sur. rue st. francois 75 pieds et sur rue st. paul î>4 
])ieds concédé vers 1088 au sr. francois hazur, [)uis retiré ])ar 
les seigneurs vers l'an 1091, et puis par eux concédé par 
ccliange le 23 janvierl()92 a sr. pierer legardeur de repenti- 
giii, et demoiselle agathe de st. pé, son épouse qui ont donné 
(Ml contre échange aux seigneurs le terrain marqué cy dessus 
110 129D, le présent terrain chargé de 111 3d. de cens pour 



.'in f.^ 



— 1Î)0 — 

le tout, par ledit sr. de repentigni vendu en différentes par- 
ties comme il suit : 



NO 140 A 



f < 'l; ;'? ' 



srs pierre & alexis mesiere ensaisiné le 13 avril 174G. 



' 1 • .' 



NO 140 B 






n. 5— (Xo 185)— -'■• •;* >- •. M •.-, • „!• .- 

sr raymond amyault ensaisiné le -7 mars 1009, ])uis le 
sr. de re]>entigni a re])ris, puis les srs. pierre & alexies mesiere 

ensaisinés le 13 avril 1740. ., % , . 

. NO 140 c 

n. r,— ( Partie de X^o 183) — 

22 ])ieds sur environ '2~> accpiis de Mr. de repentigni par 
Mr. Luc (le cliapt de lacorne dit st. lue le 20 8l)re 1745, puis 
franeois nolin ensaisiné le 21 may 1754. 

NO 140 D . .H.'l ;. '' ;, 

PI. 5— (Partie de Xo 183)— 

30[)ieds sur environ 20 acquis de Mr. de repentigni par 
antoine poudret ,sur qnoy voyés X"o 139, dont ledit terrain 
dépend. P. Bouthillier ensaisiné le 19 juin 1780. 

NO 141 

r 

PI . 5— ( Partie de Xo 18(5 ) — 

35 [ùeds sur 22 concédés à (^haterine testard veuve pin- 
guet de repentigni le 22 juinl095.chargé de 7s. Od. de cens, 
et d'une rente de 43 11 5s. adjugé au sr. léger faisant pour sr. 
Jacques doire-de bondy le 1er 8bre 1098. puis la veuve -Jacques 



h' 



197 — 



Sauvage ensaisiné. puis pierre Berthelet ensaisiué le 27 Obre 
1792 pour 35 pieds sur 22. 

Nota — le fond du constitue a été amorti le 27 7bre 1787 
Brassier p.f. . 

, : 'Vt\2 NO 142 ,„ 

45 pieds sur 32, dont 45 sur 22 concédés au sr. Bertrand 
jirnauld le 21 may 1688, chargés de 12s. Gd. de cens et d'une 
rente annuelle de 5611 5s. et plus 50 ])ieds sur 10, au bout des 
( y dessus, accjuis du sr. de rei>entigni par le sr. bertrand ar- 
nauld ensaisiné le 5 juillet 1694, iniis jean petit de bois morel, 
jtuis divisé comme il suit. 

Nota — la partie du constitue a été amorti le 27 7bre 
1784. Brassier, P. f. ' ' ' ■ * 

... NO 142 A 



'' ' î . 



ri. 5— (Partie de No 186) — 

15 pieds sur 42 acquis en 1738 par sr. Jacques doire de 
Ixuidy, ensliisiné le 10 7bre 1736, puis la veuve Jacques Sau- 
vage ensaisiné, puis pierre Berthelet ensaisiné le 27 9bre 1792 
pour 17 sur 32. 

NO 142 B •• - '■'-'^^• 

PI. 5— (Partie de No 187) — 

30 pieds sur 32 acquis de bertarand arnauld en . . . par 
le sr. j. petit de bois morel, puis le sr. maurisf^eau heritiei* 
petit, puis le 5 mars 1758, sr. francois nolin, époux de demoi- 
selle morissau, a acquis de ses héritiers. 

NO 143 

50 ])ieds sur 120 de profondeur concédés comme il suit 




— lî)8 — 

scavoir 50 i)kMl8 sur 2'2 an sr. f'raiicois vicnnay jiai'liot le 9 juin 
1688, eliargi' de 128. fid. de ceus et de 0211 10s. le rente an- 
nuelle ])uiH ])OHHedés ])ai' le sr. Charles juchei'eji ., plus ledit 
sr. de jut'liereau concessionnaire en trois j)arties dans le même 
contrat, l'une du 11 Janvier 1(>Î)4, la 2de du 13 may 1697, et 
la 3me le 2 may 1097, faisant le tout environ 07 pieds de large 
au bout de 22 cy dessus, sur environ 100 de profondeur, char- 
gées la i)remiei-e i»ai*tie de 7s. Od. de cens et 9211 5 de rente. 
la 2de })artie chargée de 5s. de cens et de 00 11 Ils. Od. de 
rente, et la 3me de 5s. de cens et 48 11 15s. de rente. 

NO 143 A ^' 

, -, , . . ( ,1 

. PI. 5— No 171A et 171) — 

paul liouchard a accpiis ensaisiné le 12 91)i'e 1701, puis 
distribué comme il suit. 25 ])ieds sui* toute la ])rof(mdeur ac- 
quis par le sr. ])ierre couraud dit la cote père, ensaisiné le 19 
aonst 1729. 

NO 143 B 

PI. 5— (No 174A et 174)— • ' " ' ' '" 

25 ]»ieds sur toute la profondeur acquis par le sr. nicolas 

rose ensaisiné le 10 7bre 1722, puis sr. pierre couraud dit la 

cote fils, ensaisiné le 14 aoust 1744. 



NO 144 



!);: 



PI. 5— (Partie de No 172) — 

42 pieds sur 22 concédés a vincent dugast dit la fon- 
taine en 2 contrats l'un du 9 avril 1080, l'autre du 1er mars 
1090, chargé ])our le tout de 10s. 3d. de cens, et d'une rente 
de 5111 15, amortie. 

Jacques cardinal a acquis une i)artie scavoir 20i pieds sur 
22 pds. qui forment le No 145,ensaisiné le 22 juin 109(), puis 



lyy 



le sr. abniliam lîoiial, u acquis des hci'itui'.s Dugast ce qui 
restait du susdit uuuiei-o et a été ensaisiué l(^ 27 Ubre 17KÎ. 
[mis le sr. de cliajjt de la corne eusaisiné avec plus grande 
qiiantit''' le 4 81»re 1711. 

' •' ■ ■ ' NO 145 

. . ; ■ . ■■, i. ,:i:*; 

ri. ,")— (l'artie de No 172) — 

2() pieds sur 22 retranchés du Xo 144 ac(iuis ]»ar Jacques 
cardinal le 1er mars 1(>ÎH) du sr. Vincent Dugast, doit 7s. Gd. 
(le cens, et une rente de :i7ll lOs. amortie «'usaisiné !<■ 22 juin 

wm. 

le sr. jum\'rain dufrene a acquis ensaisiué le 2S Obre 1090 
l»uis le sr. altraliam bouat, ensaisiué le 27 î)bre 1713, ])uis le 
SI', lue (le chapt de la corne, ensaisiué avec i»lus grande quan- 
tité le 4 Sbre 1744. 



NO 146 

2î)pieds sur 22 et au bout d'iceux environ Nt) jiieds «le 
large sur environ 40, concédés scavoir 20 sur 22, faisant par- 
tie de la concession faitte a pierre gagné le 2'J mars 1()87, 
et dont il sera parlé cy-après a Xo 148, puis lesdits 29 pieds 
iiccpiis par le sr. francois lemaitre de la morille ensaisiué 
le il Obre lt]92, et les 80 i>ieds sur 40 concédés avec ]dus gran- 
de (piantité audit sr. de la nu)rille les 11 janvier l()i)4, et 13 
et 22 may 1097, et par la dame marguerite ])oulin veuve la 
morille, le surplus qui sera marqué cy après Xo 417, rétrocédé 
aiLK seigneurs par acte du 12 janvier 1712, à la charge par 
elle de pay«n' pour ce qui luy restoit.scavoir pour le tout le 
présent Xo 140, 12s. 8d. de cens et de 9811 Hs. de rente amortie, 
puis ledit terrain possédé j>ar les .srs. st. olive et pomereau, 
puis par le sr. abraham bouat, puis divisé comme il suit. 



r'l"TF" ly r w' 



— 200 — 

NO 146 A 

n. 5— ( I»ai'tie de No 17;i ) — 

29 pieds Hiii- (iî) acquis i)ai' le sr. pierre chartier ensaisiné 
le 20 Tbre 1725, ]niis le sr, leonard .7. lî. heiTieiix ensaisiné le 
4 avril 1742, i)iiiH le sr. lacorne dubreuil héritier hervieiix. 
Puis deuioiselle Lacorne héritière. 



i-'l»' 



NO 146 B 



' i I ■■, L 



PI. 5— (Partie de Nos 173 et 172)— 

environ (iO pieds sur environ 40 acquis par le sr. lue de 
chap de lacorne dit st. lue avec plus grande quantité, ensai- 
siné le 4 Sbre 1744. Une partie est Possédé par les héritiers du 
Sr. Luc de chap de lacorne dit St. Luc et l'autre par demoi- 
selle Lacorne Dubreuil. 



ilii 



NO 147 ■ ' 

PI. 5— (Partie de No 172 et No 171 entier)— 
*'■ terrain d'environ 80 pieds en quarré concédé avec iduo 
grande quantité au sr. pierre rimbault le 8 février 1716, par 
le contrat marqué Nos 147, 149, chargé pour le tout de 5s. de 
cens fait au pro rata pour le présent terrain 2s. 6d. et une 
rente annuelle de 400 11 amortie, le sr. abraham bouat a acquit 
ensaisiné le 20 juin 1729, puis le sr. lue de chap de la corne 
dit st. lue ensaisiné le 4 8bre 1744. '" '■•■•'••-! 



tîa 



NO 148 



PI. 5— (No 168) — 

23 pieds sur environ 70 concédés en 3 contrats au nommé 
pierre gagné, le 1er contrat du 29 mars 1687, portoit 40 pieds 
sur 22, mais 29 pieds de large sur 22 ont été retranchés et 



1 



— 201 — 

appartioiiiuMit a N(» 14(1 cv-dcvaiit, lostc poni- le prcsciit ar- 
ticle 11 picd.s HUi" '2'2, doit de cciis a iM'opovtioii du tciraiii îis. 

le 2nd «'ontiat du a .Sbre KiOl* pour 12 \)\v(\h sur 22, doit 
de cens 2s. î)d. 

le 3me contrat du 2 avril 1(194 pour 22 pieds sur 42, doit 
(le cens 3s. le tout acijuis vers l'an 171(5, par le sr. pierre rim- 
Itault puis par le sr. J. ]>. laiuy ensaisiiié le 14 février 1732, 
puis le sr. conte dupré ensaisiné le l(î xbre 1732. 



. i' I- M;i 



I) 



NO 149 

PI. n—i No i7(h— 

maison de l'ancien séminaire contenant environ 50 pieds 
sur 70 vendue ])ar les seij^neui-s au sr. i)iei're rimbault avec 
plus «ïi'ande quantilé par le même conti'at (jue No 147 cy 
dessus, en datte du S février 171(1, cliarjié au j>ro rata de la 
totalité, pour le i)i*esent terrain de 2s. (Jd. 

le sr. .1. 1). conte du|)ré a acquis ensaisiné le .") juillet 

NO 150 

environ 70 pieds sur le niveau de rue st. i)aul (y com- 
pris environ 27 pieds du No 151 retranchés dudit numéro) 
sur environ — ,concedés en différens contrats vers 16G0 et 
1G06, aux srs. Jacques testard de la forest, Jacques leber et 
Charles lemoine, puis advenus à sr. Jacques nolan lamarqu(^ 
pour avoir épousé demoiselle marie pournin veuve testard, 
et par transaction avec la ditte veuve testard, et le dit sr. de 
la marque son second raary, en datte du 1(> avril 1092, ledit 
terrain limité comme dit est, et chargé de 33s. de cens pour 
le tout. 

puis le dit sr. la maniue a vendu son terrain en diffé- 
rentes portions comme il suit. 



» 



•m 



.L 'Util 1'' 






— l'OL' — 

NO 150 A 

■.•. '.I' Mil 

ri. 5— (Nos Km et 109 j — 

27 (8')) |)i(Mls sur environ 4S (et un bout iJS |)i('(lN sur 
environ 77 pds, IMus Ji coté <'t an bout du No l.^OA i'2 pds 
sur enviion 'M |t(ls) acciuis vei's 1711Î pui' le wr. d(» la ])ipai'- 
diere. jinis par le sr. trotier des rivières, puis par le sr. .1. B. 
liervieux ensaisinr le 1!) février 17r)0, puis le sr. uieolas ber- 
thelet ensaisiné le L'I !H»i-e 17S1. 

Nota— -.. ■ . ^ 

Il ,v a an sujet d«^ ce (errain un recueil de procédures 
dans les archives <-ontre les hei-i tiers du sr. trotier des rivières 
terniint'cs en 1750, et nuir(|ué No ].")0. 



I I 



NO 150 B 



t. .., 



ri. 5— (No lOG) — 

45 jùeds sur environ 90, ac(iuis du sr. laniar(}ue par le sr. 
picoté de belest re ensaisiné le 9 niay 1757. 



NO 151 




PI. 5— (Partie de No 157 et tout 105)— ; , . .- 

GG pieds sur environ 100 pieds concédés a Jacques leber 
de senneville et charles lenioine en plusieurs contrats, l'un 
du 22 aoust IGGO, l'autre du 2',^ janvier 1604, doit 5s. de cens 
(environ 27 pieds du ])resent numéro ont été portés au No 
150 — ce qui réduit le présent a environ 40 pds le front) pos- 
sèdent eu 1745, Mr. . . . lienoit héritier senneville par sa 
femme. ,,i 

puis sr. charly st. ange ensaisiné en 1763, pour 34 pieds 
de frond sur 117. i)uis le sr. le grand ensaisiné pour les 37 
pieds sur 117 en 17(53, puis le sr. lacorne st. lue ensaisiné en 



2oa 



I7G0, i)uiH k' Hi". sinion Naii^iiiin't (Misaisiiu' W \'2 aousl 17<)(î 
|H)Ui' 1«'S 'M pu'dH sur 117 pieds, puis lujulamc do n'penli^'iii 
«Misaisiiu'O le 4 juillet 1777. puis le sr. lacorne st. lue onsaisiiié 
le 1*1 juillet 1777, pour 4L' i»ieds sur toute la |)rofonde»ir, puis 
,leau Sunderlaiid possesseur «le 41.* i)ie(ls de froiid. et de jtro- 
fondeur jus«prau jardin «|ue uir. st. hu- possible. 

Mr. SunlherlaiHl eiisaisiné. '• " ' ' • 

,^ H. M i. \ Mj NO 152 ' "' '■" 

un arpent en superficie eu î) ix'rehes de large sur le ni- 
veau de rue st. paul et 11 i)erelies sur le niveau de rue st. 
Joseph eone(Mlés a eharles lenioiue sr. de lougeuil le 2',i juillet 
H>r)4, dans le même contrat (jui est maniué au ranj» des cou- 
cessions d'habitation No DîV.), doit pour le tout 5s. de cens, 
puis ledit terrain divisé comme il suit. , , 

" '' • NO 152 B ' 

PI. 5— (No 1(J4 et partie de 1(12)— - ' 

115 i)ieds ou environ sur 180 acquis par .Mr. de bienville 
et chateauguay héritiers lemoiue ensaisinés le 1) d'avril 1709, 
puis Mr. lestage faisant pour Mr. antoine pascault ensaisiné 
le 1er xbre 1710, puis Mr. louis charly st. ange ensaisiné le 
lîL' 71)re 1738, puis le sr. grand ensaisiné en 17()3. puis le sr. 
bicorne St. Luc ensaisiné en 17(>(>, puis le sr. simon sanguiuet, 
le Sr. Guillaume Kay possède la partie du Sr. (Irant ensai- 
siné le 27 avril 1779. 

^-"^■^•■' ''''■^' NO 152 B2-''' '"'-■- 

., .1. :! ,, -I-- .'il ;■ ■ M 

Cette partie est ce qui compose le No 164. 
le sr. sanguinet possède partie sur no 151 et no 152 
comme cy dessus 57 pieds de frond et 10 pieds sur les quels 



■1_3 



\<- 



— 204 — 

il il <lr<>it (le passa};!» sur cnvii'on 'JOO pieds «ic piotoiiilciii 
«'iisaisiiié !«• 12 aoust 170(5, puis U» sr. lichard liantcley t'ii- 
miiMiiu' 7 avril 1778. 

NO 152 C ■■', ,;'.M.,..^ .,.. 

1 1 . n— ( I »a i-t ic «le Xo 1 (52 ) — i .,:.'• ,i - . 

21 ]»1(mIs sur 40 acipiis des Iiciitici's Icinoiiic j)ar isaa<- 
rliristiu dit si. anionr. cl don! il est fait niculidii dans l'cii- 
saisiiKMiiciil dii M aviil 170!). puis acquis ])ar licui'i catiu en- 
saisine le 10 mars 1717, i»uis Jean <;aiTcau dit st. ongo cn- 
saisinc Icdil j(nii' 10 mars 1717, puis !«' nomme joan lalandc 
|H»ur avoir cpoiisé elizalictli jjarcau, i)uis si-, picri-e «juy mars 
<lc la dille j;arcau, puis Joseph eticnne durivai;(' ensaisiné le 
27 71)re 17 IX, et audit sr. durivaji'c litre nouvel dudil em|»la- 
cement en datl<' du 12 Obre 17.*?!), cliarp' de 10s. de cens, puis 
le SI', louis cliarl.v si. anj^i' ensaisiné le li Si»re 17Ô1, puis mr. 
Ieyran<l ensaisiné en 17(>.'i, puis mr. lacorne st. lue par cclian- 
ge ensaisiné le 12 aoust 17(50. i 

le sr. guillaume Kay possède remplacenuMit (pli se trouve 
entre richard hanteley cl Jean lilly sur la rue st. pani Jusiprau 
terrain ]»ar derrière du sr. san<i\iinet îivec deux passaj^cs qui 
sortent dans la rue st. Joseph ensaisiné pour tout ce terrain 
le 29 avril 177!). :. i •..m .".;.. 



1 ' • I 






NO 152 R 



I I 



' m 



,.lV.,Mi; )■•• l. 



>l itip 



PI. .".--(Partie de Xo i:)l I— " 

22 ])ieds sur le niveau de rue st. ])aul et environ (50 le 
Ion»; de rue st. Joseph ac(piis en 170!), des héritiers lemoine 
]»ar ])ierre {j;arean dit st. onj»(' suivant l'ensaisinement (]\\ 
î) avril 170!), ]>nis Jean gareau, ensaisiné le 2.'{ 7l)re 17;?!>. 
puis sr. niichel avrard, puis le sr. guillanme grant ensaisiné, 



. ■ ■ ?"■ 



— 205 — 

pnlH lo Hi'. jeun lilly oiiHniHiiu'' h; 14 inarH 177."», pour .{- pioda 
sur 74 i)i«MlM, l'uiHaiit luirtie <ln nicnic uo ITiUC et du No lôlîl*]. 

■.■■"■■"' NO 152 E ■"■,-■ ■'.'■..;■ 

ri. 5— (rai'tic (le No Kîl' et Kîl) — 

40 pi«'<lN Hur le niveau de rue st. Joseph et 22 aofiuis des 
heritiei's lenioine par nicola.s variii dit la pistole eiisaisiué 
le 5 avril 17(M), puis .1. H. Ht. inarn eiisaisiué le lli Shre 1724, 
puis Samuel peyu<*, puis fran(;ois uibain iiioreau ensaisiué 
le .T avril 1780, et audit irioreau titre nouvel dudit eniplace- 
iiient en date du premier avril 17îU), doit .{d. de eens, puis 
jo.seplî durocher ensaisiné le 8 juin 1738, puis le sr. louis 
cluirly st. ange ensaisiné le 20 niay 1730. puis le sr. grant 
ensaisiné, puis le Sr. Lilly ensaisiné pr. partie, et le Sr. 
(jiuillaume Kay aussi ensaisiné pr. partie. 



NO 152 F 



IM. 5— (No 160) — 

40 pieds sur 22 acquis des héritiers lemoine ]mv 

chauvin, puis rené bissonnet dit lafaurie ensaisiné le 4 71)re 
1734, puis le sr. jeau Bap. adhemart ensaisiné le 17 février 
1774. 



NO 153 






PI. 5— (No 158 et 150 et i)artie de No 157)— 

environ deray arp. en superficie, concédés vei's l'an IGGO 

a SI'. Charles dailboust, ])arroit cliargé de 2s. (Id. de cens, nous 

n'avons pas ce contrat dans nos archives. 

possédé en IGOG par le sr. de carrion seigneur de lache- 

naye, puis en 1700 par Mr. de ste- helène, \mm eu 171G, par 

-Mr. de varennes, puis les héritiers varennes, puis adjugé le 



L»0(; 



mars IT."»!) a cliiu-lcs ainablc si. <>«M-iiiain, leincr a ]»ay('' sos 
lofls. puis le sr. siiiioii saiijinincl cnsaisiué le 7 avril 177S. 
IMiis le SI-, sanfîuiiu't a vendu iiiic partie de cet emplacenieiil; 
an Sr. de St. Lnc, e( Mr. Lenox son lierilier a été ensaisiné 



le î) Mhre 17îm;. 



NO 154 



IM. r,— ( Partie de Xo ir.C,) — 

4t pieds sur ;?.~» concédés a jnei'i'e caillé dit larochelle le 
'^ niay \{\{\'^, doit Is. de cens, le sr. j^edeon petit a accpiis en- 
saisine le 7 7lu-e KiSC», juiis <j;uillaunie (loyan dit lagarde en- 
saisiné le L*7 xbre HISC», ])uis les fi-ei-es biron etisaisinés le 2Î\ 
avril 1711), juiis ^uillannu' liu<>ron, puis <>nillainne alexandre 
joni'dain ensaisiné les IS auost et IC» aousl 17:;l\ ])nis J. 1>. 
leniyre dit niarsollet en 17.'?;^ jtuis le sr. duchon^net héritier 
niarsollel, puis le sr. «taulier de la veranderie, ensaisiné le ^1 
janvier I7.")7. pour rein]ilacenient de ci-dessus et le No 150, 

ci-ai)rèw. juiis Mli-c llerliu^uet a ac<piis 1<' tout (au d 

le 17 Avril 17t)()) cl a été ensaisiné le 10 Shre 171).'). ; i 



, tn> 



NO 155 



y.Un 



IM. .")— ( l'ai-tii' de \() ir».')! 



1( 



» pieds sur •>.» 



d'un coté et L*{) de l'aulr!" concédés à 



li'uillaunie <>ovau dit layarde le 17 inillet KiDl. doit de cens 
Is. francoise inersan veuve jxM-tuis a aiMjnis ensaisiné le .". 
avril 1701), puis Mr. de lal»eaunn> ensaisiné le L*S avril 1711. 
puis le sr. pierre puyhareau ensaisiné pour nue au.nuH'nlat.ion 
le IS aoust 172."), puis jli peiranlt cliarp<'nlier ensaisiné le 19 
8l)re 17!).'), })our ;'>S pieds de front sculenu'ut. le restant <'tant 
porté au 1.")(>IÎ. 



I. f H II 



"M 



i H.'.^H 



MiCW't, ■/ •>[ 



— L'07 — 

NO 156 

In Icii-ain de •"•."{O loiscs eu sn|t('i*ri(i(' ('(nu-cdc's a jciiii 
ucivais partie i)ai- conlral cii dalle <lu .'>() aoiisl H»."».") (lue uous 
n'avons pas, el pallie par un billet de Mv. dolier, et pnis titre 
nouvel <le tout ledit terrain, en t'avenr de anne arcliamhanlt 
\('Mve ycrvais en dalle du '2'A juillet l(i!)l, chargé de Is, de 

crus. 

puis ]><»ssedé |»ar urbain j^crvais, puis disli-ibué «'(unnie 
il suit. 



Ui 



NO 156 A 

li. 5 — ( Xo \T)'S) — 

lonis dnval lieritiei- «icrvais, 0:3 |»ieds sur le niveau de la 
rue et un jardin deiriere les Nos lôC» et \~C> ey-devant, pnis 

Ml', -lean (îrani ensaisiné le ;{ nia,v 171M. 

I, ' ■ ■ ■ , 

NO 156 B 

IM. n— iNo J,")!) — 

iT) pieds sur environ 40, atMjnis par juerre perat et pour 
les(pu'ls ensaisiné les l(i aoust ITl*.") et 11' mars 1741), ]»lu.s ])onr 
II' pieds sur envii-on tO, acipiis de pnvbareau et faisant jtartie 
de .No 1.").") e\-devant, ensaisiné le ii Sbre 1742. 

NO 156 c 

IM. r> — ( l'artie de Xo ITm) — 

lopin de terre acquis les héritiers gcu-vais, ]»ar pierre 
peyras avec plus «grande (luantité, puis par luy vendu au sr. 
pierre |)uybai'eau ensaisiné le IS aoust 171*.""), (-(unnie dit est 
(■y-d(nant a No l.V», puis jli perrault charpentier, ensaisiné 
le 19 Sbre 171)5. 



M\ 



m- 



— 208 — 

NO 156 D 

IM. r)—( Partie de.Xo 15()) — 

lopin (le terre acquis des lieritiers gervais par pierre 
peiras avee plus graiule (|nantité puis par luy vendu a guil- 
laiinie alexandre Jourdain, ensaisiné le 18 aoust 1725, comme 
dit est ej-devant a No 154, puis Mtre lîei-linguet ensaisiné 
le 10 8bre 1795. 



NO 157 

ri. 5— (Partie de No 1.52) — 

terrain de l'église et du cimetière de cette paroisse dont 
partie a|)i)artient a la dit te ])aroisse par abandon des sei- 
gn<nirs sans qui'l i)aroisse au<*un contrat de concession c'est 
la partie A. , 

et ])artie a été concédée par les seigneurs au sr. Bénigne 
Basset en differens contrats, dont l'un du 21 niî^ 1087 mar- 
(jué comme cy No 157, un autre marqué No 110, et un troi- 
sième maniué No 08, et autre contrat (pie nous n'avons pas, 
doit pour le tout Od. de cens, c'est la ])artie B. ledit terrain 
cédé par ledit sr. Basset aux religieuses hos])italieres de 
riiotel dieu st. josei)li vers l'an 1722, puis acquis par la fa- 
brique de mouti'eal vers l'an 1725. 

NO 158 

PI. 5— ( Partie de No 152) — 

terrain de r(''glise de la i)aroisse appartenant a la fa- 
brique, concédé par Mr. dolier a la ditte fabrique le 15 avril 
1093, selon b^s reserv(^s et aux conditions marquées audit 
contrat par l(M|U(d Mr. d(dier a aussi remis à la ditte fabri- 
que une depte de 130011. 



209 



Mi 



Si 






Noto— • 

Il y a dans les archives une liasse de paiûei-s qui con- 
cciiient rétablissement et le service de la paroisse de Mont- 

Véill. ,;•.., ' 



NO 159 



• I 1' fin 

(rue du Calvaire) — , . 

encienne rue du calvaire qui prenoit sur rue notre dame 
et iilloit vers la j)e1ite rivière en ])assant sur la li<»ne de se])a- 
ration entre la terre de cavalier et celle de resroches. 

NO 160 

(Haniparts — 1*14 et plus) — 

terrains concédés en lOT.'i a hubert le roux. .Jean moreau 
dit jcdicoeur Xo. . . . dont j>abriel cardinaux avoit acipiis une 
partie de moreau ensaisiné le î) avril KJSC». micliel leblond et 
ja((ines i»icard avoient acipiis autre jiartie en K5S7, louis 
plessis belair avoit ac(]uis de cai-dinal ensaisiné le 10 juin 
l(»i)4, rené cuillierié avoit eu autre partie ]»ar échange en 
1 (■»!)(), et les seigneurs ont retiré ledit terrain de cuillierier en 

u;i)9. " -. 

ce teri'ain est occupé j)ar les reni])arts de la ville. 
L'7 dec. 1()77 vente par Desroches a Jean moreau. 

NO 161 

11 parroit (jne ce terrain faisoit ])artie de la concession 
<|iii est au rang des habitations de ville, mar(|uée No 9101), 
laite a urbain texier le 18 7bre 1(>51, chargée de 3d. de cens 
par arpent, et qui comman«;oit environ dans cet endroit ou 
ail moins il fait partie de rarjjent d'un enclos de ville concédé 
audit texiner })ar ledit même contrat et chargé de 5s. de cens 
pour tout ledit terrain. ii-ui /!u. !<•> - . ii; .•; •: •; 



s ■ - 

!■ ■ ■ <: 






I 



■ il 






•^^v- 






— mo- 
les seif'iu'urs ont retiré des héritiers texier cedit terrain 
maniiié Xo 101 ])ar un contrat, que nous n'avons pas dans 
nos archives, puis ils l'ont reconcédé en partie comme il suit, 
pierre liavdet dit la [)ierre concessionnaire d'une i)artie 
dndit terrain |)ar ce liante avec les seigneurs du 12 janvier 
1700, nous n'avons point ce contrat dans nos archives, il en 
est fait mention en l'ensaisinement du 20 aoust 1734, chargé 
de ()d. de cens ])ar toise carrée, puis par ledit bardet vendu 
scavoir. , 

NO 161 A 

PI. 5— (NoLMT))— u.<;. 

la partie A iiiarie Joseph deniers ensaisiné le 20 aoust 
1734, ]>nis le sr. foretier ensaisiné le 9bre 1700, puis ^Maître 
proux ensaisiné le 14 niay 170(J, i)uis Mr. fouchet fils pour 
21 1-2 sur la ))rorondeui\ ensaisiné le 21 lObre 1790. 

NO 161 B ^ 

ri. 5— (Xo 210) — 

10 pieds sur 22 acquis de i»ii'rr<' Hardet par jose})h nuissis 
ensaisiné le 20 aoust 1734, puis Joseph massis le Jeune ensai- 
siné ledit Jour 20 aoust 1734, puis marie madelaine demers 
dessernions ensaisinée ledit jour 20 aoust 1734, imis les srs. 
nicolas Joseph denoyers et J. B. guillon ensaisinés le 28 xbre 
1750, })our ])artie le sr. ])l('rre Cardinal ensaisiné le 17 8bre 
1704, puis le sr. panet ensaisiné le 22 nuirs 1778, puis les srs. 
foucher et dunioulin ensaisinés le 4 avril 1778, antoine fou- 
cher ])ossess(Mir, ])uis .Maître ]ti'oux ensaisiné le 14 may 1790, 
puis ^I. Dillon ensaisiné îe 21 lObre 1790. 

.,„:„ NO 161 c . ' .'., 

. PL 5 — (Place d'Armes) — : n '•» ' .^i' -«'t 

terrain (pli fait partie de la place d'armes qui semble 
appartenir aux seigneurs ou aux héritiers urbain texier. 






t ■ 



— 211 — 

NO 161 D 

PI. 5— (Partie de No 217 j — 

25 pieds sur ai)i)arteiiaiits ûrs 1724 a doniiiiique 

jeanson la palme, puis vendus vers 1753, a laureiis Bertrand 
ensaisiné le 11 mars 1782, puis julien tavernier <'nsaisiné le 
11 mars 1782, puis la fabri^pie de montreal, ensaisiné. 

NO 162 






!■:: 



>•' ;.'. •: 



un arpent en su[»erficie dans l'enclos de la ville concédé 
a urbain texier dit la vigne le 18 71)re 1(151 par le même con- 
trat qui est nianiué au ranj»' des concessions de terres No 
!)45D, chargé ledit arpent de 5s de cens, puis distribué entre 
les héritiers texier comme il suit. 



M' 



j. ■ 
i 1 



NO 162 A 

PI. 5 — (^ Partie de Xo 217 et partie de la place d'armes) — 
la jiartie A appartenant a paul texier dit lavigne t'ait 

partie de la place d'armes, et le Keste accjuis par le sieur fore- 

tier en 1780. 

Puis la fabrique a acquise la partie du Sr. Pre foretier 

ensaisiné. 



NO 162 B 



PI. 5— (Xo 218)- 



37 pieds sur environ GO échus avec plus grande quantité 

a hypolite le fevre par son mariage avec une des héritières 

texiers, puis par luy vendus lesdits 37 pieds vers l'an 1753 

a urbain texier dit lavigne. ensaisiné le 23 Obre 1791, puis les 

demoiselles Gamelin ensaisinées pour le même Terrein le 
23 Obre 1791. »--:..-..,.-.:.; .,..._: .pm,; =, ■=. -.nn^io- 







r$m 



i 



NO 162 c 

PI. 5— (No 219) — 

. . . i>i(Ml!s sur enviion . . . eclius avec i)lu.s grande quan- 
tité a liypolitc Icfcvrc i)ar son mariage avec une des héritières 
texier, |mis Jean ]îap. lefevre comme lieritier, puis le sr. 
richard dt>bie ensaisiné le (> avril 177S. 

NO 162 D 

ri. 5— (Xo 220) — 

... i)ieds sur... ecluis a sr. charles Lepallieur dit la 
ferté ou devoisy par son mariag(î avec; une des héritières 
texiei'. ])lus 25 pieds jusques a la petite rivière acquis de 
jacijues texier ]>ar d(»minique janson la ])alme le 27 février 
1725, ])uis en 1721> Jean rousseau dit st. Jean i)uis sr. charles 
lepallieur ensaisiné le S février ]75;î. \ 

NO 162 E 

PI ().— (No 221 et i)artie de 222)— 

64: ]Me<ls sur 88 vendus par Jean texier a ])ierre gantier 
dit st. germain ensaisiné le 7 janvier 1721, ])uis Jacques texier 
ensaisiné le Kl 81)re 1727, ]>uis ]»ierre ranger ensaisiné le 10 
janvier 1750, puis en 1757 Joseph morin ensaisiné le 18 avril 
1750. Puis Th. Dujdessis a acciuis 45 ])ds. sur environ 70 
pds. de profondeur, ensaisiné le 15 7bre 1700. 

NO 162 F 

PI. 0— (Partie de 222, tout 223 et 224)— ; 

80 pieds Jusques aux pieux de la ville vendus ])ar agnès 
texier veuve guillaume ri<'hard et a elle échus ])ar succession 
de Jean texier ven<lus le 'M) aoust 1092 a claude caron, en- 
saisiné le 5 Juillet 1094, puis sr. pierre ranger ensaisiné le 10 



:*'?<• 



\\i'i 



— 213 — 

janvier 1750, puis en ITâT, Joseph nioriii ensaisiné le 18 avril 
1759. 



i; 



NO 162 G 

un (juart d'arpent eu su])erfieie ac(iuis d'urbain texier 
par autoine pliclion dit duvernois, et marie paero son épouse, 
et puis Jean legras ensaisiné le 15 niay KJUG, puis jean cail- 
loux dit baron ensaisiné le 1er mars 1097, le 29 9bre 1707 et 
le 28 xbre 170S, puis les soeurs de la «'()nj;'re<>ation ensaisinées 
le 11 mars 1724, puis divisé coninui il suit. 

NO 162 Gi 

PI. G— (Xo 237A) — 

Les soeurs de la congration, puis en 1705 cliarles vaeine 
ensaisiné pour 50 pieds 9 pouces sur 72. 

NO 162 G2 

PI. G— (No 237) — 

32 pieds 1-2 sur 47 vendus par les soeurs de la congréga- 
tion a Jacques cardinal ensaisiné le 4 juillet 1740, puis cliarles 
vaeine ensaisiné le 23 8bre 1782. 

NO 162 G3 

PI. G— (No 230) — 

jose])h pampanon ac(iuis en 1705 33 pieds sur 100 envi- 
ron (et a coté environ 32.0 sur 50, ce lopin prend au bout 
de 47 du premier.) 

NO 162 G 4 

PI. 0— (Partie de No 238)— 

Charles minville ensaisiné le 12 t'euvrier 1770 pour 27 
sur environ 52 pieds de profondeur. 




l'î.» "' 



m ! 



— 214 — 



II! -i, 



NO 163 



li iils^ 



un jiiiK'iit (Ml su|i('ii'i(i(* (•«(iiccch' u Jacques archambault 
le 18 Tbrc HmI par ]«• ineuu' contrat (lui est manjuc au rang 
(les c()ncessi(»ns d'habitations No l)4<i, chargea de Hs. de cens 
l)our le tout, puis possed('' ])ar les gervais Charles et urbain, 
lieritiers archambault, ]>uis divis('' en différentes parties com- 
me il suit. 



M' '.'_■ 



fiOr 



NO 163 A 



n. (;— (Nos 225, 220 et 227) — 

la ])aitie A charles gervais environ 120 pieds sur pro- 
fondeui- i\v 1.") arpens herit(''s de jac(iues archambault par 
ledit Charles gei-vais, et ])ar b's héritiers gervais vendu scavoir 
ce (jui est liors ^W \d ville au sr. ferdinand felds en 1753, et ce 
(jui est dans la ville i)ossed('> en 175M ])ar. . . . héritier gervais. 

►Sur la ])artie A Deimis la Kue St. .lactiues jus(]u'à la 
ligne des fortifications hors la ville, moiti(î est possédé par 
Mtre j h. pai»ineau Xre ensaisimi le 29 8bre 1792, L'autre 
moiti('' sur la nu" me profondeur est imssedé par Louis Dumou- 
chel ensaisHK?. ' ,. . -> ..(,,.. 5/ 

. , ■ • ■' '-!; ;> - :; •• i. ■ • •■(( u. ,' 

NO 163 B 

110 i)ieds sur la profondeur de 15 arpens lierités de 
jac(iu(?s archambault par urbain gervais, puis possédé vers 
1720 par michel huet dulud, héritier gervais, et p^r luy ven- 
du comme il suit scavoir. ..... 1 -i , 

NO 163 Bi 

PI. 0— (No 228)— ; ■'-'- ■' • 

GO j)ieds sur toute la profondeur jus(iues a la petite rivière 
acciuis par ni(,'olas gervais eusaisiné le 20 7bre 1727, puis 



215 — 



tie 



jucqnc (lufet oiisaisiin'' le 1*4 mars 1774, \m\H fraucois inillon 
«Misaisiiu'' le 24 aoiisl 177!>, [mis |»i<'rr(' mai'iii cnsaisinr lo 
LM; avril ]7!):{. 

Vf ,. .' ' f ,{ 'f,y,'r 

IM. r» — (No 229 vt ce nu'il v a <le varunt a coté) — 

! ;-. ' I r ( I 

environ 100 pieds sur tonte la profondenr jns(ines a la 
])etlte rivière? et vers icelle petite riviore 1(»0 pieds sur 15 
nrpens de profondenr v<*ndns environ lOO ])ieds sur IH arpens 
de profondeur vendus ]»ar Micliei Iiuet <lulu(l a Jean lîai)tiste 
liarsalou ensaisljié le 18 février J739, puis Joseph plessis 
belair ensaisiné le 2(5 Obre 1787. 



1 Vtu;: ;( »',. 



i.ii 



NO 163 c 



'>! ■I1IV-. '." I -îl-ri,; 



euviron 140 pieds de larjjje sur environ 00 ou 70 de pro- 
fondeur aecpiis des héritiers gervais par Mme dargenteuil, 
puis par elle vendus îl diftVrens itarticuliers, comme il suit 

' NO 163 Cl , .:-^., i^iu.. .-.-.( 



I •.',': y,r[M' t 



,:TJI 



n. 0— (No 231) — 

37 ]>ieds 1-2 sur 00 vendus par Mme dar<>('nteuil vers 
Van 3730 a Joseph lupien dit hnnm puis franeois joliet, ]tuis 
paul lemay dit delorme ensaisiné le 22 avril 1754, puis jac(iues 
IJufeste ensaisiné le 3 8bre 1785, puis Mdme Veuve F.arou 
ensaisiné le 30 71)re 170(L > ,i ^j., j 



NO 163 c 2 



•i'( 'li''!' î 1 f '; Vjf j 



:.Ur^: 



liH'l 



n. 0— (Partie de No 232) — 

37 1-2 sur 60, vendus par Mdme darj^enteuil a chai-les 
renauld ensaisiné le 30 may 1735, i)uis il a acquis 3 pied» 
sur 00 pieds, ensaisiné le 23 juin 1780, mr. dargenteuil pré- 
sent. 



: 'Bl* 



mi\ 



•»f ■■■. . 



— 210 — 

NO 163 C3 



i ■. 



Ji: :i !• - • 
PI. ()— ( lai-tic (le No 'IWl ot 233)— 

33 i>i('(ls mir (îO vciidus par Mme (hirsenteiiil a hustjiche 
dunicst, jniis inatliieii j'astonguay, puis le sr. de villon eiisai- 
8iné le 12 xbre IT.")."), puis louiH langloÎH. . . . ensaisiné. . . . 
puis madaiiie deriviei-e héritière, puis juli<'ii tavernier eiiHai- 
►siiié le 18 avi'il 1782, puis iiir. picotté Sr. Belles! re ensaisiiié 
le 5 aoust 1792, pour environ 9 pds de front sur la profon- 
deur, et le reste i)0sse(lé par la veuve Kenault. 



/-, I • I . 



NO 163 C4 



( J / I I ) i I i ' . I ■ ( 1 l T 

Il [r'/C.yi! 1 l.'i.il |;><'] ).' ' 

1»1. 0—( Partie de Xo 233)— 

37 pieds 1-2 sur (>() v<'ndus par Mme dargenteuil a antoine 
dnroseau ensaisiné le 27 janvier 1730, puis repris par la ditte 
dame dargenteuil et par elle derechef vendus à paul texier 
dit lavigne, ensaisiné le 12 xbre 1740, puis le sr. foretier en- 
saisiné le 1.5 avril 1782, i)uis Mr. picotté de belestre ensaisiné 
le 5 aoust 1792. ^. . 



Vw'u.--^'- 



NO 163. c 5 '■•■■"'■ ' ■"* . 

PI. 0— (No 234)— i -v>v ■■ , .■. ; ..,;'i 

90 i)ieds sur 87 et i)renant sa deventure sur rue St. 
Jacques vendus i)ar les héritiers Charles gervais le 12 7bre 
1758, a sr. augustin viger, enseaisiné le 17 8bre 1758, puis 
pierre lioileau ensaisiné le 21 juillet 17()3, puis le sieur pa- 
pineau notaire ensaisiné le 29 8bre 1792. 

, . NO 163 C6 

PI. 6— (Partie de No 235)— 

terrain venant de la terre d'archambault et appartenant 
au roy pour la prison. 



— 217 — 

NO 163 D 



1 \. i; 



.(liiTr* 



(10 ])'wa]h Hin- le iiivoaii de iiu* st. Jacques sur SO de pro- 
l'ondoiir, le lonj; de rue st. Lambeit, a('<iuis de eliailes^gervais 
])ai* iii('(das boyer eiisaisiné le S février ITlîî, i)uis lonis ger- 
vais ensaisiné Je 81 may 174(», puis divisé coiiiuie il suit. 

NO 163 Dl "y, :','*'. '^.•o'-:u'nn.. 



1», 



VI (;— (Partie de No L'3(>)- 

()() ineds sur 40 aecjuis de louis gervais ])ar ])ii'rre boutin 
ensaisiné le 13 mars 1740, |)ierre houtin, i»uis jtierre foutigni 
ensaisiné le 7 avril 1777, puis pierre chartran ensaisiné le 
7 avril 1777, puis. . . . Demers. 

NO 163 D2 lî 

n. G— (Partie de Xo l»30) — 

40 ])ie<ls sur le niveau de rue ste genevieve sur GO de 
l»r()fondeur ae(piis <1(» louis gervais par J. li. vanier, ensai- 
siné le l.'i mars 174G. 

NO 164 

environ 00 pieds sur le niveau de rue notre dame et 55 
de i)rol'ondeur, ])ossedés en 1G81 par Jean bouscpiet, et dont 
nous n'av(ms j)oint de contrat de concession, ny ne savons 
l)as la redevance, }>uis par les héritiers bouscpiet vendus com- 
me il suit. 



NO 164 A 



(ifit 



• PI. 6— (Partie de No 239) — 
24 pieds sur environ 50 acquis des héritiers bousquet par 
laurens texier dit la tessionniere, puis par luy vendus vers 






)*■>. 






'•^.. 






i. } 




' 1 '"' ■ ' 


-'■'"^iî,- 


,. vV ■ 


•Vi'V-'- 






■')' :■) ;' 






i.f- . 






ll'M 



PÎJ'I 



— 218 — 

ITliO. u Hi*. cliarlcH ^nMicvilIt» dit lapnlais, puis jacipic ji^aiçru'* 
«'iisaisiiK' le '2'.\ avril 17('>7. Tuis Mr. Morisoii a ac(pjis onsai- 
Hiiu'?. IMiiN AVilliain Ihiiucr u a('(|uis. 

.1 NO 164 B 

n. 6— ( l»ar(io de No 239 et de No 23S) — 
44 pieds sur eiivii'on Tut, acquis des heriticî-s bouscpiet i)ai* 
laui'eiis texier dit la tessionniere, ]niis par luy vendus scavoir 
22 pieds a eliai'les {^^oueville dit rue palais, et 22 pieds a Jac- 
ques au<;er birou eiisaisinés le 21 Thre 1750. Puis Mr. Morisou 
jtossede une i)aitie eusaisiné, luis AVilliaui Hurner a îicquis 
de Mr. Morison. 



Il- 



NO 164 c 



' ir 



ri. fi— (Partie de No 2:W) — 

24 pieds sur 55 accpiis des lieritiers l>ous(iuet par pierre 
«>autier dit st. «jerinain, i)ui8 Jaccjues au^cr hiron eusaisiné 
h; 2(1 janvier 1721, cliarles niinvillé, eusaisiné ]»our .'{() ]tiedH 
sur 50 le 12 février 1770. 

NO 165 

sr. Jean martinet dit font blanclie eoncessionnaire a 
titre nouvel au nom et comme curateur a la succession de 
feu ;Mr Claude ])errot curé de montreal, d'un terrain con- 
tenant 74 ])erches en sui)erficie dont 42 i)erclies dont la de- 
vanture i)rend sur le niveau <le rue notre dame sont chargées 
de Gd. par toise, fait j)our le tout 911 10s. sauf la réduction, 
et 32 pei'ches (pli passent du coté de la rue st. Jacques, doi- 
vent a raison de 5s. par arp. et font partie de No 1G3, (jui est 
rari>ent de ville concédé a jacciues archambault, la ditte par- 
tie par le dit sr. perrault acquise le 3 et 9 xbre 1675. le pré- 
sent contrat en datte du 2 xbre 1681. 



— 2in — 

pi^H le tout actiuis par Mr. dailhoiiHt (1ar^(>ntouil et puis 
diHtribiiiC' coiiiiiu' il isuil. 

. ,. ; NO 165 A _.,,.,. -,: 






ri. (î— (No l'40) — 

.... ]»i(Mis Nur environ 1 H), posHcdés par les lici-itiors 
dargentenil en 1T.'»() Mr. de la valtrie (t't derrière lu i»artie 
B et C environ 80 pds snr ÔO i»cls). 

NO 165 B . ' 

IM. r.— (Xo 241) 

40 pieds sur (JO accpiis par .F. 15. desève le l\(\ aoust 1748. 

. . '■ r.y. NO 165 c 

VV fi— (Xo 1.'42)— ■ '^' ' 

40 pieds sui- 00 acipiis ])ar ^Ir. dai'}i[entenîl puis iiîerre 
chêne dit xtonge vers l'an l(isr>, puis par ledit pierre eliene 
vendu au sr. séraphin deniarganne sr. de la valtrie, hMpiel par 
transaction du 2 Obre 1001, pour droit de lods de son acquisi- 
tion a cédé environ 12 arpens de large de sa seigneui-ie «pii ont 
été ajoutés a la largeui* de celle de st. sulpice. la dit te tran- 
saction parniy les papiers de la ditte seigneurie de st. sul- 
pice. puis rejuis ledit jjresent emplacement sur les héritiers 
la valtrie par ledit i)ieri'e chêne dit xtonge, ensaisiné le 10 
mars 170."), puis hernard dunu)uehel. puis Jean dénis ensai- 
siné le 7 février 1715. puis en 1734 le sr. Jean dailhoust che- 
valier d'argenteuil, ensaisiné le 16 may 1748, puis Charles 
larisay a acquis le C may 1748, ensaisiné le 'A may 1759. 



i'»i 



NO 166 



PL 0— (No 243) — 

60 pieds neuf perches sur environ 86, concédés a Charles 



'2-20 — 



gei'vais le 2'2 juin 1005 cliargés de lUl 8h. de ceus, nous n'avons 
point ce contrat dans nos airhives, voyés l'ensaisineiuent 
suivant puis par ledit servais vendus au sr. a<lrien dandoneai. 
dusablé ensaisiné le îiO inay 174l', ])uis 7 Thre 17(57 sr. Jean 
fomhrune ensaisiné le 22 Sbre 17()7 puis Mr. Cruiksliang en- 
saisine le -G novembre 171)(). 



H 



'M ''i l.l ' 



NO 167 






U} ..... 

■nv.V ') !■' J!" 



PI. «(Partie de Xo 235) — 

environ 100 pieds sur environ î)() de profou<leur, concédés 
scavoir 00 pieds sur toute la profondeur a claude niauyué 
le juillet 1()71), charp'S de Od. ])ar toise carrée, ])uis ))ar 
addition dans le même contrat en faveur dudit sr. niaugué 
lin restant de terrain entre luy et le sr. uafrechoux cy après 
chargé de Od. par toise le 18 avril 1080. 

acquisition dudit terrain par le sr. claude lamotlie It 5 
mars 1081 ensaisiné le 25 9bre de la ditte année, plus addi- 
tion encore de 10 jjieds de laige en faveur dudit sr. lamotlie 
aux charges cy-<lessus le 15 8bre 1082, plus addition d(- 8 
pieds encore le 20 juin lOlKî. , , , ,1, i 

acquis en par le roy, c'est la prison. ir > 






NO 168 



PI. 0— (No 244) 



50 pieds sur environ 80 concédés a isaac nafrechoux le 
12 avril 1080, doit Od. i)ar toise carrée sauf la réduction. 

acquis d(;s héritiers nafrechoux par le sr. jac(pies legitr- 
deur de st. pierre ensaisiné le 13 février 1750, puis jacque 
roy ensaisiné puis pierre Ignace dubois dit lajoye ensaisiné 
le 17 février 1773. 



02I 



NO 169 



il i; ■!<' 



i;; 1,1; 
■ai I 



11.1; . !/,,_ 
t.'., 1 (1- 



PI. 0— (No 246)— ,,.,. 

pierre ))ij»(Htii concessionnaire de 40 pieds en qnarré le 14 
juillet Hu2, doit par an Gd. tournois par toise carrée l'ait 
pour le tout 111 3s. 2d. 

pierre cavelier a accpiis ensaisiné le 8 niay 1(590. puis 
eu 1724 pierre rivet, puis cavelier fils ])uis daude caron en- 
saisiné le juin 1728. ])uis rené lîourassat ensaisiné 
le 12 7bre 1732, ])uis en 1747, le sr. pierre peiras eu- 
saisine le 10 avril 17()7, puis le sr. hnnberd leduc st. oiuer 
ensaisiné le 12 avril 1778. 

NO 170 ■'' '•""' '■-' 

PI. G— (No 247)— ■ ■ 

Jean roy concessionnaire de 40 pieds en qnarré le 11 
juillet 1073, doit par an (id. tournois par toise quarrée, fait 
pour le tout 111 3s. 2d. 

pierre cavelier a acquis ensaisiné le 8 niay 1000, puis en 
1724, pierre rivet, puis cavelier fils, ])uis claude caron ensai- 
siné le G Juin 1728, puis en 1750 Joseph caron. ,. t r / i . 



NO 171 



îf-lr::-, 'l il'j !i|l 



PI. G— (Partie de No 248) — 

42 pieds sur le niveau de rue notre dame sur 88 pieds 
<run coté et 92 de l'autre, possédés sans titre dès rannée 
1()73 par jean coron, puis par jean Bous<iuet, et par ledit 
bousquet vendus a pierre chantrau dit tourangeau, nre. mo- 
(lue le 4 7bre 1G80, et audit chantrau concédé par les seigneurs 
le 2 mars 1G97, doit Gd. par toise cariée sauf la réduction 
fait 211 12s. 4d. 

pierre biron a acc^uis ensaisiné le 12 juillet 1700, puis 



4«. . 



N 1 



sfe' 



mn 



«>•>•) 



<) 




]Mr. (laiiir adjudifataii'c en 17."):{, (pii a payé ses lods. puis 
en 17r>4 aiitoiiic lupicn dit bai-oii, ]Mii.s les srs. josejjli l'oroli 
et aiifoiiie dufreue ensaisinés le '2'2 acmst 1772. 



.?()-'l 



■• I 



NO 172 



']'< 



ri. G— (Xo 248) — 

Jean anj'ev <lit baron concessionnaire de M) ];ied-! on en- 
viron sur toute la jtrofondeur ju.s<iues an jardin de l'Iiopital, 
contrat du 1er Dbre H'û'.i, doit M. tournois p.im ciiiKine toise 
carrée, plus 18 i)ieds snr lalitte |n-ofondeur, faisant )»artie 
de la concession cy-ai)rès No 1~',\, d'un coté *.):i i»ieds et de 
l'autre 97, en suj». l'^\) toises, fait ]»our le tout .'^dl S)s. 'n\. 

accpiis avant 1(»SÎ) par rené cuilleri'"-, puis par antoine 
adlieniard dit st. nuirtin ])ossesseur en l(li)7, ])uis francois 
bardet, juiis josej)h j>oyer dit belisle adjudicataire le 14 Ubre 
1747, puis en 1758, le si*, danré de blanzy (pli a payé ses lods. 
puis en 1754 antoine lni)ien dit baron, puis les srs. Joseph 
boneli et antoine dufrene associés et ensaisinés le -2 aonst 
1772. -■! .^ ■ i '7. '' 

Nota — ' :'i-H'' .. 'i^. .■■''■,-■ .\.-'. ■■ i:' : •'■■■■•'. ' '. 

Il y a une liasse de procedni-es contre les lieritiers bar- 
det an sujet du [tresent emplacement marqué No 172, pajners 
qui paraissent inutiles. ^v x w : 



n. 0— (No 249) — 



NO 173 



-MHOt 



fî î I 



michel Bouvier concessionnaire en 1G73 de 44i pieds 
sur toute la profondeur jus(pies au jardin de l'hôpital. 13 
])ieds sont employés pour remplacement cy dessus No 172. 
reste pour le présent 81 et de profondeur d'un coté 97 pieds 
et de l'autre cent pieds, fait de rente a (kl. tournois par toise 
211 2s. 



— '2-2:i — 

ae(|iiis vers l'îiii lOSO ]n\v clniKl*' i-inibauU, ])iiis vers 
1089 ])îir joaii îuilniclioii «lit lespcrancc, puis imi* ))i«M'i'e l']i<mi«3 
(lit xtoiif^c «Misaisiiu' avec ])lus j^raiulc (|uaiitit('' le 24 Tbie 
](»89, ])uis .Ml*. «1(^ lavaltiic, i»uis rlaiule niaurii'c dit la fan- 
laisie, cnsaisiiu'' le L'I Hhre. 1700, i)nis vers .1745 fraïu-ois «lii- 
iiu'i'giu*, ])uiH l(î SI', fi-ancois Icj-ardcur «le coiirtcinanchc, oïi- 
saisiiu'' le 20 aoust 17r)4. 

l)i(n-i'(' ])ai-<'iit ciisaisiiu'' le 1) 71)i-«' 170."). 



NO 174 



."1 - *' 









l'I. 0— (Xo 250)— ■■' .^>i,"VM i, 

81 pieds sur toute la i)rofondeui' jusques au jai-dLu de 
riiopital l'aisaut d'un coté 100 pieds et de l'autre 102 i)ieds, 
dout uous u'avons pas le coutrat de coucessiou, et cliars'é.-; 
de (kl touruois par toise carrée, fait i)our le tout 211 2d. 

,]K)ssedés aA'ant 1089 par jeau aubuchou dit lesperance. 
puis acquis ])ar j)ierre cheue dit xtouge, ensaisiné le 24 7bre 
l()Sî>, puis Mr. de lavalterie posse.sseur en 1090, puis elraide 
niaurice dit la fantaisie ensaisiné le 20 8bre 1700, puis frau- 
cois niaurice la fantaisie en 175(5, l.a veuve valentin niiler 
en 175!), la veuve Jean la fantaisie lîaugrand ensaisiné. puis 
])i('rre fiset ensaisiné le 29 7bre 1781. ■:"'■ ->' 

('ii{«.>'j<.l ,i-, ,!rir\ <i.';.»iij .(••- -^Q 1 7PJ '»Ht'qn>M, .5;vv*'i-,j;ij .i.'.-icnj 



fil 



mi I 



112 i)ieds de front sur toute l-: prt.t'rndeur jus«[Us y au 
jardin de rho])ital concédés a pierre pc rtuls dit 'i lime le 15 
juillet l(î80, chai'gés de Od. ])ar toise car'ée, sauf la réduc- 
tion, en profondeur d'un coté. ... 

puis possédés par le sr. louis lefebvre duchou(ptet héritier 
pertuis, puis divisé comme il suit. 



l! ■'!■!■ 
il . I 



224 

,.... ■:..,r NO 175 A „,. , ,,, ■, „ ,^ 

PI. 6— (No 251)— ;,iMMl. ..',., :.,; , ,.>,'^' 

environ 84 pieds sur 102 pieds d'un coté et environ 110 
de l'autre possédés par les héritiers duchouquet, concession 
à André Gitard dit lesperance le 11 mars 1G77. 

NO 175 B ! .-'^ :^:.: •■ " ■- 

PI. 6— (No 252) — 

33 pieds 1-2 sur environ 110 pieds d'un coté et 113 de 
l'autre acquis du sr. duchouquet le 20 avril 1728, par tous- 
saint reboul dit leveillé ensaisiné le 29 aoust 1733. 

PL 6— (No 253)— ■ 

terrain d'abord concédé en 1678 a Jacques cardinaux 
puis réuni au domaine et concédé comme il suit, mathieu 
huboux sr. deslongchamps concessionnaire le 12 may 1685 
de 50 pieds de terrain sur toute la profondeur jusques au 
jardin des religieuses, chargé de 6d. de cens par toise carrée 
sauf la réduction, contient d'un coté environ 113 pieds de 
profondeur et de l'autre environ 115, trante six de ce terrain 
ont été démembrés pour le No 177 cy-après, restoit quatorze 
pieds auxquels on en a ajouté seize de No 175 cy-devant, fait 
pour le présent emplacement environ 30 jiieds sur la i^rofon- 
deur cy-dessus. 

acquis lesdits 14 pieds, cy-dessus des lieritiers long- 
champs par pierre pertuis dit lalime vers l'an 1699, puis 
possédé par le sr. louis lefebvre duchouquet héritier pertuis, 
puis par marguerite pertuis veuve duchouquet vendu le 30 
juin 1730, au sr. Joseph histre ensaisiné le 1er 8bre 1754, puis 
antoine cyriar ensaisiné le 26 avril 1756, puis antoine Buleau 



225 



dit picard cnsaisim'' ledit jour 20 avril 17.j(), ])nis le sr. ba- 
ronet ensaisiné le 21) iiiai-s 17(>S, puis le sr. dénis earleton 
ensaisiné le 2Î) mars 17().S, puis le sr. jeau eroisier i)uis les srs. 

stenliouse ensaisinés le .'> avril 1771. 

i !''-■ 'H> f l'iuM r,'t 






v'wt.r NO 177 



■:> M, Il 

MM. ■ !■ 






ri. «—(Partie de No 254 ) — 

ce terrain est composé d'abord de 30 [)ieds faisant partie 
de No 17G cy dessus et (concédés avec plus {grande quantité 
au sr. matliieu liuboux de l(>n{j;cliami)s le 12 may 1085, chargés 
de ()d. par toise carrée, lesdits 30 pieds aiMpiis de la veuve 
lonjfchamps ])ar claude mangue le 5 7bre 10S2, puis par 
ledit sr. mangue vendus au sli. etienne guiot curé de montreal 
le 23 7bre 1088, ensaisiné le 7 avril 1091, ]>uis ]>ar ledit sr. 
guiot donné a marguerite tardif soeur de la congrégation le 
28 février 1091, puis par laditte tardif rétrocédé audit sr. 
gniot le 2 avril 1092, ])uis par ledit sr. guiot abandonné aux 
seigneurs le 25 may 1090, et i)uis concédé par Mr. dolier aux 
soeurs de la congrégation le 1er juillet 1098, a la charge de 
Od. de cens par toise carrée, et par le même acte il leur est 
fait remise de 250 11 i)our les aider dans l'établissement de 
leur mission a la pointe aux trembles. 

plus est composé encore le ])resent No, d'un terrain qui 
avoit d'aboi'd été concédé vers l'an 1071, a simon cardinaux 
et ])ierre laurin fils, ensuite réuni au domaine et concédé 
a gilbert barbier dit minime le 3 xbre 1084, entre le terrain 

« 

du sr. longchamps et celuy des religieuses h()si)italieres au 
nord est, chargé de 40s. de cens, puis acquis vers l'an 1088, 
par les soeurs de la congrégation. 

tout le terrain du présent Xo est occujté aujourd'huy 
par la chapelle de notre dame des victoires dans la cours 
des soeurs ou sud ouest. '"S" 



m-i- 






— 226 — 

■--i In- NO 178 



W|l 



:>';t'» 1» .>• 



. r ' ( L f V - 



(Le No 178 est i'ei)i'esenté au nouA'eau livre par le No 
255 et le No 47 par les No» 259, ^m, 2(;0, 207, 201, 2(52, 203, 
et partie de 204. ) 

Les religieuses hos])italieres et pauvres de l'hotel-dieu 
de moutreal concessionnaires en fief le î) janvier 1082, de 
tout le terrain renfermé dans l'endos dudit hôpital, qui est 
dit dans le contrat contenir 7 a 8 arp. en superficie et qui 
n'en contient cependant que 4 ou 5, plus concessionnaires 
par le même acte d'un arpent en superficie marqué No 47, 
tout ledit terrain a partager par égale i)ortion entre les reli- 
gieuses et les pauvres. 

' Nota — Il y a dans les archives une liasse de procédures 
au sujet de l'établissement de l'hotel-dieu de moutreal et de 
1 a<lministration d'iceluy par les seigneurs de cette isle. 

- s •i':! ■: . ' ■ • i- ■ ' ■ i; ., 'I- !< V If ■ 

■Iv. NO 179 ,/.„ ,, ...,,,.,.,;,,.. 

Jean chapleau concessionanire en 1055 d'un demy arpent 
en superficie dont nous n'avons pas le contrat de concession, 
jjaroit chargé de 2s. 6d. pour le tout. 

NO 179 A et B ,'■ 

PI. 0— (Partie de No 254 et No 250) — 

acquis depuis par les soeurs de la congrégation qui l'ont 
divisé comme il suit. 

la partie A demeurée au dittes soeurs et renfermée dans 
leur enclos. 

la partie B 40 pieds sur 50 vendus par les soeurs a J. B. 
auger. mr. montgolfier l'a regardé comme ensaisiné. 



227 — 



NO 179 c 



( ■- ' • i ■ i 



PI. G— (No 257)— ')'■ i> .i'I 

40 pieds sur 50, vendus d'.'ibord par les soeurs àti sr. 
pierre pertuis possesseur en 1735, puis par les dittes soeurs 
retiré et vendu de nouveau au sr. pierre guy, ensaisiné le 7 

juin 1741. 

..,?,. T."--' ' -'■' '■'•- 

,Mi. .Im;, •: ,i: '.•!•, W 180 

andré charly dit st. ange concessionnaire le 30 aoust 
1G55 de deniy arpent en superficie chargé de deux sols six 
deniers pour le tout. 

puis acquis par le nommé moreau, puis avant 1700 par 
les soeurs de la congrégation qui l'ont divisé comme il suit. 






PI. G— (Partie de No 254) — 

la partie A demeurée aux dittes soeurs et renferée dans 
leur enclos. 



Mi'; il;,. 



NO 180 B 






PI. G — (Partie de No 257) — , !,<, ,î' 01 m,'! \nivrr, 

40 pieds sur 50 vendus par les soeurs au nommé pii'ire 

st. cosme le 30 avril 1732, puis acMjuis par le sr. pierre guy 

ensaisiné le 25 juin 1737. i c t. i 

PI. G— (Partie de No 257)— , , 

40 pieds sur 50 vendus par les soeurs au sr. godefroy 
de vieuxpout le 1er 7bre 1722, puis acquis par le sr. pierre 
guy ensaisiné le 25 juin 1737. 



-8 



.^ 180 D 

PL G— (No 258)— — • - 

30 pieds sur 50 vendus par les soeurs u etienne canipault 
vers l'au 1725, puis acquis par j()se])li provauché ensaisiué 
le 17 7bre 171(>, puis antoiue duroseau eusaisiné le 4 février 
1760, puis guillauuie Barehz ensaisiué l(i 10 aoust 1756, puis 
le sr. paul lacroix ensaisiué le 15 7bre 1787, puis le sr. gabriel 
francliere ensaisiué le 25 1786, puis jli, perrault char- 
pentier ensaisiué le 19 8bre 1795. 



I . M 



>'.il 



-/f>J -•%■ 



NO 181 



2 arpens de large sui' environ .'{ de jnot'ondeur en super- 
ficie, envi ion 6 arp. faisant partie de la terre marquée au 
rang des concessions Xo 947D, conce<lée en fief au sr. lani- 
bert closse avec plus grande (piantité le 2 février 1658. 

N.TÎ.— le 31 mars 1667, Xot. lîasset, 2 arps sur 5 sur la 
Devanture vendus ])ar Mdnic Closse a Fliotel Dieu, puis i)ar 
un règlement du 9 janvier 1682, Not. Mauguet, les Religieu- 
ses ont ac(piis de l'hôtel Dieu, les 10 Arpents, lesquels par 
le même acte, ont été mis en roture i)ar les religieuses. 

tout le ])resent terrain cédé aux religieuses hospitalières 
avant Tan 1681, puis par elles divisé et vendu a diffei'ens 
particuliers comme il suit. ...,„,.:, ■ , ; 

. .^ . : i' ■:; '■'!,'• •»: '^'li:-"'- . •' 

r. . ' NO 181 A ■-; _;: , r--l •,n;.n;.:... 

■'\ 
P'I. 7 — (Place vacante au sud ouest du Xo 303) — 

environ 30 pieds sur envii'on 40, acquis des dames reli- 
gieuses ])ar. . . . en 1700, et chargés de 6d. de cens, nous 
n'avons ])as ce contrat. 

possédés en 1725 ])ar .1. H. ])aillet dit st. amour, puis 
louis payet dit st. amour lieritier. Tuis .Ih. Duplessis a acquis. 






ooq 

, NO 181 B 






.1' 



PI. 7— (No 303) — 

environ 40 jiieds sur environ 40, vendus par les dames 
l'eligieuses vers l'année 1700 a. . . . dont nous n'avons point 
de contrat, chargé de (îd. de cens. . .. i ". >< 

possédés en 1725 par Jean Serre, i)uis par Jean rousseau 
dit st. Jean, adjudicataire le 20 avril 1751, puis Joseph Du- 
plessis robereau adjudicataire en 1758. 



1 1 ■ ., I 



NO 181 c 



r, . I I . ' I 



I ' 'i 



•ni- 



PI. 7— (No 301)— . ;.,,; I 

51 pieds sur toute la profondeur jusques aux remparts 

vendus vers Fan 1700 par les dames religieuses a et 

nous n'avons point ce contrat, doit 3d. de cens. .,;.,; 

possédé d'abord par le nommé chanteloups, puis le nom- 
mé lajeunesse, puis en 1725 i)ar pierre halé, puis en 1714 'par 
pierre lupien dit baron, en 1750 par antoine lupien dit Baron, 
])uis par J. B. bertin ou aubertin, ensaisiné le 17 janvier 
1757, puis pierre bigeault ensaisiné le 21 avril 1777. 



NO 181 D :iiM- 



•M 



PI. 7— (No 305) — 

51 i)ieds sur environ 38 de profondeur moyenne ])r()por- 
tionnelle, vendus par les dames religieuses le 18 janvier 1G!)1, 
a i)ierre Boucher ecuyer sr. de grosbois, chargé de 3d. de cens. 

puis acquis par jean paillé dit st. amour, puis possédés 
en 1711 par Jacques boyard. 



"•> I : ri. mit 



NO 181 E 

PI. 7— (Partie de No 306) — 
î , 40 pieds sur environ 48, moyenne proportionnelle, acquis 



7 ; «. ,' 

m 

'M 

'M 



i 



W4 

■m 
M 



iWi 



kt^. 






m 



f#t- 




— 2;io — 

doH damos roligiouscs le 22 juin HinO, itiii- (jubrlel lîejindrcau 
dit gi'îivoliiio, chargé de .*{d. ûv. cens. 

acquis par jaccjucs ricard, i)iiiH par J. lî. paillct, dit st. 
amour, ensaisiiio le la 7bre 1711, puis louis pa.vet dit st. 
amour héritier, puis Joseph florin eusaisiué le 4e 9bre 1779. 



1 :,')-'^i<i'; i;;;'»i ".'•If 
I.' I :li\\' 'S. ^ !'.' .1"' 



NO 181 F 






1 

I [ . •>'. I i I > 



11. 7— (Partie de No :307)- 

4.~) |)ieds sur environ 50, acquis des dames religieuses le 
10 avril, IHOO, par eharles juillet, chargé de 4d. de cens. 

acciuis par jaccpies riuiillier dit desvignes le 27 jiiillet 
1707, puis par i)ierre cardiiiiil. j)nis i)ar alexandre Jourdain, 
ensaisiné le t.") Sbre 171.'î, jmis jean valade dit la jeunesse,' 
puis IJernanl lileigné dit jarry, ensaisiné le 25 mars 1720, 
puis Vincent lagenois. . - ' 

puis .1. r>. ])revost ensaisiné ])our la veuve lagenois i>os- 
sedoit 21 pieds 1-2 le 2S mars 17K), alors l'autre partie. 



1 I . t 



r/(t 



NO 181 « 



V!.t'.'''i -"".l.'fij 



PI. 7— (Partie de 807 et .mS)— : ' , 

4îi ])ie(ls sur environ 50 acquis des dames religieuses le 
24 avril KJOO i)ar jean lacrolx, chargé de 3d. de cens. , . 

ac(iuis par autoine forestier ensaisiné le 3 aoust 1723, 
puis michel Bouvier, puis eu 1723 chartes alavoine, [)nis 
alexandre Jourdain ensaisiné le G février 1718, puis pierre 
et francois desautels dits lapointe, ensaisinés le G janvier 
1723, puis sr. i>ierre lestage ensaisiné le 5 février 1721), ])uis 
J. P». ]>revost ensaisiné le 14 niay 1741. 

francois daveluy ensaisiné pour GO pieds sur toute la 
profondeur des anciens titres le 10 mars 17S3. 

Xota. — 11 y a environ l arj». en superficie au bout de 50 



— l'.'tl — 

pieds qui font la jn-ofondonr des oniplaconHMitH do rue st, 
jji('(iu('.s niîii-(Hi(''S jnH(|U('H ic.v aiii Xo 181 pui* 1«'H IcIith A, B. C, 
J), E, F, (1, U'(ju('l arpent doit ('cliii aux l'elijticuHes pour la 
dott de la soeur, avec le; restant du terrain dont est parlé 
dans le présent No leijuel terrain avoit été aecjuis des reli- 
gieuses par J. ]î. ]>aillet dit st. amour en .... possédé en 
17.")!) ))ar louis ])aillet le(pud en a vendu le 'M) janvier 1759 
deux eniplacenu'iits seavoir, à J. 15. prevost îiO ])ieds sur 90, 
<'n.saisiné le 9 niav 17r)9, ji Joseph arel fils GO pieds sur 90, 
cnsaisiné h' î) niay 17r)9. 

NO 181 H 

ri. 7— ( Partie <!(' Xo 297) — 

29 pieds sur 70, vendus par les relij;ieuses le 25 Sbre 
1(189 à ]:ierre lefevre, chargé de 4s. de cens. 

puis aecpiis par etienne forestier dit lafortune le 14 aoust 
1(591, ensaisiné le 20 7bre 109G, puis francois gassieu ensai- 
siiié le 24 xbre 1709, puis divisé comme il suit. 

NO 181 Hi 

30 pieds sur 40 acquis par pierre uoel, ensaisiné le 23 
8l)re 1747. 

NO 181 H2 

PI. 7— (Partie de No 297) — 

29 pieds sur rue st. lambert et 30 de profondeur acquis 
|)ar jac(iues bertrand ])ossesseur en 1730 et ensaisiné le 14 
avril 1775, la veuve de pierre noel ensaisinée le 30 7bre 1769 
pour 13 pieds, sur rue st. Lambert, sur environ 30 pids. la 
v(iuve de pierre noel ensaisiné pour le restant de l'emplace- 
ment le 21 aoust 1775. 



hM 



iWIrl- 



0'>.)i 



NO 181 I 

IM. 7— (No 298) — 

environ 20 pieds sur 7(J vciidiis pai* les l'cli^iciisoH le 12 
Hbi'c KISî) ji Jean I»iill}iiul «lit I5ancau cliarj»»' «le 4(1. de cens. 

a"(niis par «.•illes <;alii»ean, puis v«'rs 1720 par amltroise 
CMsail, jinis divisé eoiiniie il suit. 

NO 181 II 

ri. 7— (No 2{)8) — 

21) i)iedH sur 40 aeijuis de easail par >]. Ji. auhertin le 
2 mars 1727, ensaisiné le '2'.i mars 174(», puis i)iei're bijçeault 
ensaisiné le 21 avril 1774. 

NO 181 12 

ri. 7— (Partie de No 297) — 

29 pieds eu eurré aecpiis par Jacques Bertrand possesseur 
eu 17îiO, puis ])ar la veuve de pierre uoel ei» saisine pour 30 
]ids. sur V,i pds. de ])r()foudeur le 30 7bre 1"()9, puis eusai- 
siné de uouveau le 21 aoust 1775, le restant scavoir 31 i)ds. 
de frout sur 17 pds. 

NO 181 L 

I M . 7— ( Partie de No 299 ) — 

32 i)ie(ls sur envirou 70 vendus par les religieuses a ber- 
iiard Cara(iuille dit lespagnol, chargé de 4d. de cens, le 25 
8bre 1689. 

acquis vers 1710 vincent lenoir dit le tourangeau, puis 
nicolas gervais partie i)ar héritage du coté de sa femme, par- 
tie par accjuisition, ensaisiné le 23 février 1757, puis Joseph 
jioitras ensaisiné le G aoust 1789, puis jean Baptiste Guillon, 
ensaisiné le G aoust 1789. .' "' 



, T' 



25 



— 233 — 

NO 181 M 

IM. 7— ( l'ai'lic (le No l'ÎM)) 

'.i'2 pieds Hwv environ (»!), promis (j'îibonl ji Mr. <le laval- 
liie, puis v<'U<lns |)ar les i-('li<;ienses le '27t jiiill<'l 1(I!M) ji jeau 
liiiltoiix sr. <l«'s lon^clianips, ciiarp' de Id. de cens. 

])uis aiMpiis par le noninié larelie puis par j;ill)eil, desaii- 
lels dit lapointe, puis vei-s 17lM) par le si*, liniothé silvin, 
puis en \7'M, par piei-re liostiu dit niarineau, ensaisiné. puis 
ja(<iue ran^i'r, dit d<'s laurier, ]Miis jean !>ap. giiillon ensai- 
siné le 'M janvier 17cS7. 

NO 181 N 

IM. 7— (Xo :î(M)) — 

lili pieds sur (IS vendus par les dames relij^ieuses le 2 
Shre KIS!), a nicolas j'audry dit l'ourhonnière, cliai-j^é de ."kI. 
(le cens. 

ac(|uis par nicolas J»ra/-<'an ensaisiné le 7 aousl KJDO, 
l»uis niathurin jtarent, puis vers 1720 le sr. tinioMiée silvain, 
l)uis en 1735 ])ierre liostin dit niarinau, ])uis retiré ))ar ledit 
sr. tiinothée silvain, ensaisiné le 18 février 1740, ])uis charles 
^irurdin itossède 3(» pieds sur 72 ensaisiné le 9 7l»re 17(57, i)uis 
le Sr. legras pierreville ensaisiné le 24e avril 177î>, puis la 
v<Mive jean ecuyer, ensaisiné en 9bre 1788. 

NO 181 o 

PI. 7— (Partie de No 294) — 

32 pieds sur 08 vendus par les religieuses lu 3 8bre 1089, 
a séraphin inarganne sr. de lavaltrie, chargé de 5d. de cens. 

ac(|uis par niathurin parent ensaisiné le ler 8bre 1095, 
puis le sr. tiinothée silvain, jiuis le sr. de fleurimont ensai- 
siné le 8 juin 1779 pour partie. 

Puis le Sieur .Jobert a acquis de Mr. de fleurimont et 
a été ensaisiné le 13 may 1795. 




«■■■I 




Jl 


b. 



— 234 — 

NO 181 P 

PI. 7— (Partie de No 294) — 

82 ])i(Mlis sur 07 vendus par les religieuses le 28 Sbre 1689 
a séraphin niargane sr. de la valtrie chargé de 5d. de cens. 

accjuis ])ar nuithnrin ])arens ensaisiné le 1er aoust 1095, 
])uis le sr. tiniotliée silvain, ])iiis le sr. de l'ienrimont ensaisiné 
le 8 juin 1779, ])onr partie, Puis le Sr. .lobert a acquis de 
madame de fleurimont et a été ensaisiné le 13 may 1795. 

NO 181 Q 

VI. 7— (Partie de No 302 et 301) — 

32 pieds sur le niveau de rue st. Jacques sur environ 6(5 
vendus par les religieus(^s le 30 7bre 1089 a pierre leroy, 
doit 5d. de cens. 

acquis par hustache prevost vers 1715, puis hustache 
paneton, partie pour dot de sa femme, partie pour acquisition 
ensaisiné le 11 avril 1719. 

Nota. — Mr. lestage est ensaisiné pour la moitié de ce 
terrain le 1er avril 1733. 

NO 181 R 

PI. 7— (Partie de 301 et 302) — 

32 pieds (sur rue st. Jacques) sur 05 (le long de rue St. 
Gabriel) vendus par les religieuses le 14 7bre 1089, a paul 
dazé chargé de 5d. de cens. 

acquis par hustache ])revost vers 1715, ]mis michel maray 
sr. de la ehavinerie, ensaisiné le 1er juillet 1750, a josepli 
feuilletot le 27 avril 1779. 

NO 181 s ,., ^^'^ ',,,'\/.i:.',^ 



-. ; 1 ; 



PI. 7— (Partie de No 292)— ' ' 

45 j)ieds sur 90 vendus par les religieuses le 22 aoust 



ir'-i 



— 235 — 

1GH8 a Vincent lenoir dit tourangeau, chargé de 7d. de cens. 

josepli lenoir ensaisiné pour 10 pieds le 4 février 1742, 
})nis Joseph Lacroix ensaisiné le 11 may 1792, pour 15 sur 
90, puis Mr. MacKindlay ensaisiné le 21 may 1792. 

NO 181 T 

PI. 7— (Partie de Nos 292 et 293) — 

32 pieds sur 90, ])ossedés d'abord par le sr. isaac nafre- 
choux en 1G88, puih vendus par les religieuses le 25 8bre 1089 
a gisles galipeau, chargé de Id. de cens. 

acquis par vinecent lenoir vers 1720, ))nis le sr daniel 
robertson ensaisiné pour 23 pieds sur 90 le 27 mars 1778, 
})nis mrs. macguill et todd ensaislnés le 17 juin 1778, })uis 
josei)h Lacroix ensaisiné le 14 may 1792, pour 9 pds, sur 90, 
puis Mr. MacKindlay ensaisiné le 21 may 1792 pour 9 pds. 
sur 90. 

NO 181 u 

PI. 7— (Partie de No 293) — 

90 pieds sur 90 vendus par les dames religieuses a sr. 
pierre de st. ours le 23 aoust 1088, chargé de Is. 3d. de cens. 

acquis par pierre biron ensaisiné le 7bre 1710, puis le 
sr. rené clioret de st. romain, puis le sr. lobinois acquéreur 
le 13 aoust 1721 et ensaisiné le 22 xbre 1734, puis le sr. fer- 
dinand felzds, ensaisiné le 2 juin 1744. 

puis le sr. pierre lefebvre du cliouquet ensaisiné le 12 
7bre 1773, puis le sr. daniel robertson ensaisiné le 27 mars 
1778, puis mrs. macguill et todd tnsaisinés le 17 juin 1778. 

NO, 181 X 

V\. 7— (Partie de No 294)— 

43 pieds sud 90 vendus par les religieuses le 23 aoust 



■S ''■;'. 






-''i- 



m 



— 230 — 

1G8S a Hintliiii'in ]).ii'oiit, cliarj^v do Gd. de cens. ' '' 

acMiuis par Mr. timothée silvaiu possesseur eu 1744, puis 
le sr. pierre uoyelle de l'ieuriniout ensaisiué le S juin 1779. 

IHiis le Sr. Jolxn't a acquis de Madame de fleurimont et 
a été ensaisiué le 13e niay 1795. 

NO 181 Y 

PI. 7— (Nos 295 et 290 et partie des Nos 302 et 294) — 

84 pieds sur 90 vendus par les religieuses le 23 aoust 1088 
a etieune truteau, cluirgé (l'un sol de cens. 

acquis ])ar Mr. de touty ensaisiué le 3 7l)re 1098, puis 
Mv. de cahanas héritier touty, puis sr. richard dulong 10 
pieds sur 90 ensaisiué le 18 février 17(50. 

puis le sr. De lorimier ensaisiué ])our 74 pieds sur 80 
le 23 niay 1772, puis madame Catherine giasson veuve hubert 
ensaisiué le 27 mars 1770 pour environ 38 pieds sur 80 ])ieds, 
puis josejdi poitras ensaisiué jiour environ 42 pieds sur 80 
pieds le 12 juillet 1790, l*uis le Sr. Jobert a acquis du Sr. 
Poitras environ 8 pieds de front sur 80 ensaisiué le 13 may 
1795, et le Docteur Leodle a ac(iuis de Poitras le restant du 
terrain. 

.;.;:..,.-;-:; . NO 181 z , 



i PI. 0—( Partie de No 254) — 

terrain cédé par les religieuses aux soeurs de la congré- 
gation vers l'an 1090. 

Nota. — la chapelh' des soeui's de la congrégation a été 
bénie par Mr. dolier le 15 <lu mais d'aoust 1795 (1095) et ce 
même jour on y a nds le st. sacrement. '' 

il y a dans nos archives un extrait des lettres patentes 



— 237 



(lu roy pour Petablissement des soeurs en canada eu datte du 
.■{() Tbre 1(>75. 

NO 181 A a 

f)0 pieds le long de rue st. J. B. et 54 sur rue notre dame 
vendus par les religieuses le 23 aoust 1G88 a dénis sabourin 
cliauvaniere puis par lesdittes religieuses retiré et reuiii a 
leur domaine, et par le mem contrat ])ar elles vendu le 24 
juin 1()91 a audré, eliarles et robert deniers frères, chargé 
de tid. de cens. 

acquis par paul agnier vers l'an 1710 puis divisé comme 
il suit. 



NO 181 Aal 

PI. 7— (Partie de No 289) — 

27 pieds sur 60 possédés par les héritiers agnier. 

NO 181 Aa2 

PI. 7— (Partie de No 289) — 

27 pieds sur 60 possédés en 1745 par pierre dubois, puis 
ulexis dubois. 

NO 181 Bb 

75 pieds sur 72 vendus par les religieuses le 30 aoust 
1688 a rené alarie, chargé de lOd. de cens. ., • • 

acquis par francois jaret sr. de vercheres ensaisiné le 
29 8bre 1691, puis rené drouillard dit laprise, ensaisiné le 
17 janvier 1712, puis divisé comme il suit. ; 

. NO 181 Bbi 

PI. 7— (Partie de No 289) — 

25 pieds sur 72 échus par succession a rené drouillard 



— L'3S — 

fils, pui-! Ifi 2G iiiay 17(50 alexis diibois, eiisaisiné le 13 juin 
1700. 



NO 181 Bb2 

n. 7— (Partie de No 289) — 

25 pieds sur 72 ecluis par succession a raaiie drouillard. 
puis ac(iuis par sr. pierre puybareau ensaisiné le 31 8bre 
1742, puis retirés par rené drouillard ensaisiné le 22 avril 
1745, puis Vincent pliugué dit st. Vincent le 1er xbre 1750, 
ensaisiné le 10 nuiy 175S, ])uis retiré ])ar cliarles desery 
latour le S 7bre 1708, puis le sr. ])aul lacroix ensaisiné le 
2e juin 1788, puis jh. perrault ensaisiné, puis le Sr. Cadwel 
ensaisiné le 20 aoust 179G 

NO 181 Bb3 

ri. 7— (Partie de No 287) — 

25 [)ieds sur 72 échus ])ar succession a cliarles drouillard, 
Puis le Sr. debarthche en a ac(|uis, puis le Sr. Berthelot a 
acquis, Puis le Sr. Gabriel Franclière a acquis du Sr. lîerthc- 
lot ensaisiné, puis jli. i)eriault ensaisiné, })uis le Sr. Cadwel 
ensaisiné le 20 aoust 1700. 

NO 181 Ce 

45 pieds sur 72 vendus i)ar les relij'ieuses, pi'eniierenient 
en 1G88 a jacipies daugrolle dit lamarclie, i)uis )>ar elles i-etiré 
et vendu ensuite le 19 9bre 10S9, a Jeanne reiuiude veuve 
Jacques vaudry, chargé de Od. de cens. 

])uis accpiis par nuir<;uerit(' anthiaunie veuve du sr. andré 
Jean de beauregard le 22 7ltre 1091, eiisaisinée le 4 juin 1090, 
puis ])ierre fontaine, puis e<lnu' moreau ensaisiné le 14 mars 
1713, i)uis i)hilippes et prudent vinet ensaisinés le 4 juin 1723, 
puis divisé comme il suit. 



irr- 



— i'39— . 

NO 181 cci 

PI. 7— (Partie de No 287) — 

i'2 pieds 1-2 .sur 72 acquis par pierre conipaiu dit lespe- 
lanc.e eiisaisiué le 28 juin 11'6~, puis louis inalidor ensaisiné 
le 22 aoust 1789, puis jh. perrault eusaisiué, puis le Sr. Cad- 
well eusaisiué le 20 aoust 179G. 

NO 181 Cc2 

PI. 7— (Xo28G) — 
22 pieds 1-2 sur 72 ac«|uis ])ar audré lîaudiu eusaisiué 
le 10 8bre 1717, puis rolaud paradis eusaisiué le 23 jauvier 
1750, puis le sr, foretier eusaisiué eu xbre 1778, puis Mme 
veuve dubuc eusaisiuée le 13 xbre 1792. 

NO 181 Dd 

90 pieds sur 72 veudus par les religieuses le 30 aoust 
l(iS8 a pierre cliicoiue, chargé de 12d. de cens. 

acquis par Jeau lîruuet dit la sablouiere eusaisiué le 
12 9bre 1711, puis divisé couinie il suit. 

NO 181 Ddi 

PI. 7— (Partie de No 284) — 

45 pieds sur 72 acipiis par -J. B. godefroy sr. de vieux- 
pont le 6 7bre 1734, puis le sr. louis charly st. ange a acquis 
le 30 juillet 1750, puis acipiis par niad. veuve Duplessis eu- 
saisiué. 

NO 181 Dd2 

PI. 7— (Partie de No 284) — 

voyés sy-après No 183A, la notte audit lieu charge cet 
cnildacemeut de 2s. de cens. ,,,,., . - , 



i 



4 




— 240 — 

45 pieds sur 72 ac'(iuis par le sr. francois Jarret de ver- 
eheres, ensaisiiié le 24 Tbre 17IJ4, puis lienri louis descham])s 
sr. de boisber ensaisiué le 'M) 7bi'e 1734, puis noel guillon 
duplessis eusaisiné le 2!) juillet 1742. 

NO 181 Ee 

102 pieds 1-2 sur le niveau de rue notre dame et GO do 
profondeur vendus i)ar li's religieuses le 23 aoust 1G88 a 
])ierre JJoisseau, chargé d'un sol de cens, puis divisé comme 
il suit. 

NO 181 Eel 

n. 7— (No 290) — 

20 pieds sur le niveau de rue notre dame et 00 de pro- 
fondeur accpiis d'antoine Boisseau par etienne gibault eusai- 
siné le 1() niay 1745, puis ale.vis dubois fils 00 pieds sur 00 
ensaisiué en aoust 1788, puis le sr. francois desery ptre eu- 
saisiné 20 xbre 1792 pour 00 pds. sur 00. 

NO 181 Ee2 

ri. 7— (No 291) — 

.... pieds.... échus a angeli<iue lioisseau francois le 
guay, puis richard du long ensaisiué le 24 mars 1709, i)0ur 
environ 43 pieds sur 00 pieds. 

NO 181 Ff 

PL 7— (No 288) — 

00 pieds sur 72 vendus par les religieuses en 1088 a gisles 
garnier, ])uis par elles retiré, et vendus de nouveau le 18 9bre 
1089, a francois guillemet dit la lande chargé de 8d. de cens. 

puis acquis par jeau liarel ensaisiué le 21 juin 1723, puis 



— 241 — 

titre nouvel audit Imrel on «latte du 15 juin 1720, ])uis Mes- 
sire Dezery pretn; en.sai.sine le 29 xbre 1792, puis Mr. james 
iiallowel ensaisiné le 11 avril 1790. 



H 



NO 181 Gg 

ri. 7— (Partie «le ^'o 288) — 

l.j jûed.s sur 72 vendus par les religieuses le 29 7bre 1688 
il Jean gantier, puis par ledit gantier ven«lu a Jean griveau 
(lit b()isj«)ly, et par ledit boisjoli vendu a Jean roy dit «leschats, 
j)nis retiré i)ar les religieuses et par elles vendu de nouveau 
le 19 7bre 1089 audit jean roy d«'seliats, chargti de Od. de cens. 

puis possédé ])ar laurens roy, puis acquis ])ar audré de- 
niers, ensaisiné le 5 9bre 1714, i)uis l«)uis clia|)eau adjudica- 
taire «'U 17()0 ensaisiné le 23 9bre 1753, puis Messire Dezery 
])rêtre ensaisiné le 29 xbre 1792, i)uis Mr. janies Iiallowel en- 
saisiné le 11 avril 1790. 

m 181 H h ; 

ri. 7— (Partie de No 285)— > - • 

15 pieds sur 72 vendus par les religieuses le 7 8bre 1689 
a .1. 1>. et lienri jarry frères, chargé «le Od. de cens. 

ac«|uis par J. li. lieau ensaisiné le 1 janvier 1700, puis 
le sr. clément sabrevois «le Bleury, ensaisiné le 17 7bre 1710, 
l>uis felix Graliam ensaisiné le 28 9bre 1792, puis.j. h. fro- 
bi.slier, Esq. ensaisiné le 25 avril 1790. , 

'"" NO 181 li ';' '' '^ '■' '■ 

ri. 7— (Partie de No 285) — 

47 pieds sur 72 vendus par les religieuses le 23 aoust 
1688 a jeau grivau dit bois joly chargé de Od. de cens. 

acquis par adrien betourué dit laviolette ensaisiné le 



■f" 



I: 





1 1 

i 



o^o 

2-1: avril KiDl, puis pierre chicoiiene, puis le sr, clément sabre- 
vols (le bleur.v ensaisiiié le 1er juillet 1740, puis felix Graham 
ensaisiné le 28 Dbre 1792, i>uis M. jh. frobislier ensaisiné le 
25 avril 17n(). 

NO 182 

un arpent de front sur le niveau de rue st. gabriel sur 
1-2 arpent de profondeur et courant le long de rue st. paul, 
concédé par les seigneurs en 1755 (sic) a nicolas millet dit 
le beauceron et dont nous n'avons pas le contrat de conces- 
sion, chargé i)our le tout de 2s. Gd. de cens. 

acquis par jean renauld, ensaisiné le 11 juin 1G91, puis 
divisé comme il suit. 

NO 182 A 

n. 7— (Xo 2S3 et partie de No 282)— 

00 pieds sur le niveau de rue st. gabriel sur 70 acquis 
par le sr. jean guichard dit lasonde, ensaisiné le 27 juin 1721, 
puis Mr. de bleury héritier lasonde, Puis M. McTavish en- 
saisiné le 7 7bre 1790 pour 54 ])ieds sur environ 28. 

NO 182 B 

PI. 7— (Partie de No 279) " 

30 pieds sur le niveau de rue st. gabriel sur 70 de pro- 
fondeur acquis par laurens trudeau ensaisiné le 9 xbre 1721, 
puis francois duniest ou deniers a payé ses lods, non ensai- 
siné, puis le sr. Joseph gamelin lods payés le 22 aoust 1700, 
puis le sr. richard dobie ensaisiné le 23 mars 1775. 

^, V : ... NO 182 c ■;■/':'" ' ■ 

PI. 7— (Partie de No 279 et tout 278)— ., ■ ■ i^ '-■ 

80 pieds ou environ sur le niveau de rue st. gabriel et 






— 243 — 

70 de profondeur le long de rue st. paul, acquis des héritiers 
arnauld par le sr.f rancois l'huilier dit chevalier, ensaisiné 
le 7 7bre 1753, rar ridiard dobie ensaisiné le 14 7l)re 1765 
pour un lopin irrégulier et Louis Coiteux ensaisiné pour le 
restant le 19 aoust 17G7. 

NO 183 

un arpent de fi-ont sur le niv<'au de rue st. jean et 12 
arp. de profondeur sur et le long de rue st. paul, concédé le 
21 aoust 1G55, a cliarles hubert dit lacroix, nous n'avons 
pas ce contrat, chargé de 2s. Gd. de cens ])our le tout. 

possédés en 1G88 par nicolas hubert dit lacroix, puis 
acquis par pierre chicoine ensaisiné le 24 7bre 1G93, puis 
divisé comme il suit. 

NO 183 A 

n. 7— (Partie de No 284) — 

quelques pieds sur 72 de profondeur reunis par ledit chi- 
couane a l'emplacement marqujé cy devant No 181 D d 2, 
selon l'ensaisinement de jean Brunet en datte du 12 9bre 
1711, chargés de 2s. de cens selon ledit ensaisineraent, et 
l)nis passé aux successeurs de jean Brunet comme au dit 
No 181 D d 2. 

NO 183 B 

170 pieds ou envir sur le niveau de rue st. J.B. sur 
différentes profondeurs ac(iuis de pierre chicouane par char- 
h'S cabasier, ensaisiné le 2G mars 1710, puis par ledit caba- 
sier sous divisé comme il suit. 

NO 183 B 1 

PI. 7— (Partie de No 282) — 

43 pieds sur rue St. J. B. et environ 72 de profondeur 



i.- 



il' 






''"\--l^:' 



If 



— 244 — 

ac(]iiis (le caltasici' jmi' lîci'ti'aïul (ludt'an, cnHaisiué le 30 
8bre 1711^:, M. MtTuvish ensaiMiiié en 1790, le 7 7l)i'e. 

NO 183 B2 

ri. 7— d'artic' de No 2SL») — 

35 ])i(Mls Hiii* vue hI. .1. 1>. cl ciiviiou 7- do jn-ofoudeiir 
a(*(jiiis (le cahasici* par luislaehe ]n*('V(>st le '2H 71n*e 1714, puis 
pierre jouss«'t dit laloire ])ar cchan^c du 20 juillet 1717, 
puis catlieriue deiners ditte des.sermons eiisaisiuéc, le 1er mars 
1720, puis piei-re <lese<)ni]>H dit laliadic le 2() 7l)re 1727, puis 
sr. fraucois marie deronaj^ue eiisaisiné le î)l)i-e il'A't, puis 
les srs. Jean Tlioinson et Jean lislv ensaisinés le 21 xbre 1768, 
M. MeTavish ensaisiué le 7 7bre 1700. 

NO 183 B3 

ri. 7— (Nos 280 et 281) — 

30 ])ieds sur le niveau de rue st. J. lî. et environ 70 de 
profondeur acquis de cabasier i)ar louis uienard ensaisiué le 
25 aoust 1721. 

NO 183 B4 

PI. 7— (Xo 270)— 

00 pieds ou environ sur le niveau de rue st. J. B. et en- 
viron 31 d« profondeur acquis de cabasier par prudent vinet, 
ensaisiné le 21 8bre 1717, puis Charles deniers dessermons, 
ensaisiué le 17 Juin 1719, puis raymond menard ensaisiné le 
27 mars 1772, puis le sr. adrieu berthelot ensaisiné le 21 mars 
1778. 



NO 183 c 

PI. 7— (Xo 277)— -;;,. ••^'"■' ■'■ "' ■':' ' -'■'■''■'': 

30 pieds sur le niveau de rue st. paul sur environ 60, 



.IM 



— 2 15 — 

acquiH de picirc clnconeiu» vcvh l'an 1710, par hv. picM-re la 
roque, UmiucI eusaisiné poui' une augiiieutatiou acquise de 

eabasier en mars 1720. 

l)uis Charles let'ebvre dit lcndr<'vi]lc eusaisiné le '2i\ fé- 
vrier 17K), puis le sr. marie rinihault de st. IJlain, i>ar échan- 
ge du 'A avril 17")1, puis chai-les dcmers (h'ssernions eusaisiné 
le 7 may 1751, puis le sr. raymoud menard eusaisiné le l!7 
mars 1772. 

NO 184 

un demy ari)ent en superficie scavoir 1-2 ar]». (moins 9 
])ieds ])ris j»our la rue st. gahriel ) sur le niveau de l'ue st. 
l)aul, et un arpent de profondeur le lonj; de la rue st. «^abriel 
(moins le tei-raiu de la rue ste thérese pris sur ledit terrain) 
concédé le 'M) aoust 1(555, a Jacques de laporte dit st. george, 
chargé de 2s. (kl. de cens i)our le tout. 

puis acquis par jean deniau le 10 aoust 10(;5, juiis rené 
lanceleur le 21 Hhre lOdî), ])uis le sr. jean mailloth le 20 juil- 
let 1683 eusaisiné audit tems. puis charles testard de la forest 
le 23 février KÎSC», ])uis si-, charles l^moine de longeuil le 10 
juillet, eusaisiné le 10 avril 1()S0, jjuIs le sr. jean vincent 
])hilippes de hautmenil, et demoisell(> lamhert son épouse le 
J) 7bre 1094, eusaisiné le S février ir)9(l, puis cédé aux sei- 
gneurs de montréal par les héritiers de hautnuMiil le 9 7bre 
1713, puis par les dits seigneurs concédé et divisé comme il 
suit. 

' NO 184 A 



É 



1 \.^ 

fi • ■ »' 



i 






ah 

m 
1 



PI. 7— (Partie de No 335)— 

42 pieds sur rue st. gabriel et environ 40 le long de rue 
ste therese vendus par les seigneurs le 15 xbre 1713, a pierre 




iï 



— 240 — 

jaiiHon (lit lapalmc, rharj;6 de (îd. de rciis pai' toist; carrée, 
et d'iin»' iciil»' foncière de KHI amortie en ITM. 

Ledit terrain rétrocédé par ledit lapalnw le lit février 
1711, et ledit jour 21 février 17M, reconcedé aux conditions 
cy dessus a l'raucois Joseph paire dit carpentras (pii doit de 
cens iHMir le tout, argent de france 18s. 4d. 

[luis ac(|uiM i)ar antoine cadiliest dit toulouse ensaisiné 
le 11 juin \1'M, puis jean niaignard en 1755, ensaisiné le (î 
juil. 17(!l>, puis pierre lecerf dit la cliass<' ejisaisiné 1(; 1) 7bre 
17(17, puis pieire frolin en janvier 17(1(1, |tuis le Sr. IJenjaniin 
frobisliei- ensaisiné U' 'M) janvier 17S;{. 



mé\ 



NO 184 B 

PI. 7— ( Partie de No 3^5) — 

40 pieds ou environ sur le niveau de rue ste therese et 
42 de ijrol'ondeur vendus par les seigneurs le 15 xbre 1713, 
a daniel niadox, chargé de (jd. de cens par toise carrée, et 
d'une rente foncière de 511 12s. Gd., la rente foncière a été 
amortie le 15 xbre 17SI, reste dû pour cens et rentes seigneu- 
riales 17s. 8d. 

puis acquis par hubert lacroix ensaisiné, puis Joseph 
deniers ensaisiné, puis Mr. jh. frobisher ensaisiné le 25 avril 
179G. 



NO 184 c 



n. 7— (Partie de Xo 335) — 

environ 40 ])ieds sur le niveau de rue st. gabriel sur en- 
viron 80 de profondeur vendus par les seigneurs le 15 xbre 
1713, a nicolas choué dit laliberté, chargé de 6d. de cens par 
toise carrée, et d'une rente foncière de 15s. amortie vers 
1720 par Bourbonniere. - .. 



v^p 



— 247 — 

nccuiiH \mv nifolus {jfundrv dit llourlmnnioi'O oiiHaisiné le 
17 inui'H 17HI, |»nis chuih'H l('l\'vi'«! licrilior IJourbonniere, 
irnis h; sr, tlioina.s AVukcr K('(iiu'(«' ciiHaiNiiu'', puis le Si*. Ben- 
jainiu TrobisluT ciisaiNiiM' le 'M) janvier 1783. 

NO 184 n 

PI. 7— (No 3.37)— 

40 pieds ou environ sur le niveau de rue s(. paul sur 
S."> de ]U'ot'ondeui' sur le niveau et le long de rue st. gabi'iel 
A'cndus [)ai' les seigneurs le 15 xhre 1713, a ejan gtiieliard dit 
la sonde, (diarge (h; (>d. de cens par toise carrée et 20011 de 
rente foncière, ainorti(! vers l'an 1720. 

accjuis par le sr. sinutn guillcu-y ensaisiné le février 
1717, puis le sr. pliilippes «lagnau de la Saussay eu <leux con- 
li-ats ensaisiné le 1!) 71>re 17U, e( le (5 7ltre 1717- 

NO 184 E 

PI. 7— (No 338) — 

40 pieds sur le niveau.de rue s(. |)aul sur environ 85 de 
profondeur vendus j)ar les seigneui's le 12 xbre 1713 a paul 
]u)tesse, puis i)ar lesdits seigneurs retiré le 20 nuirs 1738. 

(Nota. — il y a dans les archives une liasse de procédures 
marquée No 184E, qui regarde ce contrat). 

puis par eux vendus comme il suit. 

Charles desery dit latour ac([uéreur le 21 mai's 1738, doit 
(Id. de cens par toise carrée, fait i)our le tout argent de france 
211, 5s. 3. et une rente constituée de 4011, la rente amortie le 
G xbre 1740. 

'. < :. ■ NO 185 ' . 

un arpent en superficie carrée, concédé par les seigneurs 
le 20 aoust 1655, a jean leduc, chargé de 5d. de cens. 



: '!. 



^l'I 



— 248 — 

puis acquis le 2 xbre l(>r>5 i)ar niaiiii janiiot, puis par les 
héritiers jamiot vendus aux seigneurs vers Fan 1711 eu dif- 
férents contrats, puis par lesdits seigneurs vendu et divisé 
comme il suit. 

NO 185 A 

PI. 7— (Xo 330) — 

42 pieds de large sur le niveau de rue st. dénis et 43 de 
profondeur le long et sur le niveau de rue ste therese, vendus 
par les seigneurs le 28 janvier 1712, a pierre des roches, char- 
gé le 9 11 5s. de cens et d'une rente foncière de 4 11 10s., amor- 
tie le 2 avril 1750. 

accpiis par i;ierre lecerf ensaisiné le 13 avril 1750, jiuis 
antoine jansom dit la palme le 18 xbre 17G5, ensaisiné le 17 
janvier 17r)(l, ]>uis l']tienne Duchenois ensaisiné le 25 avril 
1790, ])uis Mr. jh. frobisher ensaisiné le 25 avril 1790. 

NO 185 B 

PI. 7— (Partie de No 330 et 339) — 

42 i)ieds sur le niveau de rue st. dénis et 43 de profon- 
tleur vendus i)ar les seigneurs le 24 janvier 1712 a jean dave- 
luy dit larose, chargé de 111 58. de cens et d'une rente fon- 
cière de 411 10s. amortie vers l'an 1720. 

accpiis par andré jodouin le 27 juillet 1720, x)uis pierre 
Botquin dit st. andré le 23 mars 1721, puis J: B. rondeau 
mary de la veuve Botiiuin, puis rené gassien ensaisiné le 10 
février 1737, puis en 1746 claude cazelet dit jolicoeur. 

puis antoine jamson a acquis de claude caselet 4 pieds 
de frond sur 29 ])ieds de profondeur venant a rien en super- 
ficie 58 pieds, ensaisiiu; le 31 xbre 17()8, ])uis le Sr. thomas 
Waker a ac(piis h; Reste Re(iueté ensaisiné, ])uis le Sr. Ben- 
jamin frobisher ensaisiné le 30 janvier 1783, puis mr. johnson 



— 240 — 

t a{'<iuis, puis Kticiinc duclicuois (Misaisiiu'' le -5 avi'il 179G, 
(pour les 4 ])ieds de front sur 29 quil a acquis d'autoiue jam- 
son), ])uis jh. f'robislicr ensaisiné le 2.") avril 1790, pour ce 
qu'avoit Duchenois, l'uis le (Jliev. Joluisou ensaisiué le 
20 janvier 1797, pour ce (pie possedoit lîenjaniin frobisher. 

NO 185 c 

VI 7— (Partie de No ;«9)— 

42 pieds sur le niveau de rue st. dénis et 43 de profon- 
deur vendus par les seigneurs le 25 janvier 1712, a jean paul 
davelny dit larose, chargé de 111 5s. de cens et d'une rente 
foncière de 411 lOs. amortie vers l'an 1720. 

ac(piis par .T. B. daveluy ensaisiné le juillet 1722, pui.s 
en 175(S louis davelny puis le sr. niesiere, puis le sr. jean Ba)). 
rapin, puis le sr. jaipie hupé dit picard touts trois ensaisinés 
le 20 juillet 1708, [luis le Sr. frobisher ensaisiné le 30 janvier 
1783, puis le Chevalier Johnson ensaisiné le 20 janvier 1797. 

NO 185 D 

PI. 7— (Partie de No 339) — 

42 ])ieds sur le niveau de rue st. dénis et 43 le long et 
sui- le niveau de rue st. ])aul, vendus par les seigneurs le 15 
janvier 1712 a marguerite daveluy larose, chargé de 111 5s. 
de cens et de 511 10s. de i-ente foncière amortie en 1723. 

ac(iuis par le sr. claude Benoit ensaisiné le 10 janvier 
1723, puis en 1738 nicolas moraut ensaisiné le 3 8bre 1708, 
puis le Sr. Walker ensaisiné le 22 février 1770, puis Mr. fro- 
bisher ensaisiné le 30 janvier 1783, puis le chevalier johnson 
ensaisiné le 20 janvier 1797. 



1 1 



ih 



II 















jpw 



— 250 — 

NO 185 E 

PI. 7— (Partie de No 340) — 

42 pieds sur le niveau de rue st. dénis et 43 le long et 
sur le niveau de rue ste. tlierese, vendus par les seigneure le 
30 janvier 1712, a J. B. marest dit lepine, chargé de 111 5.S!. 
de cens et d'une rente foncière de 411 10s. la rente foncière a 
été amortie en mars 1768. 

acquis i)ar rené gassien, ensaisiné le 14 juillet 1747, puis 
le sr. lartigue ensaisiné le 13 février 1772, puis le sr. jean 
I)orteous, ensaisiné le 30 juin 1778. 

NO 185 F 

PI. 7— (Partie de No 340)— 

42 pieds sur le niveau de rue st. dénis et 43 de profon- 
deur vendus par les seigneurs le 27 janvier 1712, a paul du- 
mouchel, chargés de 111 5s. de cens et d'une rente foncière de 
411 10s. amortie en 1715. 

acquis par pierre hubert dit lacroix ensaisiné le 5 9bre 
1713, puis le sr. jean porteous ensaisiné le 18 may 1772. 

NO 185 G 

PI. 7— (Partie de Xo 340) — 

42 pieds sur le niveau de rue st. dénis et 43 de profon- 
deur vendus par les seigneurs le 29 janvier 1712 a paul han- 
tesse, chargé de 111 5s. de cens et d'une rente foncière de 411 
10s. amortie le 28 7bre 1773. 

acquis par antoine Vermet ensaisiné le 16 xbre 1721, 
puis paul labrosse, puis le sr. porteous ensaisiné le 18 may 
1772. • '•■ .... 



251 



NO 185 H 

PI. 7— (Partie de No 340) — 

42 ])ie(ls sur le niveau de rue st. dénis et 43 le long et 
sur le niveau de rue st. ])aul vendus par les seigneurs le 29 
janvier 1712 a genevieve Ruot veuve la prairie dit st. dénis, 
chargé de 111 de cens et d'une rente foncière de 511 10s. que 
je crois amortie. ,,> 

acquis par etiene auge ensaisiné le 27 avril 1751, puis 
le sr. de Clignancourt ensaisiné le 15 juin 1752, puis le sr. 
Deloriniier comme héritier, puis Jean liap. crevier ensaisiné 
puis le sr. jean porteous ensaisiné le 18 may 1772. 

NO 185 I 

PI. 7— (Partie de Xo 340)— 

42 pieds sur le niveau de rue st. vincent et 43 de pro- 
fondeur le long et sur le niveau de rue ste. therese, vendus 
])ar les seigneurs le 30 janvier 1712, a J. B. marest dit lepine, 
chargé de 111 5s. de cens et de 511 de rente foncière. 

la rente foncière a été amortie en mars 1708. 

acquis i)ar rené gassien ensaisiné le 10 8bre 1746, puis 
le sr. larthigue, ensaisiné le 13 février 1772, puis le sr. jean 
l)orteous ensaisiné le 30 juin 1778. 

NO 185 L 

PI. 7— (Partie de No 340)— " ' 

42 pieds sur le niveau de rue st. vincent sur 43 de pro- 
fondeur vendus ])ar les seigneurs le 30 janvier 1712, a alexis 
picard, chargé de 111 de cens, et d'une rente foncière de 511 
amortie le 2 mars 1746. 

acquis par piere hubert dit lacroix ensaisiné le 2 mars 
1746, puis en 1747 mathieu castagnet, puis en 1754 jean petit 



»*T 



-252 



dit laniaiclic, jniis (mi lTr>T ■!. lî. (Iccostc, i»ui.s le sr. Jean jior- 
teous (Misaisiné le 18 niny 1772, 

,, '; ' '' ' NO 185 M ' " ■ '-' 

ri. 7— ( rallie (le No 340 et 341) — 

42 pieds sur le niveau de rue st. A'ineent et 43 de ])ro- 
fondeui' vendus ])ar les seigneurs le 31 janvier 1712, a anne 
lemyre veuve rujtalais, eliar<;é de 1 11 ."îs. de cens et de 5 11 de 
rente foncière, amortie le 28 7bre 1773. 

ac(iuis )»ai* dénis jonrdain labrosse ensaisiné le 20 juin 
1712, ]iuis i)aul lal)r(»sse. ^I. Porteous ensaisiné pour 40 pie 
sur 43 le 3() juin 1778. 



NO 185 N _ 

PL 7— (Partie de No 341)— • "' ' 

42 pieds sur le niveau de rue st. vincent snr 43 de pro- 
ondeur le long et sur le niveau de i-ue st. paul, vendus })ar 
les seigneurs le 15 janvier 1712 chai'gé de 111 de cens, et d'une 
rente foncière de (îll amortie en 1749. 

acquis par rancfois marie picoté sr. de Pelestre ensaisiné 
le 17 7bre 1749, puis en 1750 désautels. 

NO 186 . 

115 pieds sur le niveau de rue st. paul sur 190 pieds de 
profondeur le long et sur le niveau de rue st vincent, concé- 
dés par les seigneurs le 2 janvier 10()8, chargé de 2s. Od. tour- 
nois de cens, a dame elizabetli moyen veuve du sr. lambert 
closse. 

puis posedé par Mr. Bisard comme ayant épousé Mlle 
closse, puis par les héritiers Bizard divisé comme il suit. 



I 



Vl 






— 258 — 

NO 186 A 

PI. 8 — (i'ai-tie de >.'o îU(J et tout Is'o 845, partie de No 
344) — 

115 pieds ou environ de front sur le niveau de rue st. 
Vincent sur 113 de profondeur, ]»ossedés par Mme la veuve 
dubuisson, héritière lUsard, jjuis le sr. piei-re loretier eusai- 
siné pour le tout en xbre 1TT<S. Puis Denis Viger a acquis 
l)ar deux contrats sur le susdit numéro un lo])in de 05 pds. 
de front sur le niveau de la rue St. Mncent sur 113 de pro- 
fondeur, ensaisiné pour une i)artie le 8 juin 1785, et pour 
l'autre le 24 niay 17{)(>, puis Louis Truteau ensaisiné (pour 
41 pieds sur 113 acquis de M. foretierj le 23 mars 1797. 






1 •* 



m il 



m 
m 



' NO 186 B' '•■■■'■ ;' 

n. 8— (Partie de No 34(>)— . i i 

80 ]îieds de front sur le niveau de rue st. ])aul sur 75 de 
profondeur le long et sur le niveau de rue st. vincent vendus 
par Mr liisard le 10 î)l)re 171(1 a J. B. daguille dit leguille, 
ensaisiné le 30 Obre 1710. 

dénis viger pour une partie du terrain ensaisiné le 30 
aoust 1708, dénis viger ])our le restant de l'emplacement le 
1(> février 1775. . , 

',; ^^No 186 c ^ ,•;;;' 1'"; 

PI. 8— (Partie de No 340)— "' ' '' •''*' 

' 33 pieds sur le niveau de rue st. paul sur 75 de profon- 
deur acquis de Mr. Bisard par olivier (juenel vers l'an 1090, 
puis acquis par pierre lancogne le 22 mars 1702, puis vers 
1710 marie stori femme du sr. J. B. daguille, ])uis le 19 jan- 
vier 1722, Jacques viger ensaisiné le 14 juillet 1734, puis 
dénis viger ensaisiné le 9 février 1779. . . 

t 



f^'ij; 



H 



L'n-i 



NO 187 

2 arpens de front a piviKlrc n un ai'ix'nt an dessus de la 
rue st. i»aul, sui* 4 arj). ou envii-on de in-ofondeur faisants 
jiai'tie du terrain eoncedé en fief le 2 février KJôcS au si-, lani- 
bert olosse, marciué au ranj^" des eoneessions des terres de 
l'isle No Î)4S1), jiour 2 arj). sur 2-") de |)rofondeur, tout ledit 
terrain ae(iuis dndit sr. colsse le 22 Dhre ICtOi) itar ^Iv. f»aitriel 
souard eui'é et su])erieur du seniinaii-e ]e<}uel a concédé de 
nouveau en fief a dame Catherine gauchet veuve <lu si'. J. K. 
migeon sr. de lîranssac le 12 xbre 1005, 2 arp. sur 21, ledit 
sr. souard s'etant réservé 2 arp. sur 4 de la devanture dndit 
terrain qui eoniinençjoit dans l'enccMute de la ville, puis les 
deux dits ar[)ens sur 4 de profondeur réservés ])ar le«lit sr. 
souard, ])ar luy donnés, avec jdus gi'ande (juautité de terrain 
le 4 janvier Ki'C», au sr. vincent philii)i)es ecuyer sr. de haut- 
menil, puis \)av ledit sr. de liautnienil distribué comme il 
suit, scavoir. 

NO 187 A 

lo. — la partie A par luy réservée pour sa maison et em- 
placement, chargé d'un sol de cens pour le tout ainsi qu'il 
])arroit par le contrat de cession et vente fait aux seigneurs 
en datte du 11 Tbre 1G1)2, marqué cj'-après 187B, puis laditte 
l)artie A acquise par le sr. migeon de la gauchetiere, ensai- 
siné le 27 aoust 1712. 



_■/:.;;•,,,,;.. '' no i87 b ;^ 

2o. — la partie B contenant 21 emplacements vendus d'a- 
bord a differens particuliers par ledit sr. de hautmenil, et 
puis cédé anx seigneurs avec quelques autres lopins de ter- 
rain a luy restans par ledit contrat de cession du 11 7bre 



255 



l(»9li a la charge pai* lesdits seigiieiii-H d'euti-eteuii' a perpé- 
tuité la lumière de la lampe de la paroisse de montreal, au 
moyen de 50 11 LSs. Od. de rente tnnnelle dont les<lit 21 empla- 
cements étoient chargés au profit dudit sr. de hautmenil, .?t 
dont par ledit acte il a fait cession aux seigneurs. i 

NO 187 c 

3o. — la partie C par ledit sr. de hautemenil vendue avec 
plus grande quantité (c'est a dire avec les Xo. . . . cy-aprèsi, 
le 28 avril 1G92, sur quoy voyés les contrats qui sont au nom- 
bre des concessions des terres de l'isle, marqués No 949. 

et au moyen de tout ce que dessus tout le présent terrain 

se trouve distribué en détail comme il suit. 

r 

NO 187 Al 

ri. 7— (Partie de No 325)— . • 

114 pieds de ront sur le niveau de rue notre dame et en- 
viron 45 de profondeur le long et sur le niveau de rue st. 
gabriel, partie du terrain réservé par Mr. de hautmenil dans 
la vente quil a faite aux seigneus le 11 7bre 1G92, chargés de 
un sol de cens, puis vendu au sr. migeon de la gauchetiere, 
eusaisiné le 27 aoust 1712., 

possédés en 1745 par Mr. de lignery héritier lagauche- 
tiere, puis le sr. gabriel franchère ensaisiné le 9 aoust 1781, 
Puis le major Hughes ensaisiné le 2 juillet 1792. Puis 
Thomas forsyth Esc^r. a acquis, ensaisiné le 2e juillet 1792 
(cette i)ropriété a été ac(iuise de mr. hughes, le 3 juillet 1792, 
Nre Pai)ineau, avec A2, Iî5, B8,) par Mrs. Thomas Forsyth, 
John lîichardson et John Forsyth, ensaisinés le 2 juillet 1792. 

, , ,,_ NO 187 A2 . .^^^^ ^, ,^, ^^^/ 

PI. 7— (Partie de No 325)— i,,,,:^ :;, ; .îin..,, 
32 pieds sur le niveau de rue st. gabriel et 48 de profon- 



Pi 



i 






1 











H 



— 256 — 

deiir vendus par Mr. <le lu gauclictiere u Jean lalandc cnsai- 
siné le 2 iiiay 1717, doit 3d. de cens, juiis pierre lirossard en- 
saisiné le 22 xbre 1723, j>uis le sr. p,al)riel franclière ensaisiné 
le 9 aoust 17S1. IMiis le Major Jlnghes a ac<iuis, ensaisiné. 
Puis Tlionias forsyth a aeciuis du Sr. Jluj^hes, ensaisiné le 
2 juillet 171)2. 

NO 187 Bi 

57 pieds sur le niveau de rue notre dame et 45 de pro- 
fondeur, en superfi(.*ie 8 perdues 5 pieds, vendus par Mr. de 
hautmenil le 28 xbre 1081) a antoine dalmas, chargé de 5s. 
de cens et d'une rente foncière de 1 11 12., qui est a raison de 
4s. par perche, puis le dit terrain retiré par ledit sr. de haut- 
menil eu 1092, et par lu}' vendu de nouveau le 10 juillet 1092 
a rené alai'ie aux mêmes charges (jue cy dessus, puis divisé 
comme il suit. 



NO 187 Bbi 

ri. 7— (Ko 320)— 

40 pieds sur le niveau de rue notre dame et 45 de pro- 
fondeur acquis des héritiers alarie par Charles drouillard dit 
laprise, ensaisiné le 27 9bre 1750, puis mr. daniel robertson 
ensaisiné le 27 janvier 1772. 

NO 187 Bb2 

PI. 7— (Partie de No 327)— 

39 pieds sur le niveau de rue notre dame et 45 de pro- 
fondeur acquis des héritiers alarie par michel frapier, ensai- 
siné le 20 février 1721, puis J. B. rielle le 29 janvier 1745, 
puis andré Baudin ensaisiné le 17 avril 1749, puis Charles 
drouillard lapnse ensaisiné le 3 janvier 1758, puis le sr. 



L»r>7 



Joseph iM'clor roj;»'!* dai-li^ni «'iissusiiié le 5 jiiiivici- 1T.~>S. ])uis 
sr. joan iiicirand ciisaisiiu'' le 17 mai 17(>(>. 

NO 187 B2 

IM. 7— (PaHie de No 3li7) — 

îiî) jMcds sui" le niveau de rue notre danie et 4.") de profon- 
deur le lon<? et sur le niveau de rue st. vineent, en sui)erfieie 
7 per. 1-2 et 80 jneds, vendus ])ar Mr. de liautnienil le 2S 
xbre 1(J8{), a franeois lilot, eliar^t'^ de 4d. de cens et d'une 
rente foncière de 111 Ils. qui est a raison de 4s. ])ar i)erelie. ' 

a('(|\iis par rené alarie ensaisiné le S niay KJDO, i)uis en 
1709 Vincent nienesson héritier alarie, jniis J. 15. l'archevêque 
ensaisiné ])our 18 pieds sur 4.") le G juin 1747 et sr. heetor 
rof^er darti}>ni (pli ensaisiné pour 22 ]>ieds sur 45 le 3 may 
174(i, i)uis ledit sr. heetor roj>er dartif»ni ensaisiné le 14 juin 
1747, i>uis sr. jean ineii-and ensaisiné le 14 mai 17(}(}. 

NO 187 B3 

n. 8— (Partie des Nos 342 et 343)— 

terrain irregulier contenant 9G pieds de front sur le ni- 
veau de rue notre dame la parallèle 110 pieds, et 20 pieds 
de profoiKleur sur le niveau de rue st. vineent et la parallèle 
73 pieds 1-2, eu superficie 12C>, vendus ])ar les seigneurs le 
10 aoust 1701 a gabriel lîeaudrau dit graveline, chargé de 
){11 3s. de cens, ce terrain lors de la vente faitte aux seigneurs 
l)ar Mr. de hautmenil en lt>92 etoit hors de la ville et y a été 
renfermé depuis. i ■ < ':i „■: 

acquis des héritiers graveline par le sr. louis charly st. 
ange ensaisiné le 15 avril 1744. . ; ^ ,,, . 

NO 187 B4 

PI. 8— (Partie de Nos 342 et 343) — 

39 pieds sur le niveau de rue st. vineent sur 97 de pro- 






■»:■ ; 
'il 



— 258 — 

fondeur, tcrruiii en pointe, en snperfieie 5 ])er('li<'s 1-2 et 109 
pieds 1-2 vendus par Mr. de hautnienil le 19 xbre 1(IS9, ù, 
micliel devaux sr. descorniiers, cliar^é (l(i .'Ul. de cens, et d'une 
rente foncière de 111 lis. 4d. qui est a raison de 4». par perche, 
acquis vers 1715 par Mr. rené derouville ensaisiné le 30 
mars 1779. 

NO 187 B5 

ri. 7— (l'art ie de Xo 325) — 

33 pieds 1-2 sur le niveau de i*ue st. };al)riel et 1 14 d(î [)ro- 
fondeur, en suj). 11 ])er. 1-2 et 94 pieds, vendus [)ar Mv. do 
hautnienil le 28 xbi-e 1(189 ji urbain lîaudreau dit j^raveline, 
chargé de 7d. de cens, et d'une rente foncière de 211 Gs. 11 d. 
qui est a raison de 4s. par perche. 

acquis avant 1()92 par [tiei-re ducharme, puis le sr. pon- 
get, puis le si', de lafrenière ensaisiné le 26 aoust 1712, ])uis 
le sr, pierre hertel de beaubassin ensaisiné le 27 9bre 1766, 
puis le sr. gabriel franchère ensaisiné le 9 aoust 1781, puis 
Mr. le major huglies ensaisiné le 2 juillet 1792, puis Thomas 
Forsight Esq. ensaisiné le 2 juillet 1792. 

NO 187 B6 

60 pieds de front sur le niveau de rue st. Vincent et 115 
de profondeur, en su]ierficie 21 perches 96 pieds, vendus par 
Mr. de hautmenil le 14 janvier 1690, a demoiselle de roybon 
dallone, chargé de Is. de cens et d'une rente foncière de 411 
9s. qui est a raison de 411 par perche. 

acquis par jean lîrunet dit lasablonière, ensaisiné le 24 
may 1721, piùs divisé comme il suit. 

NO 187 B6.1 

■■"" PI. 7— (No328)— ;-,.';.....,. ■:.:.'„:;■ :,-^_;. 'rv 

30 pieds sur 115 acquis par rené leboeiif puis antoine 



— 259 — 

lacombo (nisaisim'' h; lT» juilh'l L7()0, puis Jean lîaj). derou- 
H(»l, onsaiisiiu'' 1(^ 7 xl)i'(' 177r>, pais 1<» sr. i)i('rr(» p;ay onsaisiné 
le 7 xbre 1775. 



1 



NO 187 B 6-2 

n. 7— (Partie tle No 329)— 

30 i)i('ds sur 115 ac'(iuis par francois piet dit st. françois, 
puis reué lebeuf, ensaisiué le 19 xbre 1755, puis jean petit 
dit laniarche par retrait, puis le 30 niay 17(50 and ré par, 
lods payés ledit jour, ensaisiué le 23 juin 1700, puis fi'. 
trinque ensaisiué le 25 juin 1795, i)iur 30 pieds sur toute 1h 
profondeur. 

NO 187 B7 

ri. 8— (Partie de No 343)— 

44 pieds sur le niveau de rue st. Vincent et la parallèle 
18 pieds sur 97 de profondeur, en superficie 11 piu'ches G3 
pieds, vendus par Mr. de hautnienil le 19 xbre 1089, à jac- 
(jues arrivé, cliargé de (îd. de cens et d'une rente foncière de 
211 4s. 5d. qui est a raison de 411 par perche. 

ac(iuis par Jacques cani])ault ensaisiué le 25 may 1708, 
puis vers 1715, Mr. de rouville ensaisiué le 30 mars 1779. 

NO 187 BS 

PL 7— (Partie de No 325) — 

33 pieds sur le niveau de rue st. gabriel et 114 de pro- 
fondeur, en superficie 11 ])erches 1-2 et 130 pieds, vendus 
par Mr. de hautmenil le 22 janvier 1090 au nommé jean de 
dieu, chargé de 7d. de cens, et d'une rente foncière de 211 
7s. Od. qui est a raison de 4s. par perche. 

acquis par louis ducharme possesseur en 1092, puis Mr. 



:3 



MU 

s r I I ! 



200 



tlo la fi'ciiioro cnHjiiHiiM' le IC» aoiisl ITOC», puis sr. Iicrlol do 
lu'uultjissin, «MisjiisiiK' le '27 !Mn-<' \H\i\, puis le ni-, j^ahricl 
frnncliôrc, «'iiHjiiNiiK'' le î> aonst, 17S1, Mr. le liajoi' Imniics 
cnsaisiu^' le 2 juillet 17!H*, juiiN Mr. loi-Hailii ciiHaisinù le 2 
.inill«4 1702. ! 

NO 187 B9 

ri. 7— (l'artic de No :i2ih 

U2 pieds MUi* le niveau de rue s(. viiiceiit e( 115 de ])i'o- 
fondeur, eu superllcie 11 iierches 10 pieds, veudus ])ar .Mi-. 
do hauluienil le 1(1 xhi-o KJS!), a uicolas j^audry dit lîoui'hon- 
iiière, charj^é «le (»d. deceus et d'une renie fouoièro do 211 2s. 
6d. qui ost a raison do 4s. |»ar perclie. 

a«'(piis par dlle j>autior do varonne ensaisiué le 20 Obre 
1002, puis Mr. Uiimotée silvain héritier varenuo ])ar sa foni- 
me, puis nieolas luoraut ousaisiué le S avril 17:{0, |)uis iniehol 
lanfjevin ensiiisino lo 20 avril 1740, puis repris i»ar nieolas 
moraut jiuis vendus a jeaii oliarlos eliaubort, onsaisino lo 10 
février 1773, puis franeois trin<pn' lieritier, puis jli. j)errj)ult, 
charpentier, ensaisiué lo 10 Sbre 170."». 

NO 187 Bio 



VI. 8— ( Partie do No 344) — 

31 i>ieds sur lo niveau do rue st. viuceiit v.t 00 do pro- 
fondeur, on suporfieie iMM'chos 00 pieds, vendus par ^[r. 
de haulnionil lo 1.") janvier 1000, a louis totroau, chargé do 
5d. do cens et d'une rente fonci«'re de 111 10s. Od. (pli ost a 
raison de 4s. ])ar porche. 

ac(|uis par pierre nialU't, i)uis Catherine demors «losser- 
uions ensaisinoe le 17 aoust 1723, puis pierre joussot dit la 
loire eusaisiné le 1er mars 1720, puis le sr. louis eharly st. 



— iMil — 

aiij;»', «'iiHwisiin'' le l! xhrc 17."»!, J iiin acquis pai- Madame 
V(Miv«' DnidcHNiH t'UHuisiiH'c. 

NO 187 Bii 

ri. 7— (Partie «le No :m)) — 

72 piedw sur le niveau «le rue st. gahriel ««t; lir> de pro- 
fondeur, ven«lus par Mr. «le hautnicnil en d«'ux e«)ntrats, 
scavoir 'M't pieds sur J 15 le 11 xl)re KIS!) a mari in l'oisy, puis 
ledit sr. «le hautmcnil retirés et v(?n«lus avant \M)'2 a andré 
liunault dit des eliamps. 

plus encore IW pi('«ls sur 115 a pierre rieliaume, puis ]>ar 
ledit sr. de hautmenil retir«is et vendus le 1*0 Ubre 1G.SS> a 
andré forant, puis avant l(iS)2 ae«iuis i)ar louis fontaine. 

jtuis le t«)ut a('«piis par rené liuguet, puis par philii)i)es 
larrivé «lit «lelisle. 

l>uis titre nouvel en datte du 8 mars 173G au dit ithi- 
lippe larrivé dit de lisle de ttmt le «lit terrain contenant selon 
le verbal y joint eu superficie 233 toises, chargé de Gd. tour- 
nois par toi.se carrée. 

acquis par Mm«' la veuve lestaj^e ensaisinée le 4 mars 
1745, puis Jean Bup. desery ensaisiné le 25 7bre 177G. 

NO 187 No 12 

ri. 7— (Partie de No 329) — 

50 i)ieds sur le niveau de la rue st. viucent et la ])aral- 
lèle GG pieds et 118 d<î i)rofondeur, eu superficie 21 ])erclies 
83 pie«ls 1-2, comme il parroit par une addition au bas du 
contrat, vendus par Mr. de hautmenil le 12 xbre 1G89 au 
sr. gedeon de catalogue, chargé de lOd. de cens et d'une ren- 
te foncière de 411 5, qui est a raison de 4s. par perche. 

acquis par le sr. pierre alexis monière ensaisiné le 10 
f<'vrier 1751, puis le 4 avril 1759, jeau Charles chaubert en- 



I 
I 



M 



■Vi\.i 



^H*i 


ij 


II 




r 




f ^ 




mi. . 





wr" 



— 202 — 

saisine le 18 avril 1750, ])uis francois ti-iiuine hentier, puis 
jh. perrault chapentier eusaisiiié le lî) 8l)re 179."). 

NO 187 B 13 

ri. 8— (Partie de Xo lU-l) — 

34 pieds sur le niveau de rue st. vineent sur 100 pieds 
de profondeur, en sui)erfieie 10 i)ercli(»s 1-2, vendus par Mr. 
de liautinenil le 26 xbre 1080, à jean lorain et IMichel lîoivin, 
chargé de Od. de eens, et d'une rente foncière de 211 2s. qui 
est a raison de 4s. par ]»erche. 

ac(piis ]>ar j<'an jteladeau dit st. jean, ))uis par J. Ji. 
marest dit lei)ine possesseur en 1740, puis paul Brossard 
héritier ninrest, puis Catherine marest par échange avec paul 
Brossard i»our la partie B 14 cy-a])rès, puis francois filliau 
dit dubois ensaisiné le aoust H.'O. 

NO 187 B14 

PI. 8— (Partie de Xo 344) — 

31 ])ieds sur le niveau de rue st. vineent sur 105 de j)ro- 
fondeur, en superficie 10 perches 15 pieds, vendus par Mi*. 
de haulnienil le 11 xbre 1080, a jean peladeau dit st. jean, 
chargé de Od. de cens et d'une rente foncière de 211 Os. 2d. 
qui est a raison de 4s. par perche. 

acquis par J. P>. marette dit lepine, ])uis par francois 
gassien le 15 juin 1702. puis })nr .1. B. daveluy la rose le 
20 Olire 17U». i)uis jejui riiuillier dit Incombe ensaisiné le 
9 may 1 753. 

NO 187 B15 

PI. 7— (No 331) — 

47 pieds sur le niveaii de lue st. gabriel, la parallèle 



■!-^f: 



— L'C.a — 

no pieds sur 117 pieds «le jnoioiidcui', <'ii supci-ficic 1- ]>(M'- 
ches 139 i)ieds, vendus ])ar Mr. de liautnieiiil 1<' 2!) ÎJbre KîcSl), 
il autoine ]K>udret, cliarjié de Sd. de cens, et d'niu' rente fon- 
cière (le 211 !)s. .""xl. (jui est a raison de 4s. i>ar jterehe. 

aiMiuis en i)ar .... laviniaudière. i)uis en 1742 

pierre lirassard. puis en 1744 josei>li du faux. 

NO 187 B16 

50 pieds sur le niveau de rue st. vin('(Mit et 117 de i»ro- 
f'ondeur, en sii])errici;' IS ]»erclies et IS i)ieds, vendus [)ar 
Mr. «le liaulnienil le 10 xhre KÎSO a pani ajiuier, «-har^é d«ï 
lOd. de cens, et (ruiK' rente foncière <le Ull, 12s. (>d. (jui est 
a raison de 4s. par perche. 

a(M|uis par le sr. j;;edeon de catalo^iH', ensaisiné le 20 
\l)re KîO."), puis par luy disti-ihu«'' connue il suit. 

NO 187 Bie-r 

IM. 7— (Xo XU) — 

50 pieds sur le niveau de rue st. Vincent et 40 le lonj.? 
et sur le niveau de rue ste therese ac(|uis ]»ar pierre ])ayette 
dit st. anu)ur ensaisiné le 22 71»re 1721, ]»uis f'-an(;ois coiteux 
ensaisiné le S février 1729, ])uis Délies francoise et cathe- 
riiu> delaunay, ensaisinées le 3 niay 17(14, puis paul ponget 
le 20 71)re 17(>4 ensaisiin''. 

NO 187 B16-2° 

PI. 7— (Xo 383) — 

40 pieds sur le niveau de rue «te tlierese et 50 de pro- 
fodneur accpiis <le ^Ir. de catalogue vers 1720 par jeau niorau, 
puis le II xl»r<' 1731 Jean l'iuiu'l, ])uis francois }»atiueau 
dit larègle ensaisiné le 22 niay 1743, puis antoine sanisou 



\'l 1 






( > . 






'^ il 






■ilï 



, ,/ 



iWÈ 



lapaliiio cnsnisim'' le 7 Oltic 1771, ])nis Si*. Dufiiux ensaisiné 
lo '2'2 mais 1797. 



NO 187 B 16-3 

n. 7— (Xo 332)— 

40 })i('<ls sui* lo niveau de lUc sic tlicrèse vendus ]y,\v Mr. 
de catalogue vci-s l'an 17-3 a fi-ancois filiau dit dubois, non 
eusaisiué, a payé les lods eu 1750. 

NO 187 BIT 

IM. S — (Pai-tie de ^'o 3U) — 

3S pieds sur le niveau de rue st. vincent et 105 de i»ro- 
fondeur, eu sujterfieie 10 ]ierches 15 ])ieds, vendus par Mr. 
de hnutuieuil le 30 9bre 1089 a aiidré liunault, chargé de 
8d. de cens et d'une rente foncière de 211 9s. qui est a raison 
de 4s. par ])erclie. 

acquis eu . . . ])ar jeann(î nieyi*and veuve dubreuil, puis 
en . . . par ^ladame falaise de lavalière, puis dénis Jourdain 
dit labrosse ensaisiné.le 9 xbre 1700. 

NO 187 B 18 

n. 7— (Xo309) — 
72 pieds ou envii-on sur le niveau de rue st. gabriel sur 
107 1-2 de ])r(<fondeur vendus ])ar les Jésuites le 10 xbre 
KîSO a paul aguenier chargé envers les Jésuites de 511 Os. 
et 5s()ls de cens envers les seigneurs, et dont nous n'avons 
aucun titre dans nos archives, ])ossedés eu 1725 ]>ar .... 
liertel. 

NO 187 B19 

Fl. 7— (>so 310) 

40 ])ieds sur le niveau de rue st. gabriel et 100 ])ieds de 



m 



2(J5 



profoiKleiir, eonoedôs ]nw les seijïiicurs avec ]»liis j^i-ande 
qii.antité le 27 Tbre ITOÎ) a jcau fontcnello dit cliami)agne, 
[tins ])ar ledit Champagne vendu aux -lesnites le 2S juillet 
1703. 

])uis ])ai* lesdits Jésuites vendu vers Tan 1707 a Jean 
berger, cliarjié de ."is. de cens, et d'une rente foncière envers 
les Jésuites de 211 (|ui est a raison de 4s. par perche. 

])uis a('(|uis j»ai' niichel Tliuilier dit chevalier eusaisino 
le 2S juin 170:». jtnis le sr. •). !î. levreau de lanuy, ensaisiné 
le i;i mars 17.")t, et le 'M) mars \{i~)4: titre nouvel audit sr. 
laufiy du pres(Mif terrain et de celui niar(|ué 1120 cy-après. 

barbe vii^er ensaisiné le 1er juillet 17<l(), ]»uis le S avril 
170(5 madame de lan^y a i-e])rise rem|)lacenient par défaut 
de ])ayment, et le même jour par le sr. ])ierre lefevre duchoii- 
<|uet, le même acte a été donné pour héritage au sr. pierre 
hertel de beaubassin, touts lods payés. * 

NO 187 B20 

PI. 7— (Partie de Xo 31 1) — 

40 pieds sur le niveau de rue st. gabriel sur 10() de i)ro- 
fondeur, dont une partie sur la devanture en fij^ure irregu- 
lière avoit été vendue par Mr. de hautmenil le 8 juin 1(>90 
a elle lieaujan, puis la veuve Beaujan rétrocédé le S 7bre 
1GÎ)2, et par ledit sr. de hautmenil ledit jour S 7bre 1092 
vendu a jean fontenelle dit cham])aj>'ne, et le restant dudit 
terrain pour finir la ditte ])rofondeur concédé i)ar les sei- 
gneurs audit Champagne avec ])lus grandie (luantité le 2 
7bî-e 1700, |>uis par ledit fontenelle ou Champagne vendu aux 
jésuites le 28 juillet 1703, ])uis vendus par les jésuites le 28 
juillet 1708 a i)ierre le boeuf, chargé envers les dits pères 
jésuites d'une rente foncière de 311 2s. lOd. la ditte rente 
])ar lesdits jésuites trans[)ortée aux seigneurs par accord 



il- 



II 



e(ii 



nu 



S'?7Î 



— 2(50 — 

(lu 24ine mars 171 îî, ])uis l(Mlit emplacement acquis ])ar le sr 
etienne robert eusaisiné le î) mars 1722, i)uis louis «livelac 
<lit (juim])ei' ensaisiué le 17 juin 1727, puis le sr. <çuillaume 
chaml>..u en 175l{, j)uis sr. .). li. levrau de lanj^y, eusaisiné 
le ].'{ nmi-s 17r>4, titre nouvel au dit sr. lan«i,T du présent ter- 
rain et de celuy marciué cy dessus lilî), par leipiel titre les 
dits 2 emplacements lill) et ]i20 se trouvent chargés conjoin- 
tement envers les seij>neurs de 'M\ 17s. 

I»ossèdent en 17(51 le sr. ])ierre le fevre ducliouquet. 

NO 187 B21 



n. 7— (No 312, partie de Xo 811 et partie de No 313 j — 
(10 pieds sur le niveau de rue st. gabriel sur 10(J de ])ro- 
fondeur, dont une partie sur la devanture en figure irré- 
gulière avoit été veftdue par Mv. de liautmenil le 8 juin l(i9() 
a matliurin nuMiuin, ]uiis acciuis en 1()1)2 par jean fontenelle 
dit clianii)agne, et le restant dudit terrain pour finir laditte 
ju'ofondeur, concédé par les seigneurs avec plus grande 
(piantité audit fontenelle le 27 7bre 1700, ])uis par ledit 
fontenelle ou cliîinii)agn(^ vendu aux jésuites le 2S juillet 
1703, ]niis vendu \nn- les jésuites le 28 juillet 1701) à phi- 
lip])es larclie, chargé envers lesdits pères jésuites d'une ren- 
te foncière de 411, la ditte rente par les dits jésuites trans- 
])ortée ;nix seigneurs i»ar {iccor<l du 24 nuirs 1713. 

j>uis ledit emplacement accpiis du nomnu' larche le !) 
Obi-e 1728 ])ar niccdas ]»ei'tuis, ]>uis le sr. pierre b'sagcî en- 
saisine le 3 aoust 1731, puis le sr. courteau héritier lestage, 
l»uis nicolas francois robert eusaisiné le 20 février 1754» 
jiuis les héritiers l»aby réputés ensaisinés jiour 30 lueds sur 
54, ]»uis le Sr. ]tierre foret ier eusaisiné le 30 7bi-e 171)(>. pour 
la même (|uantité. 



— 2(>7 — 

NO 187 B22 

54 pieds sur le niveau de rue st. gabiiel et 72 de pro- 
fondeur le long et sur le niveau de rue notre dame vendus 
]»ar Mr. de hautnienil le 10 xhre Ki.Si) a iiiathurin parent, 
chargé de (Jd. de eens et d'une rent<' foncière de LMl 8s. qui 
est a raison de 4s. par ])er('lie. 

ac<iuis j)ar fi'ancois jol)in ensaisiné le L'î) niay 1711, puis 
nicolas francois robert ensaisiné le 2S xhre 1753, ]»uis divisé 
comme il suit. 

NO 187 B22.1 

PI. 7— (Partie de No 313)— 

30 pieds sur le niveau de rue notre dame sur 54 de pro- 
fondeur le long et sur le niveau de rue st. gal)riel restés au- 
dit nicolas francois robert, puis les héritiers Baby réputés 
ensaisinés pour 30 pieds sur 54, puis le Sr. i)ierre foretier 
ensaisiné le 30 7bre 1790, pour la même quantité. 

NO 187 B22-2 

PI. 7— (Partie de No 314) — 

42 pieds sur le niveau de rue notre dame et 54 de pro- 
fondeur acquis du sr. robert par le sr. francois rimbault de 
st. lilaiji ensaisiné le 28 xbre 1753. 

})uis madame verchère veuve de Sr. i)ierre rimbault 
ensaisiné le 5 7bre 1704, puis sr. lazare david ensaisiné le 
2î) mars 1707. 

NO 187 B23 

PI. 7— (Partie de Xo 314) — 

30 i)ieds sur le niveau de rue notre dame et 70 de pro- 



;; 



"iii 



m ! 



f 



}■> 



12 



.-'^t 



¥n 



— lm;s — 

i'oiulcni- (l'un ('ot('' ci r)4 j)i(Mls «le ruudv eu ^siiîXM'I'iiMC 7 jxm*- 
clies l-(» pieds des (ii-ew? d'abord ponr jactuies riniilier dil 
des vi}j;iies, puis vendus par Mr. do Imutinenil le 21 xbre 
IG.Sl), a jeau drapeau, chargé de 8d. de cens et d'une reute 
foncière de 111 î)s, 4d. (jui est a raison de 4s. i>ar perche. 

ac(|uis vei-s 1(100 ])ar Jean mare, i)uuis louis ducharme. 

puis par h' sr. iiiichel pliili-guerigou eusaisiné le 4 xbre 
1711'. 

NO 187 B24 




IM. 7—1 Partit" (h' >'o .".14) — 

7- pieds sur le niveau de rue notre datne sur 57 de pro- 
fonde iir <rnn colé cl de l'autre finissant au triangle irrc- 
gulier, en superficie (> j)erclies KKi ])ie(ls, veiulus i)ar Mr. de 
hautnienil le 21 xbre l(iSi) à ])ierre ])îitcnote, chargé de 5d. 
de cens et d'une rente foncière de 111 ôs. 4d. 

acipiis par les j<'suites le 10 juin l(')OJ) lesquels par con- 
trat du 24 juillet Hi99, au bas de leur contrat d'accpiisition 
se sont chargés de paver aux seigneurs lOd. de cens et de 211 
lOs. Sd. de rente foncière, laquelle i-ente l'oncière, ])ar transac- 
tion avec les dits jésuites en datte du 24 mars 17K>, a été 
annulée et confondue avec celle (pii sera portée cy-après sur 
le com[»te des dits jésuites en No lî)l. 

les jésuites ont vendu vers 17 là parlie dudit terrain 
au sr. michel }>liili-querigon chargé d'une rente foncière en 
faveur des dits jésuites et <'nvers les seigneurs (5(1. de cens 
seulement. 

NO 187 B25 

ri. 7— (Paitie de Xo 315) — 

terrain irregulier contenant U perclies 3(i pieds en su- 



^^p^ 






— 209 — 

|i('i'fit'ie concédé par los scijjiKMii's le 24 juillet l(»!)î) «aux reve- 
ijiihIs i)ères jésuites, cluirj^é de ;{11 ir>s de cens lecpiel cens 
par ti-ausactioii des sei<!,ueui-s avec; les dits jésuites, eu datte 
(lu 24 nuii's 1711? a été annulé on confondu avec celny (pii 
sera i)Oi*té cy aiu'ès sur le conii)te des dils jésuites <'n Xo 

NO 187 c 

PL 7— (Partie de Xo IMni — 

terrain ac(]uis de INÎr. de lianhuenil ]iar les jésuites avec 
plus gi-ande (juantité le 2S avril 1(>!)2, ])our li'<iuel ensaisi- 
ués le 2'ti Obre 1711, <'t i)ar heiuclle ac(iuisition ils étaient 
(•liarj2,és de payer a la fal)ri(jue <le uu)ntreîd r>011 de rente 
annuelle i»our Tentretien de la lampe d(; réalise selon la 
fondation qu'en avoit fait JMr. t^ouard supérieur du senn- 
naire le 5 8bre 1(»7I{, avant qu'il rendt a Mr. de hautenieinl 
tout le terrain du présent X'^o 187, et des deux suivants, et 
dont il avoit chargé le dit sr. de liautmenil par contrat du 4 
janvier 1()7(», de la«iuelle rente de 50 11 en faveur de la pa- 
l'oisse les dits jésuites ont été déchargés, et elle a été imposée 
aux seigneurs de niontreal ]»ar la cession que ledit sr. de 
liautmeny leur a fait le 11 71)r(^ l()î)2, de tout le terrain nuir- 
(pié cy devant X"o 187 B. 

NO 188 

IM. 7— (Partie de No 3ir>) — 

un arpent en quarré faisant partie d'une terre de 30 ar- 
]>ens en superficie qui prenoit un arpent de large, en cet 
endroit, le tout concédé en 17r)4 (ir>54) a etienne Brossard, 
«ur quoy voyés la note dans le livre des concessions d'habi- 
tations de risle de niontreal a Xo 949. 

ledit terrain acquis le 15 7bre 1058 par le sr. niederic 



I' 



ïi'- 



— L'TO — 

IÎ(H'(ln<-('}iu le -I Tlirc lOCtl, (Iciiioiscll*' lîordiiccîiu ft'iiiiiK» (lu 
sr. loiiis iii-tus lie cliiily, i)iiis le \'.\ nonsf 1(172 le sr. j^alu'icl 
souaid, cl le "> SIm'<' KJT.'î loiMladon i)ai' ledit hp. sonanl ou 
laveur de la fabiiciue sui- ledit lei-raiu tle 511 de route ])oui' 
reutr<'tieut «le la laïupe devaut le st. sacreuMMit, et le 4 jau- 
vief 1()7(), eessiiui pat* Ml'. Souai'd dudit terraiu eu t'aveui* 
de .Mi-. d(» hauhneuil a la eliarf^e de la ditte reute, (sur «luoy 
vovés le coutrat de Mr. de liaufuienil aux iesuites eu datte 
du 2S avril 1(>Î)- vers la eoucessiou «l'habitatious no 949) 
puis le II Tbre 1(>Î)L*, <le('liar<;é des Jésuites ])our laditte rou- 
te transport ée sur les soigneurs par le contrat marqué Xo 
IST 15. 




NO 189 

IM. 7— (Partie de No :i\T>) — 

autre arpent eu (piarré avec ])lus grande profondeur 
le 1*4 janvier 1004 a sehastieu adiot dit laflèehe, sur (pioy 
voyés ])aruiy les eoueessions d'habitations No 9."»0, puis eu 
KiTl* uibaiu IJrossard, puis le '2 janvier Hu'.i le sr. gabriel 
souard, puis le 4 janvier KITC), le sr. de liautuionil avec* plus 
grande «luantité. 

NO 190 

IM. 7— (Partie de Xo ;{!.■") ) — 

un ar[)ont do large et nu de profond<'ur faisant i)artio 
de un arp. ontiei*, dont il est parlé au rang dos concessions 
de terres a No 951, concédé le L*4 février l(>54, en couiiuun a 
joau anbuchou dit lesperance et jacfiues i)icot, dit labr-yo, 

acquis le 25 aoust 1(>77 j)ar Mr. Houard, ])uis Mr. do. 
hantnienil le 2.^ avril 1(>92, Los pères jésuites qui se sojit 
réservés la ]»arti<^ A, 1» et (\ on ont vendu des ]»arti<'s connue 
dans le nioinoire cy -joint. 



— L'71 



1?^ 



\ii 



NO 190 B 

IM. î)— (rurtic (le Xo 'Mit) ~ 

41' ]>i<'«lN Niir !<• niveau de i-u<' iiohc (laiiic cl ... . de pro- 
toiidcur v«'ii(lns par les jésuites eu .... a Ah-, claude rame- 
sav, chaijié de ôs. de cens, puis acquis ]iai- pierre sarrau 
eu 17-0, eusaisiué le 17 Juin 17l*7. 

NO 190 c 

IM. î)--( Xo :U7j — 

'M\ ]»ieds sur le uiveau de rue uohe dame et de . . . de 
lirotoudcur, veudus ])ar les jésuites eu .... a if^uace bien 
char^f' de 5s. de ceus, puis le S may 1717 t'rancois Jirossard, 
puis le juillet 171*.") claude IJrossard, ])uis charles IJrazeau 
eusaisiué le 11 juillet 172."), ])uis le 28 .Sbre 17.")0 urbain Le- 
cduipte, puis eu 17."):{ Mr. desclunabault, eusaisiué le 4 81)re 
17(14, i)uis Mr. Deadvick li(H'lia\v eusaisiué le 1er avril 1785. 

NO 191 

n. 8— (No :î47) — 

un ar[)ent de front sur le uiveau de rue notre dame et 
1-1' arp. de profondeur le long et sur le uiveau de rue st. 
Charles, concédé vers 1(;54 a i)aul Benois dit livernois cliar- 
j^é <le l's. ()d. <le cens, nous ua'vous pas ce contrat. 

acfjuis par jacipies mailloth le dernier juin 10.59, puis 
eu 1()(;0 ])ar jac«pu^s testai-d sr. de la forest, et laditte année, 
le dit terrain retiré par Mr. de diaumeda.v faisant ])our les 
scijiueurs et ])ar le dit sr. de cliaumeday concédé le 15 xbre 
KJdO au sr. charles dailboust de musseau, puis le sr. dail- 
boust de mantet, puis les pères jésuites ensaisinés le 26 juin 
1708, })uis par eux divisé comme il est nuir(]ué en la ]>age 
suivante. 






fit, 



Il -m 






par h'jinsaclioii «les scij^ncni'S jinm'c les jcsnilcs du L'I 
mars 17i:i nuinnicc No IST II. (\, JSS, J,S1), Jî)() et 15)1 les 
l)(*r(»s jésuites deiiuMireiil diai'jiés euvei'S les sei}j;iieui\s jtour 
t(Mite redeveuce faut pour <•<' qui leiu* reste du présent ter- 
rain (pu? pour ceux iiiaicpiés des dits |)reHeut.s Nos et pour 
la terre attenante a No iss. marquée pai'uiy les concessions 
Xo 949, de la soniiiie de SU Sd. .sauf la réduction, reste (îU 
Gd. 

NO 191 A 

T}i ]>ieds sui* le niveau de rue notre dame sur environ 
SI de ijrofoudeur vendus par les jésuites 1(î LM) janvier 1709 
a Charles chahonlier. diarj^é i)ar les dits jésuites de 5s. de 
cens puis divisé comme il suit. 

NO 191 Al 

ri. s— (Partie de Xo .'UT) — 

environ iT) ])i('ds de larin'c vendus i)ar an^elicpu' du sa- 
blé veuve chahonlier le '2'2 juin ITlîi a niarj^uerite cadieux, 
puis rené deshauls mary de la dittc; cadieux, j)uis en 17-15 
agathe larchevecpu' veuve jean llrunet ensaisiné<; le 1er aoust 

1758, puis jose])li dufour dit la tour ensaisiné le 11 mars 

1759, ])uis ]\h'. piiM-re rigaud le vaudreuil ensaisiné le 15 
mars 1759, puis .Michel manpiis de lotbiniere ensaisiné le 
G octobre 1791. 

NO 191 A 2 



PL 8— irartie de No 847) — 

32 pieds sur le niveau de rue notre dame sur SI de pro- 
fondeur vendus ])ar Anf»('li<iue dusablé veuve chaboulier le 
27 7bre 1709 a nicolas gau<lry dit bourbonnière, puis charlos 



— 1»73 — 

IcIVbvro iiiary d»' fi-aïu-oisc ^audiy, puis |tliili|»[i«'s viiioi, «lil; 
Iiirvillc (Misaisiiu' le 1.'? SImt ITlî), puis .). I>. dccoslc cnsai- 
siiK' le li- aoust \~'M, puis Mv. pi«'ri-«' ii«;au(l de vaudrcuil 
ciisaisiiK' le 1."» mars \~T)\), puis Mii'lnd niaïqiiis de Lotbi- 
niri'c ciisaisiiu' le (I octobre 17iH. 

NO 191 B 

ri. 8— (Partie de No 347) — 

(12 pieds sur h' niveau de rue notre dame et 84 de pro- 
fondeur ven<Ius jiar les jésuites vers 1700 u j;uillauiue la- 
scrre, puis acipiis par MUe deniuy eiisaisinée le 10 7bre 17JS, 
puis Mr. piei-re rif^aud de vau<lreuil ensaisiué le 15 mars 
I7.">!), ])uis Michel manjuis de Lotbinière ensaisiué le octo- 
iM-e 1701. 

NO 191 c 

ri. .S— (Partie de No 347) — 

restant de terrain ajtpartenaut aux KK. pp. Jésuites. 

NO 192 

PI. 8— (Partie de No 347) — 

1-2 arp. en superficie, en 1-2 arp, de front sur le niveau 
de la lue st. cliarles et un ari)ent de profondeur, ce terrain 
pairoit faire partie de la concession faitte vers 1754 (1054) 
a paul lîenois dit livernois dont il est parlé cy-dessus a No 
101, on il n'est parlé «pie de 1-2 arp. et il send)le que la con- 
cession devoit estre d'un ai'[)ent en sui)erficie et que i)our le 
]tresent 1-2 arp. est du de ce cens 2s. (kl. 

puis possédé le ]n-esent terrain en 1(580, jiar le sr. Jean 
Jacques patron, ])uis par le sr. cliarles dalyboust mantet, 
|»uis le sr. daniel du lud de greslon ensaisiué le 10 xbre 1691, 
puis Mr. pierre rigaud de vaudreuil. 



m ' 









If: 



il!'' 
' •'il 



mil 



ïé m 










IMAGE EVALUATION 
TEST TARGET (MT-3) 




7 



^ 




/ 




^/ 





/ 




o 




;<-'■ 



%^.. 






fe 



.<$■ 



(p. 






i/i 



(/. 



1.0 



l.l 



iiillllM IIIII2.5 



IIIIIM 

m 

% 4 



11= 
Il 1.8 





1.25 


1.4 


1.6 




^ 6" 




► 



V] 



<^ 



/a 



o 



àl 



à. 



àl 



'c3 



a 



O 



À 




/ 






>^ 



Photographie 

Sciences 
Corporation 



23 WEST MAIN STREET 

WEBSTER, N. Y. 14580 

(716) 872-4503 




K 



* 



fc' CP< 



Q>- 



\ 



m'y. 



f 



— 274— . ^ 

NO 192 A ; 

Mr. (le vaudroiiil. i ■ ' " * 

.1 '■ -uM- "i NO 192 B . , :, 

Mr. de rigaud cavagnol, 50 pieds en quarré. 

NO 192 c 

40 pieds sur 50 acquis vers 1720 par le nommé latour, 
Mr. de vaudreuil a retiré. 



l'.i .".I 



NO 193 



PI. 8— (Partie de No 347)— 

un arpent en superficie carrée le long des rues st. paul 
et st. Charles, concédés par les seigneurs le 20 aoust 1G55 
a andré deniers dit chedeville par le contrat marqué 544 au 
rang des concessions de terres de l'isle de Montréal chargé 

de 5s. de cens. .; ;i . ,, . ,. ,i;,,.i.ii: (v/i . ■!, 

puis acquis le 5, 9bre 1G55 par pierre gandin dit cha- 
tillon, puis le sr. etienne Bouchard le 3 8bre 16C", puis le sr. 
daniel dulud d(» greslon ensaisiné le 20 juin 1G76, jmis Mr. 
pierre rigaud de vaudreuil. . , , , : ,, 



NO 193 A 



/ ■' 



( < i».<' • ,' ■'■,... . . ,_ :i, 'i ,/;,) . 

'• le terrain A appartient a Mr. de vaudreuil, puis Michel 

marquis de Lotbinière ensaisiné jiour tout le terrain A le 

G octobre 1791, puis la fabri(iue de Montréal ensaisiné pour 

le Terrein. . , .-. ,•., ■- - ... .: ... ... 



NO 193 B 



■ i.[ '■ 



PI. 8— (Partie de No 347) — 

40 pieds sur 55 appartenant au nommé jean filiau dit 



n 



iM II 
5 'I 



275 



(lubois, ensaisiiié le 2(5 mars 1735, puis la fahritiue de mont- 
real eusaisiné, 

- '''■'■'■■ ■'■ ■■'■ ■ ■'• ■ : -, :/i 



'■1 



II::' 



NO 194 



1-2 arp. en superficie tenant 80 pieds sur le niveau de 
rue st. paul et environ 1(50 le long et sur le niveau de rue 
st. Charles (le surplus ayant été i)ris pour servir a former 
en partie les dittes rues) concédé vers 1()54 a paul lienois 
dit Livernois et dont nous n'avons point de contrat dans 
nos archives, chargé de 2s. (Jd. de cens, puis acipiis par Mi*. 
Charles dailboust de musseau possesseur en 1074:, puis le sr. 
dailboust de nmntet, et par les héritiers mantet divisé com- 
me il suit. 






NO 194 A 

^.. PI. 8— (No 358)— :: .,,./.„..;,,.; , ^<.,.:.. ..>. 

30 pieds sur le niveau de rue st. Charles et 90 de pro- 
fondeur vendus par la dame veuve mantet a dénis Bernard 
dit la terreur, puis en 1732 michel gastongay eusaisiné le 
30 may 1730, puis J. B. prat eusaisiné le 11 janvier 1739. 

NO 194 B 



PI. 8— (No 300 et partie de No 359) — 

40 pieds sur le niveau de rue st. charles et 80 de profon- 
deur vendus par la dame veuve mantet en 1720 a nicolas 
louis Boulay, eusaisiné le 22 7l)re 1744, ])uis antoine teillier 
<lit lesperance, eusaisiné ledit jour 22 7bre 1744, puis fran- 
<;ois trudeau eusaisiné le 28 may 1777, puis le sr. manquin 
eusaisiné le 20 avril 1779. 



'F:T 



ri.;r. "1. Mi.'n 



— 276 — 

NO 194 c 



. ■iM:l;,t» 



ri. 8— (Partie de Xo 359)— 

40 pieds sur le niveau de rue st Charles et 90 de pro- 
fondeur vendus par la dame veuv" mantet en ... a sebas- 
ti(*n malidor, puis en 1749 J. B. larcheveque dit la prome- 
nade. 



i('«i' 



NO 194 D 






80 pieds sur le niveau de rue st. paul et 50 le long et 
sur le niveau de rue st. charles demeuré aux héritiers man- 
tet, et divisé comme il suit. , , ., . _, 



NO 194 Di 



'-1 ■! ' fl 



n. 8— (Partie de No 359)— 

40 pieds sur le niveau de rue st. paul et 50 de profon- 
deur le long et sur le niveau de rue st charles, possédés par 
Mr. de noyant mary de dame Ionise dailboust de mantet, 
madame raimbault st. blain ensaisiné le 5 9bre 1767 pour 20 
pieds sur 30. . • ; . > : ? v,;,^, ( 

NO 194 D2 



'».' 



PI. 8— (Partie de Xo 359)— ■ 

40 pieds sur le niveau de rue st. paul et 50 de profon- 
deur acquis des héritiers mantet par Mr. de Verchères en- 
Sciisiné le 13 juin 1742, pour une augmentation acquise de 
Malidor, puis sr. Joseph pierre rimbault de st. blain mary 
d'une demoiselle verchère, puis le sr. hertel de rouville en- 
saisiné le 30 mars 1749. 



277 






NO 195 



UiUf» ' • 



1-2 arp. en suitciiicie concède' ii lonis loisel en 1G58, et 
puis audit loisel titre nouvel dudit terrain, avec 18 pieds de 
I)lus sur la lai'geur en datte du G juin 1()74 (sur quoy voyés 
le contrat niar(|ué No 71 i cliarj'é de 2s. Gd. de cens. 

ce terrain dans sa ])rotondeur (jui est de un arpent est 
traversé par la rue st. ])aiil, (pii a été formée depuis, puis 
acquis ledit terrain par francois Klot ensaisiné le 20 juillet 
1G8G, Jean drai)eau ])arroit ensaisiné iwur le même terrain 
le G février l()î)4 i)uis divisé comnu' il suit. 

NO 195 A 

35 ])ieds sur 124 acquis j)ar alexis tabeau ensaisiné le 
22 xbre 1715, ])uis Joseph ])ai'ent ensaisiné le IG aoust 1729, 
puis divisé comme il suit. 



NO 195 Al 












■% 



m 



P. 8— (No 3G3) — 

35 pieds sur enviorn 50 demeurés audit josei)h parent. 

NO 195 A 2 ., .. 

PI. 8— (Partie de Xo 3G2)— 

35 pieds sur 71 vendus ])ar parent scavoir sur 31 pieds 
a auguste guillet de chaumon, lors possesseur de la i)artie 
B. cy-a[)rès, ensaisiné le 2G 71)i'e 1747, et sur 40 a sr. jacipies 
lemoine des ])ins ensaisiné le 2G aoust 1754, })uis le Sr. john 
Graj' ensaisiné le 3 aoust 171)G. 

NO 195 B 

( PI. 8— (Partie de No 3G2)— 

.1 55 pieds sur le niveau de rue st. paul et 130 de prof on- 



r»|"IP'<! ;' I 



■ii 



— 278 — 

(Icnr, faisant partie «le plus grande quautité, vendus par 
la veuve JMot a sr. iiieolas auguste guillet de ehaumon en- 
saisiné le L'(> Tbre 1747. 

puis le si', jaetines le nioiue des i)ins eusaisiné le 4 avril 
1753, puis le Sr. John Gray ensaisiné le 3 aoust 1790. 



' NO 196 



■ ■: ij • ;■; 'i-'' '■-::.• I 
' i lin arpent de large traversant la rue st. pan^ qui n'etoit 
])as foiuiée alors, concédé le 25 aoust 1(><)2, a claud(î robutel 
de st. andré, chargé de 5s. de cens. 

])lus dans le même contrat, addition du 15 8bre 1664 
pour le dit sr. de st. andré d'un quart d'arpent joignant le 
cy dessus, chargé de Is. 6d. tournois puis divisé comme il 
suit. 

1-2 arp. sur le niveau de rue st. paul et environ 100 
l>ieds de ]»rotou«leur vendus par Mr. de st. andré a francois 
lilot, eusaisiné le G 7bre 1684, puis divisé comme il suit. 



NO 196 Al 



■■•i. 



n. 8— (l'artie de Xo 362)— 

25 i)ieds sur le niveau de rue st. paul et environ 100 
de profondeur faisant partie de i)lus grande quantité, ven- 
dus ])ar la veuve Blot a sr. nicolas auguste guillet de ehau- 
mon ensaisiné le 26 7bre 1747, puis le sr. Jacques despins 
lemoine ensaisiné le 4 avril 1753. puis le Sr. John Gray eu- 
saisiné le 3 aoust 1796. 

NO 196 A2 

n. 8— (No 364) — 

50 ]»ieds sur le niveau de rue st. paul et 100 de profon 
deur vendus par j. francois Blot père a francois Blot fils 



oTisaiwiiié le 19 Shi'c 1740, jiuis «l«'nis labrosKc héritier Blot 
l)jn' su i'einine. 

l»uis le Sr. .lolin (îray eiisaisiué le 3 aoiist 1GÎ)G. 






NO 196 B 



> 

34 (l'arp. sur le niveau de rue st. paul sur environ 100 
pieds de profondeur vendus par Mr. claude rohulel de st. 
andré vers l'an 1(>S!) a peau i)etit de Boisniorel, puis vers 
1(100, sr. claude de raniesay de la gesse, puis par les héri- 
tiers ramezay divisé comme il suit. 

;-■: ;- ;:•..;. NO 196 Bl ,..,/, .|, H...;.; -: 

n. 8— (Partie de No 360 )— : 

45 pieds sur h» niveau de rue st. paul et environ 100 de 
profondeur vendus )>ar Melle de ramezay a jacijues mauquin, 
ensaisiné le 5 janvier 1728, puis le sr. louis de chap de la 
coi-ne ensaisiné le 20 avril 1742, puis le 2 février 1764, sr. 
francois augustin balli ensaisiné, puis mr. roch de st.ours, 
ensaisiné le 20 février 1780. 

RUE ST-CLAUDE 



" 


jffl 



1^1 



icy est la rue st. claude d'environ 20 pieds de large per- 
cée en 1733. 

/-V^-';--"; NO 196 B2 

43 i)ieds sur le niveau de rue st. paul su?- 50 de profon- 
deur le long et sur le niveau de rue st. claude, vendus par 
Mr. de ramesay a Joseph guerin, ensaisiné le 24 mars 1733, 
puis par ledit guerin divisé comme il suit. 



PWPP 



l'tlîl .''rt. 



— i'SO — 

NO 196 B2-1 



PI. 9— (Xo 37(;) — 

21 pieds sur le iiivcjui do rue st. paul et 50 de profondeur 
le long et sur le uiveau de rue st. claude, vendus ])ar josepli 
guerin a charles lefevre le 24 aoust 17JU (nre. Adheniar) 
ensaisiué le 4 may 1732 et ])ar arrangement du 27 mal 1744 
(nre. Simonet) il y a 221-0 sur la profondeur d'environ 30, 
et de la 211-0 pcs juscprau bout des 501. ; i; . ,. lii. ; 



••I j' 



NO 196 B2-2 



• i;ii. 



PI. 9— (Partie de No 377)— 

22 pieds de front sur le niveau de rue st. paul et 50 de 
profondeur, demeurés a josej>h guei-in. 



I> (H»r ;i.^.i"/(: 



NO 196 c 



l 'Il 'I.'. 



u' 



PI. 9— (Partie de Nos 377 et 375) — 

02 ])ieds sur le niv 
de profondeur, vendus 
trats a charles lefevre 
vrier 174(5. 



eau 


de rue 


st. 


Claude 


par 


Melle 


de 


ramesay 


père 


et fils 


ensaisinés 


NO 


196 


D 


ii 



sur environ 43 
en deux cou- 
le 27 et 28 fo- 



-•( 



PI. 9— (Partie de No 373) — 

34 pieds sur le niveau de rue st. paul sur toute la profon- 
deur demeurés au sr. j. petit de boismorel lorsqu'il a vendu 
son terrain a Mr. de ramesay vers 1099, lescpiels dits 34 pieds 
ont suivy après le sort du terrain maniué cy-après No 198. 



•fjii 



NO 197 



. Il 



PL 9— (Partie de No 375 et tout No 374) — 

110 pieds sur le niveau de rue st. claude la parallèle 



■'l 



— 2S1 — 

104 Hur r>() pieds do |)i'(>((>iid('m' d'un coté et 4S de l'autre fai- 
sant ])aitie d'une plus grande étendue de terrain conctedé le 29 
nuirs 1 (>!)."> a j<'an ]»etit de bois morel (•hai"p;«'i de (Id. de cens 
par toise carrée (Le surplus dudit terrain est présentement 
()ccui)é par parties <le rue st. claude), 

ac(|uis vers Kl!)!) par le sr. claude <le raniesay de la gesse, 
])uis nicolas morant ensaisiné le 11 niay 174!), 

puis Joseph texier ensaisiné le 11 février 1773 pour SO 
pieds de frond sur toute la profondeur. ,. -, , / . ,. j,. 



. .(,.,..;: NO 198 

ri. !)— (Partie <le No :î7:{) — 



,r. 

50 pieds de front sur le niveau de rue st. paul, ou plutôt 
84, dont 50 ont été concédés comme il suit (sur (pioy voj'és 
la i)artie I) en No 1!)() cy dessus) concédés le 13 9bre 1680 
a sr. abraliani Bonat, chargé de (Jd. de cens par toise carrée. 

puis acquis par Jean petit de boismorel possesseur en 
1712, puis le S Juillet 1722 Joseph guyon després adjudica- 
taire, puis le sr. jean martel ensaisiné avec plus grande quan- 
tité le 10 juin 1749, puis le sr. daniel chabert de joncaire 
ensaisiné le 22 Obre 1757, puis mr. rybot ensaisiné le 5 avril 
1777. ■ ^ . • ' ' ■ _ " '- •■ .-. , . ..: . 



■i i 



'•■•A.ii 



NO 199 



80 pieds de front sur le niveau de rue st. paul et environ 
200 de profondeur, concédés le 4 janvier 1081 a francois 
lirunet dit Belhunieur, chargé de Gd. tournois de cens par 
toise carrée. 

acquis par le sr. papin vers Tan 1699, puis vers 1700 
madame vinet, puis jean riday dit le boceron ensaisiné le 11 
aoust 1713, puis divisé comme il suit vers l'an 1718. 



mW^ 



,-■ ::'U 




"i-, 



— 282 — 

> ri. «—(Partie (h; No 373) — 

40 i>i('«ls (le fi'ont hui* le nivTuu <1(? rue Ht. paiil et environ 
1()() jiieds (le ]»i'oton<hMii- sont i'esté.s audit jean riday dit le 
boeei'on, puis nicolas Lefebvre heritici*. , ,. ,. 

0. ,,„,, •■- ,.!"' NO 199 B ' ' ■ '•■/"■i ^ 

il' 1 1/' M I . L 1 I 'I ' j , , ■ il . I i I 

PL 9— (No 372)— ' ' ' ■ ' ■ 

40 pioiLs de front sur le niveau de rue st. panl et 100 
pds. de profondeur a('(|uiH vers 1718 i)ar nieolas Jette, puis 
Gabriel Bourlisse ])Our avoir épousé <j;enevieve jette, puis 

J. B. Bourlis. ' 

puis Joseph monti};ni ])apineau ensaisi^é le 28 8bre 1777. 



o-tU "ni:' ;:| 



.NO 200 



.»•:! •./ 



t 1 '.: I ( UM 



2 arpens en sujjerficie dont nous n'avons point de con- 
trat de concession et jiossédés dès l'an 1000 ])ar le sr. cbarles 
dalyboust de niusseau, (>t cligryés ori^jinairement de Hs. de 
cens pour cluuiue arjx'ut j)uis divis«'i connue il suit 



li'. ;i. r •.] 



■iiir--.-u:''ii-j 



NO 200 A 



VI 



. i>\ v' -M 



PI. 8— (No 357) — 

1-2 arp. de front sur le niveau de rue notre dame et un 
arpent de profondeur le long et sur h' niveau de rue st. Char- 
les, cédés vers l'an 1700 par ledit sr. dailboust a Mr. dniuy 
son gendre, puis acquis i)ar Mme portneuf de Mr. demuy 
son i)ère, et ensaisiné le 21 7bre 1718, puis le sr. Jacques 
lemoine desp' ensaisiné le 23 juillet 1755. 

Puis James Walker Esqr. a accpiis du Sr. Leraoiue en- 
saisiné le 8 juillet 1797. Puis fr. Kadgley ensaisiné, pour la 
part de Mr, AValker le 30 7bre 1797. 



Tl 



— l'S3 — 

NO 200 B 

oiiviioii nii ai'peiit cf (l«'my «'ii supcrfirio vendu par Mr. 
ilailboust «le niUNsau vers l'an 1700 a Mr. clandc de i-aiiK'Hay 
sr. (le la j;('hs(', ot pnÎH par Iny distrihué coninK* il suit. 

• ' ' NO 200 Bi ' ' ' " 

PI. 8— (XO îiUl)— , n . ; . . . ...y..,.; 

152 pieds de front sur le niveau de rue notre dame sur 
213 de pi-ot'oudeur poui* les(|uels titre nouvel aux héritiers 
raniesay le 10 avril 1745, eliarj^é de (*»d. de eens par toise 
carrée. . . 

puis i)ar les dits héritiers rainesay vendu au sr. franeois 
de chalet faisant pour la eompaj^înie des indes, ensaisiné le 
14 avril 1745, puis nir. j>;uillaunie grant ensaisiné. 



. ; ' NO 200 B-2 



.l'I 



l'I . 



• <:■! ; ,<,)i>' 



! -1 
) 



PI. 8— (Partie de No 305) — 

50 pieds sur le niveau de rue notre dame sur 47 de pro 
fondeur le long et sur le niveau de rue st. claude, vendus i)ar ' 
les heritirs ramesay a sr. autoine salvage de tremont ensai- 
siné le 12 niay 1745, puis le sr. rené amable de boucherville. ' 
ecuyer ensai.siné le 7 niay 17S2, le sr. isaac clark ecuyer en- 
saisiné le G xbre 1784. . , . .._.'. 

■•f •■■::■••: .!.... • ...V-i 



NO 200 B-3 



PI. 8— (Partie de Nos 3G5 et 300) — 

170 i»ieds sur le niveau de rue st. elaude sur 50 de pro- 
fondeur, terrain restant aux héritiers ramesa}', puis le Sr. 
roch st. ours ensaisiné pour une partie le 20 février 1780. 



I 



« Vg 



•< .1. 



,),• 



-.1 >. 



.% 









. i 



— 284 — 

NO 201 

ri. »— (raili»' (le No :{(;7) — 

(i!) |ii(MlN siii- le iiiv4>uu de rue iiolie (laine. In pai-:ilh>l(> 
SO pieds Kur lO.S de; iMolondeur, en snjK'rfieie 'l'l',\ loises, coii- 
(•edr h' ;{ juin HIDS au hv. jîé<Ié()n de eatalojin»', eliarj;é de Cul 
iW cens i»ai' toise caiiée. t'ait pour le tout r>ll. Ils. Ihl. 

U('<|uis vers l'an 1700 pai- le si-, elaude de raniesay de la 
yjesse, puis le sr. .1. II. «le rainesay fils, puis le si-, Jaeipies 
]»oi'liei' et coinpajiuie !(• iMJ nuii's 17r>{) (Nie. llai-olet) ensai- 
siné le 4 juillet 17(50, pour 150 pds. sur 80 pds. puis les Hrs. 
J)erivierres beaubieu et foret ier eusaisiués le '1\\ juillet 1782, 
puis nir. frazer eusaisiué le V.\ juin 1783. . . . 




.,! ., .-.,.,... ^ , NO 202 ; , „ 

Pi. 9— (Partie de No 3()7)— • ' '' 

40 pieds sur le niveau de rue notre dame et 115 de pro- 
fondeur concédés vers l'an KiOO a ])ierr(^ liunault ou aux 
auteurs de sa femnu*, charfjfés de (Id. de cens i)ar toise carrée 
(nous n'avons i)as ce contrat dans nos archives) puis accjuis 
par Jean feron dit saucer, e, eusaisiiu'* le 15 niay 1000. 

acquis ])ar marj'uerite daveluy larose ensaisiné le 15 
xbre 1700, puis le sr. Joseph Benoit père ensaisiné le 10 jan- 
vier 1723, puis sr. daude IJenoit fils ensaisiné le 19 aoust 
1750, puis le sr. daniel chabert de joncaire ensaisiné le 15 
février 1754, puis le sr. Jacques porlier ensaisiné le 14 juin 
17G5, le sr. jacob jordain ensaisiné le 24 aonst 1782, pus nir. 
frazer ensaisiné le 15 juin 1783 (comme No 203). 



NO 203 

PI. 9— (Partie de No 307)— 

terrain d'abord concédé avant 1C93 a antoine courte- 



— 285 — 

iiiHfH'lM', |MiiH l'ctiiv |>jir Irs s»'i;;iieui'N (>( ronce*!»' roimnc il 
Kiiit. 

K) pieds sur le iiiv»'au de rue notre daine el 1 l.') de pn»- 
londeiir eoneedés le 7 aonst 170."{ a nicidas Iti'a/.an (ils, eliui'- 
^é de 1511. 'Ah. de cens (pli est a raison de CmI. [tar tois«'. 

puis accpiis par niarguerile davelny larose ensaisiné le 
lili niay 17(M.), ])»ns le nr. Joseph Jlc'iioit ensaisiné le Hî jan- 
vier 17l'.'{, |)uis sr. (dande neiu)it ensaisiné le lî) uoust 1750, 
puis le sr. daniel chahert de joncair»' ensaisiné le 15 février 
1754, |)uis le sr. jaccjues porlier le 10 Aviil 17(15 ( Xre Meziere) 
ensaisiné le 14 juin 1705, i»ui.s h' Si*, dacol) .lordain ensaisiné 
le L*4 aoust 1782, puis nir. Irazei' ensaisiné le l.'{ juin 17SI{. 

: NO 204 

00 i»ieds sur le niveau de rue notre dame, et pareille lar- 
jçeur de 00 pieds dans la profondeur sur le niveau d<' rue st. 
paul, concédés a nicolas lîra/.eau père en deux contrats, sca- 
voir pour la |»artie A le 21> juillet 10S4. cliarj;é le (;d. tournois 
par toise carrée, l'autre pour la partie li le 20 juillet 1000, 
chargé de ()d. jiar toise carrée, puis le tout possédé vers l'an 
170;i, i>ar <>nillaunie tou<;ard, el ensuite par le dit tougard 
divisé comme il suit. 



1'^ 



■■''•i I 

f ! 



i 



j 



1! 



•..[. 






NO 204 A 

,. PI. 9— (Partie de Xo 371) — 

00 pieds sur le niveau de Hue st. paul sur la moitié de 
la profondeur jusque» en rue st. paul, c'est-a-dire 150 pieds 
de profondeur ac(iuis partie i)ar succession du dit tougard 
partie par achapt vers l'an 1735 i)ar a<lrien fournier dit pre- 
fontaine fils, pi^is en 174S adrien fournier dit prefontaine 
])ère, puis antoine lui)ien dit baron, ensaisiné le 23 juillet 
1773, puis les héritiers d'adrien fournier ont acquis par in- 



i 



l'^ 



\ 



— L'SC» — 

8<)lvîil»ilil('*, puis Monsicni- le Colonel <'ain))l»('ll, <Misiiisiiu'' 
le lei' Shic J771). 

NO 204 Bi 

PI. 9— (Partie «le No ;{()7) — 

20 [iicds sur le niveau (U* rue notre dame et lôO de pro- 
fondeur échus eu eritajïe a jiabriel touj;ard puis en 17ÎU i)ar 
])ieri-e robereau dit duplessis, puis en 17H' par le sr. clande 
lienoit ensaisiné le lî) aoust 17."0, puis le sr. daniel cliaherl 
de joneaii-e ensaisiné le 1."> février 17r>4, puis le sr. jae(iues 
poi'lier ensais'né le 14 juin 17(55, jniis jacoh Jourdain ensai- 
siné le L'4 aoust 17S2, ]»uis mr. frazer ensaisiné le \'.\ juin 17S;i. 

NO 204 B-2 

PI. 9— ( Partie de Xo ;?()S) — 

20 ])ieds sur le niveau de rue ]u)tre dame et lôO de pro- 
fondeur ])os.sedés v<M's 1720 i)ar ])ierre Leduc i)ar dot <le marie 
touj^ard son e|)ouse. i»uis en 1757 noel ])i(|uet. ]Miis Auj^ustiu 
freniont a accpiis et a A'en<lu une partie ainsi «ju'il est dit 
ci dessous, il reste au dit freniont 20 ])ds. sur environ 50i. 

NO 204 B.3 

PI. 9— (Partie de Xo 8()8) — 

20 i>ieds sur le niveau de rue notre dame sur 150 de i»ro- 
fondeur eclius vers 1720 de riieiitaj^e de touf^ai'd a ])ierre 
radieux juiis le .'il niay 1720, acipiis ])ar louis l'oy dit porte- 
lance, ])uis fi-ancois Pisailhm ensaisiné le '2'.\ mars 17.'^5, i)nis 
îfabriel Hourlis, ])uis en 1754 noel i)i(|uet, ])uis Aufjustin i)re- 
mont a ae(|uis et a A'endu une partie ainsy qu'il est dit ci 
dessous, et il reste audit preniont 20i sur environ 50i. 

PI. «—(Partie de Xo ;i71) — 
• ; augustin premont a acquis les deux eniplaeemens ci des- 



\ 



— 287— - 

sus scavoii" 2(14 J>-2 et I»-.'{, puis le CoKnid Caniphcll a accpiis 
(Kulit Pn'inont le De avril 1771» environ 40 pieds de Iront sur 
le deiiière sur 541 de |)rol"ond(Mir cl a clé cnsaisinc h^ 1er iSbro 
I77Î). nais riade. Caniplxll a ac(|uisc au bout des r>4i de ci- 
dess» s 40i dt front sur 2.'ii i\v profondeur, et u été ensaisiuc 
le 22ine avril 17în. 



:.jt 






NO 205 

n. 9— (Partie de No :i71 ) — 

40 ]»ieds sur le niveau de rue st. paul sui' 24 toises d'un 
coté <'t 24 1-2 de l'autre, eu superficie 101 toise 1-2, concédé 
le 2S mars l(i!)2 a andré deniers dit chedevilh'. cliarj^é de Od. 
de cens |»ar toise carrée. 

îic(iuis ])ar i>i<'rre liay ensaisiné le 24 Sbre 1004 juiis paul 
clunalier ensaisiné le 21 nmy 1712, ])uis le sr. Jean lechelle 
ensaisiné le 4 février 1754, ])uis le sr. pierre le ^ardeur de 
i(M)('ntip,ni ensaisiné le 15 niay 1755. 

NO 206 

IM. 0— (Partie de No 1571 ) — 

40 ])ieds sur le niveau de rue st. paul et environ 140 
(le profondeur le lon^' et sur le niveau de la rue de bonsecours, 
concédés le 10 Juin 10S5 a .1. 1». deniers dit cliedeville, chargé 
de Od. tournois par toise carrée. i . 

])uis ac(|uis par pieri'c entrave dit laviolette jtossesseur 
en 1712, puis ])aul chavalier ensaisiné b» 'M) avril 171.S, juiis 
le SI". Jean lecludle ensaisiné le 4 février 1754, puis \v sr. 
pierre lej'ardeur de repentif^ni ensaisiné le 15 niay 1755. 

, NO 207 ■ . " ■'' 

80 i)ieds sur le niveau de rue notre dame et envir()n 140 
le lonj; et sur le niveau do rue de bonsecours, concédés le 21 






i 



1 

n 



iS 



n \ 



'Î-- 



; r- n ' 




— 288 — 

8bre 1(»!)1 a pierre lninanx, cluujié «le Gd. de cens par toise 
carrée, puis divisés comme il suit. 

NO 207 A 

ri. 9— (Partie de No 371) — 

L'4 pieds sur le niveau de la rue notre djune de bonse- 
cours sur SO de ])rofondeur ae(|uis .... <>al)riel lîoui'lis ])os- 
sesseur en 1740, puis le sr. jean lechelle le liîJ mars 1751, en- 
saisiné le 1*8 juin 1755, puis le sr. pierre leganleur de repen- 
tigi.i ensaisiné le 15 may 1755. 

NO 207 B 

PI. 9— ( Partie de Xo 371 ) — 

37 i)ieds sur le niveau de rue de bonsecour.s et 80 de 

profondeur acfiuis .1. I>. daveluy dit larose possesseur 

en 1730, puis Joseph ]>apineau dit monti<>ni, ensaisiné le liO 
juin 1753, puis Mr. le colonel C*ampbell ensaisiné le 1er 8bre 
1779. 

NO 207 c 

PI. 9— (No 309) — 

30 pieds sur le niveau de rue notre dame et 50 de pro- 
fondeur, francois picard puis acquis le 29 8bre 1727 par 
Jacques jouslan dit laffriquin. 

' .- V ',,,';'/ ," NO 207 D 

PI. 9— (No 370) — 

50 pieds sur le niveau de rue notre dame et environ 32 
de profondeur le long et sur le niveau de l)onsecours. 
r possédés en 1725 par Jacques picard. .. -- t 



^•nr 



— 289 — 

NO 208 

IM. 0— (Paitie de Xo .'US) — 

40 pieds sur It» niveau de ine iioti-e daine sur toute la 
])rof<)ndeur jus(|ues aux (erre« du coteau, cont-edés le 12 
avril 1707 a louis aj>nier. cliai'ij;!'' 'id. de cens jtar toise car- 
rée. 

l»uis i-etrocedé aux sei<»neurs nar ledit a^nier le 20 avril 
170S, et le même jour par eux reconcédé aux mênu's condi- 
tions a Claude P.rossart. 

l)uis en ITôô cliarles ]»lessis lîelair heriti<M% puis antoine 
])apineau ensaisiné le 1er xbre 17S1. 

NO 209 

ri. 9— (l'artie de Xo.s ;il8 et IW.)) — 

40 pieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
l»rofondeui' jus(|ues aux tei-res du coteau, concédés le 12 «avril 
1707 a Claude lîrossard, chargé de Gd. de cens par toise car- 
rée. 

])uis ac(iuis par 

])uis vers 174.") urbain Brossard, cliarles j)lessis lielair 
])our 20 ])ie(ls sur la profondeur .... héritier, puis antoine 
]>apineau ensaisiné le 1er xbre 1781 ]»our 20 jiieds sur 

NO 210 

40 ]»ieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur Jusques aux terres du coteau, concédés le 27 avril 
1707, a hyacinte Bouchel dit st. amour, jniis jiar luy rétrocédé 
aux seigneurs le 9 juillet 1711, ]mi8 le 11 juillet 1711 recon- 
cedé a Sebastien cholet dit lavi(dette, chargé de Od. de cens 
par toise carrée. '' — 

jiuis ac(iuis par rincent trudeau ensaisiné pour 45 pieds 



n 



■U 



■'i 



lU;',- * 



— 290 — 

<le front le 18 janvier 1715, ])nis liernard IJcij^né, dit Jarry 
ensaisiné le 4 9bre 17lJ4, jinis divisé comnie il suit. 

NO 210 A 

PI. 9— (X()32())— 

22 pieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur, acquis de Jarry en .... ])ar jaeqiu's jouslan dit 
]afl'ii(|nain, j)uis en 174S ensai.siné .1. B. dubreuil dit st. felix, 
imis jaecjues jouslan dit laffriiiuaiu a i-epris par insolvabilité, 
puis Louis tribot dit laffri(juaiii liériti<M', i)uis antoine Bou- 
theiller ensaisiné le 10 avril 179.5. 

NO 210 B 

PI. 9— (No 321)— 

22 ])ied.s sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur (sur 00 ])ieds) vendus par jarry a jeau Valade 
dit Lajeunesse ensaisiné le 23 mars 172(5, ])uis le 24 mars 
1738 acquis par barile i)ijeon, i)uis le 2S juillet 1748 mathieu 
tillière dit st. jean, ensaisiné le 2 8bre 1772, puis jean rigaud 
ensaisiné le 20 juin 1780. 

:. .. : : NO 211 ■ 

00 pieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur juscpies au.x terres du coteau, concédés a henri 
catin le 15 juillet 1707 (et dont nuos n'avons ])as le contrat 
dans nos archives, mais il est fait mention dans le contrat 
de vente a francois dej»uir dit larose, qui est marqué comme 
cy-après No 212 parniy nos titres), charoé de Od. de cens 
par toise carrée puis divisé comme il suit. 

\ ^ : NO 211 A 



^.i• 



50 pieds sur le niveau de rue notre danu^ sur toute la 



w 



— 201 — 

])rofondeiir, acquis i){ii' Jean develis dit lurose eiisaisiné le 
16 février 1712. , ■ . • .; ,, 

Louis Bertrand aubr.v dit la ramée ensaisiné le '9 Obre 
1712, puis Vincent trudeau ensaisiné le 18 janvier 1715, puis 
divisé comme il suit. , ' ^ - . 

NO 211 A-i 

PI. î)— (Partie de No .'Î22) — 

25 ])ieds sur le niveau de rue notre dame possédés en 1727 
]»ar Jeanne mention veuve trudeau. puis en 1733 Jacques ma- 
rot dît lahonté, ensaisiné le 20e avril 1779. , 

NO 211 A-2 

PI. 9— (Partie de No 322) — 

25 pieds sur le niveau de rue notre dame acquis des lieri- 
tiers trudeau vers 172(i, par le sr. rené choret de st. romain, 
juiis francois p,assieu ensaisiné le 20 9bre 1727, puis le 1 <Sbre 
1731, Jaquet marot dit labonté, ensaisiné le 20e avril 1779. 



H 



NO 211 B 



ii) 



PI. 9— (Partie de No 322) — 

10 pieds sur le niveau de rue notre dame restaus dudit 
terrain No 211, et qui. Joints a 40 pieds con(;edés ]iour No 
212 cy ai)rès, fojit un emplacement de 50 })ieds de front. . .• 

NO 212 "' ,'',r . /:.'".'' r , 

PI. 9 -(Partie de No 322) — 

40 pieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
]H'ofondeur Juscpies aux terres du coteau, concédés le G mars 
1707 a Sebastien gouin dit Champagne, chargé de Gd. de cens 
]>ar toise carrée. '". - •; ■■r ►' ..j , • •; .,■ (>,j'-;,^ <liiiut( 



.•-? 

•y' 












!h.'J- • 



— 292 — 

' i)uis acciuis par lu^nri catiii onsaisiné lo lor may 170.S. 
puis francois deguii* dit laroHo onsnisiiK' i»om' 50 pieds le 
27 7bre 1715, puis pierre pienioiilay dit In fleur, ])uis luielie! 
groux, ]>uis pierre Brunet dit lasaldoniere ensa-siné le 30 
8bre 1739 i)onr 50 pieds sur 4S d'un coté et 3i de l'antre, 
en sup, 55 toises 20 pieds. 

NO 213 

70 ]>ieds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur jusques aux terres du coteau st. louis, concédés 
le 21 juillet 1717 a louis ( ?) poistras, chargé de Od. par toise 
carrée, et d'une rent(; constituée de 511,, la ditte rente amoi- 
tie en 1754, Le présent emplacement divisé comme il suit. 

,.,, . , ^ , NO 213 A :" ;';;-' ^^ '■'[ 

^''■-' n. 9— (Xo 323)— ■ '. ' ' »' ■ < >■■■ '- ■ : 

' ' ' 35 pieds sur le niveau de rne notre dame sur toute la 
profondeur vendus par poitras à -T. lî. denau dit destaillis, 
ensaisiné le 30 8bre 1722. 

NO 213 B 

-'' PI. 9— (No 321)— ■■!'. . , >„•>,•,.: .' ,,,- ,1,: ,)! 

'"^ 35 pieds sur le niveau de rue notre dame sur tout la 

profondeur demeurés aux héritiers jKutras. • . j, / , 

possède en 1753 Charles senet dit lachenaye, puis jacque 
noel ensaisiné le 3 février 1775. 



NO 214 



■■'■ PI, 9— (Partie de No 389) 



1 ■: :< ■- -■■)'■ t.i 
(■ I. •■• fJ'.lHi ■,.! i I.M ,, 

'^' 00 jûeds sur le niveau de rue notre dame sur toute la 
profondeur jusques aux terres du coteau st, louis, concèdes 



n 



— 293 — 

le 17 aoust 171G à ])U'rre {tcloi «lit la fli'clio, charjïé de 6(1. de 
cens jiar toise carm'. i ., i, . !.. 

puis ae«iuis vers 17li0 par ]Mr. Claude de ramozay de la 
^<'sse, puis le dit terrain i)riH par le roy pour la citadelle ou 
hiilterie royale et les l'ortifications conjointement avec le No 
L!ir> cy. ,..,,,■, ■ . ._. . • .. . . ■ 

NO 215 

VI. 9— (Partie de No 389) — 

tei-raiu appelle enciennement le coteau st. louis, ou le 
moulin du coteau, parceipui c'etoit une élévation ou les sei- 
nncurs avoient lait bâtir un moulin à vent pour le service 
(le la ville, puis le moulin étant détruit, ce terrain (jui etoit 
(Fiibord tout entier lioi-s de l'enceinte de la ville a été concédé 
le 1er juillet 1721, au sr. Charles de ramezay de la gesse, 
(•()ni]trenant tout ce (jui se trouvoit non concédé alors entre 
Xo 214 cy dessus et la terre de francois campault, marquée 
aux rangs des concessions de terres de Tisle îso 95('», c'est a 
(lire environ 4 arpens de long sur toute la largeur non con- 
('i'dée entre les terres du coteau et les emplacements de ville 
cy devant concédés chargé de 5s, de cens pour le tout. 

par l'alignement des fortifications vers 1725 ce terrain 
u été divisé et partie se trouve dedans et partie hors de la 
ville, et tout ou presque tout occupé par les dittes fortifica- 
tions, <t c'est ce qu'on nomme aujourd'huy la citadelle ou 
batterie royale. 



'.i;.\ 'yAii< 






È 



NO 216 



Le présent terrain contient 164 pieds 1-2 sur le niveau 
(le rue bon secours, la parallelle 107 pieds, et 159 1-2 sur le 
niveau de rue st. paul, le tout concédé en differens contrats 
dont les limites seront marquées sur la carte par des lignes 



294 



ponctuées et noir, et une eneienne ine siipi»rimé îi|)])ellée la 
rue st. martin sera niarciuéc» ]»ar des ])()ints en rouges, tout 
ce terrain ehar<îé de fid. de cens ])ar toise est venu en la ])os- 
session de nic(das liraseau, et ])uis divisé par les héritiers 
lîrazeau, comme il sera marqué ])ar les lif-ues rouges, suivant 
les contrats de concessons suivant leurs Nos. 

NO 216-1 

(5(5 pieds sur le niveau de rue ste aune ou de bon secours 
et 50 de profondeur concédés le avril 1G92 à cliarles Bra- 
zeau, chargé de (5d. par toise carrée. 

NO 216-2 

21 pieds sur le niveau de rue ste aune ou de bon secours 
et la parallèle 42 sur 125 de i)rofondeur (c'est partie de l'an- 
cienne rue st. martin et i)lus un bout de terrain qui n'etoit 
pas concédé au dessus de la ditte rue entre Jirazeau et la cha- 
pelle) concédé a nicolas lîrazeau le 2 juin 1714, chargé de 
6d. de cens par toise carrée. i 

NO 216-3 ; 

50 pieds sur le niveau de rue st. paul sur toute la pro 
fon<leur jusques à la rue st. martin, concédés le 15 juin 1689 
a silvain guerin et Braneau sa femme, chargé de Gd. par 
toise carrée, acquis par nicolas lirazeau ensaisiné le 8 may 
169G. 



■ '"i'' 



Mi:-)7ii' I •■If..' ':■■' •■'. 'NO 216-4 ' Jiiiiîi'?) i£r.>-:'>'i(| '•.[ 



'fv,>. 'r l I' 



! Il h' 'i'-\ T'.îl o.l{-'l|jn,(;.( jtî /-:iu >)■)■■:;'. lîOiî f'i' 



C'est i)artie de la concession faitte à henri catin le 11 
mars 1700, et dont il sera parlé cy-après vers No 217. t, 



JT 



— 205 — 

NO 216-5 

terrain irivjçiilioi' ciitro la rue st. paul et la rue st. mar- 
lin concédé le 4 janvier 170(5 n nicolas Brazeau, chai'gé de 
(1(1. de cens ])ar toise carrée. 

tous ces terrains vy «lessus ai)i)artenants a nicolas IJra- 
/eau, et en IT.'ÎÎ), a été divi.sé enire ses héritiers coninie il 

suit. 

NO 216 A 

PI. 9— (Xo nOO) — 

49 pieds «le Iroul sur le niveau de rue de bonsecours et 
lit de i)i-oron(leur finissants en ]»oint(; échus j)ar l'acte de 
]iartage du 8 mars 17;i9, a esprit senet dit lachenaye, puis le 
•") avril 1717, titre nouvel audit lachenaye, charyé de Gd. tour- 
nois par toise carrée. 

])uis ac([uis ]>ar' sr. jac<]ues gadois niau^é ensaisiné le 
27 avril 1717, ])uis josej»h lirazeau îi<lju(]icatair<' le lM; 7l)re 
17.55, puis Jacques ])icard ensaisiné le 21 février 1758. 

NO 216 B 

PI. 9— (No 391)— 

31 pieds de front sur le niveau de rue de bonsecours et 
171 de profondeur (terminés a 27 pieds) échus i)ar l'acte 
de partage du IS mars 1739 a Jeanne martinot fille d(? Jeanne 
Brazeau. 

puis vers 1750 Joseph lîrazeau par échange pour la par- 
tie marquée cy après E, ensaisiné le 9 Sbre 1792, puis andré 
papineaii ensaisiné le IG 7bre 1793. 

NO 216 c 

PL 9— (Xo 392 et partie de 395)— ' ' 

31 pieds sur le niveau de rue de bonsecours et la parral- 









Il ' 



k 




1 





fm 



— LMMJ — 

l('l<î 1*71 (?) i)i(MlM 1-2 ochuH par l'aclt' «le paitagt' du 8 mars 
1739 a nicolaH Kra/caii. 

])uiH acquis le li !M»i'(» 17.'»!' par eticmic l'Iot, cusaisiué 
le 1(» JUtrc 1752. Lt» 2 Juiu 17(U fraïu-ois Mot fils, i>uis louis 
vi^cr cnsaisinr le W aoust 17(i(î, puis Joseph Duforl Itoui-j^cois 
cusaisiué poui' 2S ji('<ls sur cuvirou 40 a 50 pieds 1« 1(5 8bre 
17S0. 

Nota — 

Les 2S |)ieds sur env. 40 a 50 pds. possédé par Th. dulort, 
appartieuueut aetuelleuieut (17!K{) a Ificliard Wiajïg, et ne 
forment (juMiu eniplaceiueut avec les Nos. 2 H» I et 210 L. 

NO 216 i> 

PI. S)— (Partie de No 80.'})— 

52 pieds sur le niveau de rue de honseeours et 80 de pro- 
fondeur le long et sur le niveau de rue st. paul, décrétés sur 
les biens de la succession de nicolas JJra/iCau et adjugés vers 
17;{2 a Mr. celoron de lilainville, puis en 1757 i)iei're jous- 
siaunie dit st. i)i(;rre ensaisiné le 10 may 1700, puis le sr. de- 
calvet ecuver ensaisiné le 24 avril 1770. 



NO 216 E 

PI. «—(Partie de No 394) — 

20 pieds 1-2 sur le niveau de rue st. ])aul et 52 de pro- 
fondeur échus par l'acte de partage du 8 mars 17139 a Joseph 
Brazeau, 

puis vers 1750, par ediauge dudit terrain pour la partie 
B cy dessus, Jeanne martinot puis Mr. de Blauville, puis en 
1757, avec la partie D cy-dessus, pierre joussiaume dit st. 
pierre ensaisiné le 19 may 17G0, puis le sr. pierre decalvet 
ensaisiné le 27 avril 1770. 



— 297 — 

NO 216 F 

IM. î)— (Pjnlic (le No 'M)i) — 

20 ï)iedH 1-2 sur le nivcsiu de iiic st. pan' et 52 de pro- 
l'oudeiir cclius pai' racte d<* itaitaj;»' du S inaiH M'.i\) a .). 15. 
Ili'a/.caii, i>uis «mi 17(10 le 20 (10) mai jden'e joussiaiiine dit 
st. ])iei'i'e ensaisiné , puis le sr. plcnc deealvi't eusaisiné ie 
27 avril 1770. 

NO 216 G 

PI. 9— (l'aitie de Xo :{04) — 

20 ])ieds 1-2 sur le uivejiu «le lue st. ])aul et 52 de ])i'o- 
fondeui- échus )»ar Pacte de partap' du S mars 17;{î) a chai-le.s 
joussiauuu' et maiie IJi-azeau, puis pieri-e joussiauuu' dit st. 
jtieiTe ensaisiné le 10 mai 1700, piiis le sr. pierre de calvé 
eusaisiné le 27 avril 1770. 

NO 216 H 

I»l. 0— (Partie de No 891:) — 

20 pieds 1-2 sur le niveau de rue st. paul et 52 de pro- 
fondeur, échus par l'acte de partage du 8 mars 1739, a Jac- 
ques martel et francoise Pra/eau. Le Sr. pierre ducalvé en 
saisine le 27 avril 1770. 



î| ' 



J 



*\ 









• 



NO 216 1 

PI. 9— (Partie de No 395)— 

20 ])ieds 1-2 sur le niveau de rue st. paul et 52 de pro- 
fondeur échus ])ar l'acte de partage du «S nuirs 1739, pour le 
lot d'etienne Brazeau, ac(piis avant le partage par charles 
poupart, puis Jh. Dufort dit liougret Kequeté ensaisiné. 



■■S:; 



k 






mv 



— 298 — 

NO 216 L 

IM. 9— (Partie de No m"))- 

l'O pieds sur le niveau de nie Ht. ])aul et 52 de pi'ofondcMir 
ecliUH par l'acte de partajjfe du S mars \7'A\) a cliarles poupart 
et agiles JJiazeau, jtuis jli. dul'ort dit llougret Ke(|uelé ensai- 
siué. 

■ ■ NO 217 

120 i)ieds sui* le uiveau de rue st. inai'tin la panillele 

105, Hur 2;» <Iu eoté du sud ouest et 5(1 du coté du iioi'd est, 

dont partie avoit été concédée le 10 aoust 1090 a JaJMjues 

robitard dit nianyau, puis accpiise le ;{() juin 1704 ])ar lienri 
catin, et puis dans toute la (piantité cy dessus concédés a 

henri catin le 11 mars 1700, chargé de (Id. jiar toise carrée. 

ac(|uis jiar pliilippcs larchcvc(|ue ensaisiné le S may 170S, 
])uis galiiicl anloinc dit la cliar|)entc ensaisiné le 1Î5 juin 1710, 
]>uis titre nouvel audit la char|»ente le 215 71>re 1713, et con- 
cession du («Mi-ain de la rue st. martin (pii repcuidoit audit 
emplacement et jus(ines sur le niveau de la rue st. paul. Le 
tout dans le même contrat <jue cy-dessus a henri <*atin en 
datte du 11 mars 170<;, puis autre angmentaticm sur la devan- 
ture a la charpente le 15 juin 1722. Le tout chargé de Od. 
par toise carrée, i)uis divisé comme il suit. 

NO 217 A 

n. 9— (Xo 890) — 

40 pieds sur le niveau de rue st. i)aul sur toute la ])ro- 
fondeur (dont 35) ac(|nis vers 1720 ])ar antoine desrosiers 
dit la nielle, puis rené viger, ensaisiné le 28 avril 1729, et au- 
dit viger concession (ou i)lutôt titre nouvel) de 5 pieds 
de large sur 48 de profondeur le 10 février 1740 au moyen de 



— 299 — 

i\\ioy reinplat'cincnt dudit vijçcr ho trouve avoir 40 pieds de 
large. 

NO 217 B 

n. 10— (No 397)— 

50 piedH Nur le niveau de rue Hf. ])aul sur toute la ])ro- 
foiideiir doMiH'N par la charpente le 25 avril 172.S a vlneent 
iiioraul. dit la eliarpeute, ainpu'l lacliarpente titre nouvel 
jiour le présent terrain en datte du 4 mars ll'M) poiir 50 
pieils sur 00, doit de eens 211. I{s. Od. 

l)uis hustaelie prevost ensaisiné le avril 1755. 



NO 217 c 



IM. 10— (No 89S) 



40 pieds sur toute la i)rofondeur acci'^is <le la charpente 
])ar niichel deniers dit chedeville ensaisiné le 7 OWre 1724, 
titre nouvel audit denu>rs du 1(5 mars 17:U) (Nre i'ind)ault) 
jtortanl 40 pieds d<' frond et la jtarallehî de îiO sur 5t) d(î pro- 
fondeur, et char<i;é pour le tout de ill. 17s. Id. de cens, et d(î 
2011. de rente constituée, la ditte rente constituée a été amor- 
tie le 17 avril 1700 i)ar ledit michel deniers, et ledit iour 17 
avril 17(50 ledit deniers a vendu remi)lacement a jacipies sau- 
vajjfe, ensaisiné le 15 8bre 17(5(5. 

NO 218 

IM. 10— (Partie de No :ii)!)) — 

40 [)ieds sur le niveau de rue st. paul sur (50 de profon- 
deur concédés le 14 xbre 1(502 a Joseph chevalier, puis par luy 
rétrocédés le 5 février 1705, puis i)ar les sei{;n(;urs reconcedé 
le G may 1705 a Charles viger, chargé de Gd. de cens par toise 
carrée. 

acquis le 11 mars 1711 jiar le sr. philippes saulnier de 
st. raichel, auquel titre nouvel «ludit em])lacenient en datte du 
7 mars 1727, selon lequel titre est dû de cens 211. 9s, Id. puis 



I 






ti 



kf' 



1r 



— aoo ~ 

en ll'AT} le sr. lafoirt' hcrititM' st. uiiehel, puis en 17()2 inartin 
iiueibois eiisaisiiié le 15 may 17G2, 

NO 219 

11. 10— (Partie de Xo 'Md et 400) — 

SO pieds sui* le niveau de rue st. paul et environ 00 d(? 
]»rol'ondeur, eoneedés a eliarles viger le 7 aoust 1703, ehargé 
de Od. de cens i)ar toise carrée, eoliu eu 1757 a francois coi- 
teux, héritier viger. 



NO 220 

SO pieds sur le niveau de rue st. paul et environ .>0 de pro- 
fondeur concédés le 10 février 170.") a J. B. prevost, chargé 
de ()d. de cens ])ar toise carrée, accjuis })ar séraphin lauzon, 
ensaisiné le -9 avril 1710, puis divisé comme il suit. 

NO 220 A 

ri. 10— (No 401)— 

40 pieds sui' toute la ])rofondeur, accpiis i)ar antoine vl- 
ger, ensaisiné le 27 î)))re 1747. 

NO 220 B 

ri. 10— (Xo 401» )— 

40 pieds sur toute la profondeur ac(piis vers 1720 par 
francois lîonairon dit duniaine puis jean lîap. picard comme 
héritier. 

NO 221 

PI. 10— (No 403 et partie de 404)— 

00 pieds sur environ 70 de profondeur concédés le 19 






— 301 — 

janvier 1703 a jean senecal, cluugés de Gd. de cens par toise 
carrée, 

acquis par J. B. valade ensaisiné le 23 avril 171!), ])uis 
])anl duniondiel ensaisiné le 1(5 juillet 17r)l, puis joues tinsley 
ensaisiné le 2 aoust 1781, i)uis tlionias busby, ensaisiné le 2 
aoust 1781. 

NO 222 

n. 10— (Parti de No 104) — 

40 pieds sur le niveau de rne st. i)aul sur environ 70. 
concédés le 18 raay 1709 a Charles cabasier chargé de (Id. de 
cens par toise carrée, 

acquis par Joseph senecal, i)uis vers 1730 nicolas lauzon, 
puis le î) février 1734 Mme soumandre, puis le sr. francois 
nuirie bonat ensaisiné le S juillet 1744, puis thonias busby 
ensaisiné le 3 juillet 1782, 

NO 223 

PI, 10— (Xo 405) — 

00 pieds sur le niveau de rue st. paul sur 01 de ])roton- 
deur concédé le 21 janvier 1712 a louis chevret'ils dit Belisle, 
chargé de Od. de cens par toise carrée, 

NO 224 

PI. 10 — (Cet emplacement est en suite du No 405) — 

54 pieds de front sur le niveau de rue st. paul et environ 
00 de i)rofondeur, concédés le 1er mars 1714 a gofroj- Lefevre, 
chargé de Gd, de cens par toise carrée, puis en 1757, nicolas 
lefevre. 

néant pour ce terrain, il est occupé par les fortifications 
de la ville, dans l'endroit ou est a présent la porte de québec, 

Emplacemt, bon secours — (No 224) — 



û I 



■■'.il 



■■'.6 



I 



— 302 



(Geoffroy lofcbvre) rardevaut Le Notaire Royal de Lisle 
de iiiontréal résident a villemarie soussij^ué, fut présent Mes- 
sire fraiiiois Vaelion de iîelniont un des ])retres du séminaire; 
de st. sul[)ice de Paris, supérieur de ^Nfessrs les Eeelesiasti- 
(jues du séminaire; de Mlle marie, Procureur de messire fran- 
<'ois Leschassier ])retre Docteur en théologie de la faculté 
de Paris, suix-rieur de messieurs lest Ecclésiastiques du sémi- 
naire de Saint Sul])ice de Paris, Seigneurs propriétaires de 
lad. isle de montreal et autres Lieux, le<piel assisté de Mre. 
francois Citoys de Chaumaux i)retre secrétaire et oeconome 
audit ."séminaire de Ville marie, a ^'olontairement Reconnu 
et Confi'ssé avoir lîaillé et Concédé a titre de Cens, dès 
maint(Miant a toujours a geoffroy lefevhe habitant de la Cote 
St. ^lartin en cette isle, a ce présent ])reneur audit titre 
pour luy ses hoirs et ayans Couse a lavenir un emjdacement 
sis sur le niveau de la Ku(» st. Paul, au dehors de cette ville, 
])roche le Cotteau St. Loiiis de la Contenance <le Cin([uante 
«piati-e pieds sur le niveau de la ditte Kue, sur soixante un 
])ie(ls de ]U'ofondeur du Costé et joignant Chevrefils dit lie- 
lisle et CiiKjuanle quatre pieds ou environ du Costé du nord 
est ainsy ipiil sera marqué, Pour dudit em]dacement jouir et 
disi»oser par ledit Preneur sesd. iioirs et ayans Cause a Lave- 
nii- aux cliai-ges Clauses et Condiîions suivantes, scavoir <le 
hatir sur le niveau de lad. rui', clore ledit emplacement et 
le tout entretenir en bon esjal et vabnir a toujourH, faire ])ar 
ledit ]>reneur sesd. hoirs et ayans Cause moudre leurs grains 
aux moulins de nu'sd. Srs. Seignem-s et non a d'autre, a 
])eine de Confiscation desd. grains et d'amande arbitraire, 
et d'en payei* i)ar chacun an a mesd. Srs. Seigneurs en leur 
hôtel SeigUe. ou lien de leurs i-ecepte audit Villennirie au 
onzienn» novend)re six deniers de Cens a rente seigneuriale 
pour Clnupie toise (puirrée de la superficie dudit emplace- 



■"^r 



— 303 — 

ment, Ledit Cens portant ])iotit de Lots et vente saisinnes 
deffants et amandes quand le Cas y Eselierra suivant la Cou- 
tume de Paris, avec; tous antres droits seij;neuriaux. Et 
niondit Sr. de lîelniont s'est réservé ])onr niesd. Srs. Sei- 
}i,neurs le droit de retirer par preferance aux accpiereurs et 
a chaque vente on aliénation equijudente ledite emplacement 
on ])artie en remboursant au detempteur lors du retrait le 
])rix principal et loyaux Coûts, sans (pie ledit Preneur, sesd. 
hoirs et ayans Cause, i)uissent vendre donner cedder ny an- 
trement transporter ledit emplacement, ny ])artie a aucune 
mains-morte ny Comuinnanté, et tant que ces présentes puis- 
sent nuire ny i)re,indicier aux droits de mesdits Srs. Seigneurs 
ny a Ceux d'autruy, a toutes lesquelles Clauses et Condi- 
tions cy dessus ledit Preneur s'est soumis et obligé pour Iny 
ses hoirs et ayans Cause et a promis les suivre et exécuter et 
fournir Copie du procès verbal de bornage qu'il fera faire 
a ses dépens dudit emplacement avec autant des présentes, 
en cas de Contrevention a (pielqunes des Clauses cy dessus, 
et en Conséquence Ledit emplacement demeurera des lors 
reunie de i)lain droits au Domaine de mesd. Srs. Seigneurs 
pour en disposer a leurs volonté sans pour et observer au- 
cune formalité de Procez en vertu de la preste. Clause, Car 
ainsy et Promettant et obligeant et Kenonceant, etc., etc. 

Fait et passé au dit villemarie en une des salles dudit 
séminaire L'an mil sept cent quatorze le premier jour de 
mars, présence de Jacques de la Celle archers et Etienne Gi- 
bault mennuisier tesmoins demeurant audit Villemarie qui 
ont avec mondit Sr. de Belmont, ledit Sr. chaumaux et no- 
taire signé a la minntte des présentes, ledit preneur a déclaré 
ne scavoir signer de ce Interpellé, après lecture faite suivant 
Lordce. 

P. RAIMBAULT. 



■5 

.:'S 






il 

•" ■• I 

' V- 
• .7 

' <■ ; 

« 



m 
■I 

Hl 



^m 



ml 



■WIM 



— 304 — 

NO 225 

54 pieds de front environ 00 de i)i'ol'ondeni' conce<lés le 
juin 1714 a cliarles lîruzeau, chargé de Od. de cens par toise 
carrée. 

néant ](onr ce terrian, il est occupé ])ar les fortifications 
<le la ville dans l'endroit ou est a présent le fossé joignant 
la porte de quebec. 



RUE ST PAUL 



NO 225 



(Charles Brazot) — Par devant le Notaire Royal de Tisle 
de niontreal en la nouvelle fr.tnce résident a ville-niarie sous- 
signé, fut i)resent IMe.ssire fi ancois Vaclvon de Belmont l'un 
des ])retres du séminaire de saint suliûcé de Paris, supérieur 
de niessieui's les Ecclwiasti(|ues du séminaire de St. Sulpice 
de Villemarie l'rocureur de Messire francois Leschassier prê- 
tre Docteur en théologie de la faculté de Paris, su})erieur de 
niessrs. Les EccleHiasti(|ues du séminaire de St. Sulpice de 
Paris Seigneurs ])roprietaires de lad. isle de niontreal et au- 
tres Lieux, le(|uel assisté de mre. francois citoys de Chaumau 
prêtre secrétaire et oeconome dudit séminaire de ville marie, 
a volontairement reconnu et Confessé avoir baillé et Concédé 
ù, titre de Cens dès maintenant et a toujours a Charles Bra- 
sot habitans de la lîivièies des jjrairies, a ce présent et accep- 
tant preneur pour luy ses hoirs et ayans caus a Lavenir, un 
emi»lacement de terre scis audehors de cette ville sur le niveau 
de Rue St. Paul i)roche le costeau St. Louis Contenant neuf 
toise ou environ de front sur lad. rue sur sept toise ou environ 
de ])rofondeur, tenant d'un costè a Geoffroy Lefebvre, d'autre 
costé et d'un bout i)ar derrière aux terres non concédés 
et d'autre ])art devant a la rue St. Paul, et suivant Lali- 
gnement qui luy sera donné. Pour dudit emplacement jouir 



30 



o 



faire et disposer par led. preneur ses hoirs et ayans cause 
(le ce jour a l'avonir aux charges Clauses et Conditions cy- 
après, scavoir de faire incessament aligner ledit emplacement 
le borner et mesurer et en fournir un procès verbal d'un juié 
arix'nteurou de Monsr. Lingenieur en cette ville, avec ('0})ie 
des présentes dans huit jourd'hity, a peine de nullité des 
l»resentes, bâtir sur led. emplacement sur le niveau de lad. 
]iue st. paul et le clore dans un an d'iiuy au i)lus tart, entre- 
tenir lesd. lîatimens et Clôtures en bon estât, faire moudre 
ses grains aux moulins desd. Seigneurs et non a d'autre, a 
]»eine de Confiscation <les grains (pie ledit preneur sesd. hoii-s 
et ayans cause auroient fait moudre ailleurs, et d'amende ai- 
bitraire, même de paier a mesd. Sieui-s Seigneurs ou a leui-s 
meuniers le droit de nujuture des grains (pii auroient (»sté 
fait moudre aillieurs, Kt de i)ayer ])ar chacun an a mesd. 
Sieni-s Seigneurs en leurs hôtel seigneurialle ou lieu de leurs 
recepte audit villemarie au onzième novembre six deniers 
de Cens et rente seigneurialle pour cluuiue toise (pun^ve de 
la superficie dudit emjilaceuu'ut, ledit Cens ])ortant profit 
de lots et ventes saisinnes deffault et anumdes avec tous au- 
tres droits seigneuriaux (piand le cas y eschera suivt. lu Cou- 
tuuu^ de l'aiis, et moud, sieur de IJelmont s'est réservé pour 
mesdits sieurs seigneui-s le droit de retirer ]iar i)reference 
aux ac(pu'reui* et a clunpie vente ou aliénation écpiijjolente 
c(^ (pli aura este vendu dudit emi)lacement soit le 
tout ou ])artie en rend)ourceant au detempteur lors du retrait 
le prix principal et loyaux Coûts, sans «pie ledit preneur et 
s(\s hoirs ])uissent vembv, donner, cedder ny autrement trans- 
])orter Ledit em])lacement ny i)artie a aucune main morte ny 
Communauté, et sans (pie les ])resentes ])uissent Nuire ny 
]»rejii(licier aux droits de mesd. sieurs seigneurs ny a ('eux 
d'autrny a toutes lesquelles Clauses et Conditions, servitudes 









<ï 



! 









i 









— 30G — 

et usures, ledit Preneur s'est soumis pour luy ses hoirs et 
ayans Cause, et a promis les suivre et exécuter, et en cas de 
Contravention a quelqu'unes desd. Clauses Charges et Con- 
ditions Servitudes et reserves ces présentes demeureront nul- 
les et en consei^uence led. eraplecemt. Reuny de plain droit au 
Domaine desd. seigneurs pour en disposer ainsi que bon leurs 
semblera, en vertus de la présente Clause, et sans observer 
aucune autres formalité. Car ainsy Promettans et obligeant 
et Renonceant, fait et passé audit villemarie estude dudit 
notaire, Lan mil sept cent quatorze le sixième jour de juin, 
présence de Jacques de la celle archer et Etienne Gibault 
menuisier, témoins demeurans aud. Villemarie qui ont signé 
a la Minutte des présentes avec led. Sr. de Belmont, led. Sr. 
de Chaumaux et Notaire soussigné led. preneur a déclaré ne 
scavoir signer de ce Interpellé Lecture faite suivant L'ordce. 

P. RAIMBAULT. 



^"1^^^ 



il: 



INDEX DES NOMS DU 
LIVRE-TERRIER 

avec indicatio7i des numéros d'ordre sous 
lesquels ils s y trouvent. 

Adhemard, Ant., 98, 102 Q, 112, 135, 172, 196 B2. 

Adhemard, J. B., 129C, 152F. 

Aguenier, Paul, 181 Aa, 187 B18, 187 B16. 

Agueiiier, Louis, 208. 

Alavoine, Chs., 4, 5, 25, 181G. 

Alavoine, Délie, 130. 

Alarie, René, 181Bb, 187B2, 187B1. 

Allard, J. B., 34. 

Amiot, J. B., 136. 

Amiot, Raymond, 140B. 

Anderson, Robert, 12. 

Andreguy, Sr., 105K. 

Antoine-Lacharpente, Gabriel, 217. 

Archanibault, Vve Anne, Gervais, 156. 

Arehambault, Jacques, 163, 165. 

Archanibault, Laurent, 58. 

Arel, Despointe Frs., 25. 

Arel, Jean, 181Ff. 

Arel, Jos., 101F, 181G. 

Arnaud, Bertrand, 98, 105M, 137, 142. 

Arrivé, Jacques, 187B7. 

Artus de Chaly, Louis, 188. 

Atinville, Ant, 102DD 

Aubert de Lachenaye, Chs., 40, 124. 

Aubertin, J. B., 1811. 

Aubry Laramée Louis, Bertrand, 211A. 



:>1 



■A 

Vif. 



M: 

k 

IF! 



% 






— 308 — 



Aubuclion, Jean, HO, llli, l~',i, 174, 190. 

Audoiii-J.Jivciduir, Frs., 134. 

Audy-Jji'roy, Simon, 75, 7(> 1. 

Augcr, Sr., l'4. 

Augei-, Eticiiiic, C.O, lL'.")lîl, 13S, i;ji), 18.511. 

Aiig(!i' liJijeuncsHe, Frs., l'îMJ. 

Auger, l»ai(»n .laciiues, Killi, 1G4C. 

Aiiger, JJaion .leaii, 171*. 

An<»('i- (îraii(l(liain|i, .Iulicn, 4711, 10511. 

AuHci-, .1. r.., 4sr, 75, 11515, 17Î)1J. 

Anjicr, Mieliel, 137. 

An^t'i' Dcsuoyei's, Pien-e, lOL'G, lOGCl. 

Augustiiic, nie, 101, lOlII. 

A ni, Alex., 57. 

AveisoN', Michel, 35. 

Avcity-Lcjici', Mani'ice, 112. 

Avianl, Michel, 47(J, 15l»(\ 

Jiahy, Si-., 7, S, 1S7]ÎL'2, 1S71Jl'1. 

.'.ahy (le Chenneville, Jos., 4l*C, 43, 44, 45. • 

r.ahy, J)ani(', 114C. 

lîaby, Kayiiunnl, 114D, lis. • - 

Ha<>nct, .Icionic, 3.5, 1211$, 122, 123B. 

liaillai'}>('t, .1. U., 17. 

IJailly, Fis., 12S, lOOIJl. 

lîai-liicr, (iill)(M-t, 111, 177. 

iJanlct, Frs., 172. , . . , 

Iîai'(l('t-l>(>is(l<)iv, -lean, 85. 

]îai(lct-Lai»iciic, ricne, 105C, 101. 

Baritcan, .F()sc])h, 4. 

liai-olet, Nbt., 201. ' ' 

liaion, Tho., 7, 8. ' " 

Baron, Si-. Cibanl Léon, 38. 

Baron, Antoine, 127C. " ' ' 



I 



M 1 ' 



300 



Baron, Vcuvo, 103C1. 

Baronet, Sr., 170. 

Barrois, J. Ji., lOl'R. 

lîarte, Sr., 1141. 

BartJiocli, (îuill., 103, lOS, ISOI), lSllîl)3. 

Bansalon, (lérard, 132A. 

Barwalon, J. li., 1()3P>1'. 

Basset, Benij-nc, 25, (57, 08, (59, 70, 110, 135, 157, 181. 

Batterie Kovale, lil4, 215. 

Jiaubin, 114E. 

Baudin, André, 1, 181CV, ]87Bb2. 

Bandonin, (Jervais, 41. 

Baugy, :Mieliel, 34. 

Bayard, -laccines, 181 D. 

Beaux, Frs., G8. 

Jîeaux, Vve Frs,, 67. 

Beaux, J. B., 181IIh. 

Beaubien-Desrivières, 27, 201. 

Baudreau-Oraveline, Fritain, 70, SO, 187F.5. 

Baudreau-(îrave]ine, Gabriel, 181F, 187B3. 

Beaudry, Toussaint, 41. 

Beauj>iand, Jean, 174. 

Beaujean, Flie, 82, 187B20. 

Beaujeu (voir De Beaujeu). 

Beaumont-Pistolet, Ant,, 102X, IIOE, IIGF, 120C3, 130A, 134. 

Beaumont-Pistolet, Frs., 110F, 117A. 

lîeauregard, Vve A. J., née Anthiaunie, l^lCc, 

Beauvais, J. B., 39. 

Beauvais, Kaphael, 21, 105D. \ ' 

lîecancour, Portneuf de, 130A. ' '. 

Becquet-St-Sanveur, Frs., 105L2 ,,, 

Begon, 70 5. , . ' ' 



'^i 






'A 1 



m 



310 — 



Beek, (îcibrand, Nre., 58. 

licltiir, Miclicl, 102cc'. 

Hclcstro, l»ic()té de, Fi-h., 1G3c4, 185N. 

IJcnanl-.Ioliroenr, Jean, 25. 

Heiiar(l-Heau.soleil, Jean, 10. 

Jienard, Denis, 194A. 

lîender, l)i'., 1021). 

Jiendon, Jos,, 48F. 

lienoit, Claude, 151, 185D, 102B, 202, 203, 204B1. 

Jienoit, JoHepli, 202, 203. 

Benoit-Livei-noi.s, Paul, 191, 192, 194. 

Berger, Jean, 187D19. 

Bergevin, Pi-iscjue, 35. 

Berlinguet, :Mtre., 154, 156D. 

Bernard-Lafontaine, Frs., 124B3, 

Berthelet, Nicolas, 150A. 

Berthelet-Savoyard, François, 7. 

Berthelet, Pierre, 10, 110, 114H, 1141, 120A1, 120A3, 141, 

142A. ■ 
Berthelot, Adrien, 181Bb3, 183B4. 
Bertin-Aubertin, J. B., 181C. 
Bertrand, Jacques, 181H, 1811. 
Bertrand, Laurent, IGID. 
Bétourné, Laviolette Adrien, 53, 181Ii. 
Bezeau, Jean, 102DD, 102EE. 
Bien, Ignace, 190C. 
Bigeau, Pierre, 181C, 1811. 
Bigot-Lagiroflée, Jacques, 114K1, 114K2, 135. 
Billerou-Lafatigue, Etienne, 138. 

Billeron-Lafatigue, Pierre, 139. J ;, 

Birnié, Samuel, 103D, 103E, 108. 
Biron, Jean, 133. 



311 — 



liiron, Piorre, 3?^ lOr.Cl, ll>713, 127D, 15^, 171, 181U. 

liLsaillon, Frs., 204B3. 

BisHonnet, René, 152F. 

BiHard, Sr., 180, 180B. 

]iluin, l^ierre, lOlH. 

Blégnier-Jariy, Boiiiurd, 124B1, 1L'4B2, 181F, 210. 

Bleuiy, Clément de Sabrevois, I8IHI1, 181Ii, 182. 

Blois, Julien, 64. 

Blondean, Maurice, 27, 38, 39, 42C, 43, 44, 105B2, 117B1, 

120c, 121A, 132A. 
Blot, Etienne, 85, 88, 80, 90, 216C. 
Blot, Fivs., 73, 85, 88, 89, 90, 187B2, 195, 19G, 21GC. 
Bochaw, Deadwieh, 190C. 
Boileau, Pierre, 1G3C5. 
Boisseau, Angélique, 181Ee. 
Boisseau, Antoine, 181Ee. 
Boisseau, Pierre, 181Ee. 
Boivin, Michel, 187B13. 
Bonairon-Dumaine, Frs., 220B. 
Bonsecours, Eglise de, 75 5, 78, 93. 
Bonat, Dame, 13A. 

Bonat, Abraham, 198, 147, 146, 145, 144, 16, 117. 
Bonat, Frs. M., 222. 
Botquin, Sr., 185B. 
Bouchard, Etienne, 193. 
Bouchard, Guill., 60. 
Bouchard, Jean, 124A3. 
Bouchard, Jos., 124A3. 

Bouchard, Paul, lOlM, 102cc, 14?A, 1011, lOlL. 
Boucher, de Boucherville, Pierre, 37. 
Boucher, de Belleville, J. B., 133. 
Boucher, de La Brocquerie, Jos., 74 2. 



■■f- 



m1 



?■ I 






I 



TTff 



d 













— 'AV2 — 

Bouclier, Hv. de Oi'ohIjoIs, IMjmtc, ISll). 

]{(hi('1mm', (le Lapci'iièrr, Claïul»', S4, 

]{<m('li(M'-St-AiiM)ur, Il.vjn'iiillic, lilO. 

JfoiU'lM'i'villc, Kcné Aiiiabic de, iMlOjJlJ, 

r.oiidoi', fican, 43, 40. 

lîoinhoii, ]\I(>|)(M* LoiiiH, lOr^Ali. 

Itoiilay, Nie. Louis, lî>4ll. 

nouiassa, I^^nacc, 4711, 471. 

Moiiiassa, Laioiulc, lOlL, lOLM, lOlN." 

JJoiirassa, Kcné, 1(>!). 

]{oui(l(ni, .Marin, ll'OAl. 

lUmnluccaii, Mcdoric, ISS. 

lîoui'jLt-LarliaiM'Ilc. .1. i:., nr)AL'. 

lîourjicac, l'rov('n<;al Paul, lL'71). 

lîoui'^^eois, Mai'p;. 7S. 

Kour(|U(', llilaiic, 1 H), 1 11. 

]iou«i'('t-I)ufoi't, riciTc, lOdA. 

lîouilis, (îalniH, V.m\, LM)41W, L'07A. 

Jîouilis-Lcbrclon, .Ican, 11^5. 

liouilis-Lebirton, d. 11., lî)!)H. 

l{ous(|U('t, dran, 1(54, 171. 

Boulhillici', An((dn(', iMOA. 

Boutliillicr, dcan, 42C, 42D, 110. 

lioulliillicr, Pierre, :{('), 105L5, 124A3, 124B1, 138, 124B3, 

124B4, 13Î), 1401). 
Boiitiii, Pierre, 34, 1(131)1. 

Bouvier, Micliel, 173, 181G. . , 

lioveli, Jos, 171, 172. ,. 

Boyer, Nie, 139, 1031). ... 

Bracaid, Keué, 25, 102y, 102Z. . ; 

Branlt, Jacques, 133. ' ' ■ ' ' • 

Brazeau, Acnés, 210L. ' ' ' ■ ■ 



— 313 — 



i'i 



r.ia/.cuii, ( 'huiles, l'HIl, IIMM", 7î>, 225. ' 

IJrazcau, lOlieniK», 21(11. 

Mia/can, l'niiiroiHe, 2i(>ll. 

l'.iay.caii, .1. H., 21(;F. 

Krazcaii, .leaiinc, 2ir(lt. 

nrazcaii, .loscpli, 21 (11", 21<)A. 

Kiazcan, Marie, 21 (Kl. 

Itiazeaii, NicohiH, ISIX, 20:{, 204, 21(;, 2iUD, 210-5. 

ni'ehioii-SaiiHcai'lier, l'i-s., 51. 

Iliillaid-Maireaii, Jean, ISII. 

lliosManK Claude, VMH\ 2()S, 209. 

IJrossaid, lOlienne, 188. 

MioHsanl, Fi-h., 25, 1Î)0(\ 

l'Mossanl, Taul. ISTIU.*}. ' ' ■■ 

l'.iossaid, IMen-e, 1S71J15, 1S7A2. 

r.iossanl, Tihain, J2;{, ISÎ), 200. 

Itiuiiel-liellelmiueur. Fi-s., 1051>1, 112, 199. 

IJiiinet-Lasal.lonnièie, .leaii, 47N, 52, ISlDd, 183A, 187BG, 

1S71Î1(;. 
l»riiiH't-]^a.sal»l(>iiiuère, IMerre, 212. 

Hruiiet-LetaiiK, Mathieu, 5. ' 

lîujfues, .lerouu', 10. ' ' • ' 

nuleau-I'ieard, Aiit., 170. ' •' ' • ■' ' 

r.uieau-Iiourbonnais, Fi-s., 105A1. ' ' " ' 

lîusl»y, ThomaH, lOlE, 221, 222. ' '• ■ ' " • ' " 

Calmuas, Sr. de, 181Y. "'' ' •• '" 

CalniHier, Xie., 1031). '' ' • ' ' • ' 

Cuhasiei-, Chailes, 222, 1S;}I{. 
('abasiei*, l'ierre, 05. ' 

Cadet, ,Jos., 27, 79, 80. •'•>•.■ 

Cadieux, Tieri-e, 2041i3. ' "' 

Cadiliest,-Toul()u.se, Antoine, 184A. 



! 1 • 1 , 1 • r 



>:)■■' 



'C. 



.1 



^m 



— 314 — 




Caillé, Jacques, 105F, 10513. 

Caillé-Lai'oehelle, Pierre, 154, \ 

Cailloux-Bai'on, Jean, 1G2G. 

(Valdwell, Sr., 181Cc, 181Bb2, 181Bb3. 

Calvé, Jean M., 124 A3. 

Campagna, dis., 114E. 

Campbell, Colonel, 204A, 204B3, 207B. 

Campeau, Etienne, G5, 66, 180D. 

Campeaii, Frs., 215. 

Campeau, Henri, 71-3. 

Campeau, Jacques, 41, 187B7. 

Campeau, Michel, 88. 

Campeau, Pierre, 114K2, 115A1. 

(^ampion-Labonté, Etienne, 10, 122, 121B, 123B, 106D1, 

106D2. 
Canoterie royale, 98. 
Caraquille-Lespagnol, Bernard, 181L. 
Cardinal (Cardinau), Gabriel, 160. 
Cardinal, Jacques, 19, 102S, 102T, 105G, 105H, 144, 145, 

162G2, 176. 
Cardinal, Pierre, 62, 128B, 161B, 181F. 
Cardinal, Simon, 177. 
Carion-Dufrenois, Philippe, 36. 
Carion de Lachenaye, Sr., 153. 
Carrière, Sr., 54. 

Caron, Claude, 19, 162F, 169, 170. 
Caron, Joseph, 170. 
Caron, Louis, 7. 
Carleton, Denis, 176. 
Cartier- Larose, Jos., 105G. 
Casail, Ambroise, 1811, 
Castagnet, Mathieu, 185L. 



— 315 — 

Castonguay, Mathieu, 163c3. 

Castongiiay, Michel, 194A. 

Catalogne, Gédéon de (voir de Catalog.), 201. 

Catin, Ileuri, 47A, 47F, 47D, 83, 84, 90, 152c, 211, 212, 216-4, 

217. 
Catin, Nicolas, 127E, 128A. 
Cavelier, Gnillanme, 105C, 105K. 
Cavelier, Jacques, 124A1. 
Cavelier, J. B., 105K, 106B4. 
Cavelier, Jeanne, 105C. 
Cavelier, Michel, 105L. 
Cavelier, Pierre, 169, 170, 102BB. 
Cavelier, Pierre, Jr., 169. 
Cavelier, Robert, 106. 
Cavelier, Toussaint, 36, 105K, 34, 159, 121. 
Cazeau, Frs., 106B1. 
Cazeau, Pierre, 106B3. 
Cazelais-Jolicoeur, Claude, 185B. 
Cedilot-St-Jean, Jean, 102DD, 102EE. 
Celoron de Blainville, J. B., 34, 102EE, 216D, 216E. 
Cerat-Coquillard, Frs., 115C. 
Cesar-Lagardette, Marguerite, 47M. 
Chabert de Joncaire, Daniel, 8, lOlH. 
Chaboilelz, Dame, 37. 
Chaboillez, Louis, 104K, 105K. 
Chaboillez, Charles, 110, 191A. 
Chabot, Jean, 102L. 
Chaguoauimignon, rue, 5, 6, 15, 17, 14. 
Chagué, Michel, 102DD, 102EE. 
Chabrand, Delile, 74-1. 
Chamaillard, Vincent, 65. 
Cham, Guill., 187B20. . .; , , 



1 • ; 

1 


; V h 

; 


■ ■;i 


■'1 





I 



— 3]() — 



I ■ I' • 



Cliîinipoan, .T. lî., 104M4, 10r)M5. . .,.,,», .... , 

Cliaiiceiel, ICtieiiiU', 130., . • .;.»•, ,,. . :, . 

C'iiantcloiip, 181e. .- c- .- • ,, ., ,., 

<'lunif('iean, Piei-re, 171. ,, 

('ha])('an, Louis, 181(î<i;. -, 

('liapcllc (le la ('oiiji'ivgation, I.SIZ. ■;, ,, . .,,,, i ,, . . 
Cliaitleau, Jean, 17Î). • > . , . ,, , 

Cliajtron, »Jac(ines, .'U. ...' .n, ■., . ., , 

Chailaiid, J. lî., IIOA. ,-. , , , 

('hai'lan(I-I""'raii('()(Mii', Pierre, 10.~)M]. .,.••••; 

Charly-St-Aiioc, André, 49, ."il, ISO. ,. ,. 

Charly-St-Anoe, .1. P.te., 2.'{A, 23C. , - :,. - 
Charly-St-Anne, J.ouis, '2'Mi, l.")!, 1521], ir)2C, 152E, 1.81Dd, 
lS7IJ;i, 1S71U0. • ..■ . ,.; .V . ..; .. ..... /. .*,....,. 

Cliarpentier, (Mias., 71-3. 

Cliarron, Claude, 44, 45. 

Chartier, Pierre, 14()A. ,' ■ ., 

Chartrand, Pierre, l()8Dl,105Aa. .... 

Chassé, Nicolas, 105M3. - .•;.,.; 

Chaubert, Jean Chs., 187R9, 187B12. 
Cliauniaux, Frs. Citois de, 224, 225. , • . 
Chauvin, Parbe, veuve Lacroix, 29. . • , ,• 

Chauvin, 152F. • ,,. 

Chèdeville-Lajia renne, ]\[ax., 18, 05, 00. 

Chenier, J. P., 1021». . . • ... 

Chesne, Edouard, 47II, 471. •• 

Chesue-St-Onge, l'ierre, 91, 92, 105C, ^73, 174. . 
Chevalier, Jos., 218. . •• 

Chevalier, Paul, 205, 200. ; ' ,. 

Chevalier, Sr., 93, 95. .■. > -.• 

Chevautier, Jos., 105X2. 
Chevrefils-Belisle, Louis, 223, 224. 



.(« ; ) 



— 317 — 



Cheviier, Frs., 10. 

Clievi'ier, Ignace, 47A. 

C^hèze, Frs., 93, 95. 

( 'hicoiiie, Pierre, ISlDd, ISlIi, 183. 

< Miorotte-Laviolette, Sébastien, 210. 

Chorel de St-Koniaiu, Frs., 40, 48A, 105B1. 

Ohorel de St-Koniaiii, René, 181U, 211A2. 

('hristin-St-Aniour, Isaac, 1520. 

Citadelle, 214, 215. 

(Mmetière, 102P, 103A, 104X, 100D2, 124A2, 157, 103FH. 

(Uarke, Isaac, 200B2. 

CliS'nanconrt, Sr. de, 1S5ÏI. ' ' ' . 

(Mosse, Lambert, 181, 180, 187. "' ' ••'•■- ■ 

Cochois, Jacques, 32, 102Q, 102BH. •• • , 

Cochois, J. B., 134. • • ' .: 

Coderre, Pierre, 139. • ■ — >. . ■. , , 

(^oiteux, Frs., 187B1G, 219. .'■' '-• ■; 

(■oitenx, Louis, 182C. ' ' ' • • ' ■ ■ 

Tollet, 114K2. • . ■ ' ■ 

Comartin, Sr., 42D. ''■" ' ■"■' " 

Compagnie des Indes, 200B1. ' ' '• '' , 

Compain-Lespérance, Pierre, 181Cc. ' ■ ' ■ ^ 

Comte-r)ui)ré, Louis, 40. ' ' ' ■ * ' i 

Comtois, F. X., 102X. ' '• ''•- - 

'Congrégation Xotre-Dame, 48, 128, 1G2G, 177, 179, 180, 181, 

181Z. ■ ^ •■:•,,.. . 

Constant, Isaac, 110. ' • < 

Contrecoeur, Sr. de, 75, 80. 

Corbière-Languedoc, Louis, 102R. 

Coron, Chs. Frs., 129A. 

Coron, Jean, 171. ' ' 

(Vrps de Garde, 8, 9, 71-1. ' 



-m. 
'..-ut 



m 



1 li^l 



.: .î 




«• 



— .'US — 



Cosnie, St-Cosinp, Pierre, 124Iil, IM, 180]î. 

Côte St-Martiii, 224. 

Coteau (Le), 208, 200, 210, 211, 212, 213. 

Coteau St-Louis, 213, 215, 211, 224, 225. 

Cotté, Gabriel, 120(1, 120C. 

Cotté, Veuve, 120B3. 

Coulon Villiers, Autoine, 102M. 

Coulon, Villiers, Jos., 1141), 118. 

Couraud-Laeoste, Pierre, 143A, 143B. 

Courcambèque, 1011. 

Courtemanche, Antoine, 203. 

Courtiau, Sr., 187R21. 

Cousineau, Jean, 79. 

Cousineau, J. B., 101F. 

Couturier, François, 8(5, 102CC. 

Couturier, J. B., 102B, 102A. 

Couturier-Bourg, Michel, 102B. 

Couturier, Pierre, 102M. 

Couvret, Jos., 102B. 

Crepeau, Pierre, 1051. 

Crevier-Duvernay, Jacques, 45. 

Crevier-Duvernay, Jos., 105B1, 132A. 

Crevier, Jean-Bte., 185H. 

Croisier, Jean, 17G. 

Cruickshank, 166. 

Cuillerier, Jean, 39. 

Cuillerier, René, 00, 105Aa, 111, 160, 58, 172. 

Curot, Amable, 106B1. 

Curot, Martin, 37. 

Cushing, Elmer, 103A. 

Cusson, Jacques, 91. f 

Cusson-Lacroix, Jean, 116C. i> . 



'^'^^ 



— 319 — 

Cyiiar, Antoine, 170. i 

I)a8nau-J)e<^nin(Ir«', (\\sai', 127J), 127E. 

Uaguau de la Haussaye, lMiilii)i)e, 184D. 

Daguillo, J. B., 59, ISGIJ, 18()C. ; 

Dailleboust de Couloiigc, Clis., 71, 102D, 102E, 129C, 153. 

Dailleboust de Conloiige, Louis, 129C. ; 

[)aillel)oiist d'Argenteuil, 1G5. 

i)aillel)oiist de Vuhx, Alex., 102C, 102D, 102E. 

Dnillelmiist de Cusy, Pliil., 1011, lOlK, lOlL, 102C, 102D, 

102E, 129B. 
Dailleboust de :Musseaux, (Jlis., 23, 20, 71, 191, 194, 200. 
Dailleboust de :\[antelet, dis., 191, 192, 194. 
Dailleboust <le Terigny, Paul, 20, 58, 05. 
Dalnias, Antoine, 1871Î1. 
Dandoneau-Dusablé, Adrien, 100. 
Dnngi'olle-Laniarelie, Jacques, ISlCc. 
Danis, Jean, 1011. 
Dani'é de Dlanzy, 9, 171, 172. 
Dargenteuil, Dame, 1G3B2. 
Dartigny, Hector Roger, 187B2, 187Bb2. 
Daux, Frs., 00. 
Daveluy, Frs., 181G. 

Daveluy-Lai'ose, J. B., 91, 185B, 187B14, 207B, 211A, 185C. 
Daveluy-Larose, Marguerite, 185D, 202, 203. 
Daveluy de Mezière, Louis, 185C. 
Davenne, dis., 210G. " . 

David, Jacques, 73-1. ■ 

David, Lazare, 187B22. . i 

David, Samuel, 40. 

Dazc, Paul, 181R. - - . ; ; 

De Bagneuil, Sr. de, 134. .. « 

De Bartlisch, (voir Barthscli). ,i ; i - i 



;< 



II 

T 

■h 



ii. 



mM 



H' 



— 320 



De Beanjeu, LicMiard, 103 A, 104, 101 K. 

DebeauiiK», Louis, 102 Y. 

1)0 Bclestre, Pkoté, ISOB, 163C3. 

Debertli, Sr. de Clialy, (iabiiel, 111, 112. 

Dg Berey, Sr. de, 47A, 47D. 

De Berey, Dame, 112. 

Debrenne, Ijçnaee, 102B. 

De Briicy, Sr., 102EE. 

De Bruyères, Sr., 102EE, G8. 

De lîondy (voir Doire). 

De Budniout, Sr., 38, 39, 102C, 102D, 102E, lOÙM. 

De lielmont, Vachon de, 93. 

De Budmont, Pierre Rivin, 1141», 114Q. 

De Calvet, Pierre, 105M5, 21GD, 21(iE, 21GF, 210G, 21GH. 

Decarie, Frs., 35. 

Decarie, Jean, 35, 40. 

Decarie, Louis, 35. 

Decarie, Michel, 35. 

Decarie, Paul, 35. 

De Catalogne, Gédéon, 47A, 47B, 57, 77, 201, 187B12, 187B1G. 

De Chalet, Frs., 200B1. 

Descomps-Labadie, Pierre, 183B2. 

Decoste, Jean Bte., 71-2, 185L, 191A2. 

Decouagne, Chs., 7, 39, 103F, 103G, 103II. 

Decouagne, Frs. Marie, 49, 52, 183B2. 

Decouagne, J. B., 104M, 104N3. 

Decouagne, René, 13, 13B, 13D, 19, 38, 39, 40, 104H, 1041, 

104L, 104M, 104N, 109, 111, 114, 114P. 
Dedieu, Jean, 187B8. 
Defaye, Jacques, 39. 
Deganes, J. B., 102 Y. 
Deguir-Larose, Frs., 90, 212, 211. 



— 321 — 



ii ! 



Dcgiiii-Larose, J. li., KMUM, lL'4i;, 125. 

I)('j;uii'-Lai'oso, PieiTO, 102II. • . . .., 

De Htiuliiiciiil, Vincent Phil., 45, 4Î), 51, 181, 187, 189, 190. 

De Jonciiire, Daniel (Miabei'l, KKJA, 1()4(}. • • 

De Joneaire, Thomas, 48, 48F. 

De Joneaii-e, l'iiilippe Tlionias, 103A, 104G. ' 

Dejordis, Hv., ,47F. • 

De Laroche, Si-., 121B, 122, 12315. • 

De Launay, dis., Gl, G2. 

De Lannay, Délies, 187B1G. 

Delienne-lJelanger, Alex., 34. 

Dcliei'i'e-lionvonloir, Jules, 105A1. 

1 >e Linneiy, Sr., 120A, 187A1. 

Deli(iue, Chs. Frs., 130A. 

Delisle, Clem. Nie, 102S. 

Delisle, Jean, 134. 

Delisle, J. B., 135. 

Delisle, (^hartrand Kev., 103A, 104G. 

De Liviliei's, Si'., 115. 

De Lorimier, .7os., 114B, 114L, 181Y, 185IT. 

De Lotbinière, Michel, Marquis, 09, 70, 191A, 191B, 193. 

De Lugeras, Pierre, 05, GG. 

I )e mers de Chedeville, André, ISlAa, 181Gg-, 193, 205. 

Demers de Chedeville, J. Bte., 21, 125, 127, 206. 

Deniers de Ghedeville, Michel, 217C, 

Demers, M. Jos., IGIA, 1G3D, 184B. 

Demers-Dessermons, Charles, 17, 18, 57, 181Aa, 183B4, 183C. 

Demers-Dessermoiis, Catherine, 183B2, 187B10. 

Demers-Dessermons, Mag<leleine, lOlB. ■<■■'■ ; 

Demers-Montfort, Frs., 47E, 48T. , ; ; 

Deniers, Robert, 181Aa. i! 

Demontigny, Sr., 79, 80. ' . .h.' t.; 



■S 

I: 
■ ti' 
.y 



f 



§i 



I t 

î' 
••i 

I II 



I 



— 322 — 

Deniuy, Délie, 191P 

Demuy, Sr., 200-* 

Deneaii-Destallk uc<iues, 115C. 

DeneauDestailles, J. B., 213A. 

Deneaii-Destailles, Jos., 40, 62. 

Deniaii, Jean, 184. 

Denis-Llonais, Deuis, 40. 

Denis, Jean, 105C. 

Denis, Ths., 182B, 133. 

Denigoret de lîoisniorel, Jean, 13. 

De Noyan, Sr., 194D1. 

De Noyel, Nicolas, 128B. 

De Kamezay la Gesse, dis., 215. 

De Ramezay la Gesse, Claude, 190, 190B, 197, 200B, 201, 214. 

De Ramezay, J. B., 201. 

De Repentigny, Dame, 3, 151. 

De Rei)entigny, Pierre le Gardeur, 138, 139, 140, 142, 205, 

20G, 207A. 
De Repentijïny, J. B. le Gardeur, 13, 117B1, 120A1, 120C, 

129D, 132A. 
De Rigaud Cavagnol, Sr., 192B. 
Deroussol, J. B., 187BG. 
De Rouville, Hertel, 194D2. 
Desauniers, Pierre, 114, 114A. 
Desautels-Lapointe, Frs., 105G, l(i5II, 181G. 
Desautels-Lîipointe, Gilbert, 181M. 
Desautels-Lai)oi.ite, Pierre, 181 G, 55. 
Desautels, Ths., 102CC. 
Desbaufs, Frs., 124B1. . 

Desbauf s, René, 191A1. . . 

Descluimbault, Jos. Fleury, 76-5, 80, 180C. 
Descliamps de Boishebert, Henri, Louis, 181Dd. 



M'^m:.. i;. 



— 323 — 



Desery, Aniable, 55. 

Desery-Latoui-, dis., 471?, 73-2, 181]îl)2, 184E. 

Desery, liod. Frs., 18lEe, 18lTb, 181Gg. 

Desene, J. B., 1G5B. 

Destonds, Sr., 72. 

Desforjïes-St-Maurice, Jean, 10514. 

Deslandes-Cliampigiiy, Jean, 105D. 

Deslandes-Champigny, Pierre, 124B4. 

Desnioulins, Sr., 128B. 

Desnoyers, Nicolas, IGIB. 

Desrivières, Dame, 1G3C3. 

Desrivières, Hipp., 120B1. 

Desrivières, Jacques, 79. 

Desrivières, Jean Noël, 13B, 13C. 

Desrivières, Pierre, 20. 

Desroches, Jean, 117, 120, 12G, 159. 

Desroches, Pierre, 185A. 

Desrosiers-Laniel, Antoine, 217A. 

De Vauchy, Viern^, G3, 7G-2. 

De Vassan, Jean Frs., 103II, 112. 

De Vandreuil, Pierre Kigand, 191A1, 191A2, 191B, 192, 193. 

Devaux-Decorniiers, Michel, 187B4. 

De Verchères, Dame, 187B22. 

De Verchères, Demoiselle, 194D2. 

Devoyelle, Chs. Jos., G8. 

Diel, Jacques, 105M1, 113, 127B, 127C. 

Dillon, M., IGlB. 

Divelec-Quimper, Louis, 187B20. 

Dobie, Pierre, 114K2. 

Dobie, Richard, 182 lî, 182C. 

Doire, Charles, 47G. 

Doire de Bondy, Jacques, 141. 



i 



S: 






-i 






i 



I, 



.'Î24 



Dollici' de CasHon, .")."), 98, lL'7, 1 .">(;, ms, 177, 181Z. 

Dontiy, Ai'inand, l*ti*e, 51. 

J)oi'val, Jos., 105L5. 

Drapeuu-Dost'oi'^'CH, Jean, 72, 1S7IÎL*.'?, lî)5. 

J)r()not (1(^ Carciucvilh', Claude, lOlîA. 

Di'onillard-La prise, (Mis., ISlIlh,'?, lS7J{bl, 187Bb2. 

Dr()uillai'd-Iia|»ris<', .Marie, ]81MI»1'. 

Drouillard-Laitrise, Keué, 181HI». 

Dnbeau-Clievalier, Pierre, S!), MO, D.'i, î)4. 

Dubois, Alexis, 181Aa, ISlIlbl, ISlEc. 

Dubois, l']tieune, 10r,L4, ]1.')A1. 

Dubois-Lajoie, Pierre I^uaee, L'.'iA, 108, 181 Aa. 

Dubreuil-St-Félix, J. B., 210A. 

Dubue, Vve, 181 Ce. 

Dubuisson, Sr., 114Q. 

Dubuissou, Subtil Pierre, 131. 

Dubuissou, Veuve, 18GA. 

Du Calvaire, Rue, 121, l."i!). 

Dueharnie, Louis, .">!), (50, 187P.8, 187B23. 

Du<'liariiie, l'ierre, 187P>r). 

Dueliateau, Sr., 127IÎ. 

Duchesuois, Etienne, 185A, 185B. 

Du('h(>n<iuet (voir Lefebvre), 154. 

Dudevoir, Claude, 105M1, 105A2, 106A, 14, 113. 

Dulaux, Jos., 1871Î15, 185B1G. 

Dufeste, Jacques, lOSBl, 1G3C1. 

Dufort, Jos., 21GC, 21GL, 21GI. 

Dufort, Ths., 21()C. 

DuCort-Latour, .los., IDIAI, 192C. 

Dufresne, Ant., 171, 172. 

Dufresne, Sr., 1051 G. 

Dufresne, Janvrin, 145. 



— o^o 



Diifrcsno, Xicolus, l.'JOB. 

J)' ly-l)('sauIiii<Ms, Tlioiiiiis, 120A5. 

l>.iKa.st, .loH., lOrKî, 105JI. 

Dn^ïast-riafontiiiiir, Vincent, 114, 115. 

l)ii^Mia.v-J5(»isl)iian(, Sidiac, ',W, (m. 

iMilonj!^, .JacqiicH, îiii. 

Diilon^, |{(mh'', Tùi. 

iMiloiiji;, liichanl, ISlEc. 

Diiloiiopré, Sr., li'^A, 123IÎ. 

Dnindo do GrcHlon, Daiiid, G9, lOli, 193. 

I)nlnd«'-l[uet, MiclM'l, Um\, UmVJ. 

Dumas, Wr., liyjVC. 

Diimbai-, Giiill., 74-1. 
Dniiici'jçuc, Frs., 173. 

Dniiie.st, Eustacho, 1G3C3. 

Dunu'st, Fivs., 18215. 

])uiiu'yiiioii, EtuMine, 58, G3, G4. 

J)imionclKd, licrn., 102M. 

Dniiioucliol. Louis, 1(;3A. 

J)niiion('lit'l, Paul, 12710, 221, 120A2, 1271), 185F 

Diiinoiilin, Louis, IGIB. 

])ui)]('ssis, Fabei-, 48E, 47E. 

Dupicssis Jos., 180A, 1811Î. 

Duplessis, Thos., 1G2E. 

Duplessis, Vve, 181Dd, 187B10. 

Diquet-Madry, Ant., Gl, 102M. 

Dupi'é-Lecomte, J. 13., 103G, 148, 149. 

Dupré-Leconite, Ls., 40, 

Durivage, Etieune, 152C. 

Durocher, J. B., 25, G3, G4, 71-2. 

Dui'ocher, Jos., 23C, 152E. 

Duroseau, Antoine, 1G3C4, 180D. 

Duroussel, J. B., 102L, 124B3. 

Dusable, Ang., Vve Chaboulier, 191A1. 



I 
p. I 

il 

1 

I 



i 



ï I 



: 



- 320 — 



Dutrcinhlc-DcHi'OHU'iH, .1. 15., IO.M:. 

Diivjil, Louis, 15(JA. 

JJiivoi'iia.v, Vvo, 105111. 

Diivcrimy, Si*., 105C. 

Diivivlci-Foui'iiicr, Hector, 12Î). 

Ecole, 11'7, 127A. 

Ki'Hver, Vve Jean, 181 X. 

E(1},M', (Juin., 1051,4, IIOA. 

Ed^'c, Samuel, 'M. 

Eglise N.-D., 157. 

Engnive-Laviolette, Pierre, 84, 2{){>. 

Ernialinj>('r, Sr. Laurent, 47A, 47C 

Etienne-Durivajic .Jos., 115B. 

Etienne de Clairin, Denis, 10, ,3r{. 

rabrique de Montréal, 78, 102M, 1021', 10(54)2, 124A2, 157. 

158, 1011), 1(;2A, [87H, 187(\ 188, V.VAA, V.VMl, 103A. 
Fairis, Huches, î). 
Faucher, Sr., 1281Î. 
Feltz, Ferdinand, lOSA, 181TT. 
Feron-Sancerre, Jean, 1281Î, 202. 
Feuilh'tot, .los., 181II. 
Fezeret, (^laude, 41, 49. 
Fezeret. Kené, 37, 107, 1030. 
Filian-Dnbois. Frs., 1871il3, 187rn(;. 
Filiau-Dnhois, Jean, 11)313, 
Fiset, Pierre, 174. 

Fleuriniont, Pierre, Sr. de Noyelle, 1810PX. 
Fluine, Nic(das, 127C. 
Fois.v, Martin, 187B11. 
Fonibrune, Jean, IGG. 
Fontaine, Louis, 187B11. 
Fontaine, Pierre, 181Cc. 
Fontblanche-C^uesnel, Jaccpies, 17, 19. 
Fontblanche-Quesnel, Jean, 21. 



, 



— 327 — 



Fontblam'lic-C/ucNiu'l, Hol»., IS, 20. 

Fouteiu'lle-ChaiiiimKiM', .h'au, lOlIT, 1(H»(\ 10l»(J. HU'II. 1021. 

1050, lOfiir, ISTIUÎ), LSTliL'O, lï<TlJl'l. 
Fontigny, Phmit, (»:M)1. 
Forant, AndiY», ISTini. 

ForeHtier, Ant., IK», 121, 122, IHUV, l.Sl«, 201. 
l^'oretier-Lafortunc, Etienne, ISIU. 
Foretier, Pioire, 35, 102S, 102T, 105A1, 105153, 105C, 121, 

lOlA, 1(;2A, 1(;3C3, 1(1304, 18GA, 1871{21. 
Foi'get-DeHpatis, Nie, 116. 
Fortifications, 31, 77, 215. 225. 
Forsyth, John, 187 Al. 

Forsyth, Thos., 187A1, 187A2, 187H5, 187«8. 
Foucher, Sr., 51, 1051). 
Fouchet, Ant., KJlIt. 
Fouchet, Jr., lOlB, KilA, 124B2. 
Fouilier, Sr., 21. 

Fournier-Duvivior, Iloctor, 102 DI). 
Foiirnier-Préfontaiuo, Adrien, 204A. 
Franchère, Gabriel, 47C, 1801), 181Bb2, 187A1, 187A2, 187B5, 

187B8. 
Frappier, Michel, 187Bb2. 
Fraser, Sr., 201, 202, 203, 204B1. 

Frobisher, Sr., 59, GO. , 

Frobisher, Benjamin, 184A,B,C, 185B. 
Frobisher, J. H., 181IIh, 181Ii, 185A,B,C,D. 
Frolin, Pierre, 184A. 
Gadois-Maugé, Jacques, 2 16 A. 
Gadois-Maiigé, J. B., 102Q, 103E. 
(îadoi.s-Maugé, Pierre, 102, 102AA, 103E, 102EE, 102G, 102K, 

102M, 102P, 102Q, 102K, 102X, 108, 129. , ,, . 
Gagné, Basile, 102K. 



I. 



— ai's — 



l: V 



18510, 



GajJiiu'', .Tjumiucs, ir)4A. 
îafîiié, IMene, :U, ;{7, 14(1, 14S. 
îalipcau, (Jillcs, ISII, ISIT. 
îaiiicliu, Délies, KiL'JJ. 
Jainelin, .lus, 1\M\ ISi'li. 
îaiiielin, Tjiiiacc, 47Ia 47M, 47\, 4SA, 1).'^ 
îanielin, Mauj-ias, IMerie, 74-2, 10(11)1 10(11)1», 128A. 
iareau-Saiiitoiijie, .Jean, 47I"\ ir)2(\ 
laivan-Saiiit(»i)^(N IMciiv, iniM). 
îai'('au-\'a<lelK»n('()(Mii-, .lacques, 1020. 
Janiier, (Jillcs, ISlFf. , ' 

iassicn. Fis., 4S(\ ISIH, 1S7IÎ14, l'IlAl». 
îassieii-TomanjAvau, K(Mié, 4S(\ 10l»V, 102Z, 1X51$, 
1S5I. • •• 

atiiieaii-Laivj«l(\ l'rs., 1S71ÎK}. 

anchct, Catlicriiu'. X'vc Mij^coii, 11*, 1.S7. 

audet, l)()iiiini(HH', KKiF, 10!). ' 

au<lin-(Mialill()ii. ricnv, lî):{. ' ' 

audrv-lionil.oTiiii»'!*', Nicolas, 70, ISIX, 1S4(\ lS7IiO, lOlAl». 

aiithicv, .Jean, ISKîjj;. 

anthici-, .los., 01, lOiil». 

antlii('i--St-(U'riiiaiii. IMcne, Kii»!-:, M\i(\ 

autIii(M--HalK>t, Picn-c, 105IJ. lOC.Dl. 

aulliicr (le N'ai-ciiiM's. Délies, 1S7150. 

audiiei- (le Laverendiye, 154. 

ay, A 11(1 lé, lS7r>(>. 

eo, (îe()i-<>-es, :{5. 

ervais, (Mias., 1(;:{. ICC. 

ei'vais, .leaii, 15C. 

ervais, I.ouis, IL'SA. 1C;{D. 

eivai.s, Xicola.s, IC.U'.l, ISIL. ' ' , 

eivais-Dui»uis, Pieiic, ll.*0('. 



aLȔ) 



Houry, Alexandre, ;îS, 8!), VM. 

]I(Mault-St-Micli('l, Fiaii(;ois, KKUM. 

lleibiu, Si-., IOlM). 11-7151. 

llci'tel (le r.ennbassin, IMono, ISTIJ.'), ISTIiS, 187I11S, ISTlîlO. 

lleivieux, -hiciiues, 1*4. 

ircrvieiix, .1. lî., 1)1, Î)L', iKi, }).■). iL'IlAx, mOA. 

llcivioiix, Léon .1. !>., 14(ÎA. 

lleivienx, rienv .1. lî., Kl. i'4. 

llciy-Diiplant»''. (Mis., 4SI:, 4SF, 1(»21I. 

1 Ici y-l)ii plant»', .laccincs, lOL'Il. 

llilarey. Moïse, 7i), 8S. 

llistie, -los,, 17(5. 

Hodiesne, (îervais, lUIi, 114(\ 

Ilostin-Maiineaii, IMeire, ISIM, ISIX. 

llûlej-Dieii, 2S, 47. 4s. (m. <;(;, ITh, 17l', 177, 17S, ISL. 

Hôtesse, Panl, lS4i:, lsr»(J. 

lloué-Lalibei-té, Nie, lL'7IO. 

Howard. Aos., .">, ('►, ]7i. 

llni)enlean, 4. T,., 102X. 

llnhoux-l)eslon<;(4ianips, Matliien, 17(5, 177. 

iriil)onx-heslon<i( liainps, 4ean, ISl.M. 

iliiiUlies, Major, KUA, 1(K{1), 104(1, 1(17. 1S7A1. IS7A1'. lS71i.">, 

1S715S. 
lliiyron, (îiiill., ir»4. 
Ihi.unet, Keiié, lS7r.l 1. 

lliiiiaii!t-l)es(4iaiiips, André. 1S71511, IS71Î17. , , 

lliiiianlt, Pierre, L'Oi». lM)7. , . . , . , , 

lliiiiauK, Toiissaiiif, ÎM, !>L'. . ..; 

llnrner, Will., KUAIÎ. .i,,.. ,.. . , 

lliiitebisc, Louis, l;!."!. . , : . .. , .» 

ihulehisc, Za(4iarie, 10. y (. ...;•!•. i . 

Ilnsard-Laniollière, l'raneois, 1. ,, , v , ,,, ! 



i II 

!"- 1 

kl 



— 330 - 



1.7) H 



Gervais, Urbain, 150, 103. 

Giasson, DUes, 115 li, 115C, 120B2. 

Giassoii, Jacques, 137. 

Giasson, Jean, 10. ^ 

Giasson, Vve, née Lcnioîne, 135. 

Gibault, Etienne, 105L1, LO, 120B3, 181Ee, 225. 

Gibault, Gabriel, 102 U. 

Giiardin, Chas., 181N. 

Girandean-Lapraiiie, Frs., 35. 

Gitard-Lespei-ance, André, 175A. 

Godé, Nicolas, 120A, 125, 120, 127. 

Godefroy de Tonnancourt, Sr., 40. 

Godefroy de Vieux-Pont, J. B., 180B, ISlDd. 

Gonneville-Kapalais, Clis., lOlA, lOlB. 

Gony, Sr., 47C. 

Gouin-Chanii)af>ne, Sebastien, 212. 

Goyau-Lagarde, Gnill., 154, 155. 

Goyer-Iielisle, Jos., 172. 

Graham, Félix, I8IHI1, ISlIi. 

Grant, Gnill., 152B, 152D, 152E, 200B1. 

Grant, Jean, 150A. 

Grasset de St-Sauveur, André, 79, 80. 

Gray, John, 74-2, 84, 90, 93, 107, 195A2, 195B, 190A1, 190A2. 

Gray, Josephte, 52. 

Gray, Shérif, 137. 

Greffe, 125A. 

Grineau-Boisjoly, Jean, 181Gg, 181Ii. , 

Groulx, Michel, 212. 

Guerbois, Martin, 218. 

Guerin, Jean, HOC. 

Guerin, Jos., 190B2. 

Guerin, Silvain, 216-3. 



— 331 - 

(Îuichard-Lasonde, Jean, 182A, 184D. 

(Juillet de Chaumont, Aiig., 104N3, 195A2, 196A1. 

(iuillet de Chaumont, Nicolas, 195IÎ. 

Gnillet, Mathurin, 125B2. 

Oiiillet, Paul, 25, 111. 

(îuilmin. Chas., 120B1. 

(Îuilmot-Lalande, Frs., 91, ISlFf. 

Guillet-Duplessis, Noël, 181Dd. 

Guillon, J B. 123A, 129A, 161B, 181L, 181M. 

Guillory, Simon, 42, 43, 57, 57, 119, 184D. 

Guyon-Després, Jos., 5, 6, 15, 47G, 47N, 74, 75, 104K, 198. 

Guiotte, Revd. Etienne, 65, 66, 177. 

Guy, André, 46, 114A. 

Guy, Jean, 20, 21. 

Guy, Pierre, 17, 19, 72, 104N4, 120Ax, 152C, 179B, 179C, 

180B, 187B6. 
Halle, Pierre, 181C. 
Ilallowell, James, 181Ff, 181Gf. 
Hamelin, Sr., 72. 
Hardy, Thos., 106D1. 
Hantelay, Richard, 152B2, 152C. 
Hauterive, Sr., 75. 

Hay, Alexander, 103A, 103D, 104G, 107. 
Hay, Pierre, 205. 

Haywood, Sr., 103A, 103D, 104G, 107, 127C. 
Hazur-Petit, François, 4, 119, 120B. 140. 
Hébert-Leger, 106B4. 
Heleret, Moïse, 93. 
Ilenderson, Robert, 9, 10. 
Henery, Alex., 103D, 107. 
Meugard des Seigneurs, 20. 
Henry, Michel, 124B2. F 1 t, {^ .;m 



n.. 






il 



— aai» 



Ilyvon-Li'her, l*ioi-ir, 1011). 

Tncciidic, 7S. 

Iiiibcan, l'icii-c. lOlC. 

Isoiiihai-t, Tohic. 1:{1. 

-lacol», Dame. 40. 1141.. 

•lacob, Saiiiucl, .">, (», ir>. 

.Fansoii-I.a]»aliii<'. Aiidiv. ."iS, (U, lsr)A, IS.jB,. ISTIMO. 

.lansoii-Lapaliiic. Doiiiiii.. lOi'A, lOi'IS, lOllî, 1021). 

.lansoii-ljaitaliiic, IMciie, 1271), 1S7A. 

.lany, llcnii, 101 K, lOl'K. IIMI. 102(;, 10211, 102L, LSllIh. 

•lany, .1. IJ.. 102(J. 1021. ISlllh. 

.lean-liaiiiaichc. l'is.. l."'!). 

.rcannol, l'is.. 02. 

fh'aniiot. -Matin, isr». 

fleaniiot. IMcirc. 02. 

-h'snitcs. 1S7151S. 1S7IÎ1Î). 1S7I520. lS7r.21. 1S71{24. lS7n2: 



is7(\ ISS. 100. 101. 101 r>. loïc 



Jette 



lOS. 



.»). 



Jette, Nicolas. 10!)î;. 

.lohert. .1. lî.. 10211. IIIL. ISIO. ISll, ISIX. ISIV. 

.lohiii. Fis.. lS7i;22. 

Jodoiii. André. IS.")!'. 

.Johnson. Chevalier. ."»0. 00. 7(i-r). IS.Mî. 1S.~)(', 1S.~»1). 

-loliel, Ims.. 10:'.(M. 

.I«uieaii-e. Daniel de diaheit. S. 101 11, 1!»S, 202. 20:!. 204U1. 

Jordan. .laeoO. OX. (M, 7n, S4. I0:5i:. 202, 20:{, 204IU. 

Jourdain. (înill. Alex.. l.~»l. ir,(il). ISIT, ISHJ. 

Jourdain-!. ahrosse, Denis. IS.~».M. 1S7IÎ17. ,: 

Jourlan-lial'rieain. .Iae(|ues. IIOI^. 210A. i , 

Joussiaunie. liéonard. 10.~>.M,". 10,~>.M4. 

Joussiaunie-St-IMerre. l'ienc. 10:">.M1. lOriM.'), 21(iD. 21(il': 



21(1 F. 210(1 



11 ;i .l-=. 



■ ; I r. 



— 333 — 



, ( 



Jousset-Laloire, Pierre, 51», I.STBIO, 183U2. 

Jutiiis-Desrosiers, J. B., 47D. 

,lu(lun-eiiu, dis., 143. 

.Iiidah, Samuel, 48F. 

Juillet, dis., 181F. 

Kay, Guillaume, 152IÎ, ]r>2(\ 152E. 

K('i'j;ieeolet, Nicolas, 105L2. 

Lal)eaumc, Sr. de, 155. 

Labitte-Crepin, Frs., 134. 

Lal»rosse, dis., 35. 

l.ahrosse, Denis, 19()A2. 

Lalnosse, Paul, 185G, 185M. 

Lacelle, Jacques, 105L5, 1151i, 224, 225. 

Lacliaussée, Sr., 47Ii, 47J). • • 

Lacheiiaie, Philii)i)e, 102M, 102O. 

Larombe, Ant., 105D. 187B0. 

Lacoi-ne, Josué (le diajit, 39, 40. 

Lacoriic. Louis, de diai»t, 111, l!)(;r>l. 

Laconic, St-Louis, 40, 152, 153. 

Lacoiiio, Luc de diapt, 140(\ 141, 145, 14(ÎB, 14()A, 147, 151, 

1.52H. 
Lacroix, dis. Hubert, 183. ' '. - 

Lacroix, .lac(iues Hubert, 19, 53, 184B. 
Lacroix, .leau, 181G. . 

La( i-oix, .los., 181 S, 181T. 
Lacroix, Ignace, 17, 18, 47F, 114A. 
liacroix, Nicolas, 183. 
Lacroix, 1 aul, 1801), 18ir»b2. 

l-aci(»ix, l.*ierr<', 104N. • . . 

Lacroix, \'ve née Catlierine Giasson, 181Y. • 
Larar<>ue-Ste-Foye, Frs., 117, 120r4. 
Lat'aye, J^onis, 127. 



*' 



Su: 

t. 

m 

il 



*,-. ...I ' 



m;,) 



m 



— 334 — 




Lafontaiiie, Fr,s. Bern., 120B3. , 
Lafresni(M-p, Sr. de, 187R5, 187R8. ' 
LagaïU'hetière, Sr. de, 12. 
Lagenois, Vincent, 181F. 
Lagenois, Zaeharie, 124B1, 124B2. 
Lajennesse, Sr., 181C. ,. , 

Lalande, Jean, 1520, 187A2. ' 
Lamarque-Marin, Paul, 106D2, 121, 122 
Lambert, Sr., 10510. 
Lambert, Délie, 184. 
LaîMouodière, Dame, 13A, 13B, 13C. 
Lamothe, C'iaude, 1(>7. 
Lamothe, Joseph, 10 111. ( 

Lamothe, Pierre, 124 B2, 125. 
Lamoureiix-Ht (Jermain, Pierre, 43, 44, 45 
Lamj-Desfonds, Louis, 52, 133. 
Lamy, J. B., 148. 
Lanceleiir, René, 1 84. 
Laneogné, Pierre, 18(>(\ , . 

Landry, Louis, 102E1-:. 
Langevin-Laeroix, ^lathieu, 111. 
Langevin, Michel, 187P>Î). 
Langlois, Jacques, 33, 35. 
Langlois, Louis, 1(13(^3. 
Langlois, Robert, 17, 18. 
Langloiserie, Piot de, Chs. (}., 98, 
Laperle, Dame, (55. 
Lapipardière, Sr. de, 150A. 
Laporte-St-Georges, Jacques, 184. 
Laporte, Jean Louis, 105M5. 
Laprarie-St-Denis, Vve, née Huot, 185II 
Larche, Chs., 48C\ 



l'-r 



.1. "tt. I 

f UH- I I •'»' I 

. -,1 I .ir, 

I 

■ ■■.;.>: ." 



m; I 



< ! i.'M 



>' i 



335 



M '. •_ 1 '. I 



li) ! ,'M(';'t ,ill;.'i 1, 



il. .\<:\u\i\'i. 
i ! i'' I .. •»■)•, .t' ! in =1 X ' ». 

•■HT'^I .■nl'f':] .'lII'IO,!';, 
M-'J. t , i ! M' t ( .MW ! ■' !'l'>. 
. 1 ''. .MiMC' ! .-f',) I !; / i.-i'i. 
! ' I w't ! .■'ic'O, ! Il( il; ; l; l'i. 

/l'-I ,10! [\'A't<i\ , j (■.,ii.;! . •■,[!, ,7,, , ,, 



., ii'i 



■!lî <ln;'iM -iCrii 



[1 r 



<;.» 



Lairlie, riiilii)i)<^, 181M, 187B21 

Lairheveqiie, Aijîitlie, Vve V-viinet, 191A1. 

l.aiclicvcqiie, Alex., 116C. 

LiiirIi('V(!qiie, Jacques, 1()2D, 102E. 

Laiclieveqiie, Jean, 138. 

Lairli('V(Miue-Lai)ronieiia(le, J. B., 187B2, 194C. 

liaiclicveqiu', riiil., 217. 

l.aid.v, Louis, 10515, lOOCl 

Larisay, dis., 105C. 

Laiivé-DclisN', IMiil.. 1S7B11 

l.aioelie, Si'., 72, 100D2. 

Laroche, Vve, 120A5. 

Lar(tc(]ue, Pierre, 183Ç 

Laroiide, Sr., 103D. 

Laioude-Bourassa, 10411, 1041, 104L. 

Lartigue, Sr., 18510, 1851. 

Lasalle, J. B., 131. 

Lassaut-Desruisseaux, Pierre, 112. 

Lasci le-Lafornie, Claude, 51. 

Lasciiv, (îuill., lOlB. 

Latonche-St-Jean, Jean, 102M, 102y. 

Latour, Jean de, 47G, 47H, 471, 134. 

Laurent, Pierre, -Jr., 177. 

Laurent-Bericlion, Sylois, 114K2, 120A5, 120A4. 

Lauzon, Clis. de, 101. ' ' ' ' '' 

Lauzon, ^^icolas, 222. 

Lauzon, Séraphin, 87, 220 

Lavalirie, Séraphine, Margaue de^ 1G5A, 173, 1G5C, 174, 181M, 

J810, 181P. 
J^ivaltrie, Seigneur de, 1G5C. 
Laviniodière, Sr., 187B15. ' 

Lelicau, Jacquet, 48D. ' 



.;i 



. i i ' ' 



■ -.S.i'iiU l-'t-C>'>'i. 

■'.! ; .ii'Vil . <\l ..r. !, 

'- .'. .jllt •' -•< i-j Ml - l',\ 

J ) (< j .1' ! I i. ■ iiwn . 
■ i , ■ I i.'''i I ,1 ijii. '■'■•,. 

'il ,--i /i' ' .' ,.'■; .il > . ., 
i'i iii: .1 (' .-.'tiui >■■. 

i"'';i ,n.','.<. -l'i.MC,-. 

;: .. i/. .-.fi. .-! ; ' Mt-i. 

t 



iCMl 



il.-i. 



•iiif .! l'I , J'!';('ni(;.i .I'»;!!» >• i>. ''IM'- . 



L 



{^ 



il 



i . 



1^'! 



fi 



— 330 





LH.eaii, Joseph, 11», ll»4Hr), 125B2, 125B1. 

LcIk'UII, Louis, 133. 

Lelunin, Kcné, 1051). 

Lcber de Seiineville, Jacq., 1, 12, 23, 24, 98, 150, 151. 

Lel)(M' (le Seiiiieville, .Jean, 47ir, 471. 

Lt'bel de St-l'aul, 24 

Lebloiid, Miehel, KiO. 

Leboeiif, Pierre, 1S7P.20. 

Lehoeuf, Kené, lS7n()-l, lS7Ii(;-2. 

Lebretoii, Ileuii, 125 H 1. 

Leeavaliei', Dame, 51. 

Lecavaliei-, Louis, 10(51)1. 

Leeavalier, Kobeit, lOdKIO, 104, 104M, 104N, 105. 

Leceif-Lachasse, Pierre, 1021)1), 102EE, 10513, 184A, 1S5A. 

Lechassier, Frs., (19, 93, 95, 224, 225. 

Leclielle, .lean, 1151Î2, 120(\ 120Cri, 130A, 205, 20G, 207A. 

Leconipte-Dupré, .L P.., 103G, 148, 149. 

Leeoini)te-l)ni)ré, Louis, 23, 23r, 40, 124. 

Lecomte, Urbain, 190(\ 

Leeours, Denis, lOH, lOlL. 

Lecours, Micliel, 102i:i«:. 

Leeuyer, Jean, 10513. 

Leeuyer, Jos. M., 3. 

Leduc, Jean, 41, 102(^ 1S5, 102A, 102B. 

Leduc, Pierre, 103H, 112, 204 H2. 

Leduc-St-Onier, Lambert, 134, 109. 

Leduc, Woulij>;ny, 13(\ 

Lefebvre, ('bas., 05, 0('>, 07, ISIC, 191 A2, 190B2, 19GC, 58, 

183C. 
Lefebvre, Geoffi-oy, 224, 225. 
Lefebvre, Hippolyte, 102B, 102(\ 
Lefebvre-Auger, J. B., 03, 04, 102x. 






— 3;i7 — 



I 



Lcfchvi'c-DuclioïKpict, Louis, :{.">, l.Sl, 101 II. IT.', ITC, ir>4. 
L('M)Vi't'-Du«li(>n(|nH, V'wvvo, ISIII, ISU', ISTIMî», ISTUlM), 



MX 



.Ichvie, N'icolas, liM)A,L*l'4. 

cfchvi'c, liod., \{)'2il 

ctoui-ciir-CliaiiipajAnc, Louis, 1 ()!*('. 

croni-rcan, I^s., liUI»-. 

<',naiMl(Mii- <](' ('oni-t'.Miiaiiclic, l'is., \7'.i. 

('i>îU(l('ur (le St-IMei-i-e, .lac(|U('s, 1(».S. 

cj-ci-. Si-., 141. 

ciiiaiul. .1. 15., 1. L'I, l(r.l!:{, io:.(\ I^TIî, ir>l, 1.-,21î, 1ô2C. 

('.yias, .Icaii, l'I, KiL'Cî. 

cjiias, .[. lî., ;iS, 39. 

cjUras-IMci-rcvilIc, Si-, de, L'^IX. 

cjiuay, Al(\\is, 4711. 

('.miay, l'is., ISlIOe. 

(',i•^lel•(•ll{^ Ant., 11515. 

('lioii('-Lalih<'i-t('', Nicolas, 1S4C 

('iiiaitir-Laïuoiillc, l'^'is., 140. 

cniay-Dcloniic, Paul, Kl.'iCl. 

('iiiiiv-Maisolct, .1. 15., 154. 

(Miioiuc <le (Miatcauiiuay, Cliai-lcs, 1, 18, '2',i, l'I, L'5, 70. 01, 

1)1', 101, 110, 15(), 151, 151», 1S4 
cnioinc, (Mis., liarou de Lou.nucuil, 47L, 4731, 17X, 4.SA. 
cuioiiic do Lon<;u(Miil, .lacqucs, 1, 2, ;}, i;{, li'C». 
ciiKtiuc des 1 ins, Jacciucs, IJMiAl, lî)5Al*, liOOA, lî)51{. 
ciuoiiic de Ste llélè'-c, .lac(iues, 158. 
«'luoinc de liienvilh, .J. 15., 15lMî. 
cnioine de Cliateauj^uay, Louis, 15215. 
eiinox. Si-., 158. 



CtlOll 



.1. 15., 105A2. 



enoii-, Jos., ISIS. 



— 338 



Lcuoii-Touijiiij'oaii, Vincent, 76-1, 102R, 181L, 181S, 181 T. 

Li'odlc, Docteur, iSlY. 

Lepage, Jos. Frs., 87. 

Leitallieiir-Lafei'té, dis., 1(521). 

Lepallienr, Michel, 104 Aa, 105C. 

Leroux, Hubert, 1(50. 

Leroux, Louis, 47B, 

Leroy, Pierre, ISK^. . • 

Lesly, Jean, 183B2. 

Lestage, Pierre, 48F, 49, 102O, 124A, 152B, 181G, ISIQ, 

187B21. 
Lestage, Vve, 187B11. ■ 

Lesueur, Pierre, 49. 
Leverrier, Frs., lOOB, 100B4, lOGC 
Leves(]ue, Frs., 120C4. 

Levestou, Sr., 42. ' . 

Levrau de Langy, J. B., 187B19 187B20. 
Levy, Salonion, 1031), 103E, 108. • . 

L'huilier-Chevalier, Frs., 182C. 
L'huilier-Desvignes, Jacq., 181F, 187B23. 
L'huilier-Chevalier, Micliel, 187B19. ^ . ■ 

Lilly, Jean, 52, 152C, 152D, 152C. 
Linctot, Sr. de, 39. 
Loatman, J. B., 102T. - 
Lobiuois, Sr., 181U. 

Loisel, Ls., 72, 195. - , . ' 

Lorrain, Jean, 187B13. . ' 

Lorrain, Pierre, G5, GO. .' ; 

Lory-Gargot, Frs., G2. . , ' 

Loubet, Philippe, 9, 10, 47C. - - 

Loupe, Jacques, 102CC. _; : 

Lucas, Pierre, 113. > . ,. 



— 339 — 

Lupieu-llaion, Aut., 113, 171, 17-', L'OIA. 

Jjiipiou-Jiîiroii, .Jos, 103C1. 

Lr.])ieii-Jîaron, rieire, 181C. 

liusigiiau, Chs., li'0C4. 

Miidelaiiie, .1. li., 3."). 

Madore, Chs., lOÔKi. 

Maddox, Daniel, lOl'T, i()5L5, 181H. 

Madry, Vve, née Jeanne Kenaud. 

Magasin du roy, 98. 

Magnan-Lesi)éiauce, Ant., 23D, 95. 

Magnan-Lespéiance, Jean, 17, 20, 23C, 23D. 

Magué-Laei'oix, Sébastien, 114F. 

Maiguai'd, Jean, 184A. 

Maillot, Fvs, 42, 114K1, 114K2. 

Maillot, Jac(iues, 191. 

Maillot, Jean, 184. 

Maisonneuve, Paul de Cliomedy, 115, 191. 

Malidor, Louis, 181Cc. 

Malidoi-, Sébastien, 194C, 194D2. 

Mallet, Jean, 102O. 

Mallet, Louis, 2. 

Mallet, Pierre, 1. 7, 02, 1871U0. 

Malo, Jean, 10512. " 

Manassé, Pierre, 47B. : 

Maray de la Chauvignerie, Michel, 181R. 

Marc, Jean, 187B23. 

Marchand, Mcolas, 71. 

Marché (place du), 9, 20. 

Marcheteau-Desnoyers, J. B., 120C4. 

Marcheteau-Desnoyers, Jos., 114C. 

Marcheteau-Desnoyers, Laurent, 114D. 

Marcheteau-Desnoyers, Pierre, 114H. 






A./ 






^ ■-■! 

fi',}; 






- :uo — 



Miiiesi L«'|.iii(', .1. 15., isr»i:. isr.i. isTin;{, kstiui. 

Mjiiicr-Slc-.MiiiM', I.oniM, 7, 14, l!l. 

Alaiin. I M'Iic, Ki.'MU. 

Marol-liiilutnlô, .Ijkmhu'h, JllAl, l'IlAl'. 

Mar(|nis. Sr., 71-;?. 

MaiH, Klirinic, HIl'C. 

Miii-s, .l<'iin, \Xi, 

Mars, SiiiKHi, 'M. 

Mais-Comtois, Fis., KLM), lOlMI, KL'L. 

Mailcl, Klicmu', iL'OAl. llMlAl', 1l'0A;{. 

Mail«'l, .la«'(|U('s, l'HIII. 

Mailcl, .Icaii. 1!IS. 

Mailcl, .Ic.s., HIL'I, KLMI, 1(H»(Î, H'OA.",. 

Martel. IMcnc, ll'OCl, li71{l. 

Maitinct FoiitlilanclM'. .N'.in, IOlMII'», IOlH^, lin, Kl.j. 

.Maitiiiol. .Icaimc, L'l(;|{, LMdC. 

Massis, Jos., Hil I!. 

Masse'', Martin, H». 

Mass('-, MiclM'l, 2. 

MauWlaiic (]v St-Aiiiant, J. \i., VM't. 

Mau^v, Claude, lOS. 

Marin de Lamaiinic, Si-., 1 i. 

Mau'-ne, (Mande, 14, :>!, 52, l.'ir», 1(17, 171, 177, 181. 

Alaniice-Lafontaine, 15einai-d, iL'OCl. 

Mani-ice-Lat'ontaine, ('lande, 17.S, 174. 

Maniice-Lafontaiue, I<^i-s., 174. 

Manricean, Si-., iL'OAl», UlMi. 

Mayiand, Jean, lS7r.L», 1S7I{1)1'. 

Mayiand, .leanne, \'ve Dnbi-enil, 1871517. 

M<('(»nl, Si-., 10411, 1041, 104L. 1(»4M, 1()4X. 

MeFailane, IMeiie, lO.nLlî. 

Medill, .)<»lin, 4SF, ISIT, ISIT. 



— a4l — 

McKcjmcy. Sr. 1 1 I Kl', IlMIA i, H'OA."». 

McKiiidlay, Sr, ISIT, ISIS. 

Mcl.oiid, Aiidir, 10!!:. 1 

M<Tavisli, ISL'A, IS:{|{1 1S:{IJ2. 

Mnianl, .1. H., lOliM. 

.\I('iiar<l-Saiu(()iij;(', L<niiH, (10, ls;n{L'. 

Mcnaid, Kayinond, 'A, 4, ISIUM, IKiC. 

M«'ii«'s.son, Vincent, 1S7I5-. 

Mention, .leanne, \'ve Trudeau, 211 Al. 

Mei'cereau, Pierre, '27. 

Meiril, André, 74-1. 

Meikelie, .lolin, l(r>L2. 

Metivier, naithel., iL'DH. 

Me/-ièie-Lepellé, Alexis, '.\2, lOl'IUi, 140A, 14()«. 

Mezièie, IMenc Vvh., (iS, KMIDL», iL'l, 122, 12:{H, 140A, 14011, 

2t);i. 
Miclialet, Melcliior, KU. 

Michiliniakinac, (rue), 4, 1.'), 10. 

Miyeon de Uransat, .1. H., 27, 10:iA, 104, \H7. 

Mifi'eon de La^auclietière, 1S7A, 1S7A1. 

Aliguot-I.at'i-enaye, René, 53. 

Miler, Valentin, 174. 

JMillet-Iieauceron, Nicolas, ."i."», 1S2. 

Millet, Frs., 40, lO.'UU. 

Millot, (Munies, 11.".. 

Millot, Jacijues, 114, 1141), IIS. 

Millot, Jean, 42, 4:?, 4.",, 114, HT). 

Miot-Printenijjs, Jean, lir)(\ 

Miville, (Mis., lOni:, 102(14, 1040. 

Miran, liernard, 125IU. 

Mittleberger, John, ar>, 40, 58. 



]Moii>nard, Jean, 52. 






if 



— 342 — 



^Foison, Aiit., 120A4, 120B2, V20\V.\. 

Moison, .leîiii. lOÔIJi, 10r)L(i, ]()r)M2. 

Molci- ( Laloiidc). 

]M()h'i-Las<»ii(le, I-'is., .'}.">. 

]\r<)nar()U(', lierre, 34. 

^ronif'i-Lanj^uedoc, Jean, lOlE. 

]\r()iiiiié, Jos., 40. 

Monnicr, Alexis, 27, 02, 102:\r, 104P.12, 1871Î12. 

Mont^olfier, Kvd., (iS, 17Î)B. 

]\r(»n(i<;iiy, Sr. de, 11 7A. 

Moiitrenil, René, 7(»-3. 

;M()(|uin, .lae(|ues, 71-2, 83, 19(IB1. 

M(»(iuiii, Malliuiiii, S3, 8S, 1871521, lî)415. 

^Morand, .Jean, 187151(5. 

Morand, Nicolas, 187HÎ), 107, 185D. 

^[oiand-Lacliai'})ente, Vineent, 57, 74-1, 217B. 

Momiu, Ednie, 51, 71-3, 180, 181Cc. 

^loreau-Lapoite, Mario, lOdlil. 

Moreaii, Urbain Fi's., 152E. 

]\rorean-.lolieoenr, Jean, 100. 

Morel-M adore, l-^rs., 105M3. 

Morin, Joseph, 102E, 102F, 181E. 

Morin de Laniarcine, Paul, 14, 123A, 123B, 123A2. 

:\rorrison, Sr., KîlA, lOlIi. 

Moulin à eau, 101. 

^Moulin du coteau St-Louis, 215. . 

^[urray, Will. Ca])., 27, 88. 

Xafrechoux, J)oniini<iue, 17, 20, 107. 

Xafreclionx, Isaac, 108, 181T. 

Xeveu, J. R., 14, 102U. 

Xivard-Toulouse, René, 10512. 

Xoel, Jacques, 213B. 



— 343 — 



Noël, Pierre, 181 H, 1811. , 

Xoel, Veuve, 124B1. 
Xolan-Lainar(iue, Claude, IG. 
Xolaii-Laiiiarque, Jacques, 150. 
Xolan-Lamarque, J. B., 40. ' ' 

Xolin, Vis., 140C, 142P.. 
Oakes, Thomas. 

()(liot-Laf lèche, Sébastien, 189. 

Oi'illac, Jean, 18, 20, 120A1, 120A3, 120A5. 

Ontaoise, rue, (1, 7, 21. 

l*acau<l, Antoine, 152B. 

Pacaud, Dame, 120C. 

l'achot, Frs. Vianney, 143. 

Pacro, JMarie, 1(!2G. 

Paillé (voir Payette). 

Paire-(^ari)entras, Frs. Jn., 128A, 184A. 

Palin (l'Abonville, Frs., 34. 

l'ampanon, Jos, 1(;2G3. 

Panet, Ju^^je, 128P. 

l'aiiet, Notaire, 54. 

l'anet, l»ierre, 122, 123P, 120C. 

Panct, Sr., 25, 117P2, 128P, 161B. 

Panneton, Fustache, 181Q. 

1 anneton, Sr., 104K. 

l'epiii, Gilles, 18, 37, 199. 

Papineau <le 3Io„tig„y, Jos. Ant. 207B, 208, 209 

Papmeau, André, 21GB. 

|;apmoau, Jos., 1G3A, 31, 101, 102AA, 199B 

' apmeau, Notaire, 128B, 1G3C5, 187A1 

PacjuetA'anier, Pierre, 1. 

Pai-adis, Pierre Bohind, 181Cc. 

Parent, J. B., 105MG. ' - 



t 



l 



I 



I. 



In 



m 
m 



II; 



344 



ramit, Josepli, (13, lOlC, 195A. 

Parent, Mathuriii, 181N. 181D, 181P, 181X, 187B22. 

Pai-eut, l'iene, 173. 

Pai'iiiier-Beaiilieii, Michel, 114H. 

Paroisse de Montréal, 127 (voir aussi Fabrique). 

Patenotie, J. li., lOU). 

Patenotre, Pierre, 187 1524. 

Patron, Jean Jacques, (i9, 192. 

Payette-St-Aniour, J. B., 180A, 181D, 181E, 181G. 

Payette-St-Aniour, Léonard, 85, 105L3, 120A2. 

Payette-St-Aniour, Louis, 180A, 181E. 

Payette-St-Aniour, Pierre, 187B1(;. 

Payne, Samuel, 152E. 

Peladeau, J. li., 101 C, 102Ti, 102X, 102Y 104K, 105B3. 

Peladeau, Jean, 104K. 

PeladeauSt-Jean, 187in3, 187B14. 

Pelot-Laflèche, Pierre, 214. 

Penissant, Louis, 27. 

Penisseau, Sr., 79, 80. 

Pei)in, Fr.s., 1011. 

Pei'ineau, Denis, 131. 

Pei'inean, Frs., 114L. 

IVrineiiu-Laniarche, Jac(iues, 102M, IIGE, 

Perinean, J. B., 114L. 

Perineau, Jos., 5, (1, m, 74-1, 10111, IKÎD, 120B2. 

Perineau, Thomas, lir>B, IIHC. 

Perineau-Lanuirche, Toussaint, 1101). 

Perras, Pierre, 15GB, 15(;C, lôiU), 109. 

Perrot, Basile, 10(5B1. 

Perrot, Claude, B.S.S., 124, 105. 

l»ei-rot, Frs. :Marie, 40. 

Perrot, Frs., 105A2, 10513. 



34r, 



l'iMTol, .la((|ues, 05. 

Poiiot, .1. H., ISOI), ISIIJI.L», \Sll\h;i, LSlCc, 187B9, 187B12. 

Ppn-ol-Vildaij'iH', -los., i;{7. 

1 (Miojiulf, .los., 42(\ W. 44, 4r), 471 J, 155, 15GC, 

JVny, .lûmes, 1 KH), \\M\ 

P(M-tuis, Vvc, iK'c M(M-saii, 155. 

Pertlmis, Nicolas, L'7, 1X7151'!. 

rei-tlniis-Lalime, IMcnc, 5î), 175, 17(5, 179C. 

]-et('l, Jos., 1. 

JVtit, Fis., 105AL', 105151. 
Petit, (Îc'mIi'oii, 154. 

Petit (In IJoisinoi-el. .leaii. 1.5. 7;{, 74, 75, 142, lOGB, 19GD, 

1î)7, lî)S. 
Petit, .J. lî., 1()5P>2. 

Petit-Lainai-che, .leaii, 10, 1,S5L, lS7B(>-2. 
riiili-(Jueii<>()ii, Michel, 1S7152:}, 1,S7B24. 
Pli:lipi)e-Bel!uinieiii', Iîeinai-<1, {\o. 
Phili|)l)ean, Louis, 110. 
Pieanl, Alexis, 1S5L. 
Picard, Fis., IKIF, 207(\ 
I icanl, •Iac<|iies, 1(10, 2071), 21(ÎA. 
IMcard, J. B., 220B. 
Picard, Pierre, 59. 

Picot-Lahrie. -lacunes. 45. 49. (;5. {\7. 1S9. 
r'iénioiitay-l./aflenr, Pierre, 212. 
Piette-St-Fraii(;ois, Fis., lS7IÎ(i-2. 

Picoté de Belestre, Pierre, 20, 41, 103C:}, 1G3C4, 185X. 
Pij;ean-Lajennesse, Hené, 102K. 
Pigeon- Parile, 21015. 
Pijieoii- Pierre, 109. 

IMllet, J. P.. Pascal, 10215, 124155, 51, 125B8. 
Pillaniet, Pliil., 117B1. 



34G 



, 


M 




Pineau, îs'icolas, 40. 
Pinguet, Jacques, 7. 
Pinguet de Repeutiguy, Vve, 141. 
Piquet, Noël, 204BL», 204B3. 
Pivert-Parisien, Louis, 13 A. 
Place d'Armes, IGIC, 1G2A. 
Place du Marché, 22. 
Planchard, Jean, 07, ()8, 69. 
Platte, Jean, 35, 103A, 104G. 
Plessis-Belair, dis., 208, 201). 
Plessis-Iîelair, Jos., 1G3B2. 
Plessis-Belair, Louis, IGO. 
Plicher, Daniel, 35. 
Plichon-Duvernois, Antoine, 162G. 
Plichon, Vve, née Marie Pacro, 15. 
Plinguet-St-Vincent, Vincent,, 181Bb2. 
Pointe aux Trembles, 177. 
Poirier, Jacques, 114Q. 
Poirier, Jean, 1011, lOlK. 
Poisset, François, 4, 5. 
Poitier-Laverdure, Jean, 13. 
Poitier, J. B., 102K. 
Poitier, Toussaint, 24. 
Poitras, Etienne, 102CC. 
Poitras, Joseph, 3, 181L, 181Y. 

Poitras, Louis, 213. - . 

Polingen, Ant., 123A. . 

Polingre, 105L2. . ." . 

Pomereau, 14G. 

Porlier, Jacques, 47L, 47M, 47N, 48A, 201, 202, 203, 204B1. 
Porte de Québec, 224, 225. 

Porteous, Jean, 102 A, 185E, 185F, 185G, 185H, 1851, 185L, 
185M. 



— 347 



;i:i 



M! 



"1: :. ■ >i ; 



. : ,ii . I 1,1. ' 

■••I . r ,.'i ■' 



t 



Poi'tnevif (le Beeaneour, 130A. 

Portneuf, Danio, 200xV. 

Pothiei'-Lavcnlure, Claude, 47B, 48F. 

Pothier-Dubuissoii, Claude, 115A, 132, 133. 

Potliior, Toussaint, 9, 13. \ ;; 

Poudres (Majçasin des), 102P. 

Poudret, Antoine, 47E, 47F, 139, 140D, 187B15 

Poudi-et, Dame, 120A3. , ; , 

Poujict-Giisdelin, .T. !{., 54, 61, 187155. ,. ., ... 

Pouf^et, Paul, 187P.1G. _ , i ; 

Pouji;net, Frs., (50. 

Pouf?net, Jean, 43, 44. i 

Poulin de Francheville, Frs., 47C, 103H, 114L. ,. . ,. 

Poulin, Jean, 79. ^ ,;, 

Poupart-Lafleur, dis., 102A3, 21GI, 21GL. ,. , , , , 

Pou])art, Jaecjues, 4SC. , " (.i i. •■ . .,» ' ,.. , 

Poupart, Jos., 33. -,; ., [/ ,, 

Pournin, ^[arie, 150. ,-,,i, ; , , 

Powell, Guill., 74-1. .17 , / , . 

Pow, Tlionias, 53. f ,.., ,,, > , 

Prat, J. B., 194A. ; . , , , 

Prémont, Augustin, 204B2, 204B3. 

Prévost, lOustaehe, 102V, 104K, 105F, 130, 181Q, 181R, 183B2, 

217B. 
Prévost, J. B., 181F, 181G, 220. 
Priée, Sr., 103A, 103D, 104G, 107, 127C, 127B. 
Proulx, Basile, 09, 70. 
Proulx, Sr., 128B. 
Proulx, Mtre, IGIA, IGIB. 
Proveneher, Jos., ISOD. , , 

Prison, 1G3CG, 1G7. - • -. - •;.!.;;.[,•!'.;:' 

Puybareau, Pierre, 155, 156B, 15GC, 181Bb2. ,., ,,;„,/ , 






t.. I 









- '\: 



1. 
.f ' ' 



i--><-[ .;-..M,;i 



r..; ! 



•(..i 



•î>î 



il": 






1 1\ 




— :us — 

Puygibeau, 47H. 

IMiyiM'ion-I.sifosso. Anl., lir>r,, 1 !.")(', 1l>0AL». 

Piud'lioiiimc, Djinic, KI.'UI, 110, 111, 112. 

rnKriioiiimc, Fis., :î1, IOl'AA, IOl'V, 1()L'/. 

ri'iurhoiuine, J. B., 102Z. 

IMiuriioimiic. Louis, 11, iT). 

IM'ud'lionnnc, Pierre, 31, 

(^ncrlxiis, Marlin, llTIîl. 

<2ii(Mi('t, -leaii, 11. 

QiKMiueville, Cliiiiles, iL'C, VM)l\. 

(^ucniieville. i:{(). 

Quesiicl-FoiiIltlaiiclM', Jacques, 17, lîi. IIIG, ll'lAl. 

(^iiesnel-I-'oiithlanclie, .leaii, 21. 

(itiesncl, Hoheil, IS, 20. 

(inesiiel, Olivier. lS(i(\ 

(^uesnel, Kayiiioiid, lO.I.Ml. 

Quevlus, .Mr. de, 1 l.l. 

Kadj-lev, l-^is., 200A. 

liadissou, N'olaiil de, 471), 17E. 

liainihault, ('Ian<le, lOi), 173. 

Kaiiiihanif, IMeiie, .")2, 77, 1)3, 0.-), 10.~)(\ lO.-)!), lO.")!:, 1051.5, 

105L(;, 115. n5A2, 131. IK), 1 IS, 110, 1011)2, 21 7C, 221, 

225. 
Kaimhaii]t-l)uvei'}.t'ei-. I-'is.. 5S. 
Kaiinl»anlt-St -Hlaiii. -los. .M., 51, 58. 
liaiinhanlt-Sl-P.Jaiu. Dame, 1!)41)1. 
HaiinWault-St-lJlaiii, Vvs., 1S7IÎ22. 
Kainibault-St-Iîlaiii, M., lS3r. 
Kan<;eiél)eslauriers, .lae(|iies, ISIAF. 
Kaiij>ei-, 1 ierre, 13(\ 21, 1021)1), 1151»,, 115(^ 1251U, 12715, 

132 H, 133, 131, 1(J2E, 1()2F. 
Kapiii, Andié, 102P. 



— .'545) — 



Rapin, .T. R., 100D2, 121IÎ, 12l>, li>;jp., I8r>(\ 

Kandot, Iiitoiidant, 18. 

Ra.vniond-Lajeiinesse, Aiig., 10-tH, lOfiDl, IIGC, IICD. 

RaynioiHl-Lajeunesse, Guill., LKJA. 

Raymond, Jos., 8;"), 

Raynionean, S., 40. *"' 

Rainezay (voir de Rainezav). 

Reboul-Levdllé, Toussaint, 175A. 

Recollets, 98, 101, 102, 102R, 102Q, 102BB, 102EE. 

Renii<«aT'd, Etienne, 57. 

Renaud, Chai-les, 7, 103C2. 

Renaud, Jean, 55, 182. 

Renaud, Laurent, 47A. 

Renaud, Vve, WM'S. 

Rheaunie, Chs. Aug., 7, 27, lOlR. 

Rheaunie, Hyacinthe, 105L5. 

Rheaunie, Simon, 114G, 119. 

Ricard, Jac(iues, 181F. 

Richard, (îuill, 102F. 

Richard, .Iac(iues, 105F. 

Richardson, 187A1. 

Richaunie, Pierre, 187R11. 

Riday-Iieauceron, Jean, 00, 199. 

Rielle, J. li., 187Bh2. 

Rigaud, Jean, 21015. 

Rigaude de Vaudreuil, IMerre, 191A1, 191A2, 1911Î, 192 

Rigaude de Vaudreuil, Phil., 08, 09, 70. 

Rouville, Hertel de, 1941)2. 

Rlvard, Julien, 88, 481). 

Rivard, St-Dizier, 120R3. " ' 

Rivest, Pierre, 109, 170. 

Robereau-Duplessis, Jos., 113. 130P,, 204IU. 



,1 



193. 



^ 

f 

1 



— sno — 



Il ' 



! I .;••!:•; !! 

■ . [ I ' n ' 1 1 1 1 V I , ', I 
'. , -■..1 .1u:ih;i ..',1 
ni. -■. iiiîMii 'Ml ' './i 

I • 1 •' / ••. '-11'! ( îi 



I •>i> *" 



Robert de lu Moiaiulièi»', ICtiennc, nciî, 18TIJJ0 

lioluMt, Nicolas Fis., ISTJJlM, ISTJÎ-'L'. 

Robcrlson, Sr., 471). 

KolxM'tsoii, J)aiii('l, ISir, ISIT, iSTUbl. '. 

Kobidoux, Fi'H., 3"). 

Kobillanl, Claude, 14. 

Kobillai'd, .la(<|n<'s, 7!). 

Kobincaii, ricnc, KH. 

Kobi taille, Pliilippc, TJOr,, UM) 

Robitai-d, .^^an^ an .Ia('(iiM's, l'l7 

liobidel de St-Andiv, ('lande, 7:î, 74, lOl'Ki:, 1lM)A/10<; 

Koebert, Etienne, (>, 7, Xi, 101 A, U)'2\\ 

Rondeau, -J. lî., ISÔIJ. 

l{ose, Nicolas, 14.'il>. 

.:; '•! T- 
Rouillier, Doniinicpie, lL*7. _ 

I{ousseau, Doniiniciue, lL*41>L*. 

Rousseau-St. .Jean, dean, KilJl), 181 R. 

Roussel, Pierre, C>;{, (54. 

Rouville, Ilertel d<% 194D2. 

Rouville, Mde de, 41. 

Rouville, René de, 1.S71J4, 187R7. , , . 

Rov, André, 7."). 

CI t '.(' 

R03', Jae(jues, li^X. 
Roy, Jean, 170. 
Roy, Laurent, ISlGg. 
Roy, Pierre, 71, 72. 
Roy-Deschats, .Jean, 19, ISlGg, 
Roy-Lajeunesse, Aug., 120C1. 
Ranger-Paquet, Pierre, 102EE. 
Roy-Portelance, Louis, 2041Î3. 
Roybon, Dallene de, ^[elle, 187BG. 
Ruet-Dauteuil, dis., 119B. 



-' ' 



■ ,! 
■■■Il 



^ / ;.,ii 

t ■ :i, ■■ 

I ■-,:,: '.• 
-; , • I . I M I ; 

I. • 1 



■:■''-! ; 
1 i ' 



. i 1 1 1 ' , ." I 
.:.,M;;.i:l 



.li 1 i 



'I 



; i ,v 






■ | i,t • ,1 i.'i-i'c;« • 



i ' V 



I i 



■i: .liTh 



■ -"l 



■ >■!(• i^ Il 






— 351 — 

Kupaluy, Veiivo, née Lemire, 127C, 187M 
Kybot, Sr., 198. 
Sabatier, Frs., 59. 

Saboui'in-CIiaiivaniùro, Denis, 181Aa ' ' 
Sadé-Lalune, J. B., 102G, 1021. 
S alomon, Ezéchiel, 129A. 
Salvage de Tremont, Ant., 200B2. 
Sanguinet, Christophe, 27, 47C 

Sanguinet, Simon, 7, 52, 101B;151, 152B, 152H2, 152C 153 
Sarazin, Sr., 119. ' ' '^'^ 

Sareau-Laviolette, eTean, 89. '' 

Sareau, Pierre, 190B. i . : ,! . 

Sarguae-Lafond, Jean, 28. .m i - 

Saulnier-St-Michel, Phil., 218. 

Sauvage, Jacques, 110, 111, 141, 217C 

Sauvage, Dame, 42D. 

Sauvageau de Maisonneuve, Pierre, 62 

Schiefflin, Jacob, 53, 57. 

Scott, Sr., 47H, 471. 

Seguin, Jacques, 79. 

Séminaire (ancien), 149. 

Senecal, Jean, G5, 6G, 221. 

Senecal, Jos., 85, 95, 222. 

Senet-Lachenaye, Chs., 213B. 

Senet-Lachenaye, Esprit, 216A. 

Serre, Jean, 181. 

Shandj, Louis, 102EE. ' 

Sibile, Sr., 110. 

Simon, Levi, 105L2. 

Simonet, Frs., 35, 114P, 130B, 196B2. 

Simonson, Guill, 135. 

Soeurs Grises, 54 l: ' > 1 : ' 



-Il . «< 



.1- 



.il m 



I !l 



m 



t| 

m 

' < i 

il 



I .-4, 

il 



— 352 



Soiianl, K()(l. (iabiicl, 45), 127, 187, l.S7(', 188, 189, 190. 

SoiiinaïKle, Jean, 40. 

Souinandc, Dame, 471), 47F, 222. 

Souriiaiulc, Dllo, 7(1-1. 

Souinaiule-Dcloiine, Frs., 27. 

Souiiiandc, lM<'tT<\ 12015. 

Sonstie, Andn'', 1()2S, 102T. 

St-Arnaut, Dame, 03, «4, 137. 

St-Anhin, IMcnv, 114C. 

St-daudc, (ruo), 1Î)GIU. 

St-Diziei-, Etienne, 31, 48E, 101. 

St-(îerinain, Aiiiable, 1.^)3. 

Ht-(jeiinain, Laniouieux, Fvh., 38, 31). 

St-Gei-niain-Ijaniouieux, 1 ien-e, 41, 42, 43, 44, 45, 132. 

St-(îe<)r,iie I)ui)ié, Sr., 114P. 

KM î il les due), 1)2. 

St-Guilhuime (me), 1021, 102F, 102H. 

St-Mais, .1. H., 15210. 

St-Maitin, (nie), 1)7, 210, 217. 

St-Miehel, 57. 

St-Mieliel-.Aressiei-, 101. 

St-Xieoias, 104X. 

St-Olive, Si. de, 112, 140. 

St-Oui's-Dewliaillons, .1. IJ., 48E, 1.32A. 

St-()uis, Piefie de, 181U. 

St-Ouis, Hoch de, llMiUl, 200H3. 

St-l'anl de Senneville, 75. 

St-Per, Agathe de, 140. ' ' ' 

St-Per, .lean de, 121). 

Stenhonse, -lolin, 114K2, 120A4, 120A5, 170. 

Sinnleiland, Daniel, (J3, 04, 74-2. 

Wnndeiland, .Fean <le, 151. 






us- 



- î{ôa — 



I 1 



T; 
Tj 
Tî 
T< 
T( 
T( 



Siii-caii-OïKliii. Ililiiiic. IJOAI. 

Silvain, TiiiiotlK-c, 71-l', ISI.M, isix. isio, i.sil 
1.S7IJÎ). 

TîilM'an, Alexis. l!)r»A. 

TalM'jiu, .Icjiii, K liidA. 

Tjihcaii, .1. 15., \{):,\'\ KMKU. 

Taidir, Claiid»'. 110. m. 

raiilir, S(»(Mii- ('(»iij>. X.-l)., 177. 

railic-Laiivièic. (înilj., 1 HJA. 

raveiiiici-, .lulicii, HIID, 1 (;;!(';{. 

reillicr-Lcspéiancc, Aiiloiiu'. l!)li:. ' 

lVssi<M--Lat(*.ssoimi(M('. Laniciil, HUA. Kili;. 

IVssici-. dis., \'2~{\ 

IVssici-. .Ia((|ii('s, 1(;l»I). Hli'i:. 

r<'ssi<'i-. .Ican. KLM:. l(iL'I\ 

IN'ssicp. .los.. 1!>7. 

ressici-, l'aul. Hii'A, 1 (;;•,( 'i. 

rcssici-. rp|»aiii, ICI. KiL'. Hli'lî. 

IVstanI (le iM.lJcvilIc, ('lis., (11. 

Testanl de Lalorcsf, .laciiucs, lof), lS-1, 11)1. 

Tcstanl de A[()ii(ij.iiy. Louis, 1i'4I!l'. 

IVticau, Louis, 7. 1S7I{1(I. i.i 

cti-cau. Si-., 47(J, 471. '^ • 

Tliaminir-Lasoiii-cc, Ihnw.. l'A'. . . ' 

Tliiliici-j-c. Si-., lM). 
Thomas. Sieui-. M!). !MI. !>;;, «J4. ."il». 
Thomas, -leaii, 1.s;{|{l'. 
Ticrsaii, Si-, de. ;{7. 1();{|>. 107. 
Tillièic dit St-.Jean, .Madiien. L'IOIJ. 
riiisla.v, .loju's, L'L'l. 
Tison, .1. M., 1M0I5. 
Todd. Si-.. ISIT, isir. 
Toiil.v, Sr. de 41. ISlV. '* " 
Toii^aitl, Guillannie. lM)4, L'04I51. 



LSIX, 



T 



T 



■ 1 I lit ' 



., ( 



■, i ,/ 



iiî 



'i: t 



Ti 



k..;)! 



' i•H*(,bl>t^7-l^lJ<,|„;•/ 
- ''1 .^ii'> ,'>!.) lu Y. 



— 354 — 



Toupin, niiH., 1011, 1::J)A. 

Toupin, Noël, 85. 

Tounici'ot, Sr., \)'2. 

TournolH, Jean, G5, 0(5. 

Tril)()t-Lafri(;uiii, Louis, IMOA. 

Ti'iiiquo, Fian(.'oiH, l.S71{(i, 1.S7I11), lS7ni2. 

TroiiHOU, Itotl., 102, 102Q. 

Trottier-DesrivièrcH, JOustaclH', L'JH, V6C. 

Ti'ottiei'-])esrivi('*i'ON, .hillcii, 1)."). 

Trottier-DeHrivièrcs, ricrrc, IL*, 27. 

Trottier-DesrivièrL'H, Sr. de, 150A. 

Trottier-Dosauniers, ThonuiH, 471). 

Trudeau, Bertrand, IKÎBl. 

Trudeau, Etienne, 05, 00, 07, 73-1, 181Y. 

Trudeau, Frs., 194B, 05, 00, 07. 

Trudeau, Jos., 55. 

Trudeau, Laurent, 182B. 

Trudeau, Louis, 08, 180A. 

Trudeau, Vincent, 210, 211A. 

Trudeau, Sr., 13C. 

Tunay-Dufresne, Ant., 120A4. 

Tuilier-Desvignes, Jacques, 05, 00. 

Tuilier-Lacombe, Jean, 17, 132 A, 134, 135, 1871U4. 

Tuilier-Lacombe, René, 23A. 

Turner, John, 9, 10, 48C. 

Turpin, Alex, 38. 

Vachon de Belmont, Rvd., 95, 224, 225. 

Vacher, Thomas, 40. 

Vacine, Chs., 102G1, 102G2. 

Vadeau-Vadeboncoeur, Jacq., 132A. 

Valade, Chs., 105F, 10511, 10513. 

Valade-Lajeunesse, Jean, 181F, 210B. 

Valade, J. B., 221. . , 

Vallée, J. B., 40. 



i(. 



nKK 



1!^ 



Valloc, Picipc, 10211, JOL'I, lOliK, 102L, 102M, 102N, 104B4, 

](m;i{;{. 1(h;i5i. 12()C3. 
Vanior, J. J{., 1(;;{I). 
VarcnneH, Hi'. de. m.'}. 
Variti, Jac(iu('s, lUH. 
Vaiin-Lapislolc, J. B., 114B. 

Varin-Lapislolc, Louîn, 104N:{, 114F. - 

Varin-LapisJolc, Me, 114A, ir)210. 

Varin, Victor, 8, 9. 

Vaudi'ouil, riiili])})»., Kij.aii(l de, 68, 01), 70. 

Vaiidreiiil, Pici-iv, liigaud de, 191A1, li)lA2, 191, 192, 193. 

Vaudry, Vve Jac(i., née Jeanne Kenand, 135, ISlCc. 

Veirhèi'OH, Frs. Jarret de, ISlBb, 181Dd. 

Verdun, Pierre, lOlL, 

Verî,'er-J)es jardins, Jean, 47A, 4711. 

Vermet, Antoine, 105C, 185G. 

Vermet-Bonrjriiignon, Nie., 127E, 128 A, 130A. 

Viau-Lespérance, Jean, 127. 

Vienne, J. ]i., 116B. 

Viens, Ignace, 47A. 

Viger, Antoine, 220A. 

Viger, Augustin, 163C5. 

Viger, Barbe, 187B19. 

Viger, Charles, 218, 87, 92, 93, 219. 

Viger, Denis, 23C, 23D, 186B, 186C, 186A. 

Viger, Jacques, 71-3, 79, 84, 87, 91, 92, 18GC. 

Viger, Louis, 216C. 

Viger, Kené, 217A. 

Vilbon, Sr. de, 163C3. 

Vincent, James, 92. 

Vinet, Frs., 65. 

Vinet, Dame, 199, 

Vinet, Prudent, 65, 181Cc, 183B4. 

Vinet, Phlippe, 181Cc. 



■■[ 



i 



m 









— 350 — 



Yinet-Preville, riiilii)]»»', 1!)1A2. 

Volant (le Kadisson, Frs., 1(1, 47T), 47E. lO-'L. 

Volant de Kadisson, Etienne, 11(). 

Walker, James, 102A, L'OOA. 

AValker, Thomas, 1S4(\ isnii, IS")]). 

Wiggans, M., l-^pouse -laeol), 3.". 

Wragjï, Kiehard, lM(;(\ 

Yon de Laconveite, Si-., 23H, 35, 3(1. 

Yvon on (Ilyvon) dit Leber, Gabriel, lOlK. 

Yvon-Roc'hefoi-t, Etienne. 13(>. 



l il 



TABLE DE CONCORDANCE 

des numéros qui figurent sur le plan 

avec h'fi numéros (V ordre du ir.vtc ci }<• chiffre numérique de 
la jjlanche où Us se troucent. L(s numéros du plan sont mis 
entre parenthèses dans le te.rtc, au commencement des ali- 
néas. 



•ifj"- 



h 

Sa. 
s — 


a. -S 
J3 - 






uméros 
d'ordre 


le ë 


Si 
c 

2. 


N 


n 

2 
S 


2 

■8 

o 


y. 


o 






a 


z 5 






Z 




1 


3 






31 


23 


i( 






" H 


2 


n 






32 


24 


4< 






" I 


3 


it 






33 


(( 


(t 


partie de 


" L 


4 


n 






34 


25 


il 






" K 


5 


tt 






il 


tt 


tt 


(( 




" L 


6 


it 






101 


26 


" 






102A 


It 


** 


partie 


de 


102AA 


27 


(t 






•' B 


7 


u 


(( 




ti 


28 


it 






" C 


8 


(( 






J02BB 


29 


ti 






" D 


9 


tf 






" ce 


30 


" 






" E 


10 


n 






" ce 


31 


tt 






lOJK 


*' 


tt 


partie de 


" EE 


32 


il 


partie 


de 


102H 


11 


•' 


it 




ti 1( 


it 


t( 


tt 




" I 


12 


t< 


tt 




14 fl 


33 


ti 






103G 


13 


(t 


tt 




(( t( 


t( 


" 


II 




J(t2H 


4-( 


(< 






•' DD 


34 


tt 






" L 


14 


(( 






" Z 


tt 


tt 


(1 




" I 


15 


(( 






" X et Y 


35 


" 






'• M 


16 


<( 






" U 


it 


li 


it 




" N 


17 


tt 






" S et T 


36 


n 


tt 




.. .. 


18 


tf 






" R 


37 


tt 






" 


19 


it 






lOlG 
102Q 


38 
39 


tt 
• « 


Magasin 




" P 


20 


tl 






lOlA 






(les poudres 


" P 


20A 


tt 






lOlB 


40 


4 


Cimetière 




21 


" 






" C 






des 






22 


it 






" DEF 






Anglicans 


• f a 






l 



t'fi 



— 35S 






0) 




0^ 


- c 


•a c 






s o 


^ rt 


3 - 


£"• 


y. 


V 


41 


« 


42 


tf 


43 


tt 



44 

45 
46 
47 
48 
49 



50 
51 
52 
53 
54 
55 

56 

57 
58 

59 
59 

60 
61 
62 
63 
64 
65 
66 
67 

68 
69 
70 



partie de 



3^ 

106A 
" Bl 



" B3 





" B4 


partie de 


" Cl 


(< 


te II 


it 


" Dl 




121A 




106D 




121B 


1 


122 




123B 




123A 


: ■ 


124A1 


"' 


124A3 




" A2 


' 


" Bl 




" B3 




" B4 




125A 




124B2 


partie de 


" B5 


it 


125B2 


ti 


124B5 


a 


125B1 


(( 


" B2 




105B3 




" C 




" D 




" B2 




" Bl 




" A2 




" A3 




'• G 




" H 




" F 




" E 


partie de 


" K 



71 


a- 

^ o 

rs ;: 

(-• -. 
«-< — 
•^ - 

o 
tt 


72 


tt 


73 


tt 


74 


ti 


75 


tt 


76 


tt 


77 


tt 


78 


tt 


79 


tt 


80 


tt 


80A 


tt 


n 


tt 


81 


tt 


82 


tt 


t( 


a 


83 


tt 


84 


tt 


85 


tt 


86 


tt 


87 


tt 


(( 


tt 


88 


tt 


89 


tt 



&0 



91 
S2 
93 
94 
95 
96 



97 

98 

97 

100 



partie de 



partie de 



y. 
tt it 

" 16 
"15 
" 13 
" 14 
"Il 
"12 

105L1 
" L2 

IIGC 

" D 

" A 

" F 
Il « 

117A 

tt tt 

120C4 
" C5 
105L3 
" L4 
106A 
IIGB 
117B1 
" B2 
120C1 
117B1 
120C1 
" C2 
105L5 
' Ml 
" M3 
" M4 
" M5 
" L6 
" M2 
" Al 
" MG 
114Q 
115A2 
" B 



— 359 



h 

'i a 
101 


o 


tt 


. Numéro 
d'ordre 

bd 

Isa 


U 

-S» 


4) 

4) O 

Xî C 

tt 


« 


(1 


tt 


" C 


«< 


tt 


il 


tt 




120B2 


(( 


i( 


102 


<» 


tt 


115C 


128 


tt 


103 


(f 




120B3 


129 


t< 


104 


«< 




114P 


130 


tt 


105 


(1 




120B1 


(( 


tt 


106 


»( 




104H I L 


131 


tt 


(( 


(( 




" M N 


132 


tt 


107 


<t 


partie de 35 


133 


tt 


n 


l( 




103A 


134 


(t 


tt 


f< 




104G 


135 


tt 


108 


t* 


tt 


103D 


136 


tt 


(< 


tt 




" F 


137 


tt 


«f 


tt 




:08 


138 


tt 


109 


tt 


tt 


35 


139 


tt 


110 


tt 


tt 


tt 


140 


tt 


111 


tt 


tt 


103D 


141 


tt 


tt 


tt 




107 


142 


tt 


112 


tt 




103P 


(( 


tt 


tt 


tt 




109 


tt 


tt 


113 


tt 




104N3 


143 


tt 


(< 


tt 




114E 


tt 


tt 


(1 


41 




" F 


144 


tt 


114 


«1 




" L 


(( 


tt 


115 


tt 




103 


145 


5 


116 


tt 




" G 


<J( 


tt 


117 


tt 




" H 


tt 


tt 


118 


tt 




110 et 111 


tt 


tt 


119 


tt 




114D 


146 


tt 


120 


• tt 


partie de 


" C 


tt 


tt 


121 


tt 




tt tt 


tt 


tt 


122 


tt 




114A 


tt 


tt 


123 


n 




112 


147 


<( 


124 


tt 




113 


148 


i( 


125 


t> 




114K1 


149 


II 


126 


tt 




" K2 


150 


l( 


tt 


tt 




120A4 


151 


l< 


tt 


tt 




" A5 


152 


tt 


127 


tt 




114H I 


<f 


t» 



partie de 



11 

°ii 

^h 
3^ 

120A1 
" A2 
" A3 
" Ax 
119B 
114G 
119A 
118 
35 



36 

37 

38 et 39 

■10 

40 

41 

42D 

"D 

"C 

43, 44, 45 

43 

46 

43 

46 
127B 
146A 
i27E 
128A 
127D 
146B 
127A et C 

" B 
128B 
129A 
" B 
" C 
126 
1B7 
168 



; t' 

4v 



l'i 



M' 



iH 












P 



— 360 



9 

h 

la 

3- 
Z 

153 


01 o 

•a c 

s: " 
U 

<l 




gj Numéros 
o» d'ordre 

> 


3 

U 

181 


tu O 
-0 a 

II 




186 




154 


(( 




" B 


182 


tt 




137 




155 


H 




155 


183 


tt 




138 et 


139 


a 


tt 


partie de 


156C 


tt 


tt 




140D 




156 


tt 




154 


184 


n 




140A 




f( 


i« 


(1 


156D 


185 


tt 




" B 




157 


f( 


(1 


161 


185A 


tt 


partie de 


13B 




il 


l< 


tt 


153 


185 


tt 




13A et 13 C. 


158 


l( 


tt 


153 


186 


tt 




141 et 


142A 


159 


«1 


tt 


153 


186A 


** 


partie de 


14 et 


13D 


160 


il 




152P 


186A 


(( 


partie de 


13B 




161 


l( 




" D 


187 


(( 




140C et 142B 


it 


tt 


II 


" E 


187A 


tt 




16 




162 


tt 


<t 


" B 


188 


(( 


II 


17 et 


18 


<l 


II 


II 


" B 


189 


tt 




15 




f( 


<f 




" C 


190 


tt 




20 




163 


ii 


tt 


" B 


It 


tt 


II 


18 




U 


II 


it 


" B 


191 


tt 




21 




tt 


(1 




" C 


192 


tt 




19 




164 


tt 


tt 


" B 


tt 


tt 


II 


17 




165 


tt 


tt 


151 


193 


tt 




1 




166 


tt 




150B 


194 


tt 




2 




167 


tt 


tt 


tt 


195 


tt 




3 et 


4 


168 


il 




148 


196 


tt 




5 et 


6 


169 


tt 


tt 


150A 


197 


tt 


II 


7 




170 


tt 




149 


198 


tt 


II 


7 




171 


tt 


partie de 


147 


tt 


tt 




8 




172 


tt 




144 


199 


tt 


IC 


23C et D 


<i 


II 




145 


200 


(1 




"B 




« 


II 


tf 


146B - 


200A 


It 




22 




M 


II 


II 


147 


201 


(< 


l( 


23 C 


et D 


173 


tt 




146A 


202 


II 




23A 




tt 


tt 


II 


" B 


203 < 


ît 








174 


tt 




14 3 A 


204 


»i 


(1 


24 




175 


tt 




130A 


205 et 








176 


« 




" D 


206 


5 


partie de 


25 




177 
178 
179 


4< 
It 
tt 




131 

132A 

133 


207 

208 
209 


II 

tt 

tt 


partie de 


26 

27 
9 




180 


tt 


1 


134 et 135 


210 


** 


tt 


et 


10 



361 



: Ji, 



u 

3 


il 
■0 s 






§1 

V. 


u 

9 

"H a 
c 1 
s — 
55 


S 


§£ 

J5 


211 


<( 


tt 




10 


244 


(( 


168 


212 


(( 






11 


245 


" compr 


is dans (255) 


213 


4t 






12 


246 


(( 


169 


214 


tt 






160 


247 


tt 


170 


215 


tt 






161A 


248 


tt 


171-172 


216 


tt 






IGIB 


249 


tt 


173 


217 


l( 






lOlD 


250 


tt 


174 


tt 


(( 


partie 


de 


162A 


251 


tt 


175A 


218 


'* 






162B 


252 


tt 


" B 
176 


219 


If 






162C 


253 


tt 


220 
221 


6 


tt 




" D 
" E 


254 

tt 


tt 
tt 


177 et 179A 


222 
223 


tt 


tt 
tt 




" E et F 
" F 


255 
256 

257 


tt 

tt 


180A et 181Z 
178 


224 


tt 


11 




" F 


tt 


179B 
" C 


225 


tt 








tt 


tt 


226 


tt 


partie de 


163A 


258 


tt 


IsOBet C 
" D 


227 


tt 








259 


tt 


47A 


228 


tt 






1(;3B1 


260 


tt 


~ "C 


229 


6 






163B2 
















261 


* 


" B et F 


230 


tt 






162G3 


262 


tt 


"G 


231 


*< 






163C1 








232 


(( 






163C2 




" partie de " H 












263 


tt i 


" H et 47 I 




** 


partie de 


" C3 








233 


tt 


(1 




tt tt 


264' 


tt 


" L M et N 


(( 


ti 


(( 




'■ C4 


tt 


tt 


48A 


234 


" 






" C5 


265 


tt 


"C 


235 


n 






" C6 


266 


tt 


47B 


tt 


tt 






167 


267 


tt 


47 


236 


tt 
tt 






163D1 
" D2 


268 
269 


tt 
«1 


48D 
"E 


237 


tt 






162G2 


270 


tt 


" F 


237A 


tt 






" Gl 


271 


tt 


49 


238 


■' 


partie 


de 


1Ô4B 


272 


tt 


51 


(< 


tt 






164C 


273 


7 


1 52 


239 


tt 






" A et D 


273A 


«1 


53 


240 


tt 






105A 


274 


(( 


54 


241 


tt 






" B 


275 


SI 


55 


242 


tt 






" C 


276 


tt 


183B4 


243 


tt 






166 


277 


kl 


"C 



I 



•»«: 

it 



.Vî ; 
Kl' c 1 



ë.c 



Ï-' fi 



— 362 



n 

]£ 

I >., 



u 

! = 

"J p. 

C o 
3 — 
'A 

278 


0) 
0) Cl 


partie de 


p£ 
z 

1S2C 


U 
3 

o" 

"S* 


a 
o o 
'J c 


tt 


£^ 
^ t. 

y. 

" Y 


279 


tt 






" B 


303 


« 




" B 


" 


tt 


(( 




" C 


304 


(< 




" C 


280 


tt 


<( 




183B3 


305 


« 




" D 


281 


11 






tt tt 


ao6 


(( 




" E 


282 


4f 


II 




182A 


307 


tt 




« p 


(( 


(1 






i83Bl 


«1 


tt 


tt 


" G 


l< 


ti 






" B2 


308 


t« 


It 


" G 


283 


t< 


«1 




3 82A 


309 


tt 




187B18 


284 

ii 








ISlDdl 
" Dd2 


310 
311 


tf 
tl 




" B19 
" B20 


tt 


tt 






1S3A 


If 


ft 


tt 


" B21 


285 


tt 






181Hh 


312 


*t 




f ! tt 


(( 


tt 






" Ii 


313 


(f 


tl 


tt tf 


286 


it 


4 




" Cc2 


" 


<< 




" B22 


287 


tt 
tt 
tt 






" Bbl 
" Bb2 

'' Ccl 


314 

tt 

• < 


ft 
ff 

tt 


It 


tt tt 

" B23 
" B24 


288 


tt 
tt 






" Ff 
" Gg 


315 


tt 


partie de 


187C et 188 
190-189 


289 


tt 






" Aal 


316 


9 




190B 


(1 


tt 






" Aa2 


317 


ff 




1»0C 


f( 


tt 






" Bb 


318 


«I 




208 


290 


t( 






" Eel ■ 


tt 


(t 


moitié de 


Îi09 


291 


tf 






lS2Ee2 


319 


tt 


fi 


tf 


292 


t( 






181S 


320 


tt 




210A 


tt 


tl 


partie 


de 


J81T 


321 


it 




" B 


293 


tt 


fi 




et 181U 


322 


If 




211A1 et A2 


294 


n 


' 




" et P 


tt 


ff 




" B 


(( 


tt 


(( 




" Y 


323 


ft 




213A 


295 


tt 


*' 




tt 


324 


ft 




" B 


296 


tt 


tt 




tl 


325 


7 




187A1 


297 


" 






181H1, 181H2, 
181H3 


II 


tf 
tt 




" A2 
" B5 


298 


il 






18111 


tt 


*l 




" B8 


299 


tt 






" L et M 


327 


tt 




" Bbl 


300 


a 






" N 


327 


tt 




" Bb2 


301 


tt 


partie 


de 


" Q 


(( 


«< 




" B2 


tt 


It 


(1 




" R 


328 


ff 




" Bl 6 


302 


tt 


(I 




" R et Q 


329 


tt 




" B2 6 




330 
331 
332 
333 
334 
335 
33S 
337 
338 
339 
340 



341 
342 

343 

it 

344 

344 

345 
346 

(t 

t( 

347 



348 
349 
350 
351 



Si 

■a c 



partie de 



partie de 



— 303 




. Numéro 
d'ordre 

ta 


u 

3 

si 
U 

y, 

352 




.•g 

•3 C 
f ~ 


" B12 


353 


i( 


1S7B11 


354 


8 


187B15 


355 


H 


" B16-3 


(f 


(t 


" B16-2 


" 


<( 


'• B16-1 


356 


il 


184A B et C 


t( 


f( 


185A 


356A 


(• 


184D 


357 


n 


184E 


358 


u 


185B C et D 


359 


t< 


185E P et G 


360 


n 


185H I et L 


361 


It 


185M 


362 


(1 


" N ■ 


(< 


(( 


" M 


t( 


>( 


187B3 


363 


4( 


" B4 


364 


(1 


187B4 


365 


ti 


•• B7 


" 


(( 


" B3 


366 


tt 


186A 


" 


n 


187B10 


367 


9 


187B13 


it 


ti 


187B14 


<( 


tt 


" B17 


l( 


II 


186A 


368 


It 


" B 


M 


(( 


" C 


369 


If 


" A 


370 


If 


191A1 


371 


*' 


191A2 


II 


f( 


191B et C 


(1 


II 


192A B et C 


ii 


II 


193A et B 


" 


tf 


57 


(( 


" 


58 


" 


II 


59 et 60 


372 


II 


Cl 


373 


tt 



partie de 



partie de 



partie de 



62 

63 et 64 

65 

65 

G6 

67 

il 

68 

69 et 70 
200A 
194A 



200B1 
195A2 

" B 
196A1 
195A1 
196A2 
2O0B2 
2Û0B3 
l!i6Bl 
2aOB3 
201 
202 
203 
204B1 
20-tB2 
204B3 
207 

" D 
204A 

" B2 

" B3 
205 
206 
207A 

" B 
199B 
396D 



■ • 



■t :■ 



A 



•l'i'J 



■i 



- ^1 



m 



M 



— 30 1 



. Numéro sur 

le plan 


S 

o 

B 

O, 




1, 
198 


U 
9 

li 

s - 
Z 


il 

JS 

ij u 
■0 c 

i: es 






s' 

y, 
" C 


(1 1 






199A 


396 








217A 


374 ' 




partie de 


197 


397 


10 






217B 


375 ' 




«( 


«1 

196C 


398 
399 








217C 
218 


376 ' 






" Bl-2 


i< 




partie 


de 


219 


377 ' 

l< « 




partie de 


" B2-2 
" C 


400 
401 




II 




219 
220A 


378 i 








402 








" B 


379 ' 




partie de 


71 


403 




partie 


de 


221 


380 * 








404 




tt 




II 


381 ' 




<( 


72 


il 








222 


382 î 






72 


405 








223 


383 * 






73 1° 


406 








78 


384 ' 






73 2° 


406A 








79 et 80 


385 ' 






74 1° 


406B 








tt tt 


386 * 






74 2° 


407 








88 


387 ' 






75 


408 








89 


388 ' 






76 


409 




partie de 


90 


389 ' 






214 


410 




n 




t. 


fl « 






215 


411 








82 


390 * 






216A 


It 








83 


391 ' 






" B 


n 








84 


392 ' 




partie de 


" C 


412 








85 


393 ' 






" D 


tt 








91 


394 ' 






" E 


tt 




partie 


de 


92 


tt t 






" p 


413 




(( 




92 


tt t 






" G 


414 








86 


ti i 






" H 


415 








87 


395 ' 






" I 


415 








98 


<( < 






" h 














i 



il 






■! 
■' 1 



'='» 




IMAGE EVALUATrON 
TEST TARGET (MT-3) 




// 





// 



,<'^ €^. 



<? 




/ 



^ 





^ 






t-?' 



fe 



C^, 



C/j 



y. 



1.0 



l.l 



IM il 2-5 

IIIIM 

1^0 mil 2.0 



12.2 



.8 





1.25 


1.4 


1.6 




M 


6" — 




► 



p;^ 



<9 



/}. 



A 



.^3 



e. 



ei 






c^m 



<pj 




o 



7 






/A 



Photographie 

Sdences . 

Corporation 



23 WEST MAIN srREET 

WEBSTER, N. Y. 14580 

(716) 872-4503 




& 



X? 



^^ % 





':;^.l.[ 



ire 



JPLcuix^i^l^ 



•"S>^ AT 




,Yi^ S'r.L^uffis.\-7^ 



DariQpy- LHchapalta KonTREAi- f3ia 



»rr 




. •■ -il 



hir;:»^ 



/ / 
/ / 

/i.-: 



I=*7xzzhch^ ^$?2^ 













r-1 



-~J 



'1 
I 

L.. 



rr-i 



^-j 



y 



/ 



j>i,/çirV£! 



S'T- 



l^ 



.,3X^ 



jj0^ 



t'i 




É 



'-i.: 




■"-•■ 


{s^iy^ 




. ' i -■ 



wy^ ■ 






\ * 



\ \ 



1 






\ 39 



L_j 



^ 







r""! ^ 



, ^(y£ /VOT-fiE-D^ME 




I I 

I I 

I I 

I I 

I / 

U s 







-t.. 




]à,r^' ! 






'\ 



r 
\ 






PUB ST. ->^>»f?i:£L_— r-T 1 



v.,^^. 


F? 


:y 


03^ 




V 


/PB 







4/ 




/J3 



/Ul 



Û5 



Û5\ 




pue /)[OT^£;z£^^^^ 





4_6Wp""-"" 



^-j_i^^_^ 



I 



' iTfX 



1, , 



Il); 



-I:î 




,U p 



'T^orfrf/ cotions _ 




"7^ L— t:^ — 



rw 



:"'T' 




m 






m 



'iWjp, 



j}' - 



~r,- 



f_-. 






^ïi 


•"■fi 




lî 


M 





.^ T "T" — r — I— — h^5 "^À ^'^'^^^^''<^<^^'^^^ 



J 



77077/ 




^ Ql^^^J^^ 



^^^^\7AT27i^7a^- 



297 



730 



737^ 



739 



736 



/?{/£ S7-.^J^CQl/£S 



779 



/ 



731 



732 



700 



TâO 



732 



233 



•zao 



Taf 



207 



73a 



^ 



736 



73<^ 



703 



Toa 



/?0£: yVor/?£-Oy^A^£: 



\ 




1 .M ) 



■'V 



! ».^l 












rfï»^-,';: 



IC' ' 



ST.ZAOffr^^^ 



if 




1 


' 7 



f;>, 



i ■ -1 I 



À'. '' , .-. 



f^lctruJt^S 



s*^. 



>^. 



^^^^.■ 






D 



3/6 



3/6 



/?U£ NOT/^£-D/i/l/r£ 







/î>^ 



XJV^ 



^rLAUl 



m 



L 



jPlcirvc/t&8^^ 



:>^^ 






I 



^~^^ 



' I 



I -H ^ 

1 I n 



3/<i 

j4 



3/6 



0> 



/?^/-f Norf?£-D/lM£ 



3/rë 



V 



an 



3/G 



3/La 



I 



/jy7fi 



/^/<9 



^5 



aw 



az/ 






\ 

% 



Pué l//ôE fi? ^* ^vema^fr 



\ 

3IÛ7 



«0 

I 



i 3G/ 



J57^ 



^Z'^ 



^5(? 



359^ 
3CO 



362 



359 3(Sa 








/X- 



f> 



^J^ 



grjiJj^UJFtJBUSTT 





1 1 




yv- i 




m-\ 




1- 


; --» 


1 


■;.î 


i!;^i 


1 '1 


L--* 






'V ' 3' 


p 11 


'W<' T' 


i£,' g 


liu 





P'I 

'Mi»/,! 






r^/^ancTi/' 9^ 




T^Ezrv^ ^^' 



.X^^^' 



rit^î^ 








397 




--TV- '^'2^ 



yi-A\\ ' Caser» 



/^ 



t^W^ 



ST.Xi^UR, 



F^iarK-TLe JO 



4»m^ 






r" Cffoc/e/Ze ' 




/t/O" 



\ 






^i^' 



/^ 



rjr^ ST. J^f^ffJS^VT 



n o o Ci £1 £:\ c::^ o m £3 
fii c r:\ mr > r \ fn fizifii f3 



■H 



z 



^ 



£3111 f:i £:iff:\ £n o fii di fQ 
c:\ m «ri £i\ n iE2 C2 fin Ci Ci 

rNO o Cio EiOO£:i£ii 
^ £2 tx nr > ita *Q fn JD f3 








J 






PauM 




^ 



iT \r :e 



^ 




iLg-^aj.-»/H Kt-BA P ' r i3 T 

CT I / I I fr ' 1 I " I I II. ' — 




\ 



o o n m^i!:: ia ^ OE £:\ 
E ^ /E in ni^i ^ £2^ ^:i /ti 
f^^ ;n i!n oc £n £3 £^ fin c 
^ mn ri ^ mm J3 in 4n £n 



Ganïp du (aérerai TQurray 







.E7 



aS' 



^ z jsr T 



L ^ 1^ 






-my 




MONTREAL 



Paul La brosse 

ayec additions par 

B.Z.Massieotte 
19f4 



Echelle mfoista 

■ i I I I r 



Pt^aré foar 

C.E.Gosseliîi 

INGENIEUR aVIL